close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2510089A1&c=

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (27/ 107)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(12/ 72)
[6][_]
Etre
(34)
[7][_]
Est-a
(12)
[8][_]
INSV
(9)
[9][_]
Sys
(5)
[10][_]
Tre
(4)
[11][_]
Gnal
(2)
[12][_]
Tir
(1)
[13][_]
Cer
(1)
[14][_]
Evi
(1)
[15][_]
Bou
(1)
[16][_]
Cde
(1)
[17][_]
Vante
(1)
[18][_]
Molecule
(8/ 27)
[19][_]
DMA
(12)
[20][_]
DES
(7)
[21][_]
nega
(3)
[22][_]
pels
(1)
[23][_]
DMAB
(1)
[24][_]
CY
(1)
[25][_]
INFO
(1)
[26][_]
minee
(1)
[27][_]
Physical
(4/ 5)
[28][_]
8 bits
(2)
[29][_]
de 50 percent de
(1)
[30][_]
1 l
(1)
[31][_]
10089 d
(1)
[32][_]
Organism
(2/ 2)
[33][_]
precis
(1)
[34][_]
domine
(1)
[35][_]
Disease
(1/ 1)
[36][_]
Tic
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2510089A1
Family ID 22506356
Probable Assignee Westinghouse Electric Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title INSTALLATION D'ASCENSEUR
Abstract
_________________________________________________________________
A.INSTALLATION D'ASCENSEUR.
B.INSTALLATION D'ASCENSEUR AYANT UN CERTAIN NOMBRE DE CABINES 12 AVEC
UNE COMMANDE DE GESTION DE GROUPE PAR UN DISTRIBUTEUR PROGRAMMABLE 11.
UN CONTROLEUR 100 DETECTE TOUTE DEFAILLANCE DU DISTRIBUTEUR 11 PAR UN
ENSEMBLE D'ESSAIS COMPRENANT LE DECOMPTE DE TEMPS DE CHAQUE APPEL DE
HALL ET EFFECTUANT DES VERIFICATIONS PREDETERMINEES DES ESSAIS DES
COMPARAISONS POUR CHAQUE APPEL LIE AUX CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT
PROPRES DU SYSTEME.
C.L'INVENTION CONCERNE LA GESTION DE SYSTEME D'ASCENSEUR.
Description
_________________________________________________________________
i
Installation d'ascenseur ".
La presente invention concerne une instal- lation d'ascenseur et
notamment une installation d'a 3- censeur avec un ensemble de cabines
d'ascenseur comman- dees par un processeur de systeme.
Lorsque pour desservir un immeuble, il faut plus d'une cabine
d'ascenseur, il est en general prevu un moyen de controle de gestion
pour assurer un service efficace de l'installation Par exemple, le
brevet U S
2 695 077 decrit une installation d'ascenseur dans la- quelle les
cabines sont reparties successivement a par- tir d'un niveau de
repartition par l'intermediaire d'un dispositif principal de
repartition Une defaillance du dispositif principal de repartition se
traduirait par l'arret du service de l'installation des que toutes les
cabines d'ascenseur sont revenues au niveau de distribu- tion
principal Ce document decrit l'utilisation d'un dispositif de
distribution ou de repartition d'urgence pour continuer d'assurer un
service d'ascenseur.
Le brevet U S 3 854 554 decrit un montage de commande du systeme de
gestion pour un ensemble de cabines d'ascenseur, montage dans lequel
les cabines sont commandees par des signaux d'interdiction ou des
signaux superposes et non par des ordres directs Les cabines
d'ascenseur comportent chacune un dispositif de commande de cabine
permettant a la cabine d'ascenseur correspondante de repondre de facon
independante a un appel enregistre et provenant du hall La commande du
systeme de gestion decide quelle cabine doit repondre a un appel de
hall, particulier et emet des signaux qui interdisent aux autres
cabines d'ascenseur de repondre a cet appel Une defaillance de la
commande de gestion dans un mode qui interdit que les signaux ne
soient pas envoyes aux cabines n'arrete pas le service de l'ascen-
seur et ne necessite pas de distributeur d'urgence, en attente,
puisque toutes les cabines d'ascenseur sont automatiquement en
commande independante en l'absence de signaux d'interdiction.
Une defaillance de la commande de gestion dans un mode qui peut
fournir en continu des signaux d'interdiction ou qui affecte de facon
genante la possi- bilite des cabines d'ascenseur de fonctionner
correcte- ment, peut se detecter en contr 8 lant une fonction choi-
sie de la commande de gestion Par exemple lorsque la commande du
systeme de gestion comporte un ordinateur numerique avec en memoire
une strategie de fonctionne- ment sous la forme d'un programme, le
programme enregis- tre doit defiler de facon repetee pour mettre a
jour en permanence le systeme Le brevet U S 3 854 554 suggere un
circuit de temps, cable, par opposition a un circuit de temps sous
forme de programme et dont la sortie est main- tenue au niveau eleve
par l'acces periodique du program- me de travail enregistre Une
defaillance dans la com- mande de gestion pour acceder au circuit de
temps a la frequence adequate lui permet de decompter le temps et
d'emettre un signal de niveau bas qui est utilise pour eviter que les
signaux fournis par la commande de ges- tion ne soient pris en compte
par les dispositifs de commande embarques dans les differentes cabines
de l'as- censeur. Le brevet G B 1 515 338 decrit un circuit de contr 8
le de distribution 230 qui determine si le distri- buteur prepare des
mots d'ordre dans le temps pour les ca- bines d'ascenseur.
Le brevet G B 2 009 447 decrit un contr 8 leur de distribution qui
demarre une horloge lorsque n'importe quel appel de hall est
enregistre et il remet l'horloge a l'etat initial lorsqu'un appel de
hall dispara t Si le temps est decompte, un effet de correction est
mis en oeu- vre. Alors que ces montages de contr 8 le de l'art
anterieur detectent certains incidents de fonctionnement du
distributeur, on a constate que certains incidents de fonctionnement
du distributeur n'etaient pas detectes.
Par exemple, une certaine partie d'un programme d'un pro- cesseur de
systeme programmable peut etre accedee sur la base du temps, mais si
aucune cabine n'est distribuee par le processeur du systeme, il n'y
aura pas de service d'ascenseur Comme le controleur detecte seulement
si le processeur du systeme accede ou non a une certaine partie du
programme sur une base de temps, le controleur ne de- tecte pas cet
incident De la meme maniere, le proces- seur du systeme peut fournir
des mots d'ordre pour les cabines d'ascenseur, et cela dans le temps
mais le conte- nu des mots des ordres peut ne pas etre correct, ce qui
se traduit egalement par une absence de service d'ascen- seur ou un
service deteriore Un contr 8 ieur qui verifie seulement si des mots
d'ordre sont fournis de facon correcte dans le temps ne permet pas de
detecter la qua- lite des ordres En outre, les appels du hall peuvent
etre enregistres et etre remis a l'etat initial sans garantie qu'une
reponse n'ait ete donnee a tous les appels Ainsi un controleur de
distributeur qui travaille sur cette base peut laisser passer des
incidents a la desserte de certains niveaux sans que ces incidents ne
soient detectes.
Ces controleurs de distributeur, connus, ne prennent pas en compte les
conditions de fonctionnement du systeme lorsqu'ils determinent si oui
ou non le dis- tributeur a mal fonctionne Dans certaines conditions de
travail du systeme, un appel du hall provenant d'un cer- tain niveau
peut normalement prendre un temps plus long pour etre desservi Ainsi
un controleur qui, en general compare les enregistrements d'appel avec
les remises a l'etat initial d'appel peut inutilement couper le dis-
tributeur a moins que la periode de temps ne soit fixee a une valeur
tres longue Toutefois, le reglage d'une periode de temps tres longue
se traduit par une longue periode de temps sans service d'ascenseur
lorsque le distributeur ne fonctionne pas.
La presente invention a pour but de creer un procede de fonctionnement
d'un systeme d'ascenseur per- mettant d'assurer un service continu
d'ascenseur en evi- tant les arrets inutiles.
A cet effet, l'invention concerne un proce- de de fonctionnement d'un
systeme d'ascenseur pour des- servir les appels pour la desserte d'un
immeuble a plu- sieurs niveaux comportant un niveau principal et un
en- semble de cabines d'ascenseur, des moyens d'appel pour enregistrer
les appels de demande de service d'ascenseur, des moyens pour mettre
dans le temps au moins certains des appels de desserte d'ascenseur
pour la distribution des appels pour la desserte par les ascenseurs
entre les diverses cabines en service suivant une strategie de groupe
predeterminee, et le procede de mise en oeuvre du. moyen de controle
pour contr 8 ler les appels de service d'ascenseur, pour detecter un
incident de fonctionnement du distributeur, ce moyen de contr 8 le
comportant des moyens determinant une valeur de seuil dynamique pour
au moins certains des appels de contr 8 le, cette valeur de seuil
repondant a au moins un parametre predetermine du systeme, le moyen de
controle initialisant une action de correction predeterminee du
systeme d'ascenseur en reponse au temps d'enregistrement d'appel pour
un appel contr 8 ie qui depasse la valeur de seuil dynamique prede-
terminee pour l'appel. La presente invention sera decrite de facon
plus detaillee a l'aide des dessins annexes, dans les- quels: la
figure 1 est une vue partiellement schematique et partiellement en
bloc d'un systeme d'as- censeur selon l'invention. la figure 2 est un
graphique d'un format de table d'appel pour une table d'appel CL
enregistree dans une memoire RAM. la figure 3 est un tableau de
memoire
ROM illustrant l'enregistrement d'informations concer- nant les
niveaux et la direction de service, pouvant etre desservis par chaque
cabine d'ascenseur du systeme d'ascenseur. la figure 4 est un tableau
de memoire vive RAM illustrant les temps d'appel dans chaque di-
rection de service a partir de chaque niveau de l'im- meuble, un mot
de cabine en service et certaines horloges et compteurs utilises dans
l'administration du programme de controle. les figures 5 A, 5 B, 5 C
peuvent etre reunies pour definir un ordinogramme detaille du pro-
gramme de fonctionnement du contr 8 ieur de distributeur.
De facon resumee, la presente invention con- cerne un procede de
fonctionnement d'une installation d'ascenseur a plusieurs cabines sous
une commande de gestion de groupe par un processeur de systeme
program- mable, contr 8 le ou un distributeur Le controleur de dis-
tributeur contr 8 le chaque appel enregistre pour le temps
d'enregistrement ecoule, pour detecter tout incident de fonctionnement
du distributeur Les temps d'enregistre- ment des appels sont compares
a un seuil statique pour determiner si un appel a ete enregistre
suffisamment longtemps pour meriter un traitement ulterieur Passant ce
test initial, certaines reponses du distributeur sont de nouveau
testees par rapport a des conditions connues a l'exterieur du
distributeur Une defaillance de ces essais se traduit par un effet de
correction initilisant le contr 8 leur Certaines conditions de trafic
du systeme sont egalement verifiees quant aux pics du trafic pour
determiner si le contr 8 le de l'appel en question doit se poursuivre
tenant compte de parametres d'appel tels que la direction du service
pour l'appel et la position du niveau de l'appel dans l'immeuble Un
appel qui satis- fait a tous ces seuils et essais de condition de
trafic est alors compare a un seuil de temps d'enregistrement d'appel,
dynamique, ce seuil dynamique etant determine par le controleur en
fonction du nombre de cabines d'as- censeur en service qui sont
susceptibles de desservir l'appel contr 6 le Si le temps
d'enregistrement d'appel depasse le seuil dynamique, le contr 8 le
remet le dis- tributeur a l'etat initial, si cet incident de fonction-
nement est le premier incident de fonctionnement dans une periode
predeterminee de temps Si un incident de fonc- tionnement anterieur
s'est produit dans la periode de temps predeterminee, les cabines
d'ascenseur sont enle- vees de la commande du distributeur et sont
autorisees a fonctionner independamment suivant la strategie-integree
dans leurs dispositifs de commande embarques dans les cabines et le
systeme de distribution des appels de hall, systeme qui est cable.
Les dessins et notamment la figure 1 mon- trent un systeme d'ascenseur
10 selon l'invention Les elements de base d'un tel systeme d'ascenseur
sont de- crits dans les brevets britanniques 1 436 743, 1 467 411 et 1
468 063.
Le brevet britannique 1 436 743 decrit une commande d'ascenseur
applicable a une seule cabine d'as- censeur La strategie de reponse a
l'appel du hall dans cette commande fait que la cabine repond a tous
les ap- pels du hall qui demandent une direction de service cor-
respondant a la direction de deplacement de la cabine.
Lorsqu'il n'y a plus de tels appels pour la meme direc- tion de
desserte que la direction de deplacement, la cabine repond aux appels
du hall qui demandent une direc- tion de desserte opposee Si la cabine
d'ascenseur des- sert par exemple des appels de montee, la cabine se
de- place pour l'appel de descente, d'origine, le plus eleve et repond
a tous les appels de descente qui se trouvent dans le sens de son
deplacement.
Le brevet britannique 1 467 411 decrit un appareil permettant de
commander en groupe plusieurs ca- bines d'ascenseur a l'aide d'un
processeur programmable central, la commande de chaque cabine etant
analogue a la commande de cabine selon le brevet britannique
1 436 743.
Le brevet britannique 1 468 063 decrit une strategie de reponse
d'appel utilisable par le processeur programmable central du brevet
britannique 1 467 411.
L'installation d'ascenseur 10 comporte un ensemble de cabines
d'ascenseur A titre d'exemple, on suppose que l'ensemble se compose de
six cabines refe- rencees A F. La cabine A se compose d'une
carrosserie 12 et du poste de cabine 17 correspondants La cabine A est
placee dans une cage d'ascenseur 13 de facon a se deplacer par rapport
a l'immeuble 14 qui presente plu- sieurs niveaux Seul le niveau le
plus bas, le niveau le plus proche du niveau le plus bas et le niveau
le haut SB 1, B 2 et PH sont representes de facon a simpli- fier le
dessin La cabine A est accrochee a un ensemble de cables 16 passant
sur une poulie de traction 18 por- tee par l'axe d'un moteur
d'entrainement 20 tel qu'un moteur a courant continu-monte selon un
systeme Ward-
Leonard ou encore avec un systeme d'entrainement en technique etat
solide Un contrepoids 22 est fixe a l'au- tre extremite des cables 16.
Les appels du hall tels qu'enregistres par les boutons-poussoirs
places dans les couloirs ou au niveau des paliers tels que le
bouton-poussoir 40 de montee qui se trouve au palier le plus bas SB 1,
le bou- ton-poussoir de descente 42 qui se -trouve au palier le plus
haut PH et les boutons-poussoirs de montee et de descente 44 qui se
trouvent a chaque palier intermediai- re tel que le palier B 2,
fournissent des signaux qui sont enregistres et mis en serie dans la
commande d'ap- pel de hall 46 L'information d'appel de hall mise en
serie, qui en resulte, et qui correspond aux signaux UPC et DNC pour
les appels de hall de montee et de descente, mis en serie, est dirigee
vers le processeur de systeme 11 Le processeur de systeme 11 tel que
celui decrit aux brevets britanniques 1 467 411 et 1 468 063 est un
processeur de systeme, programmable ayant une memoire avec un
programme ou une strategie enregistree dans le systeme pour diriger
les appels de hall vers les commandes embarquees des differentes
cabines d'ascenseur ainsi que les signaux de commande du processeur de
systeme pour assurer une desserte efficace des differents niveaux de
l'immeuble et utilisable par les cabines La chronologie pour la
commande de la mise en serie de toutes les informations et le
deroulement correct de ces informations entre les cabines d'ascen-
seur et le processeur du systeme sont representes de facon generale en
82.
La commande embarquee (ou commande embarquee a bord d'une cabine) de
la cabine A se compose d'un con- troleur de cabine et d'un selecteur
de niveau portant de facon generale la reference 15 Le controleur de
cabine assure les fonctions de temps de multiplexage et demulti-
plexage pour commander les communications entre le poste de cabine 17
embarque dans la cabine d'ascenseur 12 avec les boutons-poussoirs 36
pour enregistrer les appels de cabine, le selecteur de niveau et le
distributeur pro- grammable 11.
La partie de selecteur de niveau de la com- mande 15 recoit les
signaux indiquant la position de la cabine d'ascenseur A dans la cage
d'ascenseur 13 et com- mandant un generateur de schema de vitesse qui
fait ega- lement partie de la commande 11; ce generateur genere un
signal de reference de vitesse pour un controleur de moteur tel qu'un
dispositif de commande 15 qui donne a son tour la tension du moteur
d'entra nement de cabine 20. La partie du selecteur de niveau de la
commande 15 conserve une trace de la cabine A et les appels de service
d'ascenseur de la cabine; il fournit la demande des signaux
d'acceleration au generateur de schema de vitesse et dconne le signal
deceleration au gene- rateur de sch 6 ma de vitesse l'instant precis
demande par la cabine d'ascenseur pour decelerer suivant un plan de
deceleration predetermine et un arret au niveau pre- determine pour
lequel l'appel de service a ete enregis- tre Le selecteur de niveau
fournit egalement des signaux de commande des dispositifs auxiliaires
tels que le dis- positif de manoeuvre de porte et l'eclairage du hall
il commande egalement la remise a l'etat initial de J'appel de cabine
et cde l'appel de hall lorsqu'un appel de cabine de hall a ete
desservi Les signaux de remise a l'etat initial de l'appel de hall de
montee et de des- cente, signaux qui sont envoyes a la commande
d'appel de hall 46 par l'intermediaire du processeur du systeme Il
sont des signaux mis en serie appeles respectivement signaux UPRZ et
DNRZ.
En l'absence de commande de chevauchement et/ou de signaux
d'interdiction emis par le processeur du systeme 11, le selecteur de
niveau assure une comman- de qui permet a la cabine correspondante de
desservir les appels de cabine places dans le poste de cabine 17 et a
desservir les appels de hall pour le service de l'ascenseur, au poste
d'appel qui se trouve dans la cage d'ascenseur aux differents niveaux
Comme deja indique, le brevet britannique 1 436 743 decrit un
selecteur de niveau qui assure la strategie de fonctionnement neces-
saire. Comme decrit au brevet britannique 1 467 411, le processeur de
systeme, programmable peut comporter un circuit de temps cable 689
(figure 1) au- quel le programme non cable du processeur de systeme 11
accede periodiquement Une defaillance du processeur de systeme 11 pour
remettre a l'etat initial le circuit de temps 689 avant que celui-ci
ne decompte le temps indi- que un incident de fonctionnement du
processeur de sys- teme et le circuit de temps donne un signal vrai ou
si- gnal de niveau bas EMT qui est envoye aux contr 8 leurs de cabine
des differentes cabines d'ascenseur Un signal vrai EMT domine tous les
signaux que le processeur de systeme 11 peut fournir pour mettre les
cabines en fonc- tionnement independant appele egalement"
fonctionnement avec declenchement force" Toutefois comme deja indique
il est possible pour le processeur de systeme 11 de mal fonctionner,
si bien que le circuit de temps 689 est remis a l'etat initial a des
intervalles appropries sans distribution ou au moins avec une
distribution inefficace effectuee par le processeur de systeme 11.
Le processeur de systeme, programmable 11 la comporte un interface 77
pour recevoir ou envoyer des si- gnaux vers les controleurs de cabine
des cabines de l'ins- tallation d'ascenseur, une memoire centrale 72
dans la- quelle est enregistre l'ensemble des programmes, un pro-
cesseur 74 pour effectuer les instructions enregistrees dans la
memoire 72 pour la distribution des cabines d'as- censeur ou pour tout
autre controle du groupe de cabines d'ascenseur selon la strategie
programmee enregistree dans la memoire principale, le lecteur de bande
76, un interface d'entree 78 pour transferer les donnees de programme
sous forme enregistree vers la memoire 72, une fonction d'interruption
80 egalement reliee au proces- seur 74 par l'intermediaire de
l'interface d'entree 78 et une fonction de temps 82 pour commander
l'echange des donnees entre le processeur de systeme 11 et les contro-
leurs embarques dans les differentes cabines du systeme d'ascenseur.
La presente invention concerne un contro- leur de distributeur 100 qui
permet de placer dans le temps chaque cabine de hall a partir de
l'instant de son enregistrement jusqu'a l'instant auquel il est des-
servi par une cabine d'ascenseur et est remis a l'etat initial Le
temps ecoule pour chaque appel enregistre est conserve dans une table
de temps dans une memoire appro- priee Chaque appel de hall de la
table de temps est controle successivement Si un appel de hall n'a pas
ete enregistre pendant une premiere periode de temps, prede- terminee
par exemple egale a deux minutes, le controle de l'appel se termine et
le controleur de distributeur passe a l'appel suivant de la table de
temps.
Pour traduire de facon precise les condi- tions de trafic courantes du
systeme, on peut interdire certains appels alors que ces conditions
continuent d'exister et/ou le controle de certains appels peut se
terminer sans qu'une decision soit prise sur les possi- bilites de
manoeuvre du distributeur.
Si l'appel de hall, controle, passe un essai de seuil statique et si
le controle n'est pas ter- mine par un essai de trafic de systeme, un
seuil dynami- que est etabli pour etre compare au temps de l'appel,
ecoule Ce seuil dynamique est lie au nombre de cabines d'ascenseur en
service et qui peuvent desservir l'appel de hall en question Le nombre
de telles cabines peut etre diminue du fait de situations de trafic
particu- lieres Par exemple si le systeme d'ascenseur est dans une
situation de trafic maximum, la strategie peut ne- cessiter par
exemple le maintien d'au moins deux cabines au niveau principal Dans
ce cas, le nombre de cabines d'ascenseur en service, susceptibles de
desservir les appels en question est reduit de ce nombre.
Des que le nombre final de cabines d'ascen- seur permettant de
desservir reellement l'appel de hall est determine, le duree de
l'appel peut etre enregistre avant que le moyen de controle initialise
une action de correction suivant ce nombre Par exemple, si l'on a six
cabines d'ascenseur en service et qui peuvent des- servir l'appel, le
seuil dynamique peut etre le meme que le seuil statique.
Ainsi dans ce cas, comme le temps de l'appel pris en compte a ete
enregistre comme ayant deja passe l'essai de seuil statique, le
systeme de controle initialise immediatement une action de correction
Si les cabines d'ascenseur non en service permettent de desservir
l'appel, le mot d'horloge (ou de temps) de l'appel est remis a zero et
le controleur de distributeur 100 passe a l'appel suivant de la table
de temps Si le nombre de ces cabines depasse par exemple trois, le
seuil dynami- que peut par exemple etre fixe a trois minutes Si le
temps d'enregistrement d'appel depasse trois minutes, une action de
correction est commencee Si le nombre de ces cabines est inferieur and
trois mais superieur a zero, le seuil dynamique est par exemple fixe a
quatre minutes.
Lorsque le traitement du tableau de temps d'appel, total est termine,
le controleur de distributeur peut effectuer certains essais
supplementaires lies a la strategie du niveau principal Apres que ces
essais aient ete effectues, la table de temps d'appel est de nouveau
traitee.
Si le controleur de distributeur detecte un incident de
fonctionnement, l'horloge demarre et le distributeur est remis a
l'etat initial Si un second incident de fonctionnement est detecte
avant le decomp- tage du circuit de termpns (ou horloge) les cabines
ne sont plus soumises a la commande du distributeur et elles sont
autotisees a ct:availler suivant la strategie de commande directe
integree a leur selecteur de niveau comme cela a ete indique
precedemment.
Le controleur de distributeur 100 est de preference realise a base
d'un microprocesseur compor- tant une unite centrale de traitement CPU
102 telle que le composant TI E O 00, une memoire morte (ROM) 104 pour
enregistrer le programme de traitement, une memoire vive (RAM) 106
pour enregistrer les dmnnees telle que la table de temps d'appel, un
bus d'adresses a seize bits AO-A 15 par lequel l'unite CPU 102 met les
adresses ROM et RAM par l'intermediaire de tampons appropries 108, un
bus de donnees DBO-7 branche entre la memoire PRAM 104, la memoire RAM
106 et l'unite centrale CPU 102 par un con- troleur de bus 110, une
horloge 111 pour cadencer le fonctionnement sequentiel de l'unite
centrale CPU 102 ainsi qu'un controleur de bus 110 et des decodeurs
112 et 114 pour decoder certaines des lignes d'adresses et donner des
signaux de selection de chip aux memoires ROM
104 et RAM 106 respectives.
Les donnees du processeur de systeme 11 peuvent s'obtenir directement
a partir de la memoire centrale 72 par ltintermediaire d'un acces
direct de memoire(DMA) a l'aide d'un bus DMAB et des circuits-tam-
pons 116; des donnees peuvent etre transmises par l'uni-
* te centrale CPU 102 au processeur de systeme 11 par l'in-
termediaire des circuits-tampons 118 et du bus de donnees WDO-ll Les
appels de hall sont tables dans la zone DMA de la memoire centrale 72
par l'intermediaire de l'interface de commande d'appel de hall 70 La
table d'appel de hall DMA est entrainee par un circuit cable et reste
precise meme si le distributeur est defaillant.
Chaque mot de la zone DMA correspond-a un niveau de l'immeuble et a le
format indique a la figure 2 Par exemple la position de bit 8 peut
servir a-indiquer les appels de hall associes a la porte avant dans le
sens de descente c'est-a-dire FD La position de bit 9 peut servir a
indiquer un appel de hall pour la porte avant de la cabine d'ascenseur
pour le sens de deplacement en montee c'est-a-dire FU La position de
bit 10 peut, servir a indiquer un appel de hall pour la porte arriere
de la cabine d'ascenseur pour le sens de deplacement des- cendant
c'est-a-dire RD Enfin, la position de bit 11 peut servir a indiquer un
appel de hall pour la porte arriere de la cabine d'ascenseur pour la
direction de deplacement en montee c'est-a-dire RU Un etat logique un
dans l'une des positions de bit indique un appel de hall, enregistre
par la porte correspondante du niveau qui correspond a cette adresse
DMA pour la direction de deplacement correspondante.
Une memoire ROM 104 est programmee de facon a indiquer une possibilite
de direction de service cabine-niveau qui sera appelee table de
possibilite de cabine CCT Un format approprie pour la table CCT est
donne a la figure 3 Pour reduire la capacite de memoire necessaire a
la table CCT, seuls les niveaux desservis par toutes les cabines sont
donnes dans la liste Si un niveau n'est pas donne dans la liste, on
suppose que toutes les cabines peuvent desservir ce niveau Ainsi, la
direction de desserte en montee et en descente pour chaque niveau qui
n'est pas desservi par toutes les cabines d'ascenseur presente son mot
de possibilite de cabine, propre dans la table CCT On suppose a titre
d'exemple que le second sous- sol S Bl, le sous-sol Bl et l'etage
superieur PH ne sont pas desservis par toutes les cabines et qu'ils
sont ainsi mis dans la table CCT.
Chaque niveau non desservi par toutes les cabines possede trois mots
d'information dans la table CCT Le premier mot donne l'identification
de niveau par un numero de fente de balayage et indique si la porte
est la porte avant ou la porte arriere On entre dans le tableau par
l'adresse de depart et ce tableau est balaye pour avoir la colncidence
entre le numero de fente de balayage de l'appel traite et le numero de
fente de balayage de la table Ainsi, les entrees de la table CCT ne
sont pas necessairement dans un ordre determine La fin de la table est
indiquee par un octet dont tous les etats logi- ques sont egaux a un
c'est-a-dire 1111 1111 S'il n'y a pas de coincidencepour l'octet de
temps 1111 1111 au cours du balayage, il n'y a pas d'entree pour la
porte en question et on suppose que toutes les cabines d'as- censeur
peuvent desservir les appels de montee et de des- cente pour le niveau
correspondant.
De facon plus detaillee comme represente a la figure 3, le second
sous-sol S Bl se compose d'un pre- mier et d'un second et d'un
troisieme mot a 8 bits 120,
122, 124 respectivement pour la porte arriere et le - premier, le
second et le troisieme mot a 8 bits 126, 128, pour la porte avant Les
positions de bit 0-6 des premiers mots 120 et 126 enregistrent le
numero de fente de balayage qui a ete attribue au niveau SB 1, il peut
s'agir du mot 000000; la position de bit numero 7 con- tient
l'indication de porte, un etat un dans cette po- sition correspondant
a la porte arriere et un etat logi- que zero dans cette position
correspondant a la porte avant Ainsi, le mot 126 aura toutes ses
positions constituees par des zeros puisque la fente de balayage
correspond a 0000000 puisqu'il est associe a la porte avant qui
correspond a l'etat zero Le mot 120 aura un etat logique un dans la
position de bit numero 7 corres- pondant a la porte arriere, les
autres positions etant occupees par des zeros.
Les secondes mots 128 et 122 donnent la pos- sibilite des cabines
d'ascenseur pour la desserte de la direction montante pour les portes
avant et arriere au niveau SB 1; les troisiemes mots 130 et 124
donnent la possibilite aux cabines concernant la desserte de la di-
rection descendante pour les portes avant et arriere du niveau SB 1
Les cabines d'ascenseur A F sont asso- ciees aux positions de bit
respectives 0-5 Ainsi lors- que seulement deux cabines A et B peuvent
par exemple desservir la porte avant du niveau SB 1, les positions de
bit O et 1 du mot 128 correspondent a des etats logiques unset les
autres positions de bit correspondent a des etats logiques zeros Comme
le niveau le plus bas n'a pas de direction de desserte descendante,
les mhots 130 et
124 sont constitues tous par des etats-zeros Si le ni- veau SB 1 n'a
pas de porte arriere, le mot 122 sera constitue par un ensemble de
zeros -
Le premier sous-sol B 2 est alors mis dans la table CCT Comme indique,
les cabines A et B peuvent desservir dans le sens descendant et passer
du niveau B 2 au niveau SB 1 A titre d'exemple, les cabines C et D en
plus des cabines A et B peuvent desservir le sens de montee de la
porte arriere du niveau SB 2 et toutes les
10089 cabines a l'exception de la cabine F peuvent desservir la
direction de montee de la porte avant du niveau B 2 La fente de
balayage attribuee au niveau B 2 est la seconde fente de balayage
0000001.
Dans le tableau CCT, on donne les possibi- lites des cabines
d'ascenseur pour chaque porte non des- servie par toutes les cabines
Dans l'exemple, on a sup- pose que le niveau superieur PH n'est pas
desservi par toutes les cabines Si le niveau PH est le 4 leme niveau,
sa fente de balayage peut correspondre au code 0101000.
Le niveau PH est indique sans porte arriere et seules les cabines E et
F peu-vent desservir ce niveau Comme deja indique, la fin de la table
CCT est donnee par des etats uns dans toutes les positions de bit du
mot se trouvant directement apres la derniere entree.
Les appels de hall enregistres dans la po- sition de stockage d'appels
DMA peuvent etre organises dans le temps dans la memoire RAM 106; la
figure 4 est un tableau de memoire RAM donnant un format approprie
pour les temps des appels La table de temps des appels de hall
commence a une adresse predeterminee dans la memoire RAM, chaque
niveau etant associe a quatre mots de temps, l'un pour chaque
direction de desserte pour la porte avant et la porte arriere Le
niveau associe a la fente de balayage 000100 est represente a la
figure 4.
Les circuits de temps, programmes pour la porte arriere dans le sens
de desserte montant et descendant RUP et RDN sont constitues par des
etats zeros indiquant qu'il n'y a pas de porte arriere a ce niveau ou
aucun appel des boutons-poussoirs associes a la porte arriere Les
circuits de temps programmes pour la porte avant sont tous deux
representes comme etant actifs c'est-a-dire correspondant a des etats
nuls indiquant des appels enregistres pour la porte avant, pour la
direction de desserte en montee et en descente FUP et FDN respective.
La table de la memoire RAM de la figure 4 presente en outre un mot de
cabine en service INSV qui est mis a jour a partir de la memoire 72
par l'interme- diaire de l'acces DMA Chaque mot d'entree de cabine IWO
comme mentionne dans les trois brevets britanniques in- diques
ci-dessus contient l'information indiquant la mise en service Dans
l'exemple du mot INSV represente a la figure 4, les cabines A, C, D, F
sont normalement en service et les cabines B et E ne sont pas en
service.
Les figures 5 A, 5 B, 5 C sont destinees a etre combinees de facon a
donner un ordinogramme detail- le du programme 139 pour la mise en
oeuvre de l'inven- tion; cet ordinogramme est utilise par un
programmeur pour etablir un programme destine a la memoire morte ROM
104 Le programme commence a l'etape 140; a l'etape 142, on verifie si
le systeme est en commande de gestion de groupe par le processeur de
systeme 111 ou s'il a ete mis en commande directe (EMTR) pour laquelle
chaque ca- bine d'ascenseur travaille suivant sa strategie propre.
Si le systeme n'est pas sur EMTR, les programmes passent dans une
boucle correspondant a l'etape 144 jusqu'a ce qu'une interruption de
circuit libere le programme de la boucle et que les vecteurs
commandent le retour a la posi- tion de depart 140 Cette interruption
se produit toutes les deux secondes Ainsi tous les circuits de temps
(hor- loges) ont des temps de comptage teels de deux secondes puisque
le programme revient a une periodicite de deux secondes Normalement
EMTR est termine par le personnel de service qui corrige l'incident de
fonctionnement ayant mis le systeme sur EMTR Le programme 139 aide le
per- sonnel de service en enregistrant l'information d'inci- dent qui
initialise EMTR, information qui peut etre im- primee ou etre affichee
sur un tube cathodique CRT.
Lorsqu'a l'etape 142 on constate que le sys- teme est en commande de
gestion de groupe, a l'etape 146 on verifie un drapeau d'incident de
fonctionnement dans la memoire RAM 106 telle qu'une position de bit 7
du mot de memoire 148 represente a la figure 4 Le drapeau d'incident
de fonctionnement est mis a l'etat comme cela sera decrit
ulterieurement lorsqu'un incident de fonc- tionnement est detecte par
le controleur 100 Lors de la detection d'un incident de
fonctionnement, une horloge d'incident de fonctionnement et une
horloge de remise a l'etat initial sont demarrees dans la memoire RAM
106.
L'horloge d'incident de fonctionnement peut etre un mot de memoire 105
tel que celui represente a la figure 4 et l'horloge de remise a l'etat
initial peut occuper les positions de bit 0-6 du mot 148 represente a
la figure 4.
Le premier incident de fonctionnement dans une periode de temps
predeterminee telle que cinq minutes fait que le controleur 100
initialise la remise a l'etat initial du distributeur ou du processeur
de systeme 11, ce mode de remise a l'etat initial existant pour une
periode predeterminee de temps par exemple quinze secondes Un incident
de fonctionnement en cinq minutes pour un in- cident anterieur fait
que le controleur 100 met le sys- teme d'ascenseur 10 en declenchement
direct EMTR Le drapeau d'incident de fonctionnement, le mot d'horloge
d'incident de fonctionnement 150 et le mot d'horloge de remise a
l'etat initial, les bits 0-6 du mot 148 sont utilises pour effectuer
cet effet de correction a-deux niveaux par le controleur 100 Ainsi, si
l'etape 146 trouve le bit de drapeau 7 du mot 148 mis a l'etat, le
controleur 100 a deja detecte un incident de fonctionne- ment et a
l'etape 152, on verifie si le temps de remise a l'etat initial du mot
de temps est superieur a quinze secondes Dans la negative, le mode de
remise a l'etat initial de quinze secondes est toujours actif; a l
Veta- pe 154, le mot de temps remis a l'etat initial est in- cremente
et il passe dans la boucle d'attente qui se
2-510089 realise dans l'etape 144 Si l'horloge de remise a l'etat
initial indique la fin du temps dexremise a l'etat ini- tial, l'etape
158 verifie le mot d'horloge d'incident de fonctionnement 150 pour
savoir s'il est egal ou superieur a cinq minutes Dans la negative, le
systeme est toujours dans la periode de cinq minutes de l'incident de
fonc- tionnement anterieur et dans l'etape 160, le systeme in-
cremente le mot de temps d'incident de fonctionnement 150.
Si le mot de temps 150 atteint cinq minutes, a l'etape 162, on efface
le drapeau de remise a l'etat initial et le mot de temps d'incident de
fonctionnement 150 est mis a l'etat zero Des que le mot d'incident de
fonctionne- ment 150 atteint le temps predetermine, un incident de
fonctionnement de distributeur, ulterieur se traduit par la remise a
l'etat initial du distributeur au lieu de sa mise hors service.
Le programme avance des etapes 146, 160 ou 162 sur l'etape 164 qui
fournit l'information d'appel de hall de la table d'appels DMA de la
memoire 72 du pro- cesseur de systeme 11 par l'intermediaire du
circuit DMA un pointeur est charge pour commencer les horloges d'ap-
pel dans la memoire RAM 106 Cette partie du programme met a jour
l'etat des mots d'hiorloge d'appel, met a zero les horloges des appels
remis a l'etat initial, demarre les horloges de certains nouveaux
appels et incremente les horloges de certains appels existants, tout
cela suivant une strategie predeterminee.
De facon plus detaillee, a l'etape 166, une position de mot de memoire
RAM correspondant a un comp- teur de fente de balayage est mise a
zero; il peut s'agir du mot 153 represente a la figure 4; a l'etape
166, une position de mot de memoire RAM est mise a l'etat 100 (quatre)
par exemple le mot 155 represente a la figure 4 etant donne que chaque
etat de comptage de fente de balayage presente quatre mots de temps
qui
10089 lui sont associes; a i etape 170, le mot de table d'appel DMA
est charge pour la fente de balayage initiale dans l'accumulateur de
l'unite CPU 102 L'etape 172 fait pas- ser le bit le plus significatif
MSB en report et l'etape 174 correspond a l'examen pour un appel Le
bit MSB (figure 2) correspond a un appel de montee pour la porte
arriere S'il n'y a pas de porte arriere a ce niveau, ou s'il n'y a pas
d'appel du bouton-poussoir de montee pour la potte arriere, a l'etape
176 le mot d'horloge d'appel correspondant est mis a zero A l'etape
178, le pointeur pour la table de temps est incremente pour obtenir un
mot de temps enregistre a l'adresse suivante A l'etape
, on decremente l'etat de comptage de bit et a l'eta- pe 182 on
verifie pour savoir si l'etat de comptage de bit est nul Dans la
negative, le programme revient a l'etape 172 qui fait passer le bit
MSB en report, ce qui correspond alors a l'information enregistree a
l'ori- gine dans la position de bit 10 A l'etape 174, on veri- fie de
voir s'il y a un appel de la porte arriere pour la direction de
desserte descendante S'il n'y a pas de tel appel, le programme passe
aux etapes 176 et 182, puis revient a l'etape 172 pour examiner le mot
d'appel et savoir s'il s'agit d'un appel de montee pour la porte avant
Dans la negative, les etapes 176 a 182 sont repe- tees et le programme
revient a l'etape 172 pour verifier un appel de descente pour la porte
avant Dans la nega- tive, les etapes 176 a 182 sont repetees et a
l'etape 182 on constate que le compteur de bit a un etat de comptage
nul; a l'etape 184, l'etat de comptage de ba- layage est incremente
pour verifier les appels du niveau associe au numero d'etat de
comptage de balayage suivant.
A l'etape 186, on verifie si les horloges d'appel de tous les niveaux
ont ete mises a jour Dans la negative, le programme revient sur
l'etape 168 et a l'etape 170, le mot d'appel associe a la nouvelle
fente de balayage est charge dans l'accumulateur.
Lorsque l'etape 174 constate un appel, son mot d'horloge d'appel peut
etre incremente automatique- ment Toutefois dans un mode de
realisation preferentiel de l'invention, 1 ' incrementation'du mot
d'appel depend de certaines conditions de trafic Par exemple si
l'appel vient d'un niveau de sous-sol c'est-a-dire un niveau en-
dessous du niveau principal ou si le systeme est dans un etat de
fonctionnement maximum (UPPK) ou dans un etat de montee intense
(INUP), l'appel de sous-sol ne sera pas traite aussi rapidement qu'il
devrait l'etre normalement.
Ainsi, il n'y a pas de raison que pour un appel de sous- sol, un
prolongement du temps commande le controleur 100 pour initialiser une
action de correction r ainsi, un appel du sous-sol est simplement mis
hors comptage de temps pendant un maximum de trafic dans la direction
mon- tante Une cabine quittant le niveau principal dans la direction
de deplacement en montee avec plus de 50 percent de sa charge normale
peut declencher une horloge a deux minutes, par exemple, qui met le
systeme d'ascenseur en mode de fonctionnement maximum (UPPK) Le mode
de montee maximum (INUP) peut 9 tre declenche par le systeme qui passe
en UPPK alors qu'une horloge donnant l'heure du jour indique que cette
caracteristique INUP est autorisee.
La caracteristique INUP lorsqu'elle est mise en oeuvre attribue un
service preferentiel pour une zone de des- serte predeterminee
au-dessus du niveau principal Le programme CSU du brevet britannique 1
468 063 peut ser- vir a l'execution de tels essais de detection
maximum.
Ainsi lorsqu'a l'etape 174, on trouve un appel, a l'etape
188, on verifie s'il vient d'un niveau se trouvant en- dessous du
niveau principal ou niveau de distribution.
Dans l'affirmative, l'etape 190 verifie de voir si le systeme est en
quelque sorte en trafic maximum par exem- ple en mode UPPK ou INUP
Dans la negative, lorsque le
10089 systeme n'est pas dans un etat de trafic maximum, l'etape 192
incremente le mot d'horloge d'appel correspondant Si le systeme 10 est
en etat de maximum de trafic montante l'etape 190 court-circuite
l'etape 192 et passe a l'etape 178 qui examine le mot d'horloge
d'appel suivant.
Dans un autre exemple d'un appel non decomp- te dans le temps
correspond a un appel de montee lorsque le systeme est en situation de
maximum de trafic descen- dant (DNPK) Lorsqu'une cabine d'ascenseur,
chargee, des- cend, et ne dessert pas les appels de hall, il indique
cette situation en mettant un bit predetermine du mot d'etat IWO qui
est envoye par la cabine au processeur de systeme 11 Le processeur de
systeme 11 commence alors une horloge de maximum descendant qui met le
systeme d'ascenseur en mode de maximum descendant par exemple pour
deux minutes Ainsi, lorsque l'etape 188 trouve que l'appel ne vient
pas du sous-sol ou du second niveau de sous-sol, l'etape 194 verifie
de voir si l'appel est un appel de montee S'il ne s'agit pas d'un
appel de montee, l'etape 192 incremente le mot d'horloge d'appel S'il
s'agit d'un appel de montee, l'etape 196 verifie si le systeme
d'ascenseur 10 est en mode de maximum en descend te Dans la negative,
l'etape 192 incremente le mot d'hor- loge d'appel Si le systeme est en
mode de maximum des- cendant, l'etape 196 court-circuite l'etape 192
et passe directement a l'etape 178 pour verifier le mot d'horloge
suivant. Lorsqu'a l'etape 186, on constate que tous les mots d'horloge
de toutes les fentes de balayage ont ete mis a jour, le programme a
termine sa phase de mise a jour des horloges des appels et le
programme avance sur la phase suivante correspondant au controle des
mots d'horloge d'appel par rapport a une valeur de seuil sta- tic pour
determiner si ces valeurs ont ete enregis- trees pendant une periode
de temps suffisante pour etre
10089 prises en consideration Cette phase du programme commen- ce a
l'etape 200 qui met a zero le mot de compteur de balayage 153 dans la
memoire RAM 106 L'etape 202 charge le pointeur de table de temps a
l'adresse de depart des mots de temps d'appel dans la memoire RAM 106;
l'etape 204 met a l'etat le mot de compteur de bit 155 dans la memoire
106 pour passer a l'etat 100 (quatre); l'etape 206 charge le mot
d'horloge adresse dans l'accumulateur de l'unite CPU 102 L'etape 208
effectue une fonction de seuil statique pour voir si le temps de
l'appel atteint une amplitude qui peut traduire un incident de
fonctionnement eventuel du distributeur A -titre d'exem- ple, on
suppose que le seuil statique est de deux minutes.
Si le mot de temps d'appel est inferieur a ce seuil, l'etape 210
decremente le compteur de bit; l'etape 212 incremente le pointeur de
table de temps; l'etape 214 verifie si tous les quatre mots de temps
de la fente de balayage concernee ont ete examines Si ces mots de
temps n'ont pas ete examines, le programme revient a l'etape 206 pour
examiner le mot d'horloge d'appel suivant Lorsque tous les quatre mots
d'horloge d'appel de la fente de balayage consideree ont ete examines,
l'etape 214 passe a l'etape 216 qui incremente le mot de compteur de
fente de balayage 153; l'etape 218 verifie si tous les mots d'appel de
temps de toutes les fentes de balayage ont ete pris en consideration
Dans la nega- tive, le programme revient a l'etape 206 et examine le
mot de temps de la fente de balayage suivante Si l'eta- pe 208 trouve
un mot d'horloge d'appel dont la valeur depasse la valeur de seuil
statique, le programme avance sur la phase d'examen qui demarre a
l'etape 220.
Au lieu de developper immediatement une valeur de seuil dynamique a
partir du mot de mise en service INSV represente a la figure 4 et a
partir de la table de possibilite de cabine CCT representee a la
figure 3, on effectue selon un mode de realisation prefe- rentiel de
l'invention, les essais d'etat du trafic pour determiner si le
controle ou le traitement de l'appel en question doit se terminer
avant que le temps d'appel soit compare de facon precise a une valeur
de seuil dyna- mique adaptee a l'appel Par exemple, si le systeme
d'ascenseur est dans un etat de maximum de trafic pour la descente
c'est-a-dire si le processeur du systeme 11 a fixe un bit de maximum
de descente DNPK a l'etat un, et si l'appel est un appel de montee, le
controle de cet appel peut se terminer immediatement puisque le mot
d'horloge d'appel peut indiquer un temps tres important sans qu'il n'y
ait un incident de fonctionnement pour le distributeur Ainsi l'etape
220 peut verifier le maximum pour la descente et si le bit DNPK est
mis a l'etat, l'etape 220 verifie la direction de service d'appel Si
l'appel est un appel de hall pour la montee, le traite- ment de cet
appel est termine et le programme revient a l'etape 210 pour verifier
le mot d'horloge suivant Si l'etape 220 trouve que le bit DNPK est
nul, le programme avance sur l'etape 228 A l'etape 228, on verifie si
le systeme d'ascenseur est en situation de trafic intense pour la
montee (INUP= 1) Si le bit INUP est mis a l'etat, il decoule des
etapes 188 et 190 que les appels du sous- sol ne sont pas comptes dans
le temps Ainsi, a l'etape
228 lorsqu'on constate un mode de trafic de montee, in- tense, on
verifie de savoir si l'appel vient d'un niveau en-dessous du niveau
principal Dans l'affirmative, l'eta- pe 230 revient a l'etape 210 et
termine l'examen de l'appel Si l'etape 230 trouve que l'appel ne vient
pas du sous-sol ou du second sous-sol, l'etape 232 verifie la
direction de desserte de l'appel Si l'appel est un appel de descente,
comme le systeme est mode de trafic intense pour la montee, l'etape
232 avance sur l'etape 234 pour voir si le temps d'appel depasse un
certain second seuil statique essentiellement superieur au pre- mier
seuil statique par exemple egal a huit minutes Si le mot d'horloge
d'appel de descente ne depasse pas huit minutes, le traitement de
l'appel se termine, et le pro- gramme revient a l'etape 210 pour
examiner le mot d'hor- loge suivant Si le mot d'horloge d'appel
depasse huit minutes, le traitement de l'appel se poursuit.
Si a l'etape 228, on constate que le bit INUP est nul ou si a l'etape
222, on constate que l'appel considere pendant un maximum de trafic
descendant est un appel descendant, ou si a l'etape 232 on constante
que l'appel considere au cours d'une situation de trafic in- tense de
montee est un appel de montee ne venant pas du sous-sol ou si a
l'etape 234 on constate que l'appel considere dans une situation de
trafic de montee, inten- se est un appel de descente ne venant pas du
sous-sol et dont le mot d'horloge depasse huit minutes, le programme
avance sur l'etape 236 qui demarre une phase de program- me formant
une valeur de seuil dynamique pour etre com- paree a le valeur du mot
d'horloge.
De facon plus detaillee, l'etape 236 veri- fie les bits de mise en
service de toutes les cabines d'ascenseur; cette information s'obtient
a partir de la memoire 72 par l'intermediaire du circuit DMA pour
deve- lopper la derniere information de mise en service pour laquelle
les cabines sont normalement en service Cette information est
enregistree a la position de memoire dans la memoire RAM 106 appelee
mot INSV comme decrit precedemment pour la figure 4.
L'etape 236 avance alors sur l'etape 238 qui recherche la table de
possibilite de cabine CCT pour le niveau de l'appel en cours de
traitement en obtenant cette information de la table enregistree dans
la memoire
RAM 104; le format de cette memoire a ete decrit ci- dessus a propos
de la figure 3 L'etape 240 effectue la
10089 combinaison logique ET du mot INSV de cabine avec le mot de
possibilite de cabine CCP pour determiner le nombre de cabines
d'ascenseur en service et qui peuvent desser- vir le niveau, la porte
et la direction de service cor- respondant a l'appel du hall S'il n'y
a pas d'entree, toutes les cabines ont la possibilite et le mot INSV
re- presente alors toutes les cabines en service avec la possibilite
propre Le nombre de ces cabines peut etre modifie si certaines
conditions de systeme attribuees a une cabine en service ou a des
cabines pour une attri- bution particuliere qui en realite rend cette
cabine ou ces cabines indisponibles pour la desserte de cet appel.
Par exemple si les distributeurs au cours d'une situa- tion de trafic
maximum en montee tentent de maintenir un nombre egal a deux cabines
au niveau principal, le nombre de cabines determine a l'etape 240 peut
etre reduit de deux Comme represente, ces etapes peuvent etre
realisees a l'etape 242 qui verifie de voir si le bit UPPK a ete mis a
l'etat par le processeur du systeme 11 et si ce bit a ete mis a
l'etat, l'etape 244 permet de reduire le nombre de cabines par le
nombre UPPK qui est en general egal a deux.
Si l'etape 244 constate que le bit UPPK est egal a zero, le programme
passe a l'etape 246 en utilisant le nombre de cabines determine au
cours de l'etape 240; ou encore si l'etape 242 constate que le bit
UPPK est egal a un, l'etape 244 passe a l'etape 246 en utilisant le
nombre modifie de cabines.
L'etape 246 commence la phase de programme qui compare le seuil
dynamique adapte a l'appel avec le temps reel indique par le mot
d'horloge d'appel pour voir si le temps d'enregistrement d'appel est
normal dans les circonstances correspondantes et s'il est anormal
L'etape 246 verifie s'il y a six cabines ou plus par exemple qui sont
disponibles pour desservir l'appel Dans l'affirmative, le seuil
dynamique est le meme que le seuil statique, comme le seuil statique
est fixe suivant la duree maximum, il faut qu'un appel ait recu sa
reponse lorsqu'un certain nombre de cabines d'ascenseur du systeme
d'ascenseur par exemple six cabi- nes sont en service Comme l'etape
208 a deja determine que le temps d'appel a depasse le seuil statique,
le programme avance immediatement sur la phase de program- me qui
initialise l'action de correction comme cela sera indique
ulterieurement _ Si a l'etape 246 on trouve moins de six cabines en
service susceptibles de desservir l'appel, l'etape 248 determine s'il
n'y a aucune des cabines en service susceptibles de desservir l'appel
Dans la nega- tive, l'etape 250 met a zero le mot d'horloge et le pro-
gramme revient a l'etape 210 pour examiner le mot-d'hor- loge suivant.
Si l'etape 240 trouve au moins une cabine d'ascenseur en service
susceptible de desservir l'appel, l'etape 252 verifie si le nombre de
cabines en service susceptibles de desservir l'appel est egal a trois
ou plus Dans l'affirmative, l'etape 254 determine si le mot d'horloge
depasse par exemple trois minutes Dans l'affirmative, une action de
correction est mise en oeu- vre Dans la negative, le programme revient
a l'etape 210. Si l'etape 252 constate que le nombre de cabines en
service susceptibles de desservir l'appel est inferieur a trois
c'est-a-dire egal a un ou deux, l'eta- pe 256 modifie le seuil
dynamique pour le faire passer par exemple a quatre minutes Si le mot
d'horloge d'ap- pel depasse quatre minutes, le programme avance en
phase d'action de correction Si la duree ne depasse pas quatre
minutes, le programme revient a l'etape 210 pour examiner le mot
d'horloge suivant.
Comme indique precedemment, les etapes 226, 254, 256 ou 256 peuvent
toutes avancer en phase d'action de correction du programme qui
commence par l'etape 258.
L'etape 258 verifie si le mot d'horloge d'incident de fonctionnement
150 est actif c'est-a-dire s'il n'est pas nul Si ce mot est inactif,
cela signifie qu'il n'y a pas eu d'incident de fonctionnement de
distributeur, anterieur au cours des dernieres cinq minutes et le pro-
gramme passe au premier niveau de son action de correc- tion par
l'intermediaire de l'etape 260 L'etape 260 met le drapeau d'incident
de fonctionnement a l'etat logique un (position de bit 7 du mot 148 a
la figure 4) et il commence (met a zero) l'horloge de remise a l'etat
ini- tial (bits 0-6 du mot 148); il redemarre (mise a zero) le mot
d'horloge d'incident de fonctionnement 150 et il envoie un signal de
remise a l'etat initial au distribu- teur ou processeur de systeme 11
L'etape 260 revient alors a l'etape 144 pour demarrer une boucle qui
se com- pose des etapes 142, 146, 152, 154 et qui se repete jusqu'a la
fin d'uneduree de remise a l'etat initial de quinze secondes
autorisant le processeur de systeme il a reinitialiser et a
redemarrer.
Si au cours de l'etape 258, on constate que le mot d'horloge
d'incident de fonctionnement 150 est non nul, il y a un incident de
fonctionnement anterieur pour le distributeur dans les cinq dernieres
minutes et l'eta-
* pe 258 passe a l'etape 261 L'etape 261 envoie un si- gnal EMTR au
processeur de systeme 1 l; ce signal est multiplexe avec des mots
d'ordre envoyes aux cabines sans passer par la memoire 72 ou par le
processeur 74.
Lorsque les cabines recoivent le signal EMTR, les mots d'ordre d'appel
du processeur de signal 11 sont ignores, si bien que chaque cabine
d'ascenseur passe en strategie de declenchement direct.
L'etape 262 enregistre l'information qui a
10089 ete detectee indiquant un incident de fonctionnement du
distributeur pour le personnel de service; puis a l'etape 262, on
revient a la boucle d'attente c'est-a- dire a l'etape 144 -
Lorsque l'etape 218 constate que tous les mots d'horloge d'appel de
toutes les fentes de balayage ont ete traites, au lieu de demarrer
immediatement pour traiter de nouveau les mots d'horloge d'appel, le
con- tr 8 leur 100 effectue plusieurs autres verifications pour
comparer certains signaux d'entree du processeur du sys- teme 11 avec
certains de ses signaux de sortie pour de- terminer si le processeur
du systeme 11 repond correc- tement a ces signaux d'entree Par exemple
l'etape 218 peut avancer sur l'etape 263 pour voir si le systeme est
en situation de maximum de trafic en montee; en general, le processeur
du systeme a mis un bit UPPK a l'etat un Si l'etape 263 constate que
le bit UPPK est zero, l'etape 264 verifie de voir si le distributeur
rend disponibles de facon correcte des cabines libres pour une
attribution particuliere Lorsqu'une cabine est disponible pour une
attribution reservee a son pro- pre selecteur de niveau, la cabine
envoie un signal vrai
AVAS au distributeur ou processeur 11 Meme si la ca- bine est
disponible pour une attribution au niveau de selecteur d'etage, le
distributeur ou le processeur 11 peuvent ne pas rendre cette cabine
disponible pour etre attribuee a un niveau de distributeur dans
certaines conditions de trafic maximum Par exemple, la cabine est
reservee au quota du niveau principal pendant une si- tuation de
trafic maximum en montee S'il n'y a pas de maximum de trafic et s'il
n'y a pas d'appel du hall pour une periode de temps predeterminee, un
distributeur fonctionnant correctement rend cette cabine disponible
pour l'attribuer au niveau du selecteur d'etage en met- tant a l'etat
un bit AVAD Ainsi a l'etape 263, on peut passer a l'etape 264 qui
verifie s'il y a une cabine disponible au niveau du selecteur d'etage
(AVAS= 1), s'il n'y a pas de maximum de trafic (INUP= 0, etape 263
ayant deja determine que UPPK egal zero) qu'il n'y a pas d'appel du
hall pour dix secondes et le distributeur n'a toujours pas rendu de
cabines disponibles pour le niveau de distributeur (AVAD= 0) Si a
l'etape 264, on rencontre toutes ces conditions, cela traduit un inci-
dent de fonctionnement du distributeur et 1 e programme avance sur la
phase de programme initialisant une action de correction c'est-a-dire
sur l'etape 258.
Si l'etape 264 ne trouve pas toutes ces conditions, l'etape 264 avance
sur l'etape 265 qui veri- fie certaines fonctions associees au niveau
principal ou niveau de distribution Par exemple s'il y a un appel de
montee enregistre au niveau principal (MFU= 1) et si une cabine est
disponible pour etre attribuee au niveau de selecteur (AVAS=l) pour
une periode predeterminee de temps, le distributeur doit choisir une
cabine comme cabine suivante destinee a quitter le niveau principal en
mettant a l'etat un bit appele par convention NEXT dans le mot d'ordre
pour la cabine (position de bit 10 du mot OW 2 selon le brevet
britannique 1 467 411) L'eta- pe 264 verifie ces conditions et s'il
n'y a pas de cabine consideree comme cabine suivante et s'il n'y a pas
d'appel de montee enregistre au niveau principal, et une cabine est
disponible au niveau du selecteur pour au moins trente seconde, le
programme passe en phase d'incident de fonctionnement qui commence par
l'etape 258 Si l'eta- pe 264 ne trouve pas la combinaison des
conditions es- sayees, elle avance sur l'etape 264 et verifie si le
distributeur a choisi une cabine comme constituant la cabine suivante
destinee a quitter le niveau principal.
S'il a fait cette selection (NEXT= 1) et s'il y a un appel de montee
enregistre au niveau principal (MFU= 1) le distributeur doit fournir
un ordre d'ouverture de por- te pour la cabine (DOPN= 1) L'etape 268
verifie cette situation Si le distributeur n'a pas emis d'ordre d'ou-
verture de porte lorsque les conditions d'essai sont vraies, le
distributeur a mal fonctionne et l'etape 268 passe en phase d'incident
de fonctionnement du programme.
Si l'etape 268 ne detecte pas d'incident de fonctionnement dans la
combinaison essayee, elle avance a l'etape 270 pour verifier une autre
combinaison.
L'etape 266 avance egalement sur l'etape 270 si elle ne trouve aucune
cabine selectionnee comme constituant la cabine suivante destinee a
quitter le niveau principal.
L'etape 270 verifie la combinaison dans laquelle une cabine est situee
au niveau principal, avec les portes ouvertes et un appel de cabine a
ete enregistre dans la pour un niveau au-dessus du niveau principal;
cette situation est supposee avoir existe pendant trente se- condes;
dans ce temps, le systeme n'a pas ete en mode de trafic intense en
montee (INUP=l) et un appel de cabine, superieur, peut ne pas garantir
la repartition de la cabine si l'appel n'est pas prevu pour la zone de
service INUP Si le systeme n-'est pas en mode INUP, il n'y a toutefois
aucune raison pour laquelle la cabine ne serait pas attribuee Sii
l'etape 270 trouve cette com- binaison, le distributeur a mal
fonctionne et l'etape 270 passe sur l'etape 258 Si cette combinaison
n'est pas trouvee, l'etape 270 revient sur l'etape 144 pour attendre
l'interruption de temps suivante, puis l'en- semble du programme est
traite de nouveau.
IDENTIFICATION DES REFERENCES ij UMERIQUES UTILISEES AUX
DESSINS
LEGENDE NUMERO FIGURE
DE REFERENCE
PROCESSEUR DE SYSTEME 11 1
CONTROLEUR DE CABINE ET
SELECTEUR DE NIVEAU 15 1
MOTEUR 20 1
COMMANDE D'APPEL DE HALL 46 1
INTERFACE 70 1
MEMOIRE CENTRALE 72 1
PROCESSEUR 74 1
LECTEUR DE BANDE 76 1
INTERFACE D'ENTREE 78 1
INTERRUPTION 80 1
HORLOGE 82 1
CPU 102 1
ROM 104 1
RAM 106 1
CIRCUITS-TAMPONS 108 1
CONTROLEUR DE BUS 110 1
HORLOGE i 11 1
DECODEUR 112 1
DECODEUR 114 1
CIRCUITS-TAMPONS 116 1
CIRCUITS-TAMPONS 118 1
FENTE DE BALAYAGE 120 3
T DE POSSIBILITE DE MONTEE 122 3
MOT DE POSSIBILITE DE DESCENTE 124 3
DEMARRAGE 140 5 A
EMTR EN OEUVRE 142 5 A
INTERRUPTION DE TEMPS 144 5 A
DRAPEAU MIS A L'ETAT 146 5 A
and #x003E; 15 SECONDES 152 5 A
INCREMENTER REMISE A L'ETAT INITIAL 154 5 A
HORLOGE
IDENTIFICATION DES REFERENCES NUMERIQUES UTILISEES AUX
DESSINS: (suite)
LEGENDE NUMERO FIGURE
DE REFERENCE
DRAPEAU HORLOGE 5 MINUTES 158 5 A
INCREMENTER HORLOGE DRAPEAU 160 5 A
EFFACER DRAPEAU, ZERO HORLOGE
DRAPEAU 162 5 A
CHARGER POINTEUR SUR TABLE APPEL (DMA)
CHARGER POINTEUR SUR TABLE DE TEMPS 164 5 A
METTRE ETAT DE BALAYAGE A ZERO 166 SA
METTRE BIT DE COMPTAGE 100 168 5 A
CHARGER MOT D'APPEL 170 5 A
TOURNER MSB SUR REPORT 172 5 A
APPEL (CY MIS A L'ETAT) 174 5 A
MOT D'HORLOGE D'APPEL ZERO 176 5 A
INCREMENTER PTR SUR TABLE DE TEMPS 178 5 A
DECREMENTER ETAT DE COMPTAGE BIT 180 5 A
ZERO 182 5 A
INCREMENTER COMPTAGE DE BALAYAGE 184 5 A
TERMINE 186 SA
APPEL BSMT 188 5 A
INUP 190 5 A
_ INCREMENTER MOT D'HORLOGE D'APPEL 192 5 A
APPEL UP 194 5 A
DN PK 196 5 A
METTRE ETAT DE COMPTAGE DE
BALAYAGE A ZERO 200 5 B
CHARGER POINTEUR SUR TABLE DE
TEMPS 202 5 B
METTRE ETAT DE COMPTAGE BIT 100 204 5 B v* CHARGER MOT DE TABLE DE
TEMPS 206 5 B
and #x003E; 2 MINUTES 208 5 B
DECREMENTER ETAT DE COMPTAGE DE BIT 210 5 B
INCREMENTER POINTEUR DE TABLE DE
TEMPS 212 5 B
ETAT DE COMPTAGE DE BIT = O 214 SB
IDENTIFICATION DES REFERENCES NUMERIQUES UTILISEES AUX
DESSINS: (suite)
LEGENDE NUMERO FIGURE
DE REFERENCE
INCREMENTER ETAT DE COMPTAGE
DE BALAYAGE 216 5 B
BALAYAGE TERMINE 218 5 B
DNPK 220 5 C
APPEL DE DESCENTE 222 5 C
INUP 228 5 C
APPEL BSMT 230 SC
APPEL DE MONTEE 232 5 C
TEMPS and #x003E; 8 MINUTES 234 5 C
FORMER MOT INSV 236 5 C
CHARGER MOT DE POSSIBILITE DE
CABINE (CCP)
POUR CET APPEL 238 5 C
COMBINAISON LOGIQUE "ET" DE CCP 240 5 C
AVEC MOT INSV
UPPK 242 5 C
REDUIRE NUMERO DE CABINE PAR
NOMBRE UPPK 244 5 C
CABINE and #x003E; 6 246 5 C
CABINE = O 248 5 C
CABINE and #x003E;/ 3 252 5 C
TEMPS and #x003E; 3 MINUTES 254 5 C
TEMPS and #x003E; 4 MINUTES 256 5 C
HORLOGE DE DRAPEAU TOURNE 258 5 B
METTRE HORLOGE DE REMISE A L'ETAT
INITIAL de DEPART DRAPEAU
HORLOGE DE DEPART DRAPEAU ENVOI
REMISE A L'ETAT INITIAL A DIS 260 5 B
TRIBUTEUR
METTRE SYSTEME SUR EMTR 261 5 B
ENREGISTRER INCIDENT INFO 262 5 B
UPPK 263 5 B
AVAS -AVAD -INUP PAS D'APPEL PENDANT
10 SECONDES 264 5 B
IDENTIFICATION DES REFERENCES NUMERIQUES UTILISEES AUX
DESSINS: (suite)
LEGENDE NUMERO FIGURE
DE REFERENCE
NEXT'MFU AVAS and #x003E; 30 SECONDES 265 5 B
NEXT MISE A L'ETAT 266 5 B
NEXT MFU DOPN 268 5 B
CABINE Q MFL-DOPN-CCAB-IUT
POUR 30 SECONDES 270 5 B
HORLOGE SUSCEPTIBLE D'ETRE REMISE
A L'ETAT INITIAL 689 1
Claims
_________________________________________________________________
R E V E N D I C A T I O N S ) Procede pour faire fonctionner un syste-
me d'ascenseur pour desservir des appels de service d'as- censeur dans
un immeuble (14) a plusieurs niveaux (SB-
1 PH) comprenant un niveau principal, ainsi qu'un ensemble de cabines
d'ascenseur (A-F), des moyens d'appel (40, 42, 44) pour enregistrer
les appels de service d'ascenseur, un moyen (82) pour decompter le
temps d'au moins certains des appels de service d'ascenseur entre
l'enregistrement jusqu'a leur desserte, un moyen de distribution (11)
pour distribuer les appels de desserte d'ascenseur parmi les cabines
d'ascenseur en service suivant une strategie de manoeuvre de groupe
predeterminee, procede caracterise par la methode de mise en oeuvre du
moyen de controle (100) pour contr 8 ler les appels de service
d'ascenseur pour detecter un incident de fonctionnement du distribu-
teur, un controleur comportant un moyen (104) pour deter- miner une
valeur de seuil dynamique (etapes 236-256) pour au moins certains des
appels contr 8 les, la valeur de seuil repondant a au moins un
parametre de systeme predetermine, (CCT, INSV, 228-234), le moyen de
controle initialisant une action de correction predeterminee (258-262)
du sys- teme d'ascenseur en reponse au temps d'enregistrement d'appel
pour un appel controle depassant une valeur de seuil dynamique
predeterminee pour l'appel. ) Procede selon la revendication 1, ca-
racterise en ce que l'action de correction predeterminee comprend la
remise a l'etat initial (260) du distribu- teur. 30) Procede selon
l'une quelconque des re- vendications 1 et 2, caracterise en ce que
l'action de correction predeterminee consiste a enlever (261) l'en-
semble des cabines d'ascenseur de la commande de groupe par le
distributeur. 40) Procede selon l'une quelconque des re- vendications
2 ou 3, caracterise en ce que l'action de correction predeterminee de
remise a l'etat initial (260) du distributeur concerne un incident de
fonctionne- ment qui se produit un temps superieur a une periode pre-
determinee apres tout incident de fonctionnement prece- dent et
l'action de correction de suppression des cabi- nes d'ascenseur de la
commande de groupe par le distri- buteur concerne un incident de
fonctionnement qui se produit dans une periode predeterminee de temps
d'une detection precedente d'incident de fonctionnement. ) Procede
selon la revendication 1, carac- terise en ce qu'au moins un parametre
de systeme prede- termine est le nombre de cabines d'ascenseur en
service (236) susceptibles (238) de desservir l'appel, le temps
d'enregistrement de l'appel etant mis a zero (250) pour un appel pour
lequel il n'y a pas de cabine d'ascenseur en service (248) susceptible
de desservir cet appel. ) Procede selon l'une quelconque des re-
vendications 1 ou 5, caracterise en ce qu'au moins un parametre de
systeme predetermine est lie a un etat de trafic predetermine
(228-234). ) Procede selon l'une quelconque des re- vendications 5 ou
6, caracterise en ce qu'au moins un parametre de systeme predetermine
est lie a la direction de desserte d'appel (232) et comprend un
parametre sup- plementaire lie a un etat de trafic maximum
predetermine (228). ) Procede selon l'une quelconque des re-
vendications 1 a 4, caracterise en ce que le moyen de contr 8 le
comporte une valeur de seuil statique (208) qui doit etre depassee par
un temps d'enregistrement d'appel avant que la valeurde seuil
dynamique de l'appel contr 8- le ne soit determinee. 9) Procede selon
l'une quelconque des re- vendications 1 ou 8, caracterise en ce que
chaque appel enregistre est controle successivement (200-218) et com-
porte l'etape de fin (208) du controle d'un appel dont le.temps
d'enregistrement ne depasse pas une valeur de seuil statique
predeterminee. 100) Procede selon la revendication 9, caracterise en
ce que le contr 8 le d'un appel enregistre d'au moins un niveau est
termine (188-190) ou (188-196) ou (220-230) au cours d'une situation
de trafic maximum predeterminee. 110) Procede selon la revendication
10, caracterise en ce qu'au moins un niveau (188, 230) est un niveau
de sous-sol etl'etat de trafic maximum prede- termine est lie a la
direction de trafic montant. ) Procede selon l'une quelconque des re-
vendications 9, 10 et 11, caracterise en ce que le con- trole d'un
appel enregistre pour une direction de des- serte predeterminee (194)
est termine pendant une situa- tion de trafic maximum predeterminee
(196). ) Procede selon la revendication 12, caracterise en ce que la
direction de desserte prede- terminee est la direction de desserte de
montee (194) et l'etat de trafic maximum predetermine est lie a la
direction de trafic descendant (196). 14) Procede selon la
revendication 9, caracterise en ce que le controle d'un appel
enregistre pour une direction de service predeterminee (232) est
termine pendant une situation de trafic maximum, prede- terminee (228)
a moins que le temps enregistre depasse un second niveau de seuil
statique predetermine (234). 150) Procede selon la revendication 14,
caracterise en ce que la direction de service predeter- minee est la
direction de service descendante (232) et l'etat de trafic maximum
predetermine est lie a la di- rection de trafic montant (228). 160)
Procede selon la revendication 9, caracterise en ce qu'au moins un
parametre de systeme (240) est le nombre de cabines d'ascenseur en
service (236) susceptible (238) de desservir l'appel, la valeur de
seuil dynamique etant fixee a la valeur de seuil statique lorsque le
nombre de cabines en service sus- ceptibles de desservir l'appel
depasse un nombre prede- termine (246). ) Procede selon la
revendication 16, ca- racterise en ce que la valeur de seuil dynamique
est augmentee par etape (248-256) en fonction du nombre de cabines
d'ascenseur en service susceptibles de desservir l'appel. 18) Procede
selon l'une quelconque des re- vendications 1, 2 ou 3 caracterise en
ce que le moyen de contr 8 le comporte un moyen (263-270) pour
verifier la reponse du distributeur a une combinaison predeterminee de
conditions du systeme, le moyen de controle effectuant ces
verifications dans les intervalles entre les contr and - les
sequentiels des appels, ia modification de correction predeterminee
etant initialisee (258-262) en reponse a un fonctionnement non correct
du distributeur suivant une combinaison predeterminee de conditions du
systeme et le distributeur choisit une cabine d'ascenseur comme cabine
suivante destinee a quitter le niveau principal. 190) Procede selon la
revendication 18, ca- racterise en ce que la combinaison predeterminee
de con- ditions du systeme (265) faisant que le moyen de contro- le
initialise l'action de correction etant les suivantes: a) aucune
cabine d'ascenseur, choisie comme cabine sui- vante destinee a quitter
le niveau principal (NEXT= 1), b) un appel enregistre par le moyen
d'appel au niveau principal (MFU= 1), c) l'existence d'une cabine
d'ascenseur non en service disponible pour etre attribuee par le
distributeur pour l'appel du niveau principal (AVAS=l), 10089 d)
l'existence d'une cabine disponible pendant une perio- de de temps
superieure a une certaine periode de temps (30 secondes). ) Procede
selon l'une quelconque des revendications 18 ou 19, caracterise en ce
que la combi- naison predeterminee (278) des conditions du systeme qui
fait que le moyen de contr O le initialise l'action de correction,
sont les suivantes: a) une cabine d'ascenseur choisie par le
distributeur comme cabine suivante destinee a quitter le niveau prin-
cipal (NEXT=l), b) un appel enregistre par le moyen d'appel au niveau
principal (MFU=l), c) la cabine choisie est au repos avec les portes
fermees (DOPN=l). 210) Procede selon l'une quelconque des re-
vendications 18, 19, 20, caracterise en ce que la combi- naison
predeterminee (270) des conditions du systeme qui font que le moyen de
controle initialise l'action de cor- rection sont les suivantes: a)
une cabine d'ascenseur est au niveau principal avec les portes
ouvertes (CABINE e D MFL), b) un appel de cabine pour une desserte en
montee a ete enregistre dans la cabine d'ascenseur (CCAB), c) une
periode predeterminee de temps (30 secondes) se termine au cours de
laquelle il n'y a eu de situation de trafic maximum liee a la
direction de desserte en montee. 220) Procede selon la revendication
9, ca- racterise en ce que chaque cabine d'ascenseur comporte un
selecteur de niveau (15) qui donne un signal (AVAS) indiquant que
cette cabine est disponible pour etre attribuee en reponse a des
conditions predeterminees, le distributeur determinant (264) celles
des cabines considerees comme disponibles par le selecteur de niveau
pour etre attribuees (AVAD) et detectant en outre les maximum de
trafic (CSU), et le moyen de controle initia- lise une modification de
correction predeterminee pour un appel qui depasse le seuil de trafic
s'il n'y a pas de maximum de trafic de detecter dans la direction de
deplacement en montee (UPPK=O) au moins une cabine d'as- censeur etant
disponible pour etre attribuee au niveau de selecteur d'etage (AVAS),
aucun appel n'ayant ete enregistre dans une periode predeterminee de
temps (10 secondes) et le distributeur n'ayant rendu aucune cabine
disponible pour etre attribuee au niveau du distributeur. 230) Procede
selon la revendication 1, ca- racterise en ce que la sequence
predeterminee pendant laquelle chaque appel est controle
successivement, est repetee (144) a des intervalles predetermines. 24)
Procede selon l'une quelconque des re- vendications 1 ou 23,
caracterise en ce qu'on indique l'existence d'au moins une situation
maximum de trafic predeterminee (190, 196) et l'etape qui repond a
l'exis- tence d'au moins une situation maximum de trafic prede-
terminee evitant le temps des appels predetermines (188 ou 194) qui
recoit moins de service d'ascenseur pendant l'existence de ce maximum
de trafic. ) Procede selon la revendication 24, ca- racterise en ce
qu'au moins une condition maximum de trafic, predeterminee, est liee a
la direction de trafic de desserte en montee (190) a partir du niveau
principal, avec des appels predetermines qui ne sont pas decomptes
dans le temps en etant enregistres a partir des niveaux situes
en-dessous du niveau principal (188). 260) Procede selon la
revendication 24, ca- racterise en ce qu'au moins une condition de
trafic maxi- mum predeterminee est liee a la direction de desserte
descente (196), les appels predetermines qui ne sont pas decomptes
dans le temps etant les appels enregistres a 10089 partir des niveaux
au-dessus du niveau principal et deman- dant une direction de desserte
en montee (194). 270) Procede selon l'une quelconque des re-
vendications 1, 5, 6 ou 7, caracterise en ce qu'on indi- que
l'existence d'au moins une condition de maximum de trafic,
predeterminee (242) pour le distributeur en re- ponse a l'existence
d'au moins une condition de maximum de trafic, on tente de maintenir
un nombre predetermine de cabines d'ascenseur pour desservir la
situation de trafic maximum et au moins un parametre de systeme pre-
determine est le nombre de cabines d'ascenseur en service susceptibles
de desservir l'appel, le moyen de controle reduisant ce nombre (244)
par le nombre precedent pendant que la condition de trafic
predeterminee est existe.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [39][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [40][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2510089
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
87 Кб
Теги
fr2510089a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа