close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514269A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (47/ 77)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(37/ 43)
[6][_]
de 22 metres
(4)
[7][_]
50 % de
(2)
[8][_]
80 %
(2)
[9][_]
de 33 m
(2)
[10][_]
20 metres
(1)
[11][_]
35 %
(1)
[12][_]
de 98 %
(1)
[13][_]
de 50 %
(1)
[14][_]
35 % de
(1)
[15][_]
94 %
(1)
[16][_]
de 94 %
(1)
[17][_]
50 %
(1)
[18][_]
80 % de
(1)
[19][_]
de 20 metres
(1)
[20][_]
0,60 m
(1)
[21][_]
de 5 m
(1)
[22][_]
22 m
(1)
[23][_]
de 22 m
(1)
[24][_]
50 m
(1)
[25][_]
77 %
(1)
[26][_]
6,6 metres
(1)
[27][_]
de 72 %
(1)
[28][_]
de 2,2 m
(1)
[29][_]
de 19 metres
(1)
[30][_]
de 3 metres
(1)
[31][_]
de 4 m
(1)
[32][_]
six metres
(1)
[33][_]
8 m
(1)
[34][_]
27 m
(1)
[35][_]
90 mm
(1)
[36][_]
de 96 mm
(1)
[37][_]
de 12 m
(1)
[38][_]
93 %
(1)
[39][_]
7 metres
(1)
[40][_]
de 12 metres
(1)
[41][_]
0,6 metre
(1)
[42][_]
31 s
(1)
[43][_]
Gene Or Protein
(8/ 30)
[44][_]
Etre
(13)
[45][_]
Tre
(9)
[46][_]
Rela
(2)
[47][_]
Est-a
(2)
[48][_]
Vec
(1)
[49][_]
Adhe
(1)
[50][_]
Seu
(1)
[51][_]
Ris
(1)
[52][_]
Molecule
(2/ 4)
[53][_]
monter
(3)
[54][_]
Me
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514269A1
Family ID 1978574
Probable Assignee Kocks Technik
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title INSTALLATION POUR LA FABRICATION DE TUBES SANS SOUDURE AVEC
FINISSAGE PAR POUSSEE
Abstract
_________________________________________________________________
A.INSTALLATION COMPORTANT UN BANC DE POUSSEE DE FINISSAGE 17, EN AVANT
DUQUEL EST MONTE UN GROUPE D'ETIRAGE PRELIMINAIRE TEL QUE, UN LAMINOIR
A CYLINDRES OBLIQUES OU UN BANC DE POUSSEE PRELIMINAIRE 2 POUR ETIER
ET REDUIRE UN BLOC OU UNE EBAUCHE PERCEE EN UNE LOUPE PRELIMINAIRE.
B.CARACTERISEE EN CE QUE LE BANC 17 DE POUSSEE DE FINISSAGE EST GARNI,
EN PLUS D'UN OU DEUX CALIBRES LISSES CONNUS, AVEC SEULEMENT UN NOMBRE
DE CALIBRES TELS QU'ON PEUT LES METTRE EN SERVICE, SANS RISQUES,
SIMULTANEMENT, SUR UNE LOUPE TUBULAIRE.
C.INSTALLATION APPLICABLE AU LAMINAGE DE TUBES SANS SOUDURE.
Description
_________________________________________________________________
14269
n Installation pour la fabrication de tubes sans soudure a Vec
finissage par poussee" Pour la fabrication des tubes sans soudure, on
utilise entre autres le procede du banc de poussee con-
nu qui s'est developpe a partir du procede Ehrhardt Ce dernier permet
de fabriquer a partir d'un semi-produit de section carree, qui est un
materiau de depart dont le prix est avantageux, un corps creux sans
soudure denomme
ebauche percee" dont la section est circulaire On intro-
duit ici, dans une matrice dont la chambre interieure est cylindrique,
a la temperature de faconnage a chaud, un
semi-produit de section transversale carree, dont la di-
mension en diagonale correspond sensiblement au diametre interieur de
la matrice On introduit alors au centre de
la piece qu'on faconne, dans la direction de son axe lon-
gitudinal, un mandrin de percage, de sorte que l'on ob-
tient une ebauche percee dont la section transversale est
circulaire et qui est fermee a une extremite par un fond.
L'experience a montre que le rapport entre la longueur de l'ebauche
percee et le diametre du mandrin de percage doit etre choisi de telle
facon qu'il ne depasse pas 8: 1 car
autrement, ce mandrin devie lateralement quand on l'en-
fonce et l'epaisseur de paroi de la piece percee est
irreguliere, defaut qui ne peut etre elimine dans la con-
tinuation des operations pour un cout economiquement
supportable En consequence, l'ebauche percee est rela-
tivement courte et sa paroi epaisse, et elle est liee a
des rapports de dimensions bien determines qui ne pou-
vaient d'abord pas 9 tre depasses, d'o resultait une li-
mitation des quantites de matiere que lon pouvait mettre en oeuvre
comme piece a traiter Quand les epaisseurs sont importantes, en
particulier, on n'obtient, au cours
des operations sur le banc de poussee que des loupes tu-
bulaires tres courtes, et par suite peu economiques pour
la fabrication et le traitement ulterieur des produits.
Par le procede decrit dans le brevet DE 12 98 494 on est cependant
arrive a augmenter le poids de mise en oeuvre des ebauches percees On
pousse ici, sous pression, un mandrin de percage dont le diametre
diminue par degres dans la piece traitee qui se trouve dans une
matrice qui se retrecit vers le bas en col de bouteille La majeure
partie de la piece traitee est ici percee avec un diame-
tre qui est plus grand que le diametre interieur prevu pour la loupe
tubulaire finie Cela signifie que l'on
peut partir d'un semi-produit dont la section transver-
sale et le poids mis en oeuvre sont plus importants Le plus petit
diametre du mandrin de percage correspond
seulement au diametre de la tige de ce mandrin La par-
tie de la piece percee avec ce petit diametre sert a
centrer la tige du mandrin au cours de la poussee qui suit.
L'augmentation du poids mis en oeuvre ainsi permise res-
sort de la proportion de graduation du diametre du man-
drin de percage Du fait qu'avec ce percage gradue, seul le diametre de
la courte section de centrage du mandrin de percage correspond au
diametre interieur de la loupe
tubulaire, que le diametre du mandrin de percage propre-
ment dit peut etre choisi librement, et que par suite le poids de la
piece percee mise en oeuvre est pratiquement independant du diametre
de la tige du mandrin et par suite du diametre interieur de la loupe
tubulaire, on peut fabriquer des pieces percees dont les sections
transversales, les longueurs et le poids sont plus impor-
tants, de sorte que, de ce fait, les limitations du pro-
cede a banc de poussee se situent dans le domaine de ce
banc lui-m 9 me.
Les limites du banc de poussee dependent de dif-
ferents facteurs Les distances entre les series de rou- leaux ont ete
entre temps optimisees, de sorte qu'il est
difficilement possible d'arriver a un nouveau raccourcis-
sement de la longueur de course On ne peut pas non plus s'attendre a
une augmentation de la vitesse de poussee,
car la force de poussee necessaire exige que la cremail-
lere et les autres parties motrices aient une masse rela-
tivement importante, ce qui entratne l'apparition de for-
ces d'acceleration et de deceleration importantes qui per-
mettent difficilement d'augmenter encore la vitesse de poussee Comme
les calibres sont formes par des cylindres dont les formes et les
dimensions ont egalement ete, dans une large mesure, optimisees, on ne
peut pas s'attendre non plus a une nouvelle diminution de la force de
poussee, de sorte que l'on ne peut pas realiser, a partir de la,
une diminution des masses qui pourrait a son tour permet-
tre une augmentation de la vitesse de poussee.
Du fait que pour les raisons mentionnees ci-des-
sus, sur une installation de banc de poussee actuelle, on ne peut pas
raccourcir encore la longueur de la serie de cages pour une longueur
de loupe tubulaire determinee, ni non plus augmenter la vitesse de
poussee, il existe, pour
une longueur determinee de loupe tubulaire, aussi une du-
ree determinee de contact entre la tige du mandrin et la
loupe tubulaire Cette duree de contact ne peut etre pro-
longee a volonte, car on doit tenir compte du refroidis-
sement de la loupe tubulaire et de l'echauffement de la tige du
mandrin Comme cependant la duree de contact augmenterait avec
l'augmentation de la longueur de la
loupe tubulaire, on n'a, d'abord, pas qu'augmenter la.
longueur d'une loupe tubulaire produite sur un banc de poussee, ni
exploiter les possibilites du percage gradue
qui permettait une augmentation du poids mis en oeuvre.
Pour fabriquer cependant des loupes tubulaires de plus grande
longueur, le document DE-OS 28 12 778 propose de disposer, en avant du
banc de poussee de finition, un instrument d'etirage prealable,
notamment un autre banc de poussee De cette facon, il est
effectivement possible
de fabriquer des loupes tubulaires d'une longueur supe-
rieure a 20 metres, par exemple de 22 metres et plus, et ce, en un
nombre de pieces au moins egal a ce qui etait
obtenu auparavant.
L'invention concerne une installation de ce genre destinee a fabriquer
des tubes sans soudure avec un banc de poussee de finissage, en avant
duquel est monte au moins un instrument de poussee prealable,-par
exemple, un
laminoir a rouleaux obliques ou un banc de poussee preala-
ble, pour etirer et reduire un bloc ou une piece percee
en une loupe tubulaire prealable.
Dans l'installation connue par le document DE-OS
28 12 778, il est propose que le banc de poussee de fi-
nissage assure de 20 a 35 %, au maximum 50 % de la dimi-
nution totale de la section-obtenue dans l'installation, pendant que
le banc de poussee prealable assure la majeure partie, notamment les
autres 65 a 80 % et au minimum toutefois 50 % de la diminution totale
de section produite dans l'installation Comme on veut obtenir une
longueur une longueur de loupe tubulaire la plus grande possible,
on doit augmenter fortement le poids du bloc mis en oeu-
vre duquel on part Il en resulte, en raison des correla-
tions exposees au debut, que les sections des blocs sont sensiblement
plus grandes, ce qui a pour consequence que l'etirage necessaire doit
egalement avoir une dimension appropriee Avec une longueur de loupe
finie de 22 metres par exemple, il est necessaire que l'etirage du
bloc ou de la piece percee pour arriver a la loupe finie se monte a 50
fois environ Cet allongement important n'est possible dans la pratique
qu'en utilisant de la facon connue un instrument d'etirage prealable,
car autrement
la longueur de la serie des cages et par suite la lon-
gueur totale du banc de poussee de finissage devrait
avoir des dimensions inadmissibles Si l'on part en con-
sequence de la technique de construction connue et re-
partit l'etirage de 50 fois de l'installation totale, qui correspond a
une diminution de section de 98 %, de la facon connue, sur le banc de
poussee de finissage et sur l'instrument d'etirage prealable, il reste
alors, pour le banc de poussee de finissage, un taux d'etirage de 25
fois au maximumn et de preference de 10 a 17 fois, ce qui correspond a
une diminution de section de 50 % au maximum et de preference de 20 a
35 % de la diminution totale, comme il est propose dans le document
DE-OS 28 12 778 avec les chiffres mentionnes en dernier, le taux
d'etirage du banc de poussee de finissage se situe
dans la zone des resultats actuels.
Un allongement de 17 fois la longueur qui cor-
respond a une diminution de section d'environ 94 % est
a peu pres la limite superieure de la capacite de rea-
lisation d'un banc de poussee Cette limite superieure
est posee par la longueur qui peut etre realisee pratique-
ment pour le banc de poussee, en particulier pour la se-
rie des cages La longueur du banc de poussee est elle-
meme limitee ensuite, quand on dispose de suffisamment de place dans
le hall de l'etalier, On ne peut notamment
pas augmenter a volonte la longueur de course des par-
ties qui se deplacent axialement, parce qu'il pourrait en resulter une
duree de contact prolongee d'une facon inadmissible entre le mandrin
et la loupe tubulaire, et que l'on ne peut pas raccourcir en
augmentant la vitesse de poussee, car l'augmentation qui s'en suivrait
des
forces d'acceleration et de deceleration, avec augmenta-
tion simultanee des masses deplacees ne le permettraient
pas, en raison de l'importance de la longueur de course.
On devrait plutot diminuer la vitesse de poussee quand on augmente la
longueur de course En raison de ces exigences contradictoires, on ne
peut donc augmenter la longueur de
course et par suite la longueur de la serie de cages au-
dela d'une dimension determinee La longueur-de la serie
de cages, qui est ainsi prescrite, permet toutefois seule-
ment le montage d'un nombre determine de calibres qui ne peut pas non
plus etre depasse Le nombre de calibres d'etirage limite de cette
facon permet, justement, au
maximum un allongement de 17 fois environ, et une dimi-
nution de section de 94 %.
Les calibres d'etirage sont repartis sur un banc de poussee sur la
longueur de la serie de cages de facon telle qu'au cours de la
poussee, seule une partie limitee de ces calibres participe
simultanement a l'operation d'etirage Au commencement de la rangee de
calibres, il
n'y a jamais que deux ou trois calibres en prise simul-
tanement On doit ici eviter que le fond de la piece per-
cee soit enfonce par des forces de poussee trop importan-
tes Ce risque se presente dans les premiers calibres d'etirage du fait
qu'a cet endroit presque toute la force de poussee est transmise sur
le fond de la piece percee, car il ne s'offre encore pas une liaison
par friction, a cet endroit, entre la surface exterieure du mandrin et
la surface interieure de la piece percee Ces conditions s'ameliorent
avec la poursuite de l'operation d'etirage, en effet, la matiere a
former etant serree de plus en
plus solidement sur le mandrin, il se produit une adhe-
rence plus energique, et une proportion de plus en plus importante des
forces de poussee est transferee non plus sur le fond de la piece
percee, mais bien sur la surface
enveloppante du mandrin.
Vers la fin de l'operation d'etirage, on n'a en
consequence plus a redouter que le fond soit enfonce Mal-
gre cela, le nombre des calibres travaillant simultante-
ment est, meme alors, limite, car des perturbations sous forme de
retrecissements ou de surepaisseurs pourraient se produire entre les
calibres si le nombre des calibres
fonctionnant simultanement etait trop important.
Pour eviter qu'un nombre excessif de calibres
d'etirage soit simultanement en action, ces calibres doi-
vent etre mis en service dans la serie de cages avec des ecartements
appropries Il en ressort que la serie de cages, la course et
l'ensemble du banc de poussee doivent presenter une longueur
importante Bien que le nombre des calibres travaillant simultanement
diminue continuellement
au cours de l'operation d'etirage, on doit cependant dis-
poser ces calibres a des distances qui deviennent de plus en plus
grandes vers le cote de la sortie car justement
la longueur de la loupe tubulaire augmente aussi conti-
nuellement et c'est seulement grace a l'importance des ecartements que
l'on peut empecher qu'un nombre excessif de calibres d'etirage soient
simultanement en action On ne devrait pas depasser une diminution de
section de 70 a % comme diminution totale de tous les calibres
agissant
simultanement sur la loupe tubulaire.
Pour les raisons mentionnees ci-dessus, il s'etablit ainsi une
correlation directe entre l'etirage
total d'un banc de poussee, la longueur de la loupe tu-
bulaire, la longueur de la serie de cages, et par suite la longueur
totale du banc Dans les installations connues, le banc de poussee de
finissage est realise d'apres les criteres mentionnes, c'est-a-dire
que son etirage se situe dans la zone des limites superieures et que
seul l'etirage residuel, qui est necessaire pour que l'on parvienne de
la piece percee dont on dispose a la loupe terminee est imparti au
groupe d'etirage prealable, dans
le mode de construction connu, un banc de poussee preala-
ble On obtient par suite un banc de poussee de finissage
de tres grande longueur, et comme le banc de poussee prea-
lable assure, dans le mode de construction connu, aussi au
moins 50 % ou mieux de 65 a 80 % de la diminution de sec-
tion totale de l'objet, le banc de poussee prealable a lui
aussi des dimensions importantes, de sorte que dans l*en-
semble, il est necessaire de prevoir un emplacement impor-
tant et les parties constituantes importantes et lourdes
de l'installation exigent des frais d'investissement im-
portants.
L'invention a pour but de realiser une installa-
tion avec laquelle on puisse fabriquer des loupes tubu-
laires particulierement longues, de plus de 20 metres, tout en
arrivant a des frais d'investissement plus faibles
et a des longueurs de construction plus courtes.
Ce resultat est obtenu suivant l'invention du fait que le banc de
poussee de finissage est garni, en plus de un ou deux calibres lisses
connus, seulement d'un nombre
de calibres d'etirage tel qu'on puisse les mettre simul-
tanement en service, sans risquer sur une loupe tubulaire.
Cela signifie que sur le banc de poussee de finissage, on met en
service, en dehors d'un ou deux calibres lisses qui fonctionnent sans
diminution notable de la section, de toute facon six ou sept calibres
d'etirage qui provoquent
ensemble une diminution de section maximum de 70 a 80 %.
On doit donc mettre en service, suivant l'invention, seu-
lement les calibres qui sont en action simultanement a la
fin de l'operation d'etirage dans un banc de poussee con-
nu Tous les autres calibres d'etirage doivent etre sup-
primes dans le banc de poussee de finissage suivant l'in-
vention. On obtient d'abord de cette facon que le banc de
poussee de finissage soit severement raccourci Cela re-
sulte d'une part de l'absence totale des calibres avant qui seraient
autrement presents En outre, les calibres d'etirage presents, six par
exemple, ainsi que le ou les
deux calibres lisses peuvent se suivre a de faibles dis-
tances, car tous ces calibres doivent entrer en action simultanement
sur la loupe tubulaire et l'on n'est, par consequent, pas oblige
d'empocher cette simultaneite au
moyen d'ecartements importants Les distances des cali-
bres ont besoin seulement de se regler d'apres les neces-
sites de la construction, donc suivant la grosseur des
cylindres et les distances necessaires pour la surveil-
lance et le montage Une distance des calibres d'environ 0,60 m par
exemple est admise grosso modo et elle donne avec six ou sept calibres
d'etirage, ainsi qu'un ou deux calibres lisses, une longueur maximale
de la serie de
cages de 5 m.
A cette longueur se compare la longueur de 22 me-
tres du banc de poussee de finissage des installations connues La
longueur de la loupe finie, 22 m par exemple n'a aucun effet sur la
longueur occupee dans le banc de poussee de finissage suivant
l'invention La course du banc de poussee de finissage ressort comme
auparavant de
la somme de la longueur de la loupe prealable, de la lon-
gueur de la serie de cages et de la longueur de la loupe finie Dans
l'installation suivant l'invention, on arrive a une course de 33 m
environ, a nouveau avec une longueur
de la loupe finie de 22 m par exemple Dans les installa-
tions connues, on trouverait, comparativement, une course plus grande
atteignant 50 m pour une m 8 me longueur de loupe Cet important
raccourcissement de la serie de
cages et de la course dans le banc de poussee de finis-
sage donne une installation sensiblement plus courte et
plus legere La beaucoup plus petite longueur de la se-
rie de cages assurent une plus faible duree d'operation
et permet par suite un debit plus grand.
Toutefois l'importance du raccourcissement de la serie de cages et par
suite de l'ensemble du banc de poussee de finissage ainsi que leur
course ne sont pas les seules causes des economies importantes
realisees dans l'installation suivant l'invention, mais aussi le
maximum de la section d'entree est plus petit dans l'installation
suivant l'invention que dans le mode de construction con- nu parce que
dans ce dernier, il est produit sur le groupe
d'etirage prealable, un etirage plus faible Dans l'ins-
tallation suivant l'invention, l'etirage, dans le groupe
d'etirage prealable, doit etre naturellement plus impor-
tant que dans le mode de construction connu, si l'on se
base sur un etirage total semblable de l'installation en-
tre un bloc ou une piece percee d'une part, et la loupe terminee
d'autre part L'etirage prealable plus fort dans l'installation suivant
l'invention donne obligatoirement un diametre d'entree plus petit dans
le banc de poussee de finissage, de sorte que l'on peut diminuer le
diametre
des cylindres pour une m 9 me charge specifique des paliers.
Un diametre plus petit des cylindres diminue le risque
d'epaississements au cours de l'etirage d'objets de fai-
ble epaisseur de parois En outre, la force de poussee est plus faible
en raison de la diminution du frottement des barres ainsi dans
l'ensemble, on obtient, pour les raisons mentionnees en dernier, un
banc de poussee de finissage sensiblement plus leger et par suite d'un
cout
plus avantageux.
Dans l'installation suivant l'invention, on exe-
cute dans la zone du groupe d'etirage prealable, une par-
tie sensiblement plus grande de l'etirage total neces-
saire que dans les installations connues Cela se traduit
surtout par une plus grande longueur de la loupe preala-
ble et, si le groupe de pre-etirage est un banc de pous-
see prealable, celui-ci recoit aussi une plus grande lon-
gueur de serie de cages et une course plus grande que dans les
installations connues On a aussi ete surpris
de constater qu'avec le transfert d'une plus grande par-
tie de l'etirage total, au groupe de pre-etirage, les avantages
obtenus avec le banc de poussee de finissage suivant l'invention n'est
comprimis en aucune facon, mais que dans l'ensemble, il s'etablit une
installation sensiblement plus courte, plus legere et donc plus eco-
nomique que celles que l'on connait.
Pour le confirmer, on peut considerer d'abord la longueur de la loupe
prealable Dans l'installation suivant l'invention, de meme que dans
les bancs a tubes connus, la diminution de section, donnee par tous
les calibres, qui, vers la fin de l'operation d'etirage, sont en
action simultanement, peut se monter a 70 a 77 % avant qu'on arrive
aux resultats indesirables mentionnes Dans l'installation suivant
l'invention, cette diminution de section serait aussi en m 9 me temps,
la diminution totale
de section du banc de poussee de finissage, ce qui cor-
respond a un allongement de 3,3 a 4,3 fois Si l'on se base a nouveau
sur une longueur de 22 metres pour la
loupe finie, on obtient alors une longueur de loupe prea-
lable de 5,1 a 6,6 metres Cette longueur de loupe prea-
lable est seulement un peu plus grande que celle qui est prevue dans
les bancs a tubes connus suivant le document DE-OS 28 12 778 et exige
seulement une faible augmentation
de depense comme il est expose ci-apres.
Comme la longueur de la loupe prealable a un effet sur la longueur
active du banc de poussee prealable et comme l'installation suivant
l'invention doit fabriquer des loupes prealables plus longues, la
serie d'appareils
du banc de poussee prealable est aussi plus long Ce pro-
longement de la serie de cages du banc de poussee preala-
ble se maintient aussi, dans l'installation suivant l'in-
vention dans d'etroites limites Dans ce banc, l'etirage sur le banc de
poussee de finissage est sensiblement egal pour toutes epaisseurs de
parois des loupes, car il correspond aux valeurs limites mentionnees
plus haut d'environ 3,3 presque 4,3 Comme l'etirage total de la piece
percee jusqu'a la loupe terminee devient de plus en
plus faible avec l'augmentation de l'epaisseur de la pa-
roi de la loupe, l'etirage sur le banc de poussee preala-
ble est aussi plus faible quand la paroi de la loupe de-
vient plus epaisse Si l'on envisage de fabriquer des lou- pes de la
meme longueur, tout en desirant que la paroi de ces loupes soit plus
epaisse, on doit naturellement mettre
en oeuvre une quantite de matiere plus importante, c'est-
a-dire que la piece percee doit avoir un poids plus impor-
tant Comme, pour des raisons economiques, on a toujours
tendance a partir d'une matiere premiere de la m 9 me sec-
tion transversale et comme on ne veut pas non plus autant que possible
modifier les outils de la presse de percage, on obtient le poids plus
important de la piece percee non
pas par les dimensions de sa section, mais plutot en uti-
lisant une piece percee de plus grande longueur, quand
l'epaisseur de la paroi e la loupe doit &tre plus grande.
Le maximum d'etirage dans le banc de poussee
prealable se produit ainsi pour les plus courtes lon-
gueurs de pieces percees, pendant qu'avec les plus gran-
des longueurs de pieces percees, le taux d'etirage neces-
saire est beaucoup plus petit De cette faconr on obtient une
utilisation avantageuse de la serie de cages, car, avec un etirage
important, qui signifie egalement un plus grand nombre de calibres,
les calibres doivent etre poses
a de courtes distances en raison de la plus faible lon-
gueur de la piece percee Si par exemple, on produit dans le banc de
poussee de finissage, une loupe finie de 22 metres de long avec un
taux maximum d'etirage de 4,3 fois et avec un taux maximum d'etirage
total de 48 fois, il
est necessaire de prevoir dans le banc de poussee preala-
ble une longueur active d'environ il metres.
Dans les installations connues avec une diminu-
tion de section de 72 % par exemple dans le banc de pous-
see prealable, le meme taux maximum d'etirage total et la
14269
meme force de poussee etant appliques a priori dans le
banc de poussee prealable Il en resulte une augmenta-
tion de la longueur active de 2,2 m seulement dans l'ins-
tallation suivant l'invention, ce qui est tres inferieur a l'important
raccourcissement mentionne plus haut du banc de poussee de finissage
La longueur totale des
deux bancs de poussee et par suite naturellement les de-
penses d'investissement sont donc nettement plus faibles.
La course dans le banc de poussee prealable res-
sort de la somme des longueurs de la piece percee, de la
serie d'appareils et de la loupe prealable Dans l'ins-
tallation suivant l'invention, on arrive dans l'exemple choisi a une
course de 19 metres, alors que dans les installations connues la
course devrait se monter a 15
metres Ici aussi donc on arrive a une faible augmenta-
* tion seulement de la course dans l'installation suivant l'invention
dans la zone du banc de poussee prealable, mais cependant a un
important raccourcissement de la course dans la zone du banc de
poussee de finissage
comme on l'a expose plus haut.
Sur les exemples de chiffres mentionnes, on se rend compte nettement
que le supplement de depenses dans la zone du banc de poussee
prealable dans l'installation suivant l'invention est relativement
faible, alors que l'on obtient des economies sensiblement plus
importantes dans la zone du banc de poussee de finissage Il ne se
produit aucune difficulte non plus dans les vitesses de
poussee Si l'on travaille par exemple dans les installa-
tions connues avec une vitesse de poussee de 3 metres par seconde dans
le banc de poussee prealable, ce qui correspond a un chiffre courant,
on peut atteindre avec l'installation suivant l'invention, la meme
cadence avec une vitesse de poussee de 4 m par sec Cette vitesse de
poussee n'est pas particulierement elevee et est suscep-
tible d'augmentation, car on atteint aujourd'hui des
vitesses de poussee allant jusqu'a six metres par seconde.
Dans le desir de rendre-plus courte la duree de sejour de la tige du
mandrin dans la loupe prealable, on a tendance a travailler dans le
banc de poussee prealable avec une tige de mandrin fixe On utilise ici
dans les operations de poussee successives toujours a nouveau la
meme tige de mandrin que l'on retire de la loupe preala-
ble au cours du recul du banc, cette loupe etant mainte-
nue ici par un extracteur Cela non plus n'entraine au-
cune difficulte notable, car il est bien connu, par le fonctionnement
des installations de bancs plus anciennes, que si l'on ne met pas en
oeuvre une cage de laminoir libre, les tiges de mandrin ne pourront
pas 9 tre retirees sans difficulte de tubes pouvant aller jusqu'a 8 m
de long Il est favorable pour cette operation que la duree
de contact entre la tige de mandrin et la loupe preala-
ble soit plus courte dans l'installation suivant l'inven-
tion que dans les bancs de finissage actuels, car la course du banc de
poussee prealable suivant l'invention
est toujours relativement faible Comme le banc de pous-
see prealable ne produit aucune loupe finie, la tige de mandrin du
banc de poussee prealable peut 8 tre realisee
legerement conique et on peut utiliser des calibres cylin-
driques relativement fortement ovales Ces deux disposi-
tions sont avantageuses pour detacher la loupe prealable du banc de
poussee prealable et ainsi pour faciliter
l'arrachement de la loupe prealable de la tige de man- drin. Si l'on
n'utilise pas comme groupe de pre-etirage un banc de poussee
prealable, mais, suivant un autre mode de realisation de l'invention,
un laminoir a cylindres
obliques, on obtient dans l'ensemble des avantages com-
parables, car le banc de poussee de finissage est tres court,
exactement comme dans les exemples de realisation de l'invention deja
mentionnes Les loupes prealables
relativement longuement etirees peuvent aussi etre pro-
duites, sur un laminoir a cylindres obliques de construc-
tion connue, a partir de blocs cylindriques Il est ici
possible d'augmenter le poids mis en oeuvre sans diffi-
culte Si l'on utilise un laminoir a rouleaux obliques comme groupe
d'etirage prealable, on doit de route facon faconner a l'extremite Me
la loupe prealables apres le laminage un fond robus-e ou une bordure
dirigee vers l'interieur pour petmettre la poussee dans le banc de
poussee de finissage On devra tenir compte ici de ce
que la charge du fond est faible en raison de la fai-
blesse relative de la poussee dans le banc de poussee de finissage et
en raison de l'importance de la transmission de forces de friction
e-tre la surface en'veloppante de 7 E tige de mandrin et La loupe
finie En outre, on devra penser a ce que la loupe prealable n'a de
loin pas une aussi forte epaisseur que dans les procedes anterieurs a
banc de poussee comportant, monte en amonts un laminoir a cylindres
obliques, et que par suite, il est plus
facile de la deformer.
Dans un autre mode de realisation de l'invenxioni il est recommande de
monter en avant du banc de pouss 5 e de finissage, un dispositif pour
enfoncer une tige fornmant mandrin dans les loupes preliminaires Cette
facon de faire permet un nouveau et sensible raccourcissement de la
course dans le banc de poussee de finissage Si les loupes prealables
sont de grande longueur, il est deja
avantageux de prevoir une telle installation supplemen-
taire, car autrement, une importante proportion de la course du banc
de poussee de finissage devrait notamment
etre utilisee pour pousser le mandrin dans la loupe pre-
liminaire Pour cet enfoncement, on a besoin de forces beaucoup plus
faibles que pour l'operation d'etirage proprement dite Cependant on
doit, pour enfoncer le mandrin deplacer l'important entrainement et
les masses importantes du banc de poussee de finissage, alors qu'on
peut l'effectuer plus economiquement au moyen d'une ins-
tallation speciale En general, le banc de poussee preala-
ble n'apporte pas encore d'economie, car la longueur de la piece
percee qui s'y trouve est trop faible La lon- gueur sensiblement plus
grande de la loupe prealable rend plus economique cette installation
et en outre, la course du banc de poussee de finissage, dans l'exemple
utilise generalement plus haut est raccourcie supplementairement de 33
m a 27 m, ce qui fait que l'installation est plus courte De plus, la
duree d'une operation est encore
plus courte et le debit est encore augmente.
L'invention sera mieux comprise en regard de la
description ci-apres et des dessins annexes, o l'on voit:
figure 1, un diagramme avec les chiffres les plus importants d'un banc
a tubes connu, figure 2, en plan, une installation suivant l'invention
avec un banc de poussee prealable et un banc
de poussee de finissage.
Dans la figure 1, on a reporte en metres, en abscisses, la longueur
necessaire pour la serie de cages
necessaires pour un banc a tubes, dans lequel le diame-
tre du mandrin se monte a 90 mm et o la loupe finie ob-
tenue possede un diametre exterieur de 96 mm avec une longueur de la
loupe tubulaire de 12 m Il s'agit donc d'un banc a tubes de modele
anterieur, et on peut se
rendre compte sur le bord du diagramme de ce que la dis-
tance des cages augmente si l'on va vers la sortie Dans cet exemple,
la piece percee est etiree dans 14 calibres au total et un 14 eme
calibre sert de calibre lisse dans lequel la diminution de diametre
est sensiblement egale a zero En ordonnees, on peut voir que le taux
total d'etirage se monte a environ 14 fois, ce qui correspond
a une diminution totale de la section d'environ 93 %.
La diminution de section dans les differents cali-
bres est reportee en detail au-dessus du diagramme propre-
ment dit Du fait que l'on a represente aussi les lon-
gueurs de la loupe tubulaire chaque fois que le fond de
cette loupe a atteint un nouveau calibre, on voit nette-
ment qu'il n'y a toujours qu'un nombre limite de calibres qui
participent simultanement a l'operation d'etirage Le nombre des
calibres fonctionnant simultanement se monte au maximum a six Cela se
produit quand le fond de la
loupe tubulaire arrive dans le dernier calibre d'etirage.
La loupe tubulaire presente alors une longueur d'environ
7 metres avant d'etre passee dans ce dernier calibre En-
suite, la loupe possede une longueur de 12 metres Il est aussi montre
nettement comment le nombre des calibres travaillant simultanement
augmente au cours de l'operation
d'etirage.
Dans l'installation suivant l'invention, le banc
de poussee de finissage possede seulement ceux des cali-
bres qui sont indiques dans la figure 1 par "n" Le banc de poussee
prealable reprend les calibres places avant ceux-ci, ou leur tache,
dans l'installation suivant l'invention Il est a remarquer ici que les
distances des cages que l'on peut lire dans le diagramme dans la
zone des calibres "n" ne sont pas valables pour l'instal-
lation suivant l'invention, mais sont, au contraire, avec 0,6 metre,
regulierement sensiblement plus petites que dans le diagramme
represente dans la figure 1 du banc a
tubes connu.
Dans la figure 2, il est indique par 1, un trans-
porteur transversal par lequel sont fournies les pieces percees venant
d'un banc 2 de poussee preliminaire Les pieces percees viennent de la
direction de la fleche X d'une presse a percer connue et qui n'est pas
representee, et presentent une temperature suffisamment elevee pour
permettre le formage a chaud Les pieces percees offrent la forme d'un
cylindre a parois tres epaisses dont le
percement interieur est ferme a une extremite par un fond.
Les pieces percees arrivent, par le transporteur 1, a la table de pose
3 du banc de poussee 2 preliminaire, sur laquelle elles sont deposees
separement Dans un guide 4 de mandrin est placee une tige formant
mandrin, mobile axialement, qui est entrainee par une cremaillere qui
est guidee, egalement axialement, mobile dans un guide 5 de
la cremaillere L'entrainement de la cremaillere est de-
signe generalement par 6 et est constitue essentiellement par deux
moteurs 7, une botte de demultiplication 8, deux
embrayages 9 et deux pignons 10 d'entrainement qui engre-
nent directement sur la cremaillere Il est prevu une station de
pompage 11 pour l'alimentation en huile de
graissage-et en huile sous pression.
Quand une piece percee se trouve sur la table 3
de pose, la cremaillere se deplace, a l'aide de son en-
trainement 6, dans le guide 5 de cremaillere et avec elle le mandrin
se deplace vers la droite dans le guide 4, de sorte que ce mandrin
s'enfonce d'abord par son extremite avant dans le percage de la piece,
jusqu'a rencontrer le fond de la piece percee La piece percee est
ensuite poussee par le mandrin dans les ouvertures des calibres des
cages a cylindres 12 qui sont disposees a la suite l'une de l'autre en
une rangee, en une serie
de cages a cylindres 13 La piece percee est ici facon-
nee en une loupe preliminaire qui presente deja, nette-
ment, une epaisseur de paroi plus faible et une longueur plus grande
que la piece percee La loupe prealable ainsi formee arrive sur un
second transporteur transversal 14 apres que le mandrin a ete ramene
en arriere et que la
loupe a ete retiree de ce dernier Un dispositif d'ex-
traction 15, place entre le second transporteur transver-
sal 14 et la serie de cages a cylindres 13, ramene ici
en arriere la loupe sur le second transporteur 14, pen-
dant que le mandrin est ramene en arriere, par l'entrai-
nement 6, a partir de la loupe et des cages a cylindres jusque dans le
guide 4 de mandrin, o il repose prgt pour
la course de travail suivante.
La loupe produite de cette facon dans le banc de poussee prealable 2
arrive, par le second transporteur transversal 14, a la table de pose
16 du banc de poussee de finissage designe dans son ensemble par la
reference 17 Ce banc aussi possede, comme le banc de poussee preav
lable 2, un guide de mandrin 18, dans le sens de la pous-
see avant la table de pose 16, et une serie de cages a cylindres 19
avec des cages 20, apres la table de pose 16 Comme dans le banc de
poussee de finissage 17, la loupe amenee est deja sensiblement plus
longue que la piece percee dans le banc de poussee preliminaire, on
trouve, dans le banc 17, dans toutes les parties, des longueurs un peu
plus grandes En outre, on ne peut plus, comme dans le banc de poussee
preliminaire, travailler, dans le banc de poussee de finissage,
toujours avec le meme mandrin, mais au contraire, on a besoin pour
chaque loupe d'un mandrin particulier Ce dernier est introduit
lateralement, dans la zone de guidage 18 du mandrin, peu avant la
table de pose 16 Cette introduction s'effectue a partir d'une reserve
21, o les mandrins sont tenus prgts S'il est necessaire de prechauffer
les mandrins, cette operation s'opere dans un four a mandrins 22 deo
les mandrins sont transferes separement dans la reserve 21, ce qui
s'effectue toujours seulement peu de temps
avant la pose dans le guide 18 du mandrin.
Le mandrin est entra ne dans le guide 18 par une barre qui est guidee
en coulissant axialement dans un guide 23 de la barre Cette barre est
entra nee par une
cremaillere qui est placee dans un guide 24 de cremail-
lere. L'entrafnement du banc de poussee de finissage 17 est designe
par 25 et il est constitue de deux moteurs
26, qui agissent directement sur deux pignons 27 Les pi-
gnons 27 engrenent directement avec la cremaillere Le poste de pompage
28 alimente les differents guides, paliers et quelques verins, avec
les huiles de graissage ou sous pression necessaires Le passage 29
permet au personnel de service de franchir sans danger le banc de
poussee de finissage Quand la loupe preliminaire a ete poussee et est
passee dans les calibres des cages-20 a cylindres et a
ete transformee en une loupe finie, dans ce banc de pous-
see de finissage 17, on ramene en arriere seulement la barre a l'aide
de la cremaillere et de l'entratnement 25,
pendant que le mandrin encore dans la loupe finie est en-
voye par un transporteur a rouleaux 30, a une cage de la-
minage 31 libre Dans cette cage de laminage libre, la loupe finie est
deformee juste assez pour qu'elle ne soit plus solidement serree sur
le mandrin, mais qu'on puisse au contraire l'en separer Un autre
systeme de rouleaux 32 place apres la cage de laminoir libre 31
s'empare de la loupe finie avec le mandrin qu'elle contient encore
apres l'operation de liberation, et un autre transporteur 33 dirige la
loupe finie avec le mandrin qui se trouve a l'interieur vers un
systeme de rouleaux d'extraction 34 qui s'etend parallelement au
systeme de rouleaux 32 Apres la cage de laminoir libre 31, toutefois
sur la m&ne ligne que le systeme de rouleaux d'extraction 34, se
trouve un extracteur de mandrin 35 qui saisit l'extremite arriere, qui
n'est pas recouverte par la loupe finie, au mandrin et l'en retire,
dans la figure 2 vers la gauche Afin que la loupe finie reste bien sur
le systeme de rouleaux d'ex
traction 34, l'extracteur 35 de mandrin possede une lu-
nette d'extraction 36 contre laquelle s'appuie la surface frontale
arriere seulement de la loupe finie, alors que le mandrin est retire
de la loupe finie par l'evidement
de la lunette 36 par l'extracteur 35 de mandrin Le man-
drin devenu libre arrive ensuite sur un transporteur a rouleaux 37 qui
l'emmene au four 22 a mandrins ou a la reserve 21 ou au chantier de
refroidissement des mandrins,
indique par la reference 38.
Claims
_________________________________________________________________
R E V E N D I C A T I O N S
) Installation pour la fabrication de tubes sans soudure comportant un
banc de poussee de finissage
( 17), en avant duquel est monte un groupe d'etirage pre-
liminaire tel que, un laminoir a cylindres obliques ou
un banc de poussee preliminaire ( 2) pour etirer et re-
duire un bloc ou une ebauche percee en une loupe prelimi-
naire, installation caracterisee en ce que le banc ( 17) de poussee de
finissage est garni, en plus d'un ou deux
calibres lisses connus, avec seulement un nombre de ca-
libres tels qu'on peut les mettre en service, sans ris-
ques, simultanement, sur une loupe tubulaire.
) Installation suivant la revendication 1, ca-
racterise en ce que le banc de poussee de finissage( 17)
est precede d'un dispositif destine a enfoncer un man-
drin dans la loupe preliminaire.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [57][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [58][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514269
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[59]____________________
[60]____________________
[61]____________________
[62]____________________
[63]____________________
[64]____________________
[65]____________________
[66]____________________
[67]____________________
[68]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
51 Кб
Теги
fr2514269a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа