close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2518775A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (26/ 71)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(13/ 38)
[6][_]
ETRE
(19)
[7][_]
Boi
(4)
[8][_]
Est A
(3)
[9][_]
DANS
(2)
[10][_]
Cou
(2)
[11][_]
Tric
(1)
[12][_]
Cer
(1)
[13][_]
Ner
(1)
[14][_]
Trou
(1)
[15][_]
Evi
(1)
[16][_]
Sepa
(1)
[17][_]
Fixa
(1)
[18][_]
Polai
(1)
[19][_]
Molecule
(7/ 15)
[20][_]
platinum
(5)
[21][_]
monter
(3)
[22][_]
DES
(2)
[23][_]
nexion
(2)
[24][_]
SEMI
(1)
[25][_]
paral
(1)
[26][_]
etran
(1)
[27][_]
Generic
(2/ 10)
[28][_]
cations
(6)
[29][_]
platinums
(4)
[30][_]
Disease
(2/ 6)
[31][_]
Bruit
(4)
[32][_]
Tic
(2)
[33][_]
Physical
(2/ 2)
[34][_]
1 l
(1)
[35][_]
79 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2518775A1
Family ID 17868667
Probable Assignee Junghans Gmbh Geb
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title MECANISME D'HORLOGE COMPORTANT UNE PLAQUETTE DE CIRCUITS
IMPRIMES POUR UN MONTAGE ELECTRIQUE DE COMMANDE DU MOUVEMENT ET UNE
PLAQUE DE SUPPORT POUR LE ROUAGE ET LA CADRATURE ENTRE DEUX COQUILLES
DE BOITIER
Abstract
_________________________________________________________________
UNE PLAQUE DE SUPPORT 5 SENSIBLEMENT PLANE EST ENSERREE A PEU PRES
DANS LE PLAN DE LA FENTE DE SEPARATION ENTRE LES COQUILLES DU BOITIER.
UNE PLAQUETTE DE SEMI-CONDUCTEURS 7 SUR LAQUELLE DOIVENT ETRE FIXES
LES COMPOSANTS ELECTRONIQUES 15 S'Y RACCORDE SENSIBLEMENT DANS LE MEME
PLAN SOUS OU A COTE DES ROUES DU ROUAGE 12 QUI EST CONTACTE PAR UNE
BARRETTE DE CONTACT DE CONNEXION DE BATTERIE 63 PARALLELEMENT A L'AXE
DU MECANISME COAXIALEMENT PAR RAPPORT A UN VISSAGE DES COQUILLES 2 DU
BOITIER. UN EMPILEMENT DE STATOR 34 DU MOTEUR PAS A PAS S'ETENDANT
PERPENDICULAIREMENT A L'AXE DU MECANISME PORTE SUR L'UNE DE SES
LONGUES BRANCHES D'U 44 UN BOBINAGE DE STATOR 30 TRES AMINCI.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un mecanisme d'horloge ou mouvement
comportant une plaquette de cir- cuits imprimes pour un montage
electronique de commande du mouvement, et une plaque de support
retenant la carte de circuits imprimes, pour un transducteur
electromecani- que devant entrainer un rouage de mise en mouvement
d'une cadrature, qui sont introduits dans un boitier a deux coquilles,
la cadrature etant, du cote de la coquille anterieure, placee devant
la plaque de-support et le meca- nisme etant, du cote de la coquille
posterieure, fixe derriere la plaque de support sur celle-ci jusqu'a
la petite moyenne traversant la plaque de support avec son pignon-et
penetrant dans la cadrature.
On connait un mecanisme d'horloge de ce type par le brevet US n' 3 945
192 Ce mecanisme ou mouvement avait fait ses preuves, notamment en
raison des avantages lies a la technique de fabrication qui resident
dans l'op- position a la structure courante du mouvement entre des
platinums separees par des piliers; au lieu de cela, le mouvement est
a present realise des deux cotes d'une pla- que de support a platinum
unique L'inconvenient reside cependant dans l'importance de
l'encombrement en profon- deur dans la direction des axes des
chevillots (axes d'ai- guille) et roues d'engrenage et l'utilisation
de la pla- quette permettant de realiser le montage de commande elec-
tric du mouvement, en meme temps comme module fonction- nel de
placement des engrenages, ce qui impose des condi- tions severes en ce
qui concerne la matiere et le montage de la plaquette de circuits
imprimes.
Il est connu par le brevet US n' 4 263 667 d'uti- liser, comme
transducteur electromecanique, dans un-meca- nisme d'horloge de type
analogue, un moteur pas a pas dont le stator est fixe de facon
analogue aux autres composants du montage d'entrainement
chronometrique a stabilisation par quartz, et cela par soudure avec
des broches de con- nexion qui la traversent sur la face plaquee pour
la for- mation des bandes conductrices Le rotor du moteur pas a pas
penetrant dans l' ouverture comprise entre-les pieces polaires de
l'empilage de stator est, par contre, realise avec un placement non
fixe sur une-broche qui est elle- meme ancree parallelement a la
plaquette de circuits imprimes dans lecouvercle anterieur du boitier
en deux parties du mecanisme d'horloge Le rouage et la cadrature sont
realises des deux cotes d'une plaque intermediaire positionnee-sur des
piliers dans-ce couvercle anterieur et places sur cette plaque
intermediaire, ainsi qu'entre la paroi anterieure du couvercle
anterieur du boitier et la- paroi posterieure du couvercle posterieur
du boitier Ce mecanisme d'horloge a fait ses preuves des millions de
fois Il a cependant pour inconvenients, en ce qui con- cerne certaines
donnees de mise en oeuvre de tels mecanis- mes, l'encombrement en
profondeur relativement eleve dil notamment a la plaquette s'etendant
parallelement a l'axe du mecanisme, et les fortes exigences de
precision de fabrication, en raison de la repartition des points d'
ap- pui du mecanisme sur differents composants devant etre relies
entre eux par concordance de forme, ce qui peut, avoir un effet
defavorable sur le rendement du moteur pas a pas et de la
transmission, ainsi que sur le bruit pro- duit. On connait-par le
_brevt US ne 3 943 695 un mecanisme d'horloge de type analogue, dans
lequel-le rouage et la cadrature sont realises, de facon courante;
entre deux platinums separees par des piliers, l'une de ces platinums
comportant en outre des tetons de positionnement d'un stator de moteur
pas a pas qui y est rive et la pla-
-quette de semi-conducteurs destinee, a realiser' le montage
d'entrainement electronique etant fixee parallelement a l'ensemble
dumoteur pas a pas et du stator sur de S pro- longements des piliers
de platinum Pour connecter les enroulements a 7 la carte de
semi-conducteurs, cette dis- tance est franchie par une broche de
connexion d'enroule- ments ancree dans le noyau porte paiand
l'empilement de stator Le rotor du moteur pas a pas est place au fond
d'un creux en forme de pot de la platinum sur laquelle le stator du
moteur pas a pas est rive, le second point d'ap- pui de l'arbre du
rotor etant assure par la formation d'un pont separe fixe a cette
platinum entre elle-meme et entre la plaquette de semiconducteurs Ce
mecanisme d'horloge presente encore une fois l'inconvenient d'un
encombrement en profondeur considerable, parallelement a son axe, et
les inconvenients lies a la technique de montage deja men- tionnes du
montage des roues d'engrenage entre plusieurs platinums.
La realisation, connue par le brevet US n O 4 175 374, du mecanisme
avec placement dans une plaque intermediaire et dans la coquille
posterieure du boitier, le moteur pas a pas etant positionne a la fois
sur la pla- que intermediaire et sur la coquille posterieure du boi-
tier et la plaquette de circuits imprimes etant inseree parallelement
aux axes des engrenages, entraine de nouveau un encombrement en
profondeur facheusement important dans la direction de l'axe du
mecanisme, avec un cout de tech- nique de montage considerable pour
l'assemblage du meca- nisme. Compte tenu de ces inconvenients,
l'invention a pour objet de perfectionner un mecanisme d'horloge du
type indique precedemment, en conservant ses avantages de tech- nique
de fabrication et de fonctionnement resultant de sa conception a
platinum unique, de facon a obtenir une struc- ture de rouage et
cadrature entraines par un moteur pas a pas particulierement plate et
facile a monter, et facile a controler et a reparer en cas de panne,
avec une grande securite de fonctionnement et peu de bruit.
On atteint essentiellement cet objectif, selon l'invention, grace a un
mecanisme du type precite, du fait que la plaquette de
semi-conducteurs est fixee a la plaque de support de conformation
sensiblement plane a une faible distance de celle-ci et lui est reliee
par des broches qui sont soudees au placage de la plaquette de
semi-conducteurs destinee aux bandes conductrices et ancrees en tant
que broches de connexion de bobinage dans le noyau d'enroule- ment du
stator, qui est supporte par un empilage de sta- tor du moteur pas a
pas positionne dans la zone de son ouverture de rotor par concordance
de forme derriere la plaque de support en reposant a plat sur elle, la
pla- quette de semi-conducteurs embrassant suivant un arc la zone
occupee devant la plaque de support par la grande moyenne (roue des
minutes) et la roue des heures de la cadrature et portant devant la
paroi posterieure du boi- tier, a cote et/ou au-dessous des roues du
rouage les com- posants du montage electronique de commande de
mouvement.
On fixe et l'on forme donc la plaquette de-semi- conducteurs a peu
pres dans le plan de la plaque de sup- port pratiquement plane, et en
fait directement sur elle, embrassant en U la zone de-l'agencement de
la zone des minutes et de la roue des heures de la cadrature, ainsi
qu'un palier de rotor formant un creux en forme de pot, de sorte qu'on
dispose pour les composants du montage electronique a disposer dans le
plan de la plaque de sup- port ou au-dessus du volume du boitier dans
son couvercle posterieur, qui y est de toutes facons present pour la
for- mation de la transmission du rotor du moteur pas a pas a la
petite moyenne par l'intermediaire de la roue des secondes Des
composants electroniques de moins grand encombrement en hauteur
peuvent y etre disposes parmi des roues d'engrenages de plus grand
diametre pour disposer du plus grand volume d'insertion a l'interieur
du couvercle posterieur a cote du rouage pour des composants de plus
grand encombrement en hauteur, sans devoir pour cela augmenter
globalement l'encombrement en hauteur du meca- nisme La plaquette de
semi-conducteurs n'a alois plus de fonctions d'appui a remplir, et
l'on peut alors viser a l'optimiser en ce qui concerne les conditions
electromeca- niques qui lui sont imposees, les broches de connexion
d'enroulements du stator du moteur pas a pas, positionne a plat sur la
plaque de support, servant en meme temps a relier rigidement une
plaquette de semiconducteurs positionnee sur la plaque de support du
cote oppose au stator, a la plaque de support, au cours du soudage des
composants sur la plaquette de semi-conducteurs.
La formation exclusive de paliers non fixes pour le rouage sur la face
superieure (eloignee de la plaquette de semi-conducteurs et situee du
cote de la paroi poste- rieure du bottier du mecanisme) de la plaque
de support offre les possibilites d'un controle de fonctionnement par
module, du fait qu'on peut controler fonctionnellement un mecanisme
d'entrainement comprenant la plaquette de semi- conducteurs avec son
montage electronique et la plaque de support avec le moteur pas a pas
et le rouage entierement premonte et l'inserer dans un etat de
fonctionnemment irre- prochable dans le bottier du mecanisme, comme
sous-ensemble complet n'exercant lui-meme aucune fonction en ce qui
con- cerne les parties essentielles du mouvement D'autre part, il est
possible et preferable pour l'automatisation du pro- cessus de montage
de ne monter le rouage qu'apres avoir incorpore le mecanisme
d'entrainement qui comprend la pla- que de support et la plaquette de
semi-conducteurs avec le montage de commande de mouvement.
Il convient d'une facon connue-en soi, en ce qui concerne cet exemple
d'entrainement, de former du cote de la plaque de support oppose au
rouage, un palier rigide a la flexion pour les tubulures portant les
aiguilles de la cadrature, qui est forme en meme temps sous la plaque
de support d'un seul tenant avec elle pour constituer un cylindre
creux allonge, mais presentant un diametre agrandi, le plus petit
diametre interieur du cylindre creux pouvant constituer un palier de
courte longueur axiale et, par suite, soumis a des couples de friction
faibles, pour l'axe des secondes et donc pour la roue des secondes
placee sur la plaque de support du cote du rouage Du fait que le tube
des minutes et le tube des heures tournent relativement lentement, il
n'est pas fondamental du point de vue de la technique de transmission,
qu'ils soient superposes sui- vant de longues surfaces laterales
cylindriques ou sur la
* 6 surface laterale de cet ensemble d'appui de cadrature sous la
plaque de support.
On peut aussi prevoir en principe de placer la troisieme roue-,de la
cadrature, c'est-a-dire la roue de minuterie,-d'une facon connue en
soi, sous la plaque de support Pour permettre une fabrication
economique en uti- lisant des machines automatiques a equiper les
plaquettes de circuits imprimes et des auxiliaires de montage analo-
gues, la roue de minuterie est cependant placee sur une broche formee
dans la coquille de boitier anterieure paral- lelement a l'axe du
mecanisme et, par suite, isolement dans le boitier du mecanisme, comme
piece d'engrenage indivi- duelle Ce n'est pas fondamental du point de
vue de la technique de transmission, du fait qu'une transmission par
denture a developpante grossiere est de toutes facons pos- sible du
pignon de la roue des minutes a la roue des-heures par l'intermediaire
de la roue de minuterie et de son pignon, en tant que roues les plus
lentes du mecanisme, denture qui est, du point de vue de la
technique-de trans- mission et en ce qui concerne le bruit, insensible
a des variations eventuelles de la profondeur d'engrenement (en raison
de precontraintes entre les coquilles du boitier et la plaque de
support, dues a des charges exterieures).
D'autre 'part, ce placement a pour avantage, qu'il suffit pour monter
le mecanisme, la coquille de boitier ante-. rieur etant ouverte vers
le haut, d'introduire -le tube des heures par son ouverture de passage
situee dans la paroi anterieure-et de placer la roue de minuterie sur
la bro- che de la paroi anterieure mentionnee, puis d'introduire le
tube des minutes dans le tube des heures, en centrant ces tubes
emboites l'un dans l'autre en introduisant le mecanisme d'entrainement
precite par l'engagement de l'appendice en forme de cylindre creux de
la plaque de support (pour l'axe des-secondes a y faire passer) Apres
avoir monte egalement le rouage, il ne reste plus qu'a fermer le
boitier du mecanisme, en posant sa coquille posterieure, egalement
dans la meme direction de montage, en fixant le mecanisme
d'entrainement au moyen de sa pla- que de support, en mettant la
plaquette de semi-conducteurs, par des lames de contact de batterie,
en contact avec la chambre de batterie formee dans la coquille
anterieure du boitier. Pour fixer ainsi la plaque de support dans le
boitier du mecanisme, et en fait a peu pres dans le plan de la fente
de separation des coquilles du boitier pour qu'elle soit facilement
accessible a des fins de controle, les parois laterales des coquilles
du boitier comportent des epaulements d'appui ou de pression entre
lesquels cha- que zone marginale respectivement contigue de la plaque
de support est enserree parallelement a l'axe, lorsqu'on visse. l'une
avec l'autre les deux coquilles de boitier par l'arriere de la
coquille posterieure au moyen de vis d'an- crage penetrant ici dans la
direction de montage de la machine d'equipement des plaques de
circuits imprimes Le vissage des deux coquilles du boitier a ainsi
pour avan- tages de donner, en utilisant un tournevis dynamometrique,
des donnees d'assemblage et, par suite, des conditions de montage du
mecanisme d'entrainement bien mieux definies que les fixations
encliquetables couramment utilisees pour assembler des boitiers
constitues par deux coquilles, ces dernieres etant souvent deteriorees
au cours d'un controle a la suite d'une defaillance et ne pouvant
alors plus etre utilisees, du fait qu'on ne voit pas de l'exterieur,
en tout cas pas d'emblee, quel mecanisme d'encliquetage main- tenant
les coquilles ensemble il faut manipuler pour ouvrir le boitier Par
ailleurs, cela fait voir un tel mecanisme d'horloge d'un oeil plus
favorable au specialiste, par exemple l'horloger ou le commercant
specialise dans la vente des montres, lorsqu'il peut ouvrir un tel
mecanisme -avec l'outil qui lui est familier, rapidement et avec
competence, sans risquer de le deteriorer,=et sans avoir a en faire un
long examen devant les yeux du client.
Pour realiser, comme on l'a indique, une liai- son electrique entre
les poles de batterie situes dans la I percent
18775 chambre de batterie et les bandes conductrices formees sur la
face plaquee de la plaquette de semi-conducteurs, il est certes connu
en soi par le brevet US N O 4 175 374 ou le brevet US no 3 911 663
precites, d'utiliser des barret- tes de contact de batterie d'un seul
tenant avec des zones de contact formees assurant le contact-avec le
placage de la plaquette de semiconducteurs et des lames de contact de
batterie qui y sont formees et penetrent dans l'extre- mite des poles
de la chambre de batterie Cependant, ces solutions deja connues ont
pour inconvenient que la con- trainte de flexion du pont de contact
lorsqu'on change de batterie a pour effet que la zone de contact
frotte sur le placage de la plaquette de semi-conducteurs et l'endom-
mage, ou bien la pression de contact de la zone de contact sur le
placage de la plaquette de semi-conducteurs diminue, avec, dans chaque
cas, pour consequence des perturbations de fonctionnement, en raison
de l'insecurite croissante du contact Au contraire, selon une variante
de l'invention, il convient, avec une plaquette de semi-conducteurs
fixee sous la plaque de support, le placage etant situe vers le
*bas, de former au voisinage des epaulements dans le cou- vercle de
bottier anterieur, pour chaque barrette de con- tact, un epaulement de
soutien sur lequel s'appuie la zone de contact formee elastiquement,
lorsqu'on enfonce le pla- cage de la plaquette de semi-conducteurs, en
enserrant la plaque de support lorsqu'on visse les coquilles du
bottier, dans cette zone, dans la coquille anterieure La deforma- tion
elastique de la zone de contact fixe par ailleurs garantit une qualite
de contact elevee et evite en parti- culier les perturbations de
contact dues aux contraintes de flexion du pont de contact, lorsqu'on
change de batterie.
Pendant le positionnement et la fixation du meca- nisme d'entrainement
lui-memelorsqu'on assemble par vis- sage les deux coquilles de
boitier, il convient d'encas- trer egalement le moteur pas a pas, en
fait l'extremite de son empilement de staitor opposee a l'ouverture de
rotor, entre des saillies formees sur les coquilles du boitier.
Cela garantit que d'une part le stator ne doit etre posi- tionne avec
precision que dans la zone de l'ouverture de rotor et, par suite, dans
la zone de la prise de mouvement du rouage, tandis que, d'autre part,
l'encastrement entre les coquilles de bottier peut empecher de facon
plus cer- taine une variation eventuelle de la position du stator en
raison du couple de reaction devant etre absorbe par le stator, avec
le long bras de levier represente par l'extension dans l'empilement de
stator de l'ouverture de rotor.
Cette geometrie allongee du stator du moteur pas a pas permet en outre
de realiser un moteur pas a pas de grand rendement avec peu de
matiere; en effet, il suffit d'un empilement de stator monocouche dont
les branches de V'U sont reliees par l'intermediaire des pieces
polaires au moyen de ponts polaires jouant le role d'entrefers, pour
garantir une geometrie optimale de l'ouverture de rotor sans
aucune-condition d'ajustage, (comme il est connu en soi pour les
moteurs pas a pas d'horloges), et les lon- gues branches de V'U de
l'empilement de stator permettent d'utiliser deux ou meme de
preference une seule) bobines allongees axialement avec une faible
epaisseur d'enroule- ment Du fait que les bobinages exterieurs
contribuent ainsi davantage a l'aimantation de l'empilement de stator
que dans le cas de bobines de courte longueur axiale a epaisseur
d'enroulement plus forte, ce stator de moteur pas a pas allonge
entraine un rendement particulierement favorable pour une hauteur de
construction extraordinaire- ment faible dans la direction de l'axe du
rotor, donc per- pendiculairement a la direction longitudinale de
l'empile- ment de stator.
La fermeture du circuit magnetique par les- extremites libres des
branches de 1 'U de l'empilement de stator est realisee, de facon
appropriee, au moyen d'une tole de culasse qui y est soudee, ce qui
garantit une faible reluctance du circuit magnetique de l'empilement
de stator et une forte indeformabilite de celui-ci, malgre
518? 75 des liaisons de pieces polaires tres minces, donc tres
susceptibles de se deformer mecaniquement -
On utilise de preference po'ur le moteur pas a pas dans le cas d'un
empilement de stator monocouche, selon une variante de l'invention, un
rotor fixe par exemple dans un logement creux cylindrique forme par
injection sur le moyeu du pignon du rotor du moteur pas a pas; ce
montage peut aussi etre automatise, mais il est moins susceptible de
tomber en panne qu'un moulage par injection direct du pignon du rotor,
y compris le moyeu, dans un cylindre creux de rotor se cassant
facilement.
Du'point de vue pratique, il est souhaitable de pouvoir interrompre le
mouvement du rouage En effet, cela permet de regler manuellement les
aiguilles des heures et des minutes-(par prise directe sur les
aiguilles devant le cadran ou a l'arriere du mecanisme au moyen d'un
axe de reglage) a une-heure determinee et liberer de nouveau le
mouvement des aiguilles, lorsque cette heure est-atteinte.
Dans le cadre de l'invention, on prevoit de renoncer pour cela a la
realisation anterieurement courante d'un contact d'interruption
mecanique sur le trajet de pilotage du moteur pas a pas a partir du
montage de commande d'entrainement; en effet, la realisation d'un tel
interrupteur necessite en general deux broches de contact
supplementaires sur le circuit electronique de l'horloge et par
consequent des dimensions importantes du circuit de l'horloge, et en'
outre, la piece de contact ohmique qu'il faut former pour cela sur la
plaquette de semi-conducteurs est sensible aux perturbations et
coteuse, compte tenu de l'insertion de la plaquette de
semi-conducteurs dans le boitier du mecanisme en tenant compte des
exigences de placement et d'accessibilite de l'organe de reglage de
l'interrupteur.
Au lieu de cela, on prevoit a present de former sur la plaque de
support une fixation par encliquetage qui cons- titue en meme temps un
palier et-des crans de positionne- ment pour un verrou d'arret qui
s'engage par concordance de forme-(il est accessible manuellement par
une manette a travers la paroi posterieure du boitier) dans une posi-
tion d'arret dudit verrou dans la denture d'une roue de rouage, de
preference de la roue des secondes, de telle facon qu'alors, bien que
le moteur pas a pas soit encore attaque a partir du montage de
commande de mouvement, la cadrature ne progresse plus Il est ainsi
sans inconve- nient pour le fonctionnement que l'on ne puisse plus
cou- per electriquement le moteur pas a pas, du fait que pen- dant le
placement des mecanismes de grosses horloges de ce type (contrairement
a l'habitude dans les mecanismes de petites horloges), on n'utilise
pas, de toutes facons, de batterie motrice La consommation electrique,
lorsque la cadrature est bloquee, est sensiblement egale a la
consommation electrique au cours du fonctionnement normal, et n'a donc
pas d'effet facheux particulier sur la duree de fonctionnement de la
batterie.
Du fait que le mecanisme d'entrainement comprend- une plaque de
support sensiblement plane et une plaquette de semiconducteurs plane
qui lui est contigue et est eventuellement legerement decalee par
rapport a son plan, on peut aussi prevoir, selon une autre
caracteristique de l'invention, de reunir la fonction de la plaquette
de semi- conducteurs (en tant que support de composants et liaison
electrique entre leurs bornes) et la fonction de la plaque de support
en une seule piece On peut pour cela, d'une facon connue en soi,
encastrer par injection un reseau de conducteurs metalliques servant a
la fois a la liaison electrique des composants et au renforcement
mecanique, en meme temps que le moulage-par injection de la plaque de
support, ou bien l'on utilise une plaque de support elar- gie autour
de la zone de fonctionnement de la plaquette de circuits imprimes,
comportant des bandes conductrices imprimees de trace correspondant
Dans les deux cas, on supprime entierement la fabrication et la
fixation d'une plaquette de circuits imprimes separee Lors de l'encas-
trement par injection d'une zone de chassis de conducteurs contigue a
la zone de placement de la plaque de support ou lorsqu'on forme la
plaque de support imprimee, on peut former en meme temps des moulages,
des indentations, etc, ainsi que des evidements pour les connexions
electromagne-. tic, qui facilitent aussi le positionnement des compo-
sants qu'on doit y souder avec leurs connexions electri- ques, pour un
encombrement en hauteur du mecanisme d'hor- loge meme encore reduit.
D'autres caracteristiques et avantages de l'in- vention ressortiront
de la description detaillee qui va suivre de deux exemples d'execution
non limitatifs, en regard du dessin annexe a echelle agrandie dont; la
figure 1 est une vue arriere du mecanisme - d'horlogerie, lorsqu' on a
retire le couvercle de boitier posterieur; la figure 2 est une
representation correspon- dant a la ligne de coupe II-II indiquee par
la fleche de la figure 1, mais lorsque le couvercle posterieur du boi-
tier est pose; la figure 3 est une coupe partielle suivant la ligne
IIIIII de la figure 1, indiquee par la fleche; la figure 4 est une
coupe suivant la ligne IV-IV de la figure 1, indiquee par la fleche,
mais le couvercle posterieur du bottier etant pose, de meme que la
figure 5 est une vue d'un mecanisme d'en- trainement ne comportant
ici-que le stator du moteur et des composants electroniques, mais en
variante de la representation de la figure 1, dans une realisation
avec des bandes conductrices imprimees ou formees par injec- tion,
pour une plaquette de semi-conducteurs formee sur la plaque de
support.
Le mecanisme d'horloge 1 represente sur le des- sin comporte un
bottier en deux parties (a deux coquilles), dont on n'a represente sur
la figure 1 que la coquille anterieure 2 (pourvue des composants du
mecanisme fonc- tionnel) en projection sur sa surface frontale 3
corres- pondant a la fente de separation.
Un mecanisme d'entrainement 4 est incorpore dans la coquille
anterieure 2 du bottier Il comporte essentiel- lement une plaque de
support 5 sous laquelle est fixee une plaquette de semi-conducteurs 7
(en fait placee parallele- ment a la paroi anterieure 6 du boitier et
vers lui) La plaque de support 5 se trouve approximativement dans le
plan du joint de separation 8 des coquilles de bottier (voir figure 2)
et elle porte au-dessus d'elle, donc vers la coquille posterieure 9,du
bottier, un stator 10 de moteur pas a pas allonge, depassant librement
d'une bordure de la plaque de support 5 et le rotor 11 du moteur pas a
pas, ainsi que l'ensemble complet mecanisme-rouage 12 com- prenant la
roue intermediaire 13 entrainee par le rotor 11, la roue des secondes
ou trotteuse 14 entrainee par celle-ci et la petite moyenne 15 a
entrainee par cette der- niere.
Sur la plaquette de semi-conducteurs 7, donc egalement du cote de la
coquille posterieure 9 du bottier, sont places les composants
electroniques 15 destines a un montage de commande de mouvement
electronique devant entral- ner le rouage 12 en fonction du temps, qui
sont en particu- lier un circuit integre et un cristal oscillateur de
stabi- lisation de frequence, ainsi qu'eventuellement un element de
reglage permettant d'ajuster la frequence d'oscillation de rythme.
La cadrature 16 est formee dans la partie infe- rieure du dessin, donc
devant la plaque de support 5 vers l'interieur de la paroi anterieure
6 du boitier, comme le montre en particulier la figure 3 en liaison
avec la figure 4 Elle comprend une roue des minutes ou grande moyenne
17 qui est entrainee par le pignon 18 de la petite moyenne et entraine
elle-meme une roue de minuterie 19 qui entraine la roue des heures 20,
ce qui est connu en soi pour la chaine de transmission d'un mecanisme
d'horloge.
La roue des heures 20 est realisee par exemple d'un seul tenant avec
un tube des heures 21 devant constituer un axe de reception d'une
aiguille des heures, tandis qu'un tube des minutes 22 est forme par
injection sur la roue des minutes 17, avec formation d'un accouplement
a friction qui comporte de preference a son extremite libre une piece
d'insertion profilee 23 permettant la fixation de l'aiguille des
minutes (cf figure 4).
La plaquette de semi-conducteurs est plane et sensiblement
rectangulaire, mais elle comporte un evide- ment marginal important 24
vers la chambre de batterie 25 formee dans la coquille anterieure 2 du
boitier, par lequel la plaquette de semiconducteurs 7 embrasse en
formant un U la zone situee au-dessous de la plaque de support 5 sur
laquelle sont montes le rouage 12 et le-rotor 11 du moteur
* pas a-pas servant de transducteur electromecanique d'en- trainement
du rouage 12 La plaquette de semi-conducteurs 7 est fixee par une
liaison de force sur la face de la plaque de support 5 situee du cote
de la paroi anterieure 6 du boitier au moyen de tetons de serrage 26
formes sur elle, sur lesquels la plaquette de semi-conducteurs 7 est
appuyee par des perforations de positionnement 27 jusqu'a ce qu'elle
touche une butee 28 formee sur le teton de ser- rage 26 (figure 2) En
outre, une liaison rigide est assu- ree par des broches 29 qui servent
en meme temps de bro- ches de connexion d'enroulements pour les
extremites d'enroulement du bobinage de stator 30 du moteur pas a pas
Ces broches 29 sont formees par injection dans le noyau debobinage en
matiere plastique 31 et traversent des perforations 32 de la plaquette
de semi-conducteurs comme des composants 15 fixes sur la plaquette 7,
pour etre soudees sur le placage des bandes conductrices
(cf figures 1 et 4).
Le bobinage de stator 30 est -retenu par l'empi lement de stator 34,
sans que lui-meme ou son noyau 31 repose siar la plaquette de
semi-conducteurs 7 Cela garan- tit que les tolerances dimensionnelles
de la plaque de semi-conducteurs elles-memes ou les tolerances de
montage lorsqu'une pression est exercee sur les tenons de serrage
26 n'influencent pas le respect dimensionnel entre l'ouver- ture de
rotor 35 de geometrie circulaire simple comportant des indentations 84
determinant le sens de rotation (dans l'extremite de l'empilement de
stator allongee 34) et le palier de rotor 36 dans une bosse de la
plaque de support, donc la certitude d'un couple du moteur pas a pas
constant et reproductible malgre la fabrication mecanique en serie,
sur la base de la distance entre la palier de rotor 36 et l'ouverture
de rotor 35 predeterminee fixement sur la plaque de support 5 En
outre, les pieces polaires 37 de l'empilement de stator 34 limitant
l'ouverture de rotor 35 sont reliees entre elles par des ponts de
liai- son de pieces polaires 38 minces et donc prenant rapide- ment
l'etat de saturation magnetique, rigidement et, par suite, en
respectant les dimensions Une cheville de posi- tionnement 39 d'axe
parallele au palier de rotor 36 formee sur la plaque de support 35,
penetre avec concordance de forme dans un oeil de positionnement 40
qui est forme pres de l'ouverture de rotor 35 a l'extremite frontale
de la zone de l'empilement de stator 34 reposant a plat sur la plaque
de support 5 En outre, le positionnement de l'em- pilement de stator
34 sur la plaque de support 5 est assure par un trou oblong 41 forme
dans la zone du sta- tor 10 diametralement opposee a l'oeil de
positionnement 40 et l'ouverture de rotor 35, dans lequel penetre en
consti- tuant une liaison de force une autre cheville de position-
nement 42 formee sur la plaque de support 5.
Au-dessus des deux ponts de liaison de pieces polaires 38 bordes par
l'ouverture du rotor 35 et des evi- dements lateraux en forme d'arcs
de cercle 43 entre les pieces polaires 37 les deux branches allongees
44 de l'em- pilement de stator monocouche 34 sont reliees d'un seul
tenant (solidarisees), en fait par decoupage dans de la tole Acelui
des deux evidements 43 situes a l'interieur, dans la direction
d'allongement des branches de l'U 44 se raccorde un evidement 45
rectangulaire retreci sur une courte section de l'intervalle entre
branches 46, ce qui empeche efficacement la fermeture des lignes de
champ magnetiques a l'extremite frontale voisine du bobinage de stator
30, sans passage a travers les pieces polaires 37 et par l'ouverture
de rotor 35 Le diametre du noyau 31 et ainsi, de l'enroulement du
bobinage de stator 30 est sensiblement egal a l'ouverture de
l'intervalle 46 des branches de stator Ainsi, l'epaisseur
d'enroulement 47 du bobinage de stator 30 sur le noyau allonge 31 est
fai- ble par rapport a la longueur de bobinage 48, ce qui assure un
bon rendement electromagnetique, en raison de la faible distance des
spires individuelles au noyau forme par une branche de l'U et
entraine, par suite, un bon rendement du moteur pas a pas.
La fermeture du circuit magnetique pour les lignes de champ magnetique
passant dans l'empilement de stator, ainsi que la stabilite mecanique
assurant le dimensionnement du stator sont assurees par une tole de
culasse 49 qui est placee (par exemple sur le trajet d'une soudure
laser) au-dessus de deux extremites posterieures libres 50 des
branches -
On utilise comme rotor a aimant permanent 11 du moteur pas a pas un
cylindre creux a paroi epaisse De preference, on ne forme pas par
injection, a la difference du mode de realisation courant-des rotors,
de moyeu de plas- tic a pignon dans l'aimant permanent cylindrique
creux du rotor, car cela s'accompagnait d'une contrainte mecanique
considerable du cylindre creux, lors de l'injection et du
refroidissement de la matiere plastique Au lieu de cela, le rotor Il
comprend un pignon de matiere plastique 51 et une douille ou logement
creux 53 en forme de cuvette for- mee coaxialement par rapport a lui,
du type a collerette peripherique en saillie avec une paroi
d'encastrement situee au bord et en faisant-tout le tour Dans cette
douille 53, l'aimant permanent cylindrique creux 54 est fixe
coaxialement, par exemple colle ou, de preference, simplement
emmanche, comme le montre la coupe de la figure 2.
Le moteur pas a pas est positionne dans le meca- nisme 1 d'une part
au-dessus de la plaque de support 5 et, d'autre part, entre les deux
coquilles de bottier 2/9, a peu pres dans le plan de la fente de
separation du boitier, parallelement a elle Pour cela, les extremites
50 des branches, reliees entre elles au moyen de la tole de culasse
49, de la zone de l'empilement de stator 34 depassant de la plaque de
support 5 sont, comme le montre la figure 1, lorsque les coquilles de
boitier anterieure et posterieure 2/9 sont assemblees, inserees entre
une saillie d'appui 55 situee sur la paroi interieure voisine de la
coquille de boitier anterieure 2 et des saillies de sou- tien 56
(indiquees en tirets sur la figure 1) situees sur la paroi interieure
correspondante a la coquille poste- rieure 9 du boitier, tandis que la
plaque de support 5 sur laquelle est fixee la zone terminale opposee
des branches 44 de l'empilement de stator avec les pieces polaires 37
embrassant le rotor 11, est disposee parallelement a cette direction
de soutien et, parallelement a l'axe du mecanisme entre des gradins
d'appui 57 et des epaulements de pression 58 Ces epaulements 57/58
dont (figure 4) joints par des vis d'ancrage 59 qui servent en meme
temps a visser la coquille posterieure 9 du bottier sur sa coquille
ante- rieure 2 Pour inserer sans deformation la plaque de sup- port 5
avec le moteur pas a pas fixe sur elle, la bordure de la plaque de
support 60 comporte des fentes qui embras- sent en formant un U un
collet 61 depassant des gradins d'appui 57, dans lequel on fait
passer, lorsqu'on assemble les coquilles 2/9 du boitier, les vis
d'ancrage 59 profi- lees avec filets autotaraudeurs (figure 1 et
figure 4).
Au cours de ce montage de la plaque de support 5, avec le moteur pas a
pas, entre les coquilles 2/9 du boi- tier, on effectue egalement la
mise en contact electrome- canique du placage situe sous la plaquette
de semi- conducteurs 7 avec les lames de contact de batterie qui
penetrent dans la chambre de batterie 25 qui s'etend dans la coquille
anterieure 2 du boitier, a cote de la plaque de support 5 Elles sont
formees d'un seul tenant avec une barrette de contact 63 et une zone
de contact 64, l'une des-extremites, celle qui penetre dans la chambre
de batterie 25, de la barrette de contact 63 placee le long d'une
paroi laterale de la coquille anterieure 2 du boitier, jouant le role
de la lame de contact de batterie 62 respective, tandis que
l'extremite opposee de la bar- rette de contact 63 a une allure
repliee et coudee par rapport a elle et comporte un oeil de
positionnement 65 au moyen duquel la barrette de contact 63 est placee
sur un pilier 66 forme sur sa paroi anterieure 6 parallelement a l'axe
du mecanisme Sur ce pilier 66 sont formes le col- let 61 de
positionnement de la plaque-de support 5, au- dessous l'epaulement
d'appui 57 de montage de la plaque: de support 5 et au-dessous un
autre epaulement de soutien 67 sur lequel se trouve l'oeil de
positionnement 65 de la barrette de contact 63 La bordure en forme
d'anneau entou- rant l'oeil de positionnement 65 est tombee vers le
haut, pour constituer une zone de contact elastique 24 pour le placage
situe sous la plaquette de semi-conducteurs 7, qui est appuyee au
moyen d'une saillie de soutien 68 a formee sous la plaque de support
5, lorsque la plaque de support 5 est enserree entre les coquilles 2/9
du bottier, contre la zone de contact 64, pour realiser la liaison
electrique entre le pole de batterie correspondant et les bandes
conductrices formees dans le placage de la plaquette de
semi-conducteurs.
Comme il ressort de la description de l'inser- tion de la plaque de
support 5 entre les coquilles 2/9 du boitier, avec mise en contact du
placage de la plaquette de semi-conducteurs, le mecanisme d'horloge
est dimensionne pour etre complete par insertion de la cadrature 16
dans la coquille de boitier anterieure 2 ouverte vers le haut, et
insertion du mecanisme d'entrainement 4 pouvant-etre pre- equipe entre
les coquilles-2/9 du boitier au cours de son montage (lorsque la
direction d'equipement et la direction de montage correspondant,
egalement en ce qui concerne l'introduction du rouage 12 dans-le
mecanisme d'entraine- ment 4 deja insere prealablement) La coquille
anterieure 2 du boitier a, dans ce contexte, une fonction exclusive
d'appui pour la roue de minuterie 19, celle-ci etant placee sur un
tourillon 39 (voir figure 4), forme sur la face interieure de la paroi
posterieure 6 Tous les autres paliers du rouage 12 et de la cadrature
16 sont formes directement (ou indirectement: en ce qui concerne la
roue des heures 20) sur la plaque de support 5 elle-meme Du fait que,
par suite, les coquilles 2/9 du boitier n'exer- cent pas de fonctions
d'appui (sauf pour la roue de minu- terie 19 qui presente cependant
une denture a developpante grossiere non fondamentale pour le
fonctionnement entre des roues tournant de toutes facons lentement, et
de facon non fondamentale pour la technique de transmission), cela
garantit independamment des donnees de montage respectives du
mecanisme d'horloge 1 qui doit par exemple constituer un support d'un
cadran ou d'un panneau lourd, et doit-donc etre, par suite, haubane
mecaniquement, un engrenement de transmission constamment exact du
pignon du rotor du moteur pas a pas 51 par l'intermediaire des
engrenages de transmission et, par suite, un fonctionnement sans
pertur- bations et, sans variations des donnees en ce qui concerne le
couple exerce ou le bruit produit.
Le mecanisme d'entrainement 4 qui peut etre prea- lablement equipe
fonctionnellement avant que le mecanisme' d'horloge 1 soit complete,
est pourvu exclusivement de paliers mobiles pour les roues de
transmission Pour cela, des broches 68 constituant des bouts d'arbre
pour le rotor 11 et le rouage 12 (voir figure 2) sont enfonces dans la
surface de la plaque de support 5 presentant-un profil correspondant
avec des socles et des evidements,-situee du cote de la coquille
posterieure 9 du boitier, sur laquelle le moyeu de rotor 52 avec
l'aimant permanent 54 place sur lui et la roue intermediaire 13 sont
places de facon a etre mobiles axialement La roue des secondes 14
formee par injection sur l'axe de l'aiguille des secondes
69 est retenue par cet axe qui est guide lui-meme radia- lement dans
un appendice cylindrique creux allonge 70 qui est forme sur la face de
la plaque de support 5 situee vers la paroi anterieure 6 du bottier et
s'etend jusqu'a l'interieur d'une ouverture de passage de chevillon 71
formee dans la paroi anterieure 6 du bottier Cet appen- dice 70
comporte un diametre interieur s'agrandissant a la facon d'un cone
pointu dans la direction de la paroi anterieure du boitier, l'appui
radial de l'axe de l'ai- guille des secondes 69 etant realise dans la
zone de la plaque de support 5 o le diametre interieur est sensible-
ment constant en definissant une surface laterale cylin- drique Du
fait que la petite moyenne 15 a comporte a l'ex- tremite d'un bout
d'arbre 72 son pignon 18 engrenant avec la cadrature 16 du cote oppose
de la plaque de support 5, la petite moyenne 15 est placee radialement
dans une douille (un logement) 73 formee sur la plaque de support 5,
l'alesage traversant la plaque de support 5 L'appui axial du rotor 1 l
et de la cadrature 16 du cote oppose a la pla- que de support est
realise par la paroi interieure 74 de la paroi posterieure 75 de la
coquille du boitier En face des axes des elements de transmission
tournant rapidement, c'est-a-dire des broches 68 du rotor Il et de la
roue intermediaire 13, et de l'extremite posterieure de l'axe 69 de
l'aiguille des secondes, la paroi posterieure 75 comporte des trous
borgnes en forme de cylindres plats 76 qui jouent le role de
collecteurs d'huile et empechent l'huile de la transmission de
s'echapper des elements d'engrenage tournant rapidement le long de la
paroi inte- rieure posterieure 74.
La surface laterale exterieure cylindrique de l'appendice cylindrique
creux allonge 70 sous la face -anterieure de la plaque de support 5
joue, dans la zone qui est decalee axialement par rapport au point
d'appui de l'axe 69 de l'aiguille des secondes, le role-de palier
radial pour le tube des minutes 22 qui porte lui-memes en tant que
palier radial, le tube des heures 21, les deux sortant de la coquille
anterieure 2 du bottier par l'ou- verture de passage 71 de la paroi
anterieure Dans ce contexte, d'une facon connue en soi, dans
l'insertion profilee 23 du tube des minutes, l'extremite anterieure de
l'axe 69 de l'aiguille des secondes est egalement placeeradialement La
fixation axiale de la cadrature 16 est effectuee, avec appui axial
mutuel, entre la face interieure de la paroi anterieure 6 du boitier
et la face voisine de la plaque de support 5.
Comme on l'a indique sur la figure 1, la plaque de support 5 comporte
en outre une fixation par cran 77, realisee de preference sous la
forme d'une nervure profi- lee, qui sert a retenir et a guider par
cran un verrou de blocage 78 qui traverse avec une manette de
deplacement une fente de guidage 82 menagee dans la paroi posterieure
du bottier Un bras 80 se terminant par une griffe de verrouillage 79,
est forme sur le verrou 78 Dans celle des deux positions du verrou qui
est representee sur la figure 1, la griffe de verrouillage 79 s'engage
dans la denture de la roue des secondes 14, ce qui empeche le
mouvement du rouage et de la cadrature, donc l'entraine- ment des
aiguilles, bien que le moteur pas a pas recoive encore des impulsions
d'entrainement En faisant passer le verrou 78 dans l'autre position,
on supprime ce contact et, par suite, le blocage mecanique du
mecanisme, par exemple laisser le mouvement des aiguilles redemarrer,
par exemple lorsqu'on a fait tourner manuellement un axe de reglage
83, une fois une heure predeterminee atteinte.
A la difference des donnees dont on a tenu compte sur la figure 1, le
mecanisme d'entrainement 4 ' de la figure 5 ne comprend pas une plaque
de support 5 et une plaquette de semi-conducteurs 7 sur laquelle on
doit rea- liser le montage electrique retenu sous celle-ci, reali-
sees independamment l'une de l'autre Au contraire, la plaque de
support 5 ' s'etend alors en gros egalement sur la surface occupee
precedemment par la plaquette de semi- conducteurs 7 a l'interieur du
mecanisme d'horloge 1 (figure 1), la matiere plastique de la plaque de
support ' etant injectee, par exemple, autour d'un reseau de chassis
de semi-conducteurs 81 forme precedemment, qui sert a la fois a
renforcer mecaniquement la plaque de support 5 ' et notamment a
realiser les liaisons electri- ques entre les differents composants de
circuit 15 On les a representes ici disposes de-la meme facon que sur
la figure 1 Cependant, au lieu de cela, on peut aussi pre- voir
d'equiper la plaque de support de cavites de loge- ment s'etendant
perpendiculairement au plan de la pla- quette de semi-conducteurs et
permettant ainsi un tasse- ment plus compact egalement de composants
de plus grande hauteur dans la zone couverte par le rouage 12 En
outre, il peut convenir d'utiliser, au lieu des differents compo-
sants 15, un module dans lequel notamment le cristal oscil- lateur et
le circuit integre du montage de commande d'en- trainement
electronique, sont reunis electriquement et mecaniquement,
eventuellement avec des conducteurs a sepa- rer pour un reglage de
frequence, a la place d'un conden- sateur de compensation Le reseau 81
se reduit, par suite, a un petit nombre de lignes entre les zones
d'appui de con- tacts de batterie 64 (cf figure 1), les broches de
con- nexion de bobinages de stator 29 et un tel module.
On a tenu compte sur le dessin du fait qu'il suf- fit qu'un seul des
deux poles de pieces polaires 38 soit ferme, tandis que l'autre 38 ',
de preference celui qui est eloigne du bobinage, comporte une fente 85
sur l'axe longi- tudinal du stator En effet, il s'est avere de facon
sur- prenante qu'une telle fente 85 tres etroite peut etre mena- gee
meme apres le traitement a chaud de l'empilement de stator 34 (par
decoupage ou sciage), et cela apres renfor- cement mecanique du bati
de stator en placant a l'arriere la tole de culasse 49 prealablement
decoupee, sans que cela soit au detriment du rendement du stator-(meme
sans changer la position des evidements 43 par rapport a la fermeture
des deux ponts 38) D'autre part, la formation d'une telle fente
etroite 85 a pour avantage de permettre, par cet enlevement de
matiere, une compensation fine des effets electromagnetiques dans la
zone de la piece polaire 37.
La solution preconisee par l'invention procure ainsi un mecanisme
d'horlogerie extremement fonctionnel, tout en etant extraordinairement
plat Son element princi- pal, decisif pour le fonctionnement, est le
sous-ensemble pouvant etre premonte exterieurement, qui comprend la
pla- que de support 5 destinee a l'appui de la cadrature et du rouage
et le moteur pas a pas 10-11, ainsi que la plaquette de
semi-conducteurs 7, equipee des composants electroniques
Ce sous-ensemble est borde et introduit dans les coquil- les-du
boitier du mecanisme 1 de telle facon qu'une fixa- tion centrale entre
la coquille anterieure 2 du boitier et un support de cadran reste
possible, malgre la diminution de l'encombrement en profondeur du
mecanisme 1 Meme lors- qu'on visse fortement des supports de cadrans
(garnitures) lourds, devant alors etre supportes par le mecanisme 1,
il- n'y a plus de risque que cette charge de la coquille ante- rieure
2 du boitier entraine des effets facheux sur le fonctionnement du
mecanisme, en particulier des engrene- ments et de la mise en place du
rotor pour le stator, du fait que ces forces sont absorbees par les
couvercles du boitier eux-memes, donc sont detournees des composants
fondamentaux pour le fonctionnement situes sur la plaque de support 5
Ces elements du mecanisme 1,fondamentaux pour le fonctionnement, sont
par ailleurs encapsules de facon hermetique a la poussiere par les
deux coquilles du boitier, ce qui exclut donc egalement les
perturbations de fonctionnement dues a la penetration de corps etran-
gers, tels que des particules de poussiere Le vissage puissant au
moyen des vis d'ancrage 59 entre les deux coquilles 2-9 du boitier
assure non seulement la resis- tance au gauchissement du bottier du
mecanisme d'horloge dans son ensemble, mais egalement en particulier
un appui fort et fiable des lames de contact de batterie 62 contre les
zones de contact 64 de la plaquette de semi- conducteurs 7.
2-4
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Mecanisme d'horloge (1) comportant une pla- quette de circuits
imprimes (7) pour montage electronique - de commande du mouvement, et
une plaque de support (5) retenant la plaquette de circuits imprimes
(7), pour un transducteur electromecanique devant entrainer un rouage
(12) de mise en mouvement d'une cadrature (16), introduites dans un
bottier a deux coquilles, la cadrature (16) etant placee, du cote de
la coquille anterieure (2), devant la plaque de support (5), tandis
que le rouage (12) est fixe, du cote de la coquille posterieure (9),
derriere la plaque de support (5) sur celle-ci, jusqu'a la petite
moyenne (15 a) traversant la plaque de support (5) avec son pignon
(18) et penetrant dans la cadrature (16), caracterise en ce que la
plaquette de semi-conducteurs (5) est fixee a la plaque de support (5)
de conformation sensiblement plane a une fai- ble distance de
celle-ci, et lui est reliee par des bro- ches (29) qui sont soudees au
placage de la plaquette de semiconducteurs (7) destine aux
bandes-conductrices et ancrees en tant que broches de connexion de
bobinage (29) dans un noyau d'enroulement (31) du stator, qui est sup-
porte par un empilement de stator (34) du moteur pas a pas, positionne
dans la zone de son ouverture de rotor (35) par concordance de forme
derriere la plaque de sup- port (5) en reposant a plat sur elle, la
plaquette de semi-conducteurs (7) embrassant suivant un arc la zone
occupee devant-la plaque de support (5) par la grande - moyenne (roue
des minutes) (17) et la roue des heures (20) de la cadrature (16) et
portant, devant la paroi poste- rieure (75) du boitier, a cote et/ou
au-dessous des roues du rouage (12) les composants (15) du montage
electronique de commande du mouvement.
2 Mecanisme d'horloge selon la revendication 1, caracterise en ce que
le rotor du moteur pas a pas est monte avec jeu, devant l'ouverture de
rotor (35) sur un palier de rotor (36) ancre dans la plaque de support
(5) dans des evidements, et la roue intermediaire (13) du rouage (12)
est montee avec jeu sur des broches (68) inse- rees dans la plaque de
support (5), avec une limitation du jeu axial de cette derniere sur
les broches (68) par la paroi posterieure de boitier (75) du couvercle
posterieur (9) du bottier s'etendant parallelement a la plaque de
support (5), o sont formes coaxialement aux broches (68) des trous
borgnes (76) des collecteurs d'huile.
3 Mecanisme selon l'une quelconque des revendica- tions 1 et 2,
caracterise en ce que, dans le cas o il com- porte un appendice (70)
cylindrique creux forme devant la plaque de support (5) sur celle-ci
pour assurer l'appui des tubes des heures et des minutes (21 et 22),
le diametre interieur de cet appendice diminue a la facon d'un cone
pointu et fait transition, dans la zone de son plus petit diametre, a
peu pres sur l'etendue de l'epaisseur de la pla- que de support (5),
avec un cylindre creux constituant un appui radial pour l'axe des
secondes (69) contre lequel la roue des secondes (14) s'appuie
axialement derriere la pla- que de support (5).
4 Mecanisme selon l'une quelconque des revendica- tions precedentes,
caracterise en ce qu'il comporte, forme dans la coquille anterieure
(2) du boitier sur sa paroi anterieure de boitier (6), un tourillon
(39) pour l'appui radial de la roue de minuterie (19), qui est
accouple cine- matiquement avec solidarisation en rotation, par une
den- ture a developpante grossiere, au pignon de sortie du tube des
minutes (12), a la roue des heures (20) et au pignon d'un axe de
reglage (83) guide egalement dans la coquille anterieure (2) du
boitier.
5 Mecanisme selon l'une quelconque des revendica- tions precedentes,
caracterise en ce qu'il comporte dans la zone de piliers (66) pour
recevoir des vis d'ancrage (59) pour assurer la liaison mutuelle
suivant l'axe de transmis- sion des coquilles (2 et 9) du boitier, des
paliers de - support (57) et respectivement d'appui (58) formes sur
les coquilles (2 et 9) du boitier a peu pres dans le plan de la fente
de separation (8) entre les coquilles du boitier 2518775. de facon a
etre diriges l'un vers l'autre, entre lesquels une bordure voisine de
la plaque de support (5) du meca- nisme d'entrainement complet (4)
prealablement equipee du rouage (12) est enserree dans la direction de
transmission axiale au moyen des vis d'ancrage (59).
6 Mecanisme selon la revendication 5, caracte- rise en ce qu'il
comportef forme sur le pilier de support (6), un epaulement d'appui
(67) sur lequel est fixee une barrette de contact (63) penetrant en
tant que lame de contact de batterie (62) dans une chambre de batterie
(25) formee dans la coquille anterieure (2) du boitier, compor- tant
une zone de contact (64) bombee en direction de la plaque de support
and #x003C; 5), perpendiculairement a cette direc- tion, qui est
appuyee contre le placage destine aux bandes conductrices de la
plaquette de semi-conducteurs (7) par la plaque de support (5)
enserree entre les epaulements (57, 58) des coquilles de boitier -
7 Mecanisme selon l'une quelconque des revendica- tions precedentes,
caracterise en ce que l'empilement de stator (34) du moteur pas a pas
est encastre dans la direc- tion de l'axe de la transmission a
l'extremite opposee a l'ouverture de rotor (35) entre des saillies
d'appui et de soutien (55, 56), qui sont formees sur les coquilles de
bottier (2, 9), a peu pres dans le plan de la surface frontale (3) de
la fente de separation, de facon a etre dirigees les unes vers les
autres.
8 Mecanisme selon l'une quelconque des revendica- tions precedentes,
caracterise en ce que le moteur pas a pas comporte un empilement de
stator monocouche (34) qui comprend deux branches (44) reliees entre
elles a la facon d'un U par les pieces polaires (37), de grande
longueur par rapport a sa largeur, l'ouverture de rotor (35) etant
limi- tee par deux ponts de pieces polaires (38) etroits reliant entre
elles les pieces polaires (37), et l'une des bran- ches (44) etant
equipee d'un bobinage de stator (30) de grande longueur d'enroulement
(48) avec une epaisseur de bobinage (47) faible par rapport a elle.
9 Mecanisme selon l'une quelconque des revendi- cations 7 et 8,
caracterise en ce que l'ouverture de rotor (35) de l'empilement de
stator (34) est limitee par deux ponts de liaison de pieces polaires
(38) minces reliant mutuellement les pieces polaires (37), et en ce
que les branches (44) equipees d'au moins un bobinage de stator (30)
sont reliees rigidement entre elles a leurs extremi- tes opposees aux
pieces polaires (37)-par une tole de culasse (49) qui y est placee.
10 Mecanisme selon l'une quelconque des revendi- cations 7, 8 et 9,
caracterise en ce que des evidements (84) determinant le sens de
rotation sont formes dans l'ou- verture de rotor (35), et des
evidements (45) de guidage de champ dans l'intervalle entre branches
(46).
11 Mecanisme selon l'une quelconque des revendi- cations precedentes,
caracterise en ce que le palier de rotor (36) ancre dans un evidement
de la plaque de support (5) comporte dans l'ouverture de rotor (35) de
l'empilement de stator (34) du moteur pas a pas un aimant permanent
cylindrique creux fixe dans un logement (53) en forme d'assiette forme
sur le moyeu (52) du pignon (51) du rotor.
12 Mecanisme selon l'une quelconque des revendi- cations precedentes,
caracterise en ce qu'une fixation par encliquetage (77) est formee
derriere la plaque de support (5) sur celle-ci pour un verrou de
blocage (78) traversant la paroi posterieure (75) du boitier, mobile
entre deux positions, qui comporte une griffe d'encliquetage (79)
pouvant etre amenee a engrener dans la denture de la roue des secondes
(14).
13 Mecanisme selon l'une quelconque des revendi- cations precedentes,
caracterise en ce que son mecanisme d'entrainement (4) comprend une
plaque de support (4 ') pourvue d'un reseau de conducteurs (81) jouant
egalement le role de plaquette de semi-conducteurs.
14 Mecanisme selon l'une quelconque des revendi- cations precedentes,
caracterise en ce que son empilement de stator (34) comporte un pont
de liaison de pieces polai- res (38 ') fendu.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [38][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [39][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2518775
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
68 Кб
Теги
fr2518775a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа