close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2521166A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (53/ 130)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 49)
[6][_]
Etre
(34)
[7][_]
DANS
(5)
[8][_]
Tre
(3)
[9][_]
Est-a
(2)
[10][_]
Ris
(1)
[11][_]
Est D
(1)
[12][_]
Ner
(1)
[13][_]
Gne
(1)
[14][_]
Cla
(1)
[15][_]
Physical
(29/ 37)
[16][_]
0,12 bar
(3)
[17][_]
13 ml
(3)
[18][_]
30 minutes
(3)
[19][_]
0,5 bar
(2)
[20][_]
0,2 bar
(2)
[21][_]
de 0,01 bar
(1)
[22][_]
de 0,1 bar
(1)
[23][_]
10 ml
(1)
[24][_]
10 cm
(1)
[25][_]
de 0,7 mm
(1)
[26][_]
0,8 mm
(1)
[27][_]
2 % de
(1)
[28][_]
de-0,1 pl
(1)
[29][_]
1 pl
(1)
[30][_]
de 0,02 mg
(1)
[31][_]
1 mg
(1)
[32][_]
10 minutes
(1)
[33][_]
de 0,12 mm
(1)
[34][_]
de 0,1 mm
(1)
[35][_]
0,52 mm
(1)
[36][_]
de 0,5 mm
(1)
[37][_]
de 2 bars
(1)
[38][_]
0,03 bar
(1)
[39][_]
2 s
(1)
[40][_]
de 10 bars
(1)
[41][_]
150 bars
(1)
[42][_]
7 bars
(1)
[43][_]
-1 us
(1)
[44][_]
1 s
(1)
[45][_]
Molecule
(6/ 19)
[46][_]
ethanol
(6)
[47][_]
DES
(5)
[48][_]
dimethyldichlorsilane
(3)
[49][_]
etran
(3)
[50][_]
nitrogen
(1)
[51][_]
quide
(1)
[52][_]
Organism
(3/ 8)
[53][_]
precis
(6)
[54][_]
laver
(1)
[55][_]
mani
(1)
[56][_]
Generic
(2/ 7)
[57][_]
cation
(4)
[58][_]
ether
(3)
[59][_]
Disease
(2/ 6)
[60][_]
Depression
(5)
[61][_]
Lues
(1)
[62][_]
Polymer
(1/ 3)
[63][_]
Silicone
(3)
[64][_]
Company Reg No.
(1/ 1)
[65][_]
al 192
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2521166A1
Family ID 29361830
Probable Assignee Europ Lab Molekularbiolog
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE ET DISPOSITIF POUR INJECTER DE TRES PETITES QUANTITES
D'ECHANTILLONS EXPERIMENTAUX DANS DES CELLULES
Abstract
_________________________________________________________________
PROCEDE ET DISPOSITIF POUR INJECTER DE TRES PETITES QUANTITES
D'ECHANTILLONS EXPERIMENTAUX DANS DES CELLULES.
DANS UN DISPOSITIF POUR INJECTER DE TRES PETITES QUANTITES
EXPERIMENTALES DANS DES CELLULES 74 AU MOYEN D'UN MICRO-CAPILLAIRE 10,
CE MICRO-CAPILLAIRE 10 EST SOUMIS LORS DE L'INJECTION A UNE PRESSION
D'INJECTION CONSTANTE DELIVREE PAR UNE BOUTEILLE 46 DE GAZ COMPRIME.
APRES L'INJECTION, CETTE PRESSION D'INJECTION EST ABAISSEE JUSQU'A LA
VALEUR D'UNE PRESSION DE RETENUE. UNE HAUTE PRESSION P DELIVREE PAR
UNE AUTRE BOUTEILLE 44 DE GAZ COMPRIME SERT A RINCER PNEUMATIQUEMENT
LA POINTE 12 DU MICRO-CAPILLAIRE. UN DISTRIBUTEUR 42 A TROIS POSITIONS
PERMET UNE SELECTION SIMPLE ET RAPIDE DES DIVERSES PRESSIONS.
Description
_________________________________________________________________
2521 166
PROCEDE ET DISPOSITIF POUR INJECTER DE TRES PETITES QUANTI-
TES D'ECHANTILLONS EXPERIMENTAUX DANS DES CELLULES.
La presente invention se rapporte a un procede pour injecter, en
particulier dans des cellules, de tres petites quantites
d'echantillons experimentaux, au moyen d'un micro-capillaire dont
l'une des extremites comporte une pointe dont le diametre interne est
de l'ordre de quelques micrometres, un liquide experimental etant
introduit dans le microcapillaire et l'espace interne dudit capillaire
etant soumis, lors de l'injection, a une pression d'injec-
tion qui est appliquee a l'autre extremite du capillaire et qui
provoque un ecoulement de liquide experimental hors de
la pointe.
Dans un procede connu de ce type ( Graessmann A,
Graessmann M et M ller C, " Methods in enzymology ", Volu-
me 65, 1980, pages 816 a 825), l'espace interne du capillai-
re est raccorde a une seringue d'injection manuelle Pour injecter
l'echantillon experimental, une poussee de duree
correspondante est exercee a la main sur le piston d'injec-
tion Il s'est toutefois avere que, tres souvent, la pointe du
microcapillaire ne permet plus un libre ecoulement apres qu'un certain
nombre de cellules a ete soumis a inoculation,
ce qui oblige a utiliser un nouveau micro-capillaire.
La presente invention a par consequent pour objet,
dans un procede du type precite, de reduire au moins forte-
ment le risque d'obstruction de la pointe du micro-capillaire
pendant son utilisation.
Selon les caracteristiques essentielles du procede
de l'invention, apres l'injection de la quantite experimen-
tale souhaitee, on fait baisser la pression qui regne dans l'espace
interne du capillaire pour la faire passer de sa valeur de pression
d'injection a une valeur de pression de retenue inferieure a ladite
pression d'injection differant de zero et en presence de laquelle
sensiblement plus aucun liquide experimental ne s'ecoule de la pointe;
et cette pression de retenue est maintenue jusqu'au debut de
l'injection suivante Il s'est avere que cette pression de retenue
empeche de maniere fiable un blocage de la pointe
lors d'injections repetees.
Il s'est revele particulierement efficace d'utili-
ser une pression de retenue dont la valeur represente de
0,1 A 0,5 fois,, de preference de 0,2 a 0,3 fois et, de manie-
re optimale, environ 0,25 fois la valeur de la pression d'in-
jection. Pour accelerer la premiere sortie, par la pointe, du liquide
experimental introduit dans l'espace interne du capillaire, et pour
supprimer eventuellement une obstruction initiale de cette pointe,
l'invention propose que, apres l'introduction du liquide experimental
et avant sa premiere injection, l'espace interne du capillaire soit
balaye par une haute pression dont la valeur depasse celle de la
pression
d'injection Pour exclure egalement l'apparition d'obstruc-
tions ou de depots a l'interieur de la pointe du capillaire
apres de nombreuses injections successives, l'invention pro-
pose de balayer l'espace interne dudit capillaire par la haute
pression, de maniere repetitive,apres chacune desdites injections Dans
ce cas, la valeur de la haute pression peut representer environ de 5 a
100 fois, de preference de 10 a 30 fois et, de maniere optimale,
environ 17 fois la valeur de
la pression d'injection.
L'invention propose que la pression d'injection soit de 0,01 bar a 0,5
bar, de preference de 0,1 bar a 0,2 bar et, de maniere optimale,
d'environ 0,12 bar On peut ainsi obtenir des debits d'injection
extremement faibles, qui
peuvent atteindre entre 10-il et 10 13 ml de liquide experi-
mental par seconde En fonction de la duree de l'injection,
on peut inoculer dans les cellules individuelles des quanti-
tes experimentales comprises entre 10 il et 10 ml La dimen-
sion des cellules concernees peut alors etre inferieure a
pm, voire meme a 60 pm.
Dans le procede connu du type precite, pour emplir le micro-capillaire
de liquide experimental, la pointe de
ce capillaire est plongee dans ledit liquide et une depres-
sion est engendree dans l'espace interne du capillaire par une
traction exercee sur le piston d'injection Le processus d'aspiration
dure relativement longtemps; de plus, il faut preparer une quantite de
liquide experimental superieure a celle qui est necessaire pour
l'injection Conformement a
l'invention, pour eviter ces inconvenients, le liquide expe-
rimental est introduit par l'autre extremite du capillaire, de
preference au moyen d'un capillaire de remplissage dont le diametre
externe est plus petit que le diametre interne du micro-capillaire,
l'extremite de sortie dudit capillaire
de remplissage etant prealablement enfilee dans ledit micro-
capillaire jusqu'au voisinage de la pointe de ce dernier.
Etant donne que le liquide experimental est introduit dans
la region de la pointe du capillaire, cela supprime le ris-
que de voir le liquide experimental, s'ecoulant le long de
la face interne de la paroi du capillaire, drainer des impu-
retes qui y adherent, ce qui peut a nouveau entrainer une obstruction
de la pointe Par ailleurs, a la difference du procede connu, on ne
constate pratiquement aucune perte de
liquide experimental par evaporation lors de son introduc-
tion. Le document cite au debut du present memoire decrit un procede
de fabrication des micro -capillaires devant etre utilises pour le
procede d'injection Dans ce cas, un tube
capillaire est serre par ses deux extremites dans les machoi-
res d'un dispositif d'etirage, un troncon tubulaire situe entre ces
machoires est chauffe au moyen d'une bobine a
filament chauffant qui entoure le tube, puis le tube capillai-
re est finalement etire par un deplacement desdites machoires a
l'ecart l'une de l'autre, ce qui fait qu'on obtient deux
micro-capillaires munis chacun d'une pointe Dans ce procede connu, le
tube capillaire est passe a la main dans la flamme d'un bec Bunsen
avant d'etre serre dans le dispositif, si bien que le troncon
tubulaire precite est,d'emblee, deja soumis a une striction plus ou
moins forte L'inconvenient
reside alors d'une part dans le fait que les micro-capillai-
res obtenus de cette maniere presentent des dimensions diffe-
rant pdus ou moins fortement les unes des autres, et en 1 o
particulier des pointes de diametres internes differents En
outre, ce procede de fabrication est fatigant et relative-
ment long En revanche, pour obtenir de maniere simple et rapide des
mnicro-capillaires de dimensions reproductibles, le tube capillaire
uniforme sur toute sa longueur est place
dans le dispositif d'etirage sans etirage manuel prealable.
-Le document precite propose egalement de soumettre le tube capillaire
a un lavage avant son etirage, de facon a eviter des obstructions de
sa pointe dues a des impuretes presentes dans l'espace interne du
capillaire Alors que, dans ce procede connu, on utilise un melange de
H 2504 et de HNO 3, l'invention propose de laver le tube capillaire a
l'ethanol pendant au moins 1 heure avant son etirage, puis
de le faire secher, de preference immediatement apres, pen-
dant environ 30 minutes a environ 1300 C On obtient de la
sorte des resultats de lavage particulierement bons.
De plus, il s'est avere avantageux de rendre le tube capillaire
hydrophobe avant son etirage, de preference par un traitement au
dimethyldichlorsilane dans l'ethanol, ou avec une solution de
traitement au silicone dans l'ether
( 1:3).
L'invention concerne aussi un dispositif pour la
mise en oeuvre du procede d'injection Il est connu ( docu-
ment precite) d'engendrer la pression d'injection a l'aide d'une
seringue actionnee manuellement L'inconvenient reside alors dans le
fait qu'il n'est pratiquement pas possible de regler la pression
d'injection de maniere reproductible a
une valeur constante predeterminee La possibilite d'un fonc-
tionnement automatique ne s'offre pas non plus Pour pallier
ces inconvenients, le dispositif selon l'invention est carac-
terise en ce qu'il comporte au moins une source de pression
delivrant une pression constante et se presentant de prefe-
rence sous la forme d'une bouteille de gaz comprime.
Pour pouvoir soumettre a inoculation le plus grand nombre possible de
cellules par unite de temps, la
commande doit etre la plus simple possible Il suffit d'uti-
liser pourcette commande un bouton unique lorsque, comme le propose
l'invention, un distributeur a trois positions actionne a la main est
intercale entre au moins l'une des sources de pression et le
microcapillaire, de telle sorte que ce micro-capillaire soit soumis a
la pression de retenue lorsque ledit distributeur occupe une premiere
position, a la pression d'injection lorsque ce distributeur est dans
une deuxieme position, et a la haute pression quand ledit distributeur
se trouve dans une troisieme position Le distributeur a trois
positions peut alors etre actionne d'une main et l'autre main peut
manoeuvrer le manipulateur
miniaturise associe au micro-capillaire Sans aucune forma-
tion particuliere ni aucun long entrainement, on peut
atteindre un nombre de 400 a 800 cellules soumises a injec-
tion en une heure.
Conformement a l'invention, pour faire l'economie d'une source
individuelle de pression de retenue, sont prevues une source de haute
pression et une source de pression d'injection qui, par
l'intermediaire d'un conduit d'admission de haute pression ou d'un
conduit d'admission de pression d'injection, sont reliees a un conduit
principal
commun debouchant dans le micro-capillaire, un clapet anti-
retour s'ouvrant en direction dudit conduit principal etant
eventuellement installe dans ledit conduit d'admission de pression
d'injection, cependant que le distributeur a trois positions est
installe dans le conduit d'admission de haute pression, ce
distributeur etant en outre dote d'un troisieme raccord etrangle qui,
lorsque ledit distributeur est dans sa premiere position de
distribution, est relie a la source de pression d'injection afin
d'abaisser jusqu'a la valeur de la pression de retenue la pression qui
regne dans ledit conduit principal.
Le clapet anti-retour prevu dans le conduit d'admis-
sion de la pression d'injection permet de brancher dans ce IO conduit
d'admission un manometre pour controler la pression
d'injection et eventuellement la pression de retenue.
Pour eviter que, au cours de l'injection, par suite
d'une commutation involontaire du distributeur a trois posi-
tions a sa troisieme position de distribution, du liquide experimental
soit brusquement expulse sous l'effet de la
haute pression, il est possible, a la place dudit distribu-
teur a trois positions, d'installer dans le conduit d'admis-
sion de haute pression un premier distributeur a deux posi-
tions et de brancher un second distributeur a deux positions dans un
conduit secondaire comportant un etranglement, ce conduit secondaire
communiquant en permanence avec le conduit principal, ou bien etant
relie a un troisieme raccord dudit premier distributeur a deux
positions, qui peut etre raccorde a la source de pression d'injection
De ce fait, le second distributeur a deux positions sert exclusivement
a assurer la selection entre la pression de retenue et la pression
d'injection, ce qui exclut des erreurs de commande Lorsque
le point d'etranglement est forme par une valve d'etrangle-
ment, il es It possible d'ajuster la pression de retenue de
maniere precise et en continu.
Conformement a l'invention, pour que l'operateur, lors de-l'injection
dans les cellules,ait les deux mains libres pour actionner le
manipulateur ou le microscope, le second distributeur a deux positions
peut etre commande au
pied.
Pour faire l'economie d'une source individuelle de pression
d'injection, cette source de pression d'injection est formee par une
sortie a etranglement de la source de
hau te pression.
Une valve de detente raccordee au conduit principal
peut etre prevue pour faciliter les interventions de mainte-
nance, par exemple pour remplacer des micro-capillaires.
De surcroit, un conduit supplementaire muni d'un robinet d'isolement
peut etre relie au conduit principal
en vue du raccordement a une source supplementaire de pres-
sion et/ou de depression Dans ce cas, la source de depression
peut etre mise en service pour vider le dispositif par pompa-
ge a des fins de nettoyage, ou bien pour verifier des zones
d'etancheite defectueuse.
L'invention va a present etre decrite plus en
detail en regard des dessins annexes a titre d'exemples nul-
lement limitatifs et sur lesquels: la figure 1 represente
schematiquement une premiere
forme de realisation du dispositif d'injection selon l'inven-
tion; la figure 2 represente schematiquement une deuxieme forme de
realisation de ce dispositif; la figure 3 illustre schematiquement une
autre variante derealisation dudit dispositif; et
la figure 4 est une elevation schematique en pers-
pective representant un micro-capillaire juste avant son remplissage.
Le dispositif d'injection selon l'invention se
prete particulierement bien a l'injection de liquide experi-
mental dans des cellules vivantes et il permet d'obtenir, pour chaque
cellule, de tres petits volumes experimentaux de l'ordre de 10 il a io
13 ml L'injection peut etre executee de maniere rapide et simple,de
sorte qu'une courte periode de familiarisation suffit pour obtenir un
nombre de 400 a
800 cellules inoculees par heure Le dispositif de l'inven-
tion fonctionne d'une maniere extremement fiable, parce que le
risque d'obstructions des pointes des capillaires est notable-
ment reduit et que, de plus, le remplacement d'un micro-capil-
laire, y compris la fabrication et le remplissage du nouveau
microcapillaire, peut avoir lieu en une minute environ Le
dispositif d'injection decrit ci-apres,fonctionnant manuelle-
ment, peut aussi etre transforme sans difficultes en vue d'un
fonctionnement automatique.
Un micro-capillaire portant la reference 1 a sur les figures 1 a 4 et
muni d'une pointe allongee 12-est fabrique de la facon suivante: un
mince tube de verre d'environ 10 cm de longueur, d'un diametre interne
de 0,7 mm a 0,8 mm et d'un diametre externe de O,l mm est tout d'abord
lave et, a cet effet, on traite ce tube a l'ethanol pendant environ
une heure, puis on le laisse s'egoutter, apres quoi on le seche enfin
pendant environ 30 minutes a 130 %C En outre, ce tube capil-
laire peut etre rendu hydrophobe lorsqu'on le plonge dans une solution
renfermant de 1 o a 2 % de dimethyldichlorsilane dans de l'ethanol, et
qu'on laisse agir cette solution pendant environ 1 heure a 1300 C On
peut aussi utiliser une solution de traitement au silicone (
fabriquee, par exemple, par la
societe SERVA) dans de l'ether( 1:3).
Ensuite, le tube capillaire est place dans un dis-
positif d'etirage non represente et, pour cela, les deux extremites du
tube sont serrees dans des machoires de traction dudit dispositif
d'etirage Un tel dispositif est illustre, par exemple, dans le
document cite dans le preambule du present memoire La contrainte de
traction agissant sur les machoires est reglee a sa valeur minimale et
une bobine a filament chauffant, entourant le tube au centre de sa
longueur, est alimentee en courant electrique dont l'intensite est,
par exemple, de 5,7 A A 5,8 A lorsqu'il s'agit d'un dispositif
d'etirage fabrique par la societe E Leitz, Wetzlar Du fait de son
chauffage par la bobine a filament, le verre commence a fluer dans
cette zone Sous l'effet de traction exerce par
2521 166
les machoires, il se forme un resserrement, de sorte qu'on obtient
pour finir deux moities de tube qui forment chacune
un micro-capillaire presentant une pointe Le diametre exter-
ne de cette pointe est d'environ 1 pm et son diametre inter-
ne mesure environ 0,5 pm Du fait que les parametres de traction (
force de traction des machoires; courant de chauffage; dimensions du
tube mis en place) sont constants,
on obtient des micro-capillaires de dimensions reproductibles.
Le micro-capillaire 10 ainsi obtenu est ensuite l 0 place sur un
support 14 illustre sur la figure 4 Ce dernier consiste en un corps de
b*ase cuneiforme 16 dont l'une des
faces repose sur la base d'appui et dont l'autre face ( supe-
rieure) 18, inclinee par rapport a l'horizontale, sert de zone de
soutien du micro-capillaire 10 La pointe du bloc
cuneiforme a ete rognee par fraisage, de sorte qu'une dete-
rioration de la pointe 12 est evitee lorsque le micro-capil-
laire Tnest dispose avec ladite pointe 12 saillant vers le bas au-dela
de la face superieure 18 Le corps de base 16
est de nouveau biseaute a proximite de l'extremite superi-
eure de sa face 18; une couche intermediaire 20 en caout-
chouc est collee sur la surface inclinee ainsi obtenue; cette couche
20 supporte a son tour une tete de support 22 qui, egalement
cuneiforme, coopere avec le corps de base
16 pour conferer au support sa configuration cuneiforme.
Par consequent, la face 18 du bloc 16 se prolonge par une face 24 de
la tete 22 du support Le micro-capillaire 10 est d onc place sur les
faces 18 et 24 et il se trouve alors dans un plan vertical parallele a
ces faces 18 et 24 Le micro-capillaire 10 est, par exemple, colle sur
lesdites faces 18 et 24 Dans l'exemple illustre, ce micro-capillaire
est, dans un but de simplification, coince dans une gorge 26 qui est
formee par la couche intermediaire 20 en
caoutchouc depassant legerement des faces 18 et 24.
Ensuite, on introduit par exemple de-0,1 pl a
1 pl d'un liquide experimental dans le micro-capillaire 10.
Ce liquide'experimental peut consister, par exemple, en une solution
renfermant de 0,02 mg a 1 mg d'ADN par ml, qui a ete centrifugee
prealablement pendant environ 10 minutes a 10 000 g ou plus Pour
introduire ce liquide experimental, on utilise un capillaire de
remplissage 28 se presentant sous la forme d'un mince petit tube de
verre de 0,12 mm de diametre externe et de 0,1 mm de diametre interne
Des petits tubes de verre de ce type sont disponibles en tant que "
tubes a rayons X " Le capillaire de remplissage 28 est engage avec
precaution dans une extremite 30 du micro-capillaire 10 oppo-
see a sa pointe 12, puis il est enfile jusqu'a ce que la pointe 32
dudit capillaire 28 atteigne le voisinage de la pointe 12 a
l'interieur du micro-capillaire 10 On procede
ensuite a l'introduction du liquide experimental.
A l'aide d'un autre capillaire de remplissage
d'environ 0,52 mm de diametre externe et de 0,5 mm de diamb-
tre interne, une colonne liquide d'un ou de plusieurs centi-
metres de hauteur,formee par une huile de paraffine lourde, peut 'etre
deposee sur le liquide experimental dans l'espace interne du
capillaire Avant leur utilisation, les deux capillaires de remplissage
sont laves de la meme maniere
que le micro-capillai re.
A present, le micro-capillaire 10 empli peut etre place dans le
dispositif d'injection illustre grossierement
de maniere schematique sur la figure 1 et portant globale-
ment-la reference 34 Dans ce but, le micro-capillaire 10 est serre
dans un manipulateur miniaturise 36 represente schematiquement, qui
autorise un deplacement de la pointe 12 du capillaire dans les trois
dimensions de l'espace La
figure 1 montre deux boutons tournants 38 L'espace inter-
ne du capillaire est raccorde, par l'extremite 30 de ce dernier, a un
conduit principal 40 de gaz comprime; un conduit intermediaire souple
42, permettant le mouvement du manipulateur miniaturise 36 et
intercale entre celui-ci
et le conduit principal 40, est illustre sur la figure 1.
2521 1 66
Le conduit principal 40, et donc l'espace interne du capil-
laire, peuvent etre sollicites selectivement par trois pres-
sions gazeuses, c'est-a-dire une haute pression p 1, une pression
d'injection P 2 et une pression de retenue p 3 Une seule et unique
valve, a savoir un distributeur 42 ' a trois positions dont les
fonctions de commutation sont illustrees
sur la figure 1, sert a passer d'une pression a une autre.
Deux sources de pression, une source 44 de haute pression et une
source 46 de pression d'injection, sont prevues sous la forme de
bouteilles d'air ou d'nitrogen comprime Un conduit 49 d'admission de
la haute pression relie la source 44 a
un point de bifurcation 48 du conduit principal 40; de mani-
ere correspondante, un conduit 50 d'admission de la pression
d'injection raccorde la source 46 a ce meme point de bifur-
cation 48 dudit conduit principal 40 Une valve d'etrangle-
ment 52 a reglage manuel ( reducteur de pression ou regula-
teur), placee dans le conduit 49 ( ou dans la source 44 de haute
pression), permet un ajustement precis de la haute
pression p 1 a une valeur de 2 bars par exemple Si necessai-
re, cette pression p 1 peut aussi etre ajustee electronique-
ment De meme, une valve d'etranglement 54 ( reducteur de pression ou
regulateur) est incorporee dans le conduit 50 en vue d'un reglage fin
de la pression P 2 a 0,12 bar Entre la valve d'etranglement 54 et le
point de bifurcation 48, le conduit 50 loge un clapet anti-retour 56
qui s'ouvre en direction dudit point 48 La figure 1 met en evidence
les
fonctions de commutation du distributeur 42 ' a trois posi-
tions intercale, dans le conduit 49, entre la valve d'etran-
glement 52 et le point de bifurcation 48 Trois raccords de ce
distributeur 42 ' sont en service: un premier raccord
58, sur lequel est branche un troncon 60 du conduit 49 debou-
chant dans la valve d'etranglement 52; un raccord voisin 64 qui est
etrangle ( symbolise par un etranglement 66 sur la figure 1); ainsi
qu'un troisieme raccord 68 qui est oppose au raccord 58 et d ont part
un troncon 70 du conduit
49 debouchant au point de bifurcation 48.
Dans la premiere position ( ou position de repos 3 du distributeur 42
' illustree sur la figure 1, le raccord 58 est obture, le raccord 68
communiquant en revanche avec le raccord 64 Par consequent,
l'etranglement 66 est relie a la source 46 de pression d'injection Cet
etranglement 66 est regle de telle sorte qu'une pression p 3 se
developpe avant cet etranglement, donc dans le troncon 70 et ainsi
dans le
conduit principal 40 Cette pression p 3 qualifiee de " pres-
la sion de retenue " mesure 0,03 bar L'etranglement 66 peut etre forme
par une valve d'etranglement'correspondante pour
regler avec precision cette pression de retenue p 3 Cepen-
dant, il est egalement possible d'installer dans le troncon de conduit
70, entre le distributeur 42 ' et le point de
bifurcation 48, une autre valve d'etranglement 66 ' ( reduc-
teur de pression ou regulateur) qui autorise un reglage
fin de l'adite pression de retenue p 3.
Lorsque le distributeur 42 ' est amene manuelle-
ment a une deuxieme position ( ou position centrale) de
commutation, son obturateur ou tiroir illustre symbolique-
ment sur la figure 1 se deplace par consequent vers la droite jusqu'a
une position centrale, a l'encontre de l'action d'un ressort 72
Desormais, tous les raccords 58, 64 et 68 du distributeur 42 ' sont
isoles, de sorte que la pression d'injection p 2 s'etablit dans le
troncon de
conduit 70 et donc dans le conduit principal 40.
Enfin, lorsque le distributeur 42 ' est commute a sa troisieme
position dans laquelle son tiroir prend sa position situee a
l'extreme-droite sur la figure 1, les deux raccords 58 et 68
communiquent mutuellement, le raccord 64 etant en revanche isole Le
troncon de conduit 70 et donc le conduit principal 40 sont ainsi
relies a la source 44
de haute pression et ils sont sollicites par la pression pl.
Le clapet'anti-retour 56 evite une deterioration de la valve
d'etranglement 54 et de la source 46 de pression
d'injection Ladite valve d'etranglement 52 peut eventuelle-
ment aussi etre supprimee en presence d'un reducteur de pression 52 '
qui, equipant de maniere classique des sources de pression sous la
forme de bouteilles de gaz comprime et evoque sur la figure 1, fait
chuter la pression de 10 bars a 150 bars regnant a l'interieur de la
bouteille, jusqu'a une valeur de O bar a 7 bars Dans ce cas, le
reducteur de pression 52 ' doit etre ajuste de telle maniere que,
lorsque
le distributeur 42 ' occupe sa troisieme position, la pres-
sion regnant dans le troncon de conduit 70 ( dans le cas o on utilise
la valve d'etranglement 66 ' immediatement apres ledit distributeur 42
') prenne precisement sa valeur
predeterminee pl.
Apres l'insertion du micro-capillaire 10 dans le manipulateur
miniaturise 36, la haute pression p 1 est en premier lieu admise dans
l'espace interne du capillaire
( troisieme position de distribution), pour emplir rapide-
ment Ia pointe 12 et pour deboucher cette derniere si besoin est
Ensuite, la pression de retenue p 3 est appliquee a l'espace interne
du capillaire et cette pression est choisie suffisamment forte pour
que, d'une part, sensiblement aucun
liquide experimental ne s'ecoule de la pointe et que, d'au-
tre part, rien ne puisse penetrer de l'exterieur dans ladi-
te pointe 12 du capillaire Par un actionnement correspon-
dant du manipulateur miniaturise 36, cette pointe 12 est
alors enfoncee dans l'unede cellules 74 illustrees a echel-
le excessivement agrandie sur la figure 1, avec observation a l'aide
d'un microscope dont l'objectif 76 est represente de maniere
fragmentaire sur la figure 1 Des que la pointe
12 se trouve a l'interieur de la cellule ( dans le cytoplas-
me ou dans le noyau), la pression d'injection P 2 ( deuxieme position
de distribution) est appliquee a l'espace interne
du capillaire et elle provoque un ecoulement de liquide expe-
rimental hors de la pointe 12 Le debit est alors compris entre 10 il
et 10 i 13 ml par seconde Le distributeur 42 ' est maintenu dans sa
deuxieme position pendant une periode dont la duree est fonction du
volume injecte souhaite, puis il est aussitot relaxe de sorte qu'il
prend sa position de repos selon la figure I et que la pression de
retenue p 3 est appliquee a l'espace interne du capillaire Le
micro-capil- lai Te l Q est alors deplace jusqu'a la cellule 74
suivante et cette derniere est soumise a inoculation de la maniere
decrite ci-avant S'il n'est pas certain que la pointe 12 permet
integralement un libre ecoulement, la haute pression p 1 ( troisieme
position de distribution) peut etre admise dans l'espace interne du
capillaire pour faire de nouveau
passer de " l'air de chasse " dans ladite pointe 12.
L'actionnement du distributeur 42 ' peut, par
exemples etre assure par un bouton d'actionnement 80 repre- sente sur
la figure 1 et pouvant coulisser a l'encontre de
la force du ressort 72.
Pour desaerer le dispositif 34, une valve de
detente 82 consistant en une valve a deux voies est instal-
lee dans un conduit secondaire 84 qui debouche dans le conduit
principal 40 En outre, il est prevu un conduit supplementaire 86
debouchant dans ledit conduit principal
et dote d'un robinet d'isolement 88 pour raccorder selec-
tivement une source supplementaire de pression et/ou de depression,
comme par exemple une pompe a aquarium qui peut etre utilisee aussi
bien comme source de pression que comme source de depression Entre les
embouchures des conduits 84 et 86 dans le conduit principal 40, ce
conduit 40 loge une valve d'isolement ou d'etranglement 90 qui permet
un reglage concomitant des pressions pl, P 2 et p 3 en fonction
de la viscosite consideree du liquide experimental.
La figure 2 illustre une autre forme de realisa-
tion du dispositif d'injection selon l'invention, qui porte
la reference 134 Les organes de la figure 2 qui correspon-
dent a ceux de la figure 1 sont reperes par les memes refe-
rences numeriques affectees toutefois du chiffre de la premiere
centaine Ce dispositif d'injection 134 necessite
la presence d'une seule et unique source de pression, c'est-
a-dire d'une source 144 de haute pression Un conduit initi-
al 192 partant de cette source 144 se prolonge par deux
conduits paralleles 149 et 150 qui correspondent respective-
* ment au conduit 49 d'admission de haute pression et au
conduit 50 d'admission de pression d'injection selon la figu-
re 1, et qui aboutissent au point de bifurcation 148 d'un
conduit principal 140 Une valve d'etranglement 152, de nou-
veau incorporee dans le conduit 149, permet un reglage precis
de la haute pression p 1 dans le troncon de conduit contigu.
De maniere analogue, une valve d'etranglement 154 et un
clapet anti-retour 156 sont branches sur le conduit 150, le-
dit clapet 156 excluant la deterioration, par la pression p 3
-1 us forte, d'un n-ancmetre 210 (pour mesurer la pression p 2)
intercale en-
tre la valve 154 et ledit clapet 156 dans le conduit 150 La valve 159
per-
set le reglage precis de la pression p 2 le distributeur 42 ' a trois
posi-
ticns selon la figure 1 pourrait etre incorpore dans un troncon de
conduit 170 entre la valve d'etranglement 152 et le point
de bffurcation 148 Cependant, sur la figure 2, ce distri-
buteur estremplace par des premier et second distributeurs
a deux positions 194 et 196, respectivement Les deux posi-
tions de commutation du premier distributeur 194 a deux positions,
incorpore dans le troncon 170, ressortent de la figure 2 En position
de repos, la liaison est rompue entre la valve d'etranglement 152 et
le point de bifurcation 148, une sortie 164 a etranglement etant en
revanche raccordee
au circuit de pression P 2 Cette sortie 164, dont l'etrangle-
ment 166 est de nouveau represente symboliquement,est en communication
avec le distributeur 196 a deux positions par
l'intermediaire-d'un conduit de jonction 198 Dans la posi-
tion de repos du distributeur 196 illustree sur la figure * 2, ce
distributeur autorise le libre passage, de sorte que
la pression de retenue p 3 se developpe dans le conduit prin-
cipal 140 Cependant, lorsque le distributeur 196 est amene a son autre
position de commutation, le conduit de jonction 198 est isole, si bien
que c'est la pression d'injection P 2 qui s'etablit dans le conduit
principal 140 De ce fait, un
actionnement du distributeur 196 permet d'assurer la selec-
tion entre la pression d'injection P 2 et la pression de rete-
nue-p 3, sans qu'il soit a craindre que la haute pression p 1 soit
liberee en plus par erreur Pour admettre en plus cette
haute pression p 1, il convient d'actionner le premier distri-
buteur 194 a deux positions Pour permettre un reglage precis et
continu de la pression de retenue p 3, l'etranglement 166 peut, la
encore, etre forme par une valve d'etranglement 166 " evoquee en
pointille sur la figure 2 et branchee sur le
conduit 198 entre les deux distributeurs 194 et 196 Nean-
moins, d'une maniere correspondant a l'agencement de la
figure 1, on peut aussi incorporer une valve d'etranglement-
166 ' dans le troncon de conduit 170, entre le distributeur
194 et le point de bifurcation 148 Enfin, la valve d'etran-
glement 152 peut aussi etre eventuellement supprimee dans le cas o un
reducteur de pression 152 ' est suffisamment
precis pour ajuster la haute pression p 1 -
Dans l'agencement selon la figure 2 egalement,une valve de detente 182
destinee au desaerage du dispositif 134
peut etre incorporee dans un conduit secondaire 184 debou-
chant dans le conduit principal 140 LA encore, une valve d'isolement
ou d'etranglement 190 est incorporee dans le
conduit principal 140 et il est enfin prevu un conduit sup-
plementaire 186 muni d'un robinet d'isolement 188.
Un dispositif d'injection 234 illustre sur la figu-
re 3 est de forme de realisation analogue a celle des disposi-
tifs 34 et 134 selon les figures 1 et 2, respectivement Les -organes
de la figure 3 qui correspondent a ceux de la figure 1 sont reperes
par les memes references numeriques qui ont
ete affectees du chiffre de la deuxieme centaine.
Tout comme dans l'agencement de la figure 2, le dispositif 234 selon
la figure 3 necessite la presence d'une seule et unique source de
pression, c'est-a-dire une source 244 de haute pression Un reducteur
de pression 252 ' equipant cette source 244 permet le reglage precis
de la haute pression Pl dans un conduit initial contigu 292 La haute
pression p 1
ajustee peut etre lue sur un manometre 300 associe au reduc-
teur de pression 252 ' Le conduit initial 292 se divise en un point de
bifurcation 302 et il se prolonge par deux conduits paralleles 249 et
250 qui se rejoignent de nouveau
finalement en un autre point de bifurcation 248, o ilsdebou-
chent dans un conduit principal adjacent 240.
Dans le conduit 249 situe en bas sur la figure 3,
est incorpore un distributeur 294 a deux positions, qui iso-
le le conduit 249 lorsqu'il occupe sa position de repos
illustree sur la figure 3; lorsqu'on actionne ledit distri-
buteur 294, ce dernier assure un libre passage, si bien que la haute
pression p 1 s'etablit au point de bifurcation 248,
et donc dans le conduit principal 240.
Le conduit 250 situe en haut sur la figure 3 loge une valve
d'etranglement 254 ( reducteur de precision pour basse pression,
constitue-par exemple par le modele 10 de la societe Fairchild Ind) en
vue de regler la pression
d'injection P 2 dans un troncon contigu 304 dudit conduit 250.
Dans le sens de la circulation, au voisinage de la valve
d'etranglement 254, un conduit auxiliaire 306 debouche dans le conduit
250 ( son point d'embouchure 308 est illustre sur la figure 3) Dans ce
conduit auxiliaire 306, est incorpore
un distributeur 296 a deux positions et, entre ce distribu-
teur et le point 308, est intercalee une valve d'etranglement 266 "
Comme l'indiquent deja leurs numeros de reference, les
fonctions de la valve 266 " et du distributeur 296 correspon-
830 dent a celles de la valve 166 " et du distributeur 196 selon la
figure 2 De ce fait, lorsqu'il occupe sa position de repos illustree
sur la figure 3, le distributeur 296 permet un libre ecoulement et il
assure une baisse, jusqu'a la valeur de la pression de retenue p 3, de
la pression qui regne dans
le conduit 250 ( au voisinage de la valve d'etranglement 254).
Le reglage fin de la pression de retenue p 3 est assure par la valve
d'etranglement 266 " Il convient de souligner qu'un reglage de cette
pression p 3 reste sans influence sur les valeurs respectives de p 1
et P 2 Les valeurs respectives ajustees de P 2 et p 3 peuvent etre
lues sur un manometre 310 qui est relie par un conduit auxiliaire 312
au conduit 250 ( point d'embouchure 314) Tout comme sur la figure 2,
il est de nouveau prevu, entre le point d'embouchure 314 et le point
de bifurcation 248, un clapet anti-retour 256 qui
evite, lors de la mise en service additionnelle du distri-
buteur 294 a deux positions, que la haute pression p 1 par-
vienne dans le troncon du conduit 250 compris entre la valve
d'etranglement 254 et ledit clapet anti-retour 256, ce qui pourrait
provoquer une deterioration de la valve d'etranglement 266 " reglee en
fonction de la pression P 2
plus faible, et eventuellement du manometre 310.
Enfin, dans un conduit secondaire correspondant 284 du conduit
principal 240, on peut la encore prevoir une valve de detente 282,
ainsi qu'un robinet d'isolement 288 dans un conduit supplementaire 296
qui debouche dans
ledit conduit principal 240 Il convient encore de mention-
ner la presence d'une valve d'isolement ou d'etranglement 290 entre
les embouchures desdits conduits 284 et 286 dans ledit conduit
principal 240 Ce dernier debouche pour finir
dans le, micro-capillaire 10.
Lors de l'injection proprement dite, il suffit
d'actionner le distributeur 296 a deux positions pour assu-
rer la selection entre la pression d'injection P 2 et la pression de
retenue p 3 Dans ce cas, il n'est pas a craindre que la haute pression
p 1 soit liberee en plus par erreur, car cette liberation
supplementaire est assuree par l'autre distributeur 294 a deux
positions Pour simplifier davantage la commande, il peut etre prevu
une mise en fonction du distributeur 296 par un interrupteur a pedale
Dans ce cas, les deux mains sont libres pour actionner le manipulateur
miniaturise et eventuellement le microscope d'observation.
Il est evident que, egalement dans le dispositif d'injection 34 selon
la figure 1, on peut utiliser a la place du distributeur 42 ' a trois
positions la combinaison des deux distributeurs 194 et 196 ( ou bien
294 et 296) a deux positions Les distributeurs 42 ' et 194 sont du
type a deux voies, le distributeur 196 etant en revanche du type
a une seule voie.
A l'aide du dispositif d'injection decrit ci-avant, de tres petites
quantites de liquide experimental peuvent etre injectees de maniere
reproductible dans des cellules
vivantes, par exemple pour examiner la repartition de pro-
teines qui ont ete reperees par fluorescence, ou bien pour
isoler des recombinants clones.
Il va de soi que de nombreuses modifications peu-
vent etre apportees aux procedes et au dispositif decrits
et represente," sans sortir du cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS1 Procede pour injecter, en particulier dans
descellules, de tres petites quantites d'echantillons experimen-taux,
au moyen d'un micro-capillaire, dont l'une des extremi-tes comporte
une pointe dont le diametre interne est de l'ordre de quelques
micrometres, un liquide experimental etant introduit dans le
micro-capillaire et l'espace interne de ce capillaire etant soumis,
lors de l'injection, a une pression d'injection qui est appliquee a
l'autre extremite duditcapillaire et qui provoque un ecoulement de
liquide experimen-tal hors de la pointe, procede caracterise par le
fait que, apres l'injection de la quantite experimentale souhaitee, on
fait baisser la pression qui regne dans l'espace interne du capillaire
pour la faire passer de sa valeur de pression d'injection a une valeur
de pression de retenue inferieure a ladite pression d'injection,
differant de zero et en presence de laquelle sensiblement plus aucun
liquide experimental ne s'ecoule de la pointe; et par le fait que
cette pression de'retenue est maintenue jusqu'au debut del'injection
suivante. 2 Procede selon la revendication 1, caracterisepar le fait
que la valeur de la pression de retenue represen-te de 0,1 a 0,5 fois,
de preference de 0,2 a 0,3 fois et,de maniere optimale, environ 0,25
fois la valeur de la pres-sion d'injection. 3 Procede selon ln
revendication 1 ou 2, caracterise par le fait que, apres
l'introduction du li-quide experimental et avant la premiere
injection, de prefe-rence aussi repetitivement apres plusieurs
injections respec-tives, l'espace interne du capillaire est balaye par
une haute pression dont la valeur excede celle de la pression
d'injection. 4 Procede selon la revendication 3, caracterise par le
fait que la valeur de la haute pression represente environ 5 a 100
fois, de preference de 10 a 30 fois et, de maniere optimale, environ
17 fois la valeur de lapression d'injection.Procede selon l'une
quelconque des revendi- cations 1 a 4, caracterise par le fait que la
pression d'injection mesure de 0,01 A 0,5 bar, de preference de 0,1 A
0,2 bar et, de maniere optimale, environ 0,12 bar. 6 Procede selon
l'une quelconque des revendi-cations 1 a 5, caracterise par le fait
que le liquideexperimental est introduit par l'extremite du
capil-laire opposee a sa pointe, de preference au moyen d'un
capillaire de remplissage dont le diametre externeest plus petit que
le diametre interne du micro-capil-laire, l'extremite de sortie dudit
capillaire de rem-plissage etant prealablement enfilee dans ledit
micro-capillaire jusqu'au voisinage de la pointede ce dernier. 7
Procede de fabrication d'un micro-capillaireapproprie pour mettre en
oeuvre un procede pour injec-ter, en particulier dans des cellulesde
tres petites quantites d'echantillons experimentaux, au moyen du
micro-capillaire, dont l'une des extremites comporte une pointe dont
le diametre interne est de l'ordre de quelques micrometres, un liquide
experimental etant introduit dans le micro-capillaire et l'espace
interne de ce capillaire etant soumis, lors de l'injection, a une
pression d'injection qui est appliquee a l'autreextremite dudit
capillaire et qui provoque un ecoule-ment de liquide experimental hors
de la pointe, proce-de de fabrication dans lequel un tube capillaire
est serre par ses deux extremites dans les machoires d'un dispositif
d'etirage, un troncon tubulaire situe entre ces machoires est
eventuellement chauffe a l'aide d'une bobine a filament chauffant qui
entoure le tube, puis le tube capillaire est finalement etire par un
deplacement desdites machoires a l'ecart l'unede l'autre, ce qui fait
qu'on obtient deux micro-capil-laires munis chacun d'une pointe,
procede de fabrication caracterise par le fait que le tube capillaire
uniforme sur toute sa longueur est place dans le dispositif d'etirage
sans aucun etirage manuel prealable. 8 Procede de fabrication d'un
micro-capillaire approprie pour mettre en oeuvre un procede pour
injecter,en particulier dans des cellules, de tres petites quan-tites
d'echantillons experimentaux, au moyen du micro-capillaire, dont l'une
des extremites comporte une pointe dont le diametre interne est de
l'ordre de quelques micrometres, un liquide experimental etant
introduit dans le micro-capillaire et l'espace interne de ce
capillaire etant soumis, lors de l'injection, a une pression
d'injection qui est appliquee a l'autre extremite dudit capillaire et
qui provoque un ecoulement de liquide experimental hors de la pointe,
procede de fabrication dans lequel un tube capillaire est serrepar ses
deux extremites dans les machoires d'un dispo-sitif d'etirage, un
troncon tubulaire situe entre ces machoires est eventuellement chauffe
a l'aide d'une bobine a filament chauffant qui entoure le tube, puis
le tube capillaire est finalement etire par un deplacement desdites
machoires a l'ecart l'une de l'autre, ce qui fait qu'on obtient deux
micro-capillairesmunis chacun d'une pointe, le tube capillaire etant
sou-mis a un lavage avant son etirage, procede caracterise par le fait
que ce tube capillaire est lave a l'ethanol pendant au moins une
heure-avant son etirage, puis estmis a secher, de preference
immediatement apres, pen-dant environ 30 minutes a environ 130 'C. 9
Procede de fabrication d'un micro-capillaireapproprie pour mettre en
oeuvre un procede pour injec-ter, en particulier dans des cellules, de
tres petites quantites d'echantillons experimentaux, au moyen du
micro-capillaire, dont l'une des extremites comporte une pointe dont
le diametre interne est de l'ordre de quelques micrometres, un liquide
experimental etant introduit dans le micro-capillaire et l'espace
interne de ce capillaire etant soumis, lors de l'injection, a une
pression d'injection qui est appliquee a l'autre extremite dudit
capillaire et qui provoque un ecoulement de liquideexperimental horsde
la pointe, procede de fabrication dans lequel un tube capillaire est
serrepar ses deux extremites dans les machoires d'un dispo-sitif
d'etirage, un troncon tubulaire situe entre ces machoires est
eventuellement chauffe a l'aide d'une bobine a filament chauffant qui
entoure le tube, puisle tube capillaire est finalement etire par un
depla-cement desdites machoires a l'ecart l'une de l'autre,ce qui
faitqu'on obtient deux micro-capillaires munischacun d'une pointe,
procede de fabrication caracte-rise par le fait que le tube capillaire
est rendu hydrophobe avant son etirage, de preference par un
traitement au dimethyldichlorosilane dans l'ethanol, ou avec une
solution de traitement au silicone dansl'ether.Dispositif pour la mise
en oeuvre du procede selonl'une quelconque des revendications 1 a 6,
caracterise par lefait qu'il comporte au moins une source de pression
( 44, 46; 144; 244) delivrant une pression constante et se
presentantde preference sous la forme d'une bouteille de gaz comprime.
11 Dispositif selon la revendication 10, caracterisepar le fait qu'un
distributeur ( 42 ') a trois position action-ne a la main est
intercale entre au moins l'une des sources de pression ( 44, 46) et le
micro-capillaire ( 10), de telle -30 sorte que ce microcapillaire (
10) soit soumis a la pressionde retenue (p 3) lorsque ledit
distributeur occupe une premie-re position, a la pression d'injection
(P 2) lorsque ce dis-tributeur est dans une deuxieme position, et a la
haute pres-sion (pl) quand ledit distributeur se trouve dans une
troi-sieme position. 12 Dispositif selon la revendication 11,
caracteri-se par le fait qu'il est equipe d'une source ( 44) de haute
pression et d'une source ( 46) de pression d'injection qui, par
l'intermediaire d'un conduit ( 49) d'admission de la haute pression et
d'un conduit ( 50) d'admission de la pressiond'injection,
respectivement, sont raccordes a un conduit prin-cipal commun ( 40)
debouchant dans le micro-capillaire ( 10);et par le fait qu'un clapet
anti-retour ( 56) s'ouvrant en di-rection dudit conduit principal (
40) est eventuellement ins-talle dans ledit conduit ( 50) d'admission
de pression d'in-jection, cependant que le distributeur ( 42 ') a
trois posi-tions est installe dans le conduit ( 49) d'admission de
hautepression, ce distributeur ( 42 ') etant en outre dote d'un
troi-sieme raccord etrangle ( 64) qui, lorsque ledit distributeur
occupe sa premiere position de distribution, est relie a la source (
46) de pression d'injection afin d'abaisser jusqu'ala valeur de la
pression de retenue (p 3) la pression qui re-gne dans ledit conduit
principal ( 40). 13 Dispositif selon la revendication 12, caracte-rise
par le fait qu'un manometre ( 210; 310) est branchedans le conduit (
150; 250) d'admission de la pression d'in-jection, entre la source de
pression d'injection et le cla-pet anti-retour ( 156; 256). 14
Dispositif selon la revendication 12 ou 13, ca-racterise par le fait
que, a la place du distributeur a troispositions, un premier
distributeur ( 194; 294) a deux posi-tions-est installe dans le
conduit ( 149; 249) d'admission de haute pression et un second
distributeur ( 196; 296) a deux positions est branche sur un conduit
secondaire ( 198; 306) comportant un etranglement ( 166) forme de
preference par une valve d'etranglement ( 166 "; 266 "), ce conduit
secondaire communiquant en permanence avec le conduit principal ( 240)
eventuellement par l'intermediaire d'un autre conduit tel que,par
exemple, le conduit ( 250) d'admission de pression d'in-jection, ou
bien etant relie a un troisieme raccord ( 164) du premier distributeur
( 194) a deux positions, qui peut etreraccorde a la source de pression
d'injection.Dispositif selon la revendication 14, carac-terise par le
fait que le second distributeur ( 196; 296) a deux positions peut etre
commande au pied. 16 Dispositif selon l'une quelconque des
reven-dications 1 a 15, caracterise par le fait que la sourcede
pression d'injection est formee par une sortie a etran-glement ( 192,
150, 154; 292, 302, 250, 254) de la source( 144; 244) de haute
pression. 17 Dispositif selon l'une quelconque des reven-dications 11
a 16, caracterise par le fait qu'il comporte une valve de detente (
82; 182; 282) raccordee au conduitprincipal ( 40; 140; 240). 18
Dispositif selon l'une quelconque des revendi-cations 11 a 15,
caracterise par ie fait qu'il comporte, en vue du raccordement a une
source supplementaire de pression et eventuellement, ou en variante,
de depression, un conduit supplementaire ( 86; 186; 286) relie au
conduit principal ( 40; 140; 240) et muni d'un robinet d'isolement (
88; 188; 288),
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [68][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [69][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2521166
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[70]____________________
[71]____________________
[72]____________________
[73]____________________
[74]____________________
[75]____________________
[76]____________________
[77]____________________
[78]____________________
[79]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
61 Кб
Теги
fr2521166a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа