close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2513590A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (19/ 46)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(10/ 31)
[6][_]
Etre
(18)
[7][_]
DANS
(4)
[8][_]
SENS
(2)
[9][_]
Cer
(1)
[10][_]
Tre
(1)
[11][_]
Est-a
(1)
[12][_]
Lic
(1)
[13][_]
Aur
(1)
[14][_]
Uvr
(1)
[15][_]
Rc I
(1)
[16][_]
Molecule
(4/ 8)
[17][_]
DES
(3)
[18][_]
iron
(2)
[19][_]
Li
(2)
[20][_]
Apri
(1)
[21][_]
Organism
(3/ 3)
[22][_]
sisal
(1)
[23][_]
jute
(1)
[24][_]
eris
(1)
[25][_]
Physical
(1/ 3)
[26][_]
7 J
(3)
[27][_]
Disease
(1/ 1)
[28][_]
Rupture
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2513590A1
Family ID 5143181
Probable Assignee Inst Tech Agricole Lin
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE LIAGE AUTOMATIQUE A PARTIR D'UN LIEN DONT LES
EXTREMITES SONT SUPERPOSEES EN SENS OPPOSE POUR LA LIGATURE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION PERMET DE REALISER AUTOMATIQUEMENT LA LIGATURE DE LIENS
PRESENTANT AU MOINS UNE DIMENSION IMPORTANTE DANS LA SECTION EN
UTILISANT DES APPAREILS DE LIAGE CONNUS DANS LESQUELS LES EXTREMITES
DES LIENS SONT INTRODUITES EN SENS OPPOSE.
LE PROCEDE S'APPLIQUE AU LIAGE D'ELEMENTS EN COMPRESSION,
PARTICULIEREMENT DANS LE CAS OU LES ELEMENTS SONT FORMES DANS UN
CONDUIT SANS ESPACE ENTRE EUX.
IL FAIT APPEL A DIFFERENTS MOYENS:
1 PINCE 3 POUR TENIR L'EXTREMITE DU LIEN 1 PENDANT LA COMPRESSION DE
L'ELEMENT A LIER;
-1 PINCE 4 POUR SAISIR ET RETOURNER L'EXTREMITE TENUE;
-1 AIGUILLE 3 POUR TERMINER LA BOUCLE DU LIEN ET APPROCHER LA 2
EXTREMITE;
-1 PINCE 5 POUR SAISIR CETTE EXTREMITE ET L'APPLIQUER SUR LA 1;
-1 MOYEN POUR METTRE EN OEUVRE LE DISPOSITIF PROPRE A EFFECTUER LA
LIGATURE DES EXTREMITES.
PARMI LES APPLICATIONS ON PEUT CITER LE LIAGE EN BALLES DE TOUTE
MATIERE COMPRESSIBLE.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un procede de liage automatique a
partir
d'un lien dont les extremites sont superposees en sens oppose pour
la ligature.
Il existe de nombreux procedes de liage utilises pour fermer des liens
en superposant les extremites en sens oppose, procedes qui font inter-
venir des moyens plus ou moins complexes dont la mise en oeuvre-se
complete
d'interventions manuelles Il existe aussi des moyens automatiques qui
per-
mettent de lier des colis,meme sous presse,selon ces procedes.
Mais ces moyens ne peuvent fonctionner dans une presse o les ele-
ments progressent sans intervalle entre eux dans un conduit en
pression, en posant les liens dans le sens de la progression car il
faut lancer le lien
et, pour cela, les 4 cotes dans le plan du lien doivent etre degages.
Il existe egalement des moyens pour lier des colis avec progression
continue dans un canal sous pression, mais les procedes de liage
superpo-
sent dans le meme sens les extremites du lien: ces procedes sont, a
titre
d'exemple, mis en oeuvre dans les presses agricoles a partir de liens
sou-
ples (ficelle) out malleables (fil de fer recuit).
La presente invention a pour objet de realiser,automatiquement et
dans un temps tres bref,une operation de liage que l'on peut faire
manuel-
lement a l'aide d'un moyen approprie-a la nature du lien, la ligature
se
faisant, selon le cas, par agrafage, soudage ou torsion des extremites
su-
perposees (ou juxtaposees avec recouvrement, selon la forme du lien).
L'utilisation de ces moyens demande toujours l'introduction d'une
extremite du lien dans un sens et de l'autre extremite en sens oppose.
Generalement le lien n'est pas coupe a dimension a l'avance, mais
seulement apres liage, le lien etant preleve sur une reserve
importante (bobine, pelote, etc) Apres liage et coupure, l'extremite
devenue libre du prochain lien doit etre degagee du dispositif pour
etre reintroduite de l'autre cote de
l'appareil.
Le procede fonctionne avantageusement pour lier un element dans un
conduit o les colis ou la matiere progressent sans interruption et en
su-
bissant une pression dans au moins deux plans differents, mais aussi
dans
une presse o l'effort ne s'exerce que dans un seul plan.
Le present procede fait intervenir successivement les operations
suivantes: maintien de l'extremite du lien pendant la compression de
l'element a
lier Le lien, generalement en provenance d'une reserve, contourne
l'ele-
ment a lier et se recourbe a proximite de l'extremite tenue.
-2- changement de position de maintien de l'extremite dans la zone
recourbee
du lien et rotation de cette extremite,pour preparer le liage en
inver-
sant le sens de depart du lien vers l'element a lier.
presentation de l'autre extremite du lien en realisant une boucle
complete autour de l'element a lier et superposition de cette
extremite sur l'ex-
tremite retournee.
execution du liage realisant une jonction des extremites appliquees
l'une
sur l'autre en sens oppose avec coupure du lien pour l'isoler de la
re-
serve. tenue de l'extremite nouvelle en attente de la formation d'un
prochain
element a lier.
Le present procede met en oeuvre avantageusement des liens presen-
tant au moins une dimension importante dans la section Ces liens
peuvent etre par exemple plats, ronds ou ovales Les liens de petites
dimensions pourraient etre egalement utilises dans ce procede, mais
cela offre peu d'interet, car il existe des moyens connus de ligature
automatique dans ce cas. Le present procede fait appel a un ensemble
constitue par les moyens suivants: 1 moyen pour maintenir l'extremite
recourbee du lien (&#x003C;ere extremite), puis saisir la seconde
extremite et la superposer sur la lere, constitue par un dispositif
que nous appellerons pour la clarte de l'expose "pince
de retenue".
Cette pince de retenue peut effectuer un mouvement de rotation
d'ensemble dans un plan parallele a celui du lien qui la fait passer
de la
position de retenue a celle de prise du lien et inversement.
Cette pince de retenue comporte,a son extremite,une machoire fixe
et une machoire manoeuvre par l'intervention d'un moyen de commande
auxil-
liaire,permettant d'effectuer les mouvements de prise et de retenue du
lien
en synchronisation avec la rotation de l'ensemble de la pince.
Les 2 machoires de la pince sont pourvues d'un moyen qui permet la
deformation du lien pour ameliorer la tenue et eviter le glissement en
cas
d'effort de traction.
1 moyen pour saisir l'extremite recourbee du lien et la retourner, que
ilous appellerons pour la commodite "pince de retournement", constitue
par un organe cylindrique a l'extremite duquel se trouve aussi une
pince dont une machoire est solidaire du corps de l'organe et l'autre
mobile La machoire solidaire du corps comporte un cote parallele au
cor 05, lui meme dispose perpendiculairement au plan du lien Le lien
vers son extremite 3contourne la machoire au niveau de cette arete et
se recourbe vers la
pince de retenue.
Le cote oppose de la machoire presente un pan incline destine a
favoriser l'echappement du lien apres formation de la ligature.
La machoire mobile est commandee par une biellette et un poussoir. Le
fonctionnement de cette machoire est le fait d'un moyen de commande
qui realise egalement la rotation de l'organe, les 2 mouvements
se faisant par intervention d'un dispositif qui assure la priorite du
mou-
vement de fermeture de la pince sur la rotation.
1 moyen pour approcher de la zone de liage laseconde extremite du lien
a partir de la reserve, qui est generalement une aiguille permettant
de
terminer la boucle du lien autour de l'element a lier.
Ce type de moyen est bien connu et largement utilise dans les pro-
cedes de liage.
1 dispositif de liage, moyen choisi parmi ceux existants et approprie
a
la nature du lien.
Ce moyen realisera la ligature des extremites superposees en sens
oppose et la coupure de l'extremite du lien reliee a la reserve pour
iso-
ler le lien ferme.
1 moyen pour commander le dispositif de liage en l'amenant dans la
zone
de superposition des extremites, en assurant son fonctionnement pour
reali-
ser la ligature des extremites et l'isolement du lien de la reserve,
et le
ramener dans une position de repos en attendant un nouveau liage.
L'ensemble des mouvements de mise en oeuvre du procede doit se rea-
liser dans un ordre defini.
La synchronisation des mouvements pourra etre ef-fectuee mecanique-
ment a partir d'un mouvement rotatif qui impliquera la cer-
tains mouvements, l'ensemble se faisant sur un cycle.
En cas de commande d'autre type (hydraulique, pneumatique, electri-
que,etc) la succession chronologique des mouvements demeure la
contrainte
imperative, ces mouvements pouvant alors etre desolidarises.
Pour expliquer le procede, nous ferons appel a des figures reper-
toriees de 1 a 7 J. La figure 1 presente les moyens de mise en oeuvre
du procede dans le cas d'un conduit sous pression o les elements
progressent en contact l'un de l'autre.
La figure 2 montre la pince de retenue dans 2 positions de travail:
iron-
mee et ouverte, la position ouverte de la pince etant presentee en
coupe.
La came qui intervient dans le fonctionnement de cette pince figure
egale-
A 4 -4 -
ment sur ce dessin.
La figure 3 presente la pince de retournement fermee.
La figure 4 presente la pince de retournement ouverte.
La figure 5 montre le principe de commande, de fermeture et rotation
de la pince de retournement du lien. La figure 6 presente, en vue de
dessus, la situation des differentes pinces
et du moyen de liage.
Les figures 7 A a 7 J montrent le principe de fonctionnement du
procede
dans ses phases principales.
Pour comprendre plus facilement le procede, nous allons prendre
l'exemple d'une presse comportant un canal de compression dans lequel
la
matiere avance sous l'action d'un piston eventuellement soumis a un
mouve-
ment alternatif, comme par exemple les presses agricoles ou certaines
pres-
ses a dechets (cas de la fig 1).
Le lien ( 1) part d'une reserve, passe dans le chas ( 2) d'une ai-
guille ( 3) situee au repos (par exemple) en dessous du canal, puis
sur le galet ( 2 a) dans le chas, continue vers l'arriere a la partie
inferieure du canal, traverse le canal entre le colis precedemment lie
et le colis en formation, revient a la partie superieure du canal vers
l'entree, tourne
autour de la pince de retournement ( 4) et se termine dans la pince de
re-
tenue ( 5).
Cette trajectoire est une trajectoire classique pour tout lien
dans une presse citee en exemple.
L'originalite du dispositif tient a la forme, au mouvement de la pince
de retenue et de la pince d'inversion (ou de retournement) ainsi qu'a
la synchronisation de l'ensemble des mouvements.
La position relative des 2 pinces est fonction de l'espace disponi-
ble et de la taille des pieces: elles peuvent etre coaxiales ou
voisines.
La pince de retenue (fig 2) a des fonctions multiples Elle doit:
saisir le lien amene par l'aiguille, superposer le lien sur
l'extremite deja tenue en l'amenant a la position de liage,
retenir l'extremite du lien pendant la formation de la balle suivante.
Elle comporte les parties suivantes: 2 machoires ( 1 et 2) placees
perpendiculairement a un bras cylindrique ( 3) constitue d'un axe ( 6)
et d'un manchon ( 7) Le bras ( 3) est fixe sur un support ( 4) pouvant
pivoter autour d'un axe ( 5) parallele au plastron
(plate-forme suppoetant tous les elements du lieur) mais dans un plan
per-
pendiculaire a celui du lien, le bras se deplace dans un plan
parallele au - plan de l'aiguille d'amenee du lien Il effectue une
rotation qui l'amene d'une position sensiblement horizontale (position
de retenue et de liage) a une position sensiblement verticale
(position de prise du lien) et vice versa. La machoire ( 1) est
solidaire du bras par l'intermediaire d'un axe
( 6) fixe dans le support de la pince ( 4).
La machoire ( 2) est mobile; elle est solidaire d'un manchon ( 7)
concentrique avec le bras de la pince ( 2 bagues ( 8) assurant la
liaison entre manchon et axe) Le mouvement de cette machoire est
commande par une came ( 10) sur laquelle roule un galet ( 9) (ou
glisse un patin) solidaire
de la machoire ( 2).
La came ( 10) forme un chemin de roulement centre sur l'axe ( 5), mais
dans un plan perpendiculaire A son extremite superieure la came lache
le galet ( 9) En echappant de la came le galet permet l'ouverture de
la pince par la rotation de la machoire ( 2) Il faut noter que
l'ensemble pince + came doit etre tres rigide Aussi pour compenser les
contraintes pendant le fonctionnement, la came ( 10) peut comporter 2
rampes paralleles formant chemin de roulement, l'axe ( 6) etant alors
prolonge pour porter un galet venant s'appuyer sur la 2 eme rampe Le
maintien de la pince,au moyen
de 2 galets retenus entre les rampes de la came,a pour avantage de
suppri-
mer les risques de flexion de la pince ou de la came.
La pince de retournement (fig 3 et 4) est formee par un corps cy-
lindrique creux ( 1) axe dans un bati ( 2) solidaire du plastron La
pince est situee dans un plan perpendiculaire a la direction du lien
L'axe de cette pince est parallele a l'axe ( 5 fig 2) de la pince de
retenue Les 2
pinces peuvent eventuellement etre concentriques comme signale plus
haut.
La machoire ( 3), a l'extremite de la pince, est solidaire du corps (
1) et tourne avec lui Elle comporte un bord ( 3 a) parallele a l'axe
Le bord oppose ( 3 b) est biseaute La machoire ( 4) est mobile Elle
peut pivoter de 900 autour de l'axe ( 5) sous la poussee de la
biellette ( 6) commandeepar le poussoir ( 7) La biellette ( 6) est
logee dans le corps de la pince o se trouve egalement le ressort ( 8)
qui assure l'ouverture de la machoire ( 4). La fermeture de la
machoire est realisee par l'action d'une came ( 9 fig 5 et 6) qui agit
entre l'extremite ( 7 a) du poussoir ( 7) et une
butee ( 10) solidaire du corps ( 1).
L'extremite ( 7 a) et la butee ( 10) peuvent etre constituees par
des billes ou des galets.
-6- Le fonctionnement de la pince se fait en 2 temps (fig 5)
ler temps fermeture de la pince: dans la premiere partie de sa rota-
tion (sur environ 30 ) le levier de commande ( 11) articule sur le
corps ( 1) au point (la) permet a la came ( 9), dont il est solidaire,
d'agir sur le poussoir ( 7) pour fermer la pince. 2 eme temps rotation
de la pince de 90 Apres fermeture de la pince, le levier de commande (
11) arrive en butee contre le corps ( 1) de la
pince En continuant sa rotation, il entraine la pince Une butee
escamo-
table non representee assure la fermeture de la pince avant sa
rotation.
L'aiguille (fig 1) peut etre du meme type que celles utilisees
generalement dans les presses agricoles pour le liage a la ficelle ou
au
fil de iron.
Elle a une forme en arc de cercle et se termine par une pointe,
comportant un chas ( 2) et un galet ( 2 a) permettant le passage
facile du
lien dans le plan median de l'aiguille.
L'aiguille est portee par un balancier ( 6), qui, par un mouvement
circulaire, permet d'amener le lien d'un cote a l'autre du colis a
lier en passant generalement dans les fentes specialement amenagees
del'element de
compression (piston).
Le mouvement du balancier est commande par une manivelle ( 7) tour-
nant autour d'un axe ( 8) par l'intermediaire d'une bielle ( 9).
Le procede pouvant s'appliquer a differents liens, il conviendra donc
d'utiliser le dispositif de liage approprie, par exemple pince a
sertir pour un lien plat metallique, pince a souder pour un lien plat
plastique,
pince a torsader pour un lien metallique rond ou ovale.
Le dispositif de liage ( 1 de la figure 6) est fixe sur unbalancier (
2) qui lui permet un deplacement dans un plan sensiblement parallele
au plastron, en pivotant autour de l'axe ( 3) perpendiculaire au
plastron Le dispositif pourra ainsi etre positionne de maniere a
realiser correctement
le liage Le deplacement du dispositif sera obtenu par l'action sur
l'ex-
tremite ( 4) du balancier opposee a celle du dispositif.
Pour effectuer le liage, le dispositif ( 1) est place entre la pince
de retenue ( 5) et la pince de retournement ( 6) Dans cette zone les
extre-
mites du lien ( 7) sont superposees en sens oppose et tenues dans les
2
pinces precitees.
Le retour au point de repos du dispositif de liage peut etre com-
mande ou se faire plus avantageusement sous l'action d'un ressort (non
re-
presente) La commande de fonctionnement du dispositif de liage comme
celle -7- de tous les mouvements du procede pourra etre realisee
hydrauliquement,
pneumatiquement, electriquement ou mecaniquement.
Dans le cas de commande hydraulique, pneumatique, electrique ou mixte,
l'execution des mouvements pourra etre realisee directement par verins
ou moteurs, la synchronisation se faisant par capteurs fin de course.
Dans le cas de commande mecanique, l'execution des mouvements
pourra se faire par cames, galets et tringleries.
Pour assurer la synchronisation, les cames peuvent etre avantageu-
sement portees par des disques axes sur l'arbre de commande des
aiguilles ( 8 fig 1) ce qui assure la realisation de tous les
mouvements sur un
cycle du dispositif d'entrainement des aiguilles.
Fonctionnement: pour bien comprendre le fonctionnement, nous
reprendrons
l'exemple cite plus haut.
Les schemas des fig 7 indiquent les mouvements des pinces de rete-
nue et d'inversion.
Fig 7 A Pendant la formation du colis, l'extremite du lien ( 1) est
te-
nue dans la pince de retenue ( 2), le lien passe autour de la machoire
( 3) de la pince de retournement en contournant le bord ( 3 a) et sa
trajectoire se poursuit le long de l'element
en formation.
Fig 7 B La longueur determinee de l'element est atteinte; l'ordre de
liage est donne Pendant que l'aiguille commence sa rotation et penetre
dans le canal, la pince de retenue ( 2) tourne sans relacher le lien (
1), le galet ( 5) roulant sur la came non figuree Simultanement, la
pince de retournement se ferme:
la machoire ( 4) dans sa rotation vient pincer le lien ( 1) con-
tre la machoire ( 3).
Fig 7 C En fin de rotation de la pince de retenue, le galet echappe de
la came permettant l'ouverture de la pince et le relachement
de l'extremite du lien.
Fig 7 D Rotation de la pince de retournement (machoires 3 et 4) Par
cette rotation la pince presente l'extremite du lien dans une
position qui permet une bonne superposition de la 2 eme extre-
mite du lien En meme temps l'aiguille depasse le canal et
presente le lien (la) dans la pince de retenue ( 2) ouverte.
Fig 7 E Fermeture de la pince de retenue ( 2) Cette fermeture se fait
en debut de rotation de la pince Au contact du galet ( 5) sur
la came non figuree,l'aiguille amorce a ce moment la sonretour.
p 8- Fig 7 F Rotation de la pince de retenue avec tension de
l'extremite
(la) du lien L'aiguille (non figuree sur le schema) conti-
nue son retour, mais depasse encore au-dessus du plastron.
Fig 7 G La pince de retenue superpose sur le lien ( 1) l'extremite
(la) Le lien est toujours en tension L'aiguille (non repre-
sentee) s'escamote dans le canal.
Fig 7 H Liage: le dispositif de liage ( 6) est presente Le liage est
effectue selon le procede adequat pour le lien utilise (ex.
sertissage pour un feuillard metallique, sertissage ou souda-
ge pour un feuillage plastique, etc) Generalement avec coupe du lien
dont la nouvelle extremite reste tenue dans la pince
de retenue.
Fig 7 I Retrait du dispositif de liage ( 6) non represente et
ouverture de la machoire -( 4) de la pince de retournement Le lien (
1) toujours en tension est libere et il echappe a la pince de
retournement grace au biseau de la machoire ( 3).
Fig 7 J Rotation de la pince de retournement et retour de l'aiguille
au point mort arriere Les organes sont revenus dans la posi-
tion de formation et de compression d'un element.
Le procede s'appliquera avantageusement au liage de produits ou
matieres compressibles, plus particulierement dans tous les cas o l'on
fait appel a un lien presentant une dimension importante dans au moins
un plan
de sa section.
Le procede conviendra bien pour tous les liens presentant une bonne
resistance a la rupture,necessaire pour lier des elements de grande
taille
ou sous forte pression.
On pourrait citer comme utilisations possibles non limitatives, le
liage des pailles de cereales, des produits fibreux (coton, laine,
sisal, jute, etc) de l'alfa, des dechets de l'industrie textile, de
cartons ou
papier, de pailles textiles et notamment du lin.
i -9-
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
l Procede de liage automatique d'elements sous pression defilant en
continu ou discontinu caracterise en ce qu'il consiste a realiser la
ligature des extremites d'un lienapres superposition en sens oppose
par la mise en oeuvre des operations successives suivantes: maintien
de l'extremite recourbee du lien pendant la compression de l'element a
lier, changement de la position de maintien de l'extremite du lien
dans la zone recourbee et rotation de cette extremite pour preparer le
liage, presentation de l'autre extremite du lien generalement en
provenance d'une reserve et superposition sur l'extremite retournee,
execution du liage realisant un maintien des extremites,appliquees
l'une sur l'autre en sens oppose avec coupure du lien pour l'isoler de
la reserve, tenue de l'extremite nouvelle en attente de la formation
d'un prochain
element a lier.
2 Procede selon revendication l caracterise en ce qu'il utilise des
liens presentant au moins une dimension importante dans la section,
ces liens pouvant par exemple etre de forme plate, ronde ou ovale.
3 Ensemble pour la mise en oeuvre du procede selon revendication 1
caracterise en ce qu'il comporte: 1 moyen pour maintenir l'extremite
recourbee du lien puis saisir la
seconde extremite et la superposer sur la lere.
1 moyen pour saisir l'extremite recourbee du lien et la retourner.
1 moyen pour approcher de la zone de liage la seconde extremite du
lien a partir de la reserve, a portee du moyen de prise de cette
extremite constitue par un dispositif classique pour terminer la
boucle d'un lien
autour d'un element a lier.
l dispositif de liage approprie a la nature du lien.
1 moyen pour amener le dispositif de liage dans la zone de
superposition
des extremites du lien et effectuer la ligature.
4 ensemble selon revendication 3 caracterise en ce que le moyen
pour maintenir l'extremite recourbee du lien, puis saisir la seconde
extre-
mite et la superposer sur la 1 ere, est constitue par un dispositif
pouvant
effectuer un mouvement de rotation dans un plan parallele au lien Ce
dis-
positif comporte,a son extr 6 mito,un organe formant pince dont une
machoire
est manoeuvree oar l'intervention d'un moyen de commande auxiliaire
per-
mettant d'effectuer les mouvements de prise et de tenue du lien Dans
le
cas de commande me'canique des illouveiiierit:s l iiiyenc auxi Li aire
de commande.
a la foruml d Pliiin e.
Ensemble selon revenidication i cract-eris C 1 en ce que l El moyen
pour saisir l'extremite recourbee du lieni i et la tourner est
constitue par rj im ortlan,in;;msi' i ti dc 1 'i ciu i ii iv c'i; 'iu*
j* u I if-i ci 1 roi t t ion lx t, de(rccit ' l tc'il c'xi -iii i l'il
icioi*ac; l c;; - 11 r
pice au liaqn, c' est-a' ci re deic' a hcru; ' i iautre xtri-
te du lien en sens oppose-.
6 Ensemble selon revendication 3 caracterise en ce que le dispo-
sitif de liage est amene dans la z oie die;u'rsticdes; extremiten du
lien par un moyen qui permet de real i sr Il pnsic;itlioniement (lu di
spos; irti f de Miage, sa mise en oeuvre pour effeotuer la liqature et
son retour au
point de repos.
7 Biseitc 1 &#x003C; oi &#x003C;m rev'm lic i(m i in *l 1 ' cic* e cil
ce 1 qui* I i j ir i ic Vcoriiarit pince dh';;t ineiJ sa puriii i; t
on ir i e li N 's porvu de mu Kynnf 1; pour deformer ce lien de
maniere a 1 eviter soni qlissemnent sous un effort de traction. 8
Ensemble selon revendication il caracterise en ce que le moyen pour
saisir l'extremite recourbee du lien et la tourner est constitue par
un organe cylindrique termine, a une extremite par unet pinice donit
une
machoire est solidaire du corps de I orqaiie et L 'autre mubile.
La machoire solidaire du corps comporte un c:ot-Cparallele aur corps
111 b i cii dc qii c't, i t cc' i u'"nrls' i 's i'ii i e &#x003C;i i
Ii'il au 1 ccciii f i*i i c nai cid l'eleeiicit a l ier L ue oppi -e
cit, Li iiicaclitii r&#x003C;' tr&#x003C;fc lc itic lc illiii c
risant l'echappement du lien apres ligature.
La machoire mobile est commandee par une biellette et un poussoir elle
pince l'extremite du lien et apres rotation de l'organe, la maintient
en attente de la ligature des extremjiites du I Jien Apri-s
Iliqatfre,I uvr ture de cette machoire permet l'echappement du lien
qui-peut glisser sutr le
cote biseaute de l'autre machoire.
9 Enise-iilbli selon reediv n;Set R&#x003C;irct o i 3: &#x003C;I(e'
qu, ' 01 i jdiin' 'L jct i p u vu i i ( I iy'if ccmiiiciic; iic
Vei,iii jiccjce c Ii voiiii'it cmcic-: il'ordre suivant ji ncaqe de l
'cxtret'n it te lui li ii, puis rc I Iiliiiectd cestte
ext remi te.
10 Ensemble selon revendicatio N 3 caracterise on ce que tous les
mouvements sont effectues par une commande niecanique muettant en
oeuvre cameg,
galets et tringleries pour synchroniser la realisation ires
differentes, onera-
tions.
11 Ensemble selon revendication caracterire oni ce que tous les mou-
vements sont effectues par une commande hydrauliq Ue, oneimmatique,
electrique ou combinee, la synchronisation etant realisee a l'aide de
c'atoturs d fin de
course qui assurent l'ordre d'execution des operations.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [31][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [32][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2513590
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
2
Размер файла
34 Кб
Теги
fr2513590a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа