close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514737A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (25/ 72)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(15/ 60)
[6][_]
ETRE
(34)
[7][_]
DANS
(5)
[8][_]
Est-a
(4)
[9][_]
Gne
(3)
[10][_]
Pai
(2)
[11][_]
Lic
(2)
[12][_]
Trou
(2)
[13][_]
Inac
(1)
[14][_]
Tif
(1)
[15][_]
Dra
(1)
[16][_]
Ner
(1)
[17][_]
NS1
(1)
[18][_]
Neur
(1)
[19][_]
CLMF
(1)
[20][_]
Tre
(1)
[21][_]
Physical
(7/ 7)
[22][_]
5 s
(1)
[23][_]
rt
(1)
[24][_]
13 s
(1)
[25][_]
37 percent
(1)
[26][_]
61 s
(1)
[27][_]
66 s
(1)
[28][_]
25 s
(1)
[29][_]
Molecule
(2/ 4)
[30][_]
DES
(2)
[31][_]
regla
(2)
[32][_]
Organism
(1/ 1)
[33][_]
aves
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514737A1
Family ID 2572500
Probable Assignee Adna Ag
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title CHASSIS ROULANT A ESSIEUX DE ROUE PIVOTANTS EN PARTICULIER
POUR GRUES MOBILES
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN CHASSIS ROULANT A ESSIEUX DIRECTEURS
ORIENTABLES.
CHAQUE ESSIEU ORIENTABLE PEUT ETRE POSITIONNE MANUELLEMENT, PAR UN
DISPOSITIF 18 A LEVIER 19 DANS UNE PREMIERE POSITION POUR LA MARCHE EN
LIGNE DROITE ET DANS UNE SECONDE POSITION POUR LA ROTATION SUR PLACE
ET EST IMMOBILISABLE, DANS CHAQUE POSITION, PAR UN DISPOSITIF DE
BLOCAGE 33 A CHEVILLE DE VERROUILLAGE 34 DEPLACABLE PAR PIVOTEMENT
VERTICAL DU LEVIER 19. A CHAQUE POSITION EST ASSOCIE UN DETECTEUR DE
BLOCAGE 37 ET CEUX-CI SONT RESPECTIVEMENT MONTES DANS DEUX CIRCUITS DE
COMMANDE ET LIBERENT L'ENCLENCHEMENT DES DISPOSITIFS D'ENTRAINEMENT DE
ROUE SEULEMENT QUAND LES ESSIEUX ORIENTABLES SONT CORRECTEMENT
POSITIONNES ET BLOQUES DANS L'UNE OU L'AUTRE POSITION.
L'INVENTION EST APPLICABLE A DES GRUES MOBILES.
Description
_________________________________________________________________
I La presente invention concerne generalement et aessentiellement pour
objet un dispositif formant chas- sis roulant a essieux montes de roue
pivotants, orienta- bles ou braquables pour le pilotage de direction,
en par- 5 ticulier pour grues mobiles, avec un cadre de chassis qui
comporte, a son extremite avant et a son extremite arriere,
respectivement deux roues ou paires de roues dont au moins les roues
ou paires de roues, presentes a une extremite du cadre de chassis,
sont montees sur des essieux pivotant 4 10 orientables ou braquables
pour le pilotage de direction du chassis roulant, avec quatre pieds,
jambages ou etais d'appui ou stabilisateurs retractables et
extensibles par- des dispositifs elevateurs ou de commande de
deplacement et a plaques d'embase formant semelles pour reposer sur 15
le sol, lesquels jambages, pied ou etais d'appui sont disposes
respectivement a proximite de l'une des roues ou paires de roues,
ainsi qu'avec au moins un dispositif de commande motrice ou
d'entrainement de roue pour la rota- tion des roues ou paires de roues
se trouvant a l'une 20 et/ou a l'autre extremite du cadre de chassis
L'inven- tion se rapporte aussi aux diverses applications et
utilisations resultant de la mise en oeuvre d'un tel dispo- sitif
ainsi qu'aux systemes, ensembles, appareils, equi- pements et
installations le munissant ou notamment vehi- 25 cules qui en sont
pourvus. Des grues a portique, par exemple telles qu'el- les sont
utilisees pour le transbordement ou la manuten- tion de marchandises
dans des installations portuaires, sont plus mobiles et economiques
par rapport a des grues 30 deplacables sur rails ou voies ferrees mais
ont besoin d'une voie ou piste de roulement resistante ou solide et
amenagee d'une facon correspondant a leurs grandeur ft poids et pour
le deplacement et l'erection, le montage ou l'installation, on a
besoin de conducteurs de grue spe- 35 cialistes et experimentes ou
entraines, pour supprimer autant que possible le risque de dommages et
d'accidents.
2 Frequemment, comme en particulier dans des re- gions peu developpees
industriellement, soit les installa- tions de transbordemnt ou de
manutention de marchandises ne sont pas dans un etat approprie ou bien
on ne dispose 5 pas de conducteurs de grue ou grutiers suffisamment
experimentes, de sorte qu'on doit souvent renoncer a l'utili- sation
avantageuse pour des raisons economiques, de grues a portique mobiles
du type usuel de construction. C'etait donc la tache de l'invention de
creer 10 un chassis roulant a essieux montes de roue pivotants ou
orientables, en particulier pour des grues mobiles, qui puisse, pour
une depense ou mise en oeuvre technique plus reduite par rapport a des
chassis roulants dirigeables ou pilotables connus, etre, facilement et
avec une certaine precaution, deplace et erige, installe ou monte sans
dommages et accidents, meme sur un terrain difficile, par des
conducteurs de grue ou grutiers, seulement peu exerces ou entraines.
Ce probleme est resolu conformement a l'invention 20 par le fait que
les essieux montes de roue pivotants, orien- tables ou braquables sor
t relies chacun a un dispositif positionneur actionnable a la main
pour le positionnement de l'essieu en vue du deplacement rectiligne ou
de la rota- tion sur place et pour chaque essieu monte de roue pivo-
25 tant, braquable ou orientable existe un dispositif d'arret ou de
blocage pouvant etre mis en action et hors d'action par le dispositif
positiornneur, pour l'immobilisation de l'essieu dans les diverses
positions reglees,et en ce que les dispositifs d'arret ou de blocage
presentent des 30 detecteurs ou capteurs d'arret ou de blocage dont
les de- tecteurs d'arret associes a la position d'essieu pour le
deplacement rectiligne sont montes dans un premier cir- cuit de
commande et les autres detecteurs d'arret, associes a la position de
braquage d'essieu pour la rotation sur 35 place, sont montes dans un
second circuit de commande et les deux circuits de commande ne
liberent un enclenchement
3 ou une mise en marche du ou des dispositifs de commande motrice ou
d'entrainement de roue que lorsque les essieux montes de roue
pivotants, orientables ou braquables sont correctement positionnes ou
regles et arretes ou bloques 5 soit pour le deplacement rectiligne ou
pour la rotation sur place. Les avantages obtenus par l'invention,
consis- tent en particulier dans le fait que le positionnement de
reglage des essieux montes de roue orientables, limite 10 seulement au
deplacement rectiligne ou a la rotation sur place et a entreprendre
manuellement, necessite une de- pense technique comparativement faible
et a besoin, pour le pilotage de direction du chassis roulant, d'un
maniement ou d'une manoeuvre de conduite simple et facilement appre-
15 hensible meme par des personnes non formees techniquement. Selon
une autre caracteristique avantageuse de l'invention, les dispositifs
de commande motrice ou d'entrainement de roues sont des moteurs
hydrauliques et pour la commande des moteurs hydrauliques existe une
pom- 20 pe avec une valve ou soupape distributrice principale, la-
quelle, laquelle valve ou soupape principale estconnectee, pour
l'actionnement, aux deux circuits de commande et ne peut, par des
interrupteurs de commande montes dans les circuits de commande, etre
amenees dans la position de tra- 25 vail ou active a partir de la
position de repos ou inac- tive dans laquelle la pression de pompe est
supprimee sur les moteurs hydrauliques, que lorsque les essieux montes
de roue pivotants sont correctement positionnes et arre- tes ou
bloques soit pour le deplacement rectiligne ou 30 pour la rotation sur
place. Selon encore uncore une autre caracteristique avantageuse de
l'invention, le sens de rotation des roues ou paires de roues
entrainees est reglable par un systeme de commande d'entrainement et
le systeme de commande 35 d'entrainement est connecte aux deux
circuits de commande et est amenage de telle facon que, lorsque les
essieux
4 montes de roue pivotants-sont correctement positionnes et arretes ou
bloques pour le deplacement rectiligne,tou- tes les roues ou paires de
roues entrainees motrices ou menantes sont reglees pour le meme sens
de rotation de 5 marche avant ou de marche arriere et, pour des
essieux montes de roue pivotants correctement positionnes et bloques
ou arretes pour la rotation sur place, chaque roue ou paire deioues
est reglee sur le sens de rotation donne chaque fois par la rotation
respective sur place 10 dans le sens prevu. Suivant encore une
autre-caracteristique avantageuse de l'invention, les essieux montes
de roue pivo- tants sont disposes a une extremite du cadre de chassis
et leurs roues ou paires de roues tournent toujours dans 15 le meme
sens en avant ou en arriere, tandis que les es- sieux montes de roue
pivotants peuvent etre positionnes, a partir de la position pour le
deplacement rectiligne par un pivotement ou braquage de meme sens dans
l'un ou l'autre sens selon differents angles de braquage ou de 20
pivotement, dans la position pour la rotation sur place, dans laquelle
position, les axes geometriques de rotation de leurs roues ou paires
de roues se coupent au centre de rotation du chassis roulant situe au
milieu entre les roues ou paires de roues montees a l'autre extremite
du 25 cadre de chassis sur des essieux rigides en etant place sur leur
axe geometrique de rotation auquel cas lors de la rotation sur place,
parmi les roues ou paires de roues montees sur les essieux rigides,
l'une tourne dans le meme sens de rotation que les roues ou paires de
roues 30 montees sur les essieux pivotants et l'autre dans le sens de
rotation chaque fois oppose a celui-ci. Conformement a une au Ltre
caracteristique de l'invention, les essieux montes de roue pivotants
sont disposes a une extremite du cadre de chassis peuvent etre 35
amenes depuis la position pour le deplacement rectiligne par
pivotement ou braquage l'un vers l'autre ou en
5 s'ecartant l'un de l'autre selon le meme angle de pivote- ment ou de
braquage, dans la position pour la rotation sur place, dans laquelle
position les axes geometriques de rotation de leurs roues ou paires de
roues se coupent au centre de rotation du chassis roulant situe au
milieu entre les roues ou paires de roues montees a l'autre extremite
du cadre de chassis sur des essieux rigides en etant place sur leur
axe geometrique de rotation, auquel. cas, lors de la rotation sur
place, les roues ou paires 10 de roues, sur un cote longitudinal du
cadre de chassis, tournient dans un oens de rotation en avant ou en
arriere et les roues ou paires de roues, sur l'autre cote longi-
tudinal du cadre de chassis, tournent dans le sens de rotation chaque
fois inverse de celui-ci. 15 Selon encore une autre caracteristique de
l'in- vention, le systeme de commande d'entrainement contient un
distributeur hydraulique a voies multiples qui est reglable en
position pour le deplacement rectiligne en avant ou en arri`ra et pour
la rotation sur place dans l'un 20 ou dans l'autre sens et, dans la
position respectivement choisie pour des essieux montes de roue
pivotants correc- tement positionnes et arretes ou bloques pour le
deplace- ment rectiligne ou pour la rotation sur place, raccorde, a la
pompe, les moteurs hydrauliques pour le sens de rota- 25 tion
correspondant. Suivant encore une autre caracteristique de
l'invention, les essieux montes de roue pivotants sont relies chacun a
un axe de pivot vertical rotatif, tandis que les dispositifs
positionneurs des essieux montes de 30 roue pivotants presentent
chacun un levier accouple a l'axe vertical de pivot et susceptible de
pivoter en direction horizontale pour la rotation de celui-ci, le-
quel levier est en meme temps susceptible de pivoter en direction
verticale, et a chaque axe vertical du pivot 35 est associe un
dispositif d'arret ou de blocage pouvant etre mis en et hors d'action
par pivotement vertical du
6 du levier, pourl immobilisation de l'axe vertical de pivot dans la
position de rotation respective pour le deplace- ment rectiligne ou
pour la rotation sur place. Selon encore une autre caracteristique de
l'in- 5 vention, le dispositif de blocage ou d'arret comporte une
cheville d'arret reliee au levier et qui, dans les posi- tions
d'essieux pour le deplacement rectiligne et pour la rotation sur
place, peut etre amenee, par pivotement vertical du levier dans un
sens, dans une position bloquant l'axe vertical de pivot et, par
pivotement du le- vier dans l'autre sens, dans une position debloquant
ou liberant le blocage, auquel cas a la cheville d'arret est associe,
dans les positions pour le deplacement rectiligne et pour la rotation
sur place, respectivement un 15 detecteur d'arret ou de blocage
actionnable par celle-ci. Conformement a encore une autre
caracteristique de l'invention, les dispositifs elevateurs et
abaisseurs ou de deplacement vertical des jambages ou bequilles d'ap-
pui sont des verins hydrauliques a cylindre a double effet 20 qui sont
alimentes en huile sous pression par l'intermedi- aire de
distributeurs hydrauliques a voies multiples pour la sortie en
extension des jambes ou bequilles d'appui lors du positionnement des
essieux montes de roue pivotants et pour la retraction ou la rentree
des jambes ou 25 bequilles d'appui lors du roulement, tandis que, pour
chaque verin hydraulique a cylindre, les conduites d'huile sont
reliees par une conduite de liaison contenant une vanne ou un robinet
hydraulique a section transversale etroite de passage d'ecoulement
pour abaisser, par ouver- 30 ture du robinet ou de la vanne, la jambe
ou bequille d'appui depuis la position rentree jusqu'au contact avec
le sol. Suivant encore une autre caracteristique de l'invention, a
chacune d'au moins celles des roues ou 35 paires de roues, dont les
essieux montes ne sont pas orientables ou pivotants ou braquables, est
associe un
7 dispositif de freinage qui comporte au moins un ressort pour
l'actionnement du frein en vue du blocage de la roue ou paire de roues
concernee et un generateur de force ou de puissance pour desserrer ou
relacher le frein contre 5 l'influence duressort. L'invention sera
mieux comprise et d'autres buts, caracteristiques,details et avantages
de celle-ci apparaitront plus clairement a la lecture de la descrip-
tion explicative qui va suivre en se reportant aux dessins 10
schematiques annexes donnes uniquement a titre d'exemple non limitatif
illustrant un mode de realisation specifi- que actuellement prefere de
l'invention et dans lesquels la figure 1 represente une vue de cote
d'un chassis roulant selon l'invention, comprenant deux longe- 15 rons
ou brancards longitudinaux, dans la configuration lors du reglage des
essieux montes de roue pivotants; la figure 2 est une vue de devant ou
de face du chassis roulant selon la figure 1; la figure 3 est une vue
de dessus du chassis 20 roulant avec des essieux montes de roue
pivotants position- nes pour la rotation sur place dans le cas de
paires de roues avant entrainees dans le meme sens; la figure 4
represente les deux paires de roues avant dans une position de
braquage pour la rotation sur 25 place, lors de l'entrainement des
roues en sens contraires; la figure 5 represente une paire de roues
pivotanterepresentee en vue de devant ou de face et partiellement en
coupe, avec dispositif positionneur et dispositif d'arret ou de
blocage; 30 la figure 6 est une vue de dessus du disposi- tif
positionneur et de blocage de la paire de roues de la figure 5; la
figure 7 represente une vue axiale a tra- vers le dispositif
positionneur et de blocage de la paire 35 de roues de la figure 5; et
la figure 8 montre, selon une representation
8 schematique, des circuits d'huile et des circuits de com- mande du
chassis roula-rt - Dans le chassis roulant pour une grue a portique
mobile represente schematiquement selon une vue de cote sur 5 la
figure 1, selon une vue de devant sur la figure 2 et selon une vue de
dessus sur la figure 3, le portique 1, qui est constitue par une
plate-forme 2 reposant sur deux palees ou paires de jambes ou de pieds
3 a, 5 b, pour la structure de grue non representee dans le dessin,
relie 10 deux poutres longitudinales identiques et paralleles l'une a
l'autre formant longerons ou brancards 5 a, 5 b en un cadre de chassis
roulant 4 resistant ou solide et en soi rigide, dans lequel les
parties extremes des longerons ou brancards 5 a, 5 b depassent dans la
direction longitudi- 15 nale respectivement de chaque cote du portique
1. Les deux longerons 5 a, 5 b, susceptibles d'etre fortement charges,
sont realises sous forme de poutres en caisson a ames ou parois
pleines et sont assembles par exemple a partir de barres d'acier
profilees en I. 20 A une extremite, en marche habituellement
l'extremite avant, les deux longerons 5 a, 5 b sont chacun pourvus
d'un bout ou appendice de rallonge en col de cygne 6 a, 6 b faisant
saillie vers le haut en porte-a-faux, lequel est realise selon le meme
mode de construction que le longeron lui- 25 meme et est porte par une
roue ou paire de roues avant. A l'autre extremite ou extremite
arriere, chaque longeron 5 a, 5 b est termine ou ferme par une plaque
de fermeture massive 6 a support d'essieu 8 de preference solidaire
par formage ou faconnage pour une roue ou paire de roues 3 U arriere
Sur la face inferieure de chaque appendice en col de cygne 6 a, 6 b
est fixee,par exemple soudee une piece intermediaire cylindrique
creuse 9 qui porte, a l'extremite du cote du sol, un disque ou plateau
horizon- 35 tal concentrique 10 a ou 1 Ob rigidement relie a celle-ci
et servant d'element de palier fixe a un plateau ou
9 disque tournant concentrique 12 a ou 12 b se trouvant en dessous et
prenant appui contre ledit element de palier par exemple par une
couronne de billes 11 A chaque plateau ou disque rotatif 12 a ou 12 b
sont rigidement re- 5 lies, sur la face superieure, respectivement un
axe vertical de pivot 13 s'etendant en saillie vers le haut a travers
un orifice dans le plateau ou disque 10 a ou 10 b, lequel axe est
maintenu dans l'appendice en col de cy- gne 6 a ou 6 b au moyen d'un
palier axial ou de butee 14 et, 10 sur la face inferieure,
respectivement une paire de paliers- supports 15, 15 ' avec le support
d'essieu 16 pour un es- sieu monte de roue pivotant 17 a ou 17 b de la
roue ou pai- re de roues avant Pour le deplacement rotatif est
associe, a chaque essieu monte de roue pivotant 17 a, 17 b, un dis- 15
positif positionneur ou deplaceur separe 18 a ou 18 b qui est
actionnable a la main et comporte, pour cela, par exemple un levier 19
(figure 1) comme cela est encore de- crit plus en detail plus bas.
Pour les roues ou paires de roues arriere sont 20 prevus des essieux
rigides 20 qui sont montes sur les sup- ports d'essieu arrieres 8. Les
deux essieux montes de roue rigides horizon- taux 20 et les deux
essieux montes de roue pivotants hori- zontaux 17 a, 17 b portent par
exemple chacun une paire de 25 roues 22 a,22 a' et 22 b, 22 b' ou 21
a, 21 a' et 21 b, 21 b', auquel cas les suspensions de roue sont d'un
type de construction usuel et sont realisees sous forme d'essieux ou
ponts flottants ou oscillants Les roues arriere 22 a, 22 a' et 22 b,
22 b', montes sur les essieux rigides 20, sont 30 equipees de
dispositifs de freinage 23 qui sont indiques sur la figure 2 par des
lignes discontinues en traits in- terrompus Les dispositifs de
freinage 23 sont amenages de telle facon qu'a l'etat de repos ou
inactif, ils main- tiennent les roues bloquees et ne peuvent etre
desserres, 35 debloques ou relaches qu'au moyen de generateurs de
force ou d'energie ou producteurs de puissance.
10 Sur le chassis rolulant, represente sur les fi- gures 1 a 3, est
prevue une commande motrice pour toutes les roues avec respectivement
un dispositif de commande motrice ou d'entrainement de roue MV pour
chaque roue 5 avant 21 et respectivement un dispositif de commande mo-
trice ou d'entrainement de roue MH pour chaque roue arrie- re 22. Les
deux longerons 5 a, 5 b sont equipes de jam- bages, pieds ou bequilles
d'appui ou etais stabilisateurs 10 ou de calage usuels 24 qui sont
montes sur le longeron 5 a, 5 b au voisinage des emplacements
d'implantation ou d'embase desjambes ou pieds formant palee de
portique 3 a, 3 b et sont retractables et extensibles au moyen de
dispositifs elevateurs ou deplaceurs individuels 26, auquel cas les 15
dispositifs elevateurs ou deplaceurs 26 et les jambes d'appui 24,
equipees de semelles d'appui ou plaques d'embase 25, sont agences ou
amenages de telle maniere que, dans la position extreme sortie en
extension, les roues du chassis roulant soient soulevees du sol et
n'ont,de 20 facon sure, aucun contact avec celui-ci. Les dispositifs
de commande motrice ou d'en- trainement de roues MV, MH, les
dispositifs elevateurs ou deplaceurs 26 pour les jambes d'appui 24 et
les gen - rateurs de force ou d'energie pour les dispositifs de 25
freinage 23 sont de preference des dispositifs hydrau- lic tels qu'i
Js sont connus au mieux dans la techni- que de commande motrice
d'entrainement et dansla construc- tion des chassis roulants. Comme
les dispositifs positionneurs 18 a, 18 b 30 sont actiones a la main,
au moins les jambes d'appu i 24 sont sorties en extension pour le
deplacement des essieux montes de roue pivotants 17 a, 17 b, de sorte
que les roues ou paires de roues avant n'ont aucun contact avec le sol
et seule la faible resistance a la rotation dans les pa- 35 liers a
besoin d'etre surmontee (figure 1). Dans le chassis roulant conforme a
l'invention, les essieux montes de roue pivotants peuvent etre posi-
tionnes seulement pour le deplacement de roulement en li- gne droite
ou pour la rotation sur place. Pour le deplacement de roulement en
ligne droitq 5 le positionnement des essieux montes estdefini de facon
unique; aussi bien les essieux montes rigides que les essieux montes
pivotants sont orientes perpendiculairement a la direction de marche,
c'est-a-dire perpendiculairement a l'axe longitudinal median du
chassis roulant et les roues 10 motrices ou menantes sont toutes
entrainees en rotation dans le meme sens par les dispositifs de
commande motrice d'entrainement, soit pour la marche avant dans un
sens de rotation et pour la marche arriere dans l'autre sens de
rotation Pour le positionnement des essieux pivotants 15 pour la
rotation du chassisroulant sur place existent par contre
essentiellement deux possibilites qui sont illus- trees sur les
figures 3 et 4. Comme cela est visible sur la figure 3, le chas- sis
roulant, lors de la rotation sur place, est tourne au- 20 tour de
l'axe vertical de rotation passant par le point D situe au milieu
entre les deux roues ou paires de roues arriere et perpendiculaire au
plan du sol et pour cela, dans chaque cas, les essieux pivotants 17 a,
17 b des roues ou paires de roues avant doivent etre orientes ou
alignes 25 radialement sur l'axe de rotation. Dans la representation
sur la figure 3, on sup- pose que les leviers 19 a, 19 b des
dispositifs position- neurs ou deplaceurs 18 a, 18 b, pour les essieux
pivotants 17 a, 17 b, pointent ou sont diriges vers l'avant dans le 30
sens de marche, en position initiale ou de depart "O'"dans lapo Lticn
pour le deplacement de roulement en ligne droite. Quand les deux
paires de roues avant 21 a, 21 a' et 21 b, 21 b' sont entrainees
toujours dans le meme sens par leurs dispositifs de commande motrice,
c'est-a-dire 35 toutes les deux dans le sens de rotation pour la
marche "avant" ou pour la marche "arriere" et lorsque, avec des
; 12 dispositifs de commande motrice ou d'entrainement regles pour
lamarche avant, le chassis roulant doit tourner a gauche lors de la
rotation sur place, les deux leviers 19 a, 19 b sont, pour le
positionnement correct des essieux 5 pivotants 17 a, 17 b, a deplacer
dans le meme sens vers la gauche mais suivant des angles differents de
braquage ou de positionnement, c'est-a-dire que le levier de droite 19
a doit etre deplace de l'angle de braquage ou de position- nement " 1
= -(9 Y) et le levier de gauche 19 b 10 doit etre deplace de l'angle
de braquage ou de position- nement = -(900 + Y) auquel cas l'angle
Yest deter- mine par la geometrie du chassis roulant (empattementsou
espacements des roues) Si le chassis roulant tourne a gauche (Fleche
27), la paire de roues arriere de droite 15 22 a, 22 a' tourne pour la
marche avant (fleche 28 a) tandis que la paire de roues arriere de
gauche 22 b, 22 b' tourne dans le sens de rotation oppose pour la
marche arriere (fleche 28 b). Si au sens d'entrainement " en avant"
est asso- 20 iee une rotation du chassis roulant vers la droite, les
deux leviers 19 a, 19 b, sont, pour le positionnement cor- rect des
essieux pivotants 17 a, 17 b, a deplacer dans le meme sens vers la
droite suivant les angles differents de braquage ou de positionnement
O r = (9 + y) et j 6 = 25 (900 Y) et la paire de roues arriere de
gauche 22 b, eeb' tourne dans le meme sens que les paires de roues
avant 21 a, 21 a' et 21 b, 21 b' tandis que la paire de roues arriere
de droite 22 a, 22 a' tourne chaque fois dans le sens de rotation
oppose. 30 Pour la rotation du chassis roulant sur place dans le cas
de roues ou paires de roues avant entrainees dans le meme sens, les
leviers 19 a, 19 b des dispositifs positionneurs ou deplaceurs 188 a,
18 b, sont donc a deplacer dans le meme sens suivant des angles
differents de position- 35 nement ou de braquage et, dans le cas d'un
roue ou paire de roues arriere, le dispositif d'entrainement de roue
est
13 a commuter ou inverser pour le sens oppose de rotation ou a regler
ou arreter pour une marche a vide. La figure 4 montre les deux paires
de roues avant 21 a, 21 a' et 21 b, 21 b' dans une position de regla-
5 ge pour la rotation du chassis roulant sur place lors d'un
entrainement des paires de roues dans des sens contraires, auquel cas
le chassis roulant doit tourner vers la gauche lorsque, comme sur la
figure 3, la paire de roues avant de droite 21 a, 21 a' tourne dans le
sens de marche " en 10 avant" Pour le positionnement correct des
essieux pivo- tants 17 a, 17 b, les deux leviers 19 a et 19 b sont
mainte- nant a deplacer du meme angle de braquage ou de position-
nement mais dans des sens contraires, soit le levier 19 a, comme
auparavant sur la figure 3, vers la gauche avec 15 l'angle de
positionnement ou de braquage" ' = (90 - et le levier 19 b vers la
droite avec l'angle de position- nement ou de braquage 13 = 4 (900 -Y)
Si le chassis rou- lant doit tourner vers la droite dans le cas ou la
paire de roues avant 21 a, 21 a' tourne pour la marche-avant, les 20
leviers 19 a et 19 b sont a deplacer en direction opposee
respectivement selon les angles o('r = + (900 r), et r= (900 y) Les
paires de roues arriere 22 a, 22 a' et 22 b, 22 b' tournent alors
comme cela a ete decrit aupa- ravant (figure 3). 25 Pour la rotation
du chassis roulant sur place dans le cas de roues ou paires de roues
avant entrainees en sens contraires, les leviers 19 a, 19 b des
dispositifs positionneurs 18 a, 18 b sont donc a deplacer en sens con-
traires, suivant des angles de braquage ou de position- 30 nements
egaux et les dispositifs de commande motrice ou d'entrainement, pour
les deux roues ou paires de roues 21 b, 21 b' et 22 b, 22 b' ou 21 a,
21 a' et 22 a, 22 a' se trou- vant sur un cote longitudinal du chassis
roulant, sont a inverser pour le sens de rotation oppose ou bien a 35
regler ou arreter pour la marche a vide des roues ou pai- res de
roues.
14 L'enclenchement du sens de marche "en avant" ou "en arriere"
s'effectue en general au moyen d'un oeul le- vier de commande formant
mannette de pivotage unique ou de deux touches ou boutons poussoirs de
commande Cette 5 commande de pilotage en dirention est avantageusement
conservee aussi pour la rotation sur place, auquel cas il en resulte
lors par exemple les -enclechements ou af- fichages " en
avant-rotation ou virage a gauche" et " en arriere-rotation ou virage
a droite " Le renversement 10 ou l'inversion de dispositifs de
commande motrice ou d'entrainement, necessaire lors de la rotation sur
pla- ce, s'effectue alors automatiquement par le positionne- ment des
essieux pivotants au moyen des dispositifs posi- tionneurs ou
deplaceurs 18 a et 18 b, sur lequel on revien- 15 dra encore davantage
plus bas. Apres le deplacement de positionnement des es- sieux
pivotants 17 a, 17 b, au moyen des dispositifs posi- tionneurs ou
deplaceurs 18 a, 18 b, ils doivent etre bloques ou immobilises de
facon suffisamment fixe ou solide dans 20 la position de reglage
choisie. Un dispositif particulierement simple de position- ment et de
blocage combines est represente sur les figures 5, 6 et 7. Comme ce
dispositif de positionnement et de blo- 25 cage est sensiblement le
meme pour les deux essieux pivo- tants 17 a et 17 b, une association,
avec l'un ou l'autre essieu pivotant, est indiquee, sur les figures 5
a 7, par les lettres a et b seulement la o cela est necessaire. Les
paliers-supports 15, 15 ', agences sur la 30 face inferieure du
plateau ou disque tournant 12, sont ici de simples plaques d'acier
entre lesquelles s'etend le support d'essieu ou porte-essieu
horizontal 16 pour l'essieu pivotant 17 (figure 7) Comme cela a ete
mention- ne, le dispositif positionneur 18 comporte, pour le posi- 35
tionnement de l'essieu pivotant 17, un levier 19 qui poin- te ou est
dirige vers l'avant pour le positionnement de
1 5 l'essieu pour un deplacement de roulement en ligne droite par
exemple dans le sens de marche Le levier 19 est mon- te, par l'une de
ses extremites de facon a pouvoir pivo- ter en direction verticale,
dans un palier de rotation 31 5 fixe sur la face inferieure du disque
tournant en-dessous de l'axe vertical de pivot 13 et est guide dans
une fenteverticale 30 prevue dans le palier-support avant 15 ', de
sorte que le disque tournant 12 avec l'essieu pivotant peut etre
deplace par pivotement du levier 19 dans le 10 plan horizontal. Le
dispositif de blocage ou d'immobilisation 33 comporte une cheville,
broche ou tige de blocage 34 guidee dans un orifice ou percage 35
prevu dans le disque tournant 12 et qui s'enclenche ou penetre dans un
orifi- 15 ce ou percage identique 36 prevu dans le plateau ou dis- que
fixe 10 place au-dessus en realisant ainsi une liai- son rigide ou
solidarisation des deux disques 10 et 12, grace a quoi l'essieu
pivotant 17 est bloque dans cette position de reglage La cheville,
tige ou broche de ver- 20 rouillage 34 est reliee par son extremite
inferieure de facon articulee au levier 19, de sorte que, par pivote-
ment ascendant et descendant du levier 19, la liaison entre les deux
disques ou plateaux 10 et 12 etpar suite, le blocage de l'essieu
pivotant 17 peuvent etre respec- 25 tivement etablis ou supprimes
Entre le disque tournant 12 et le levier 17 est avantageusement
dispose un ressort 32 qui rappelle, tire ou sollicite le levier 19
pour l'ame- ner dans sa psition de blocage. Pour le blocage des
essieux pivotants 17 a, 17 b 30 dans la position de reglage pour la
rotation sur place, les disques fixes Ia et 1 Ob (figure 6) comportent
res- pectivement chacun un second tel orifice 36 a ou 36 b qui est
dispose a la distance angulaire du premier orifice 360 correcte pour
le positionnement de reglage choisi des 35 essieux pivotants (figure
3, figure 4). Pour amener un essieu pivotant 17 dans une
16 nouvelle position, il est donc seulement necessaire, d'abord de
supprimer le blocage en appuyant sur le levier 19 pour le deplacer
vers le bas,puis de faire pivoter le levier 19 lateralement pour
l'amener dans la nouvelle 5 position et l'y lacher pour provoquer le
blocage Les trajectoires ou courses de pivotement du levier 19 sont
avantageusement limitees par des butees d'extremite ou de fin de
course pour realiser le positionnement de reglage aussi simplement que
possible et, pour cela, les 10 leviers 19 a, 19 b ont seulement besoin
d'etre courts lors- qu'un element de rallonge emboltable ou
emmanchable est prevu pour leur actionnement Afin d'eliminer, de facon
sure, des endommagements conditionnes par des blocages defectueux ou
imparfaits et des positionnement de regla- 15 ge errones des essieux
pivotants, comme par exemple dans le cas o un essieu est positionne
pour la marche en li- gne droite et l'autre pour la rotation sur
place, les dispositifs de blocage M 5 a, 35 b presentent, aux posi-
tions de reglage " O " pour lamarche en ligne droite et 20 "I" pour la
rotation sur place, des detecteurs ou capteurs de blocage 37 a, 37 Ta
ou 3 37 I qui contro- lent ou verifient l'etat de blocage et sont
montes dans des circuits de commande de telle facon que les disposi-
tifs de commande motrice ou d'entrainement de rouenepeu- 25 vent etre
enclenches ou mis en action ou devenir actifs que lorsque les deux
essieux pivotants 17 a, 17 b sont position- nes soit pour la marche en
ligne droite ou pour la rota- tion sur place et correctementbloques
Dans le dispositif de blocage decrit precedemment, les detecteurs de
bloca- 30 ge 37 sont par exemple des interrupteurs electriques de fin
de course qui sont montes aux orifices 360 et 36 I sur le disque fixe
10 et sont actionnes,par exemple fermes par l'insertion coulissante de
la cheville de blocage ou de verrouillage 34 Un agencement de circuit
electrique, 35 pour de tels detecteurs de blocage equipes d'interrup-
teurs electriques de mise en et hors circuit, est
17 reproduit sur la figure 8 qui montre, selon une represen- tation
schematique, des circuits d'ecoulement d'huile et des circuits de
commande d'un chassis roulant, dans le- quel les essieux pivotants des
roues avant 21 a, 21 b sont 5 positionnes pour la rotation sur place
comme cela est montre sur la figure 4 au moyen des dispositifs
precedem- ment decrits de positionnement et de blocage 18 ou 33. Les
dispositifs de commande motrice ou d'entrai- nement de roue M Va, M Vb
et M Ha, M Hb pour les roues avant 10 21 a, 21 b et pour les roues
arriere 22 a, 22 b sont des moteurs hydrauliques qui sont raccordes
par des conduites d'huile 53-58 a une pompe hydraulique 47 reglable et
ajustable au moyen du levier de commande 39 sur le pu- pitre ou pote
de conduite 38 et par exemple a une direc- 15 tion de transport ou de
refoulement A la pompe hydrau- lic 47, entrainee par unn Dteur de
commande 46, par exemple par un moteur a combustion interne, est
associee une valve ou soupape distributrice principale 48 (valve ")
qui, dans la position de repos, derive la pression de 20 pompe de la
conduite de refoulement d'huile sous pression 58, de sorte que,
lorsque la pompe hydraulique 47 tourne, les dispositifs de commande
motrice ou d'entrainement de roue M Va, M Vb, M Ha, M Hb sont arretes
Pour l'entrainement des roues, la valve ou soupape distributrice
principale 25 48 est placee, par une impulsion de commande
d'enclenchement ou de mise en circuit delivree par un disposif de
commande de mise en et hors d'action 45, dans la position de traval ou
active dans laquelle la pression de pompe agit sur la conduit 58 de
refoulement d'huile sous pres30 sion Un dispcsitif de commande de mise
en et hors d'action 45 est amenage de telle maniere qu'une impulsion
de commande de mise en circuit ne peut etre delivree que lorsque les
essieux pivotants sont correctement position- nes et bloques, auquel
cas les detecteurs de blocage 37 a O 35 et 37 b, controlant ou
verifiant l'etat de blocage, sont employes comme organes de
verrouillage dans les positions l E and #x003E; de reglage " O " pour
la marche en ligne droite et les de- tecteurs de blocage 37 a I et 37
b I sont employes comme or- ganes de verrouillage dans les positions
de reglage "Ill pour la rotation ou le virage sur place et sont montes
en circuit dans l'appariement indique dans un circuit 5 de
verrouillage pour la marche en ligne droite et dans un circuit de
verrouillage pour la rotation ou le virage sur place. Dans l'exemple
de realisation traite ici, avec des interrupteurs electriques de fin
de course comme 10 detecteurs de blocage, les-interrupteurs
electriques de fin de course 37 a'0, 37 b'o et un interrupteur
electri- que de commande 40 G pour la marche en ligne droite sont,
comme cela est represente sur la figure 8, montes en serie dans un
premier circuit de courant electrique me- 15 nant de l'un des poles ou
bornes de la batterie d'accu- mulateurs de bord B par l'intermediaire
des conducteurs 42 et 43 a une entree EG du dispositif de commande 45
et, de meme, les interrupteurs electriques de fin de course 37 a', 37
b'1 et un interrupteur de commande 40 pour- 20 la rotation ou le
virage sur place sont montes en serie dans un second circuit de
courant electrique menant de la batterie d'accumulateurs de bord B par
l'intermediaire du conducteur 42 et du conducteur 44 a une entree E
Ddu dispositif de commande 45, de sorte que l'une ou l'autre 25 entree
EG ou ED conduit une tension electrique quand tous les interrupteurs,
montes dans son circuit electrique, sont fermes, comme cela est montre
sur la figure 8 pour la rotation ou le virage sur place Le dispositif
de com- mande 45 ne delivre une impulsion de commande de mise en 30
circuit a la valve ou soupape distributrice principale 48 que lorsque
l'une des deux entrees EG ou ED conduit une tension electrique Comme
organe directeur formant donneur d'ordres ou emetteur d'instructions,
pour le dispositif de commande de mise en et hors d'action ou 35 de
mise en marche et d'arret 45 sert par exemple le
19 levier de commande 39, auquel cas dans la position "arret" ou "hors
d'action", declenchee ou inactive du levier de commande 39 pour des
dispositifs de commande motrice ou d'entrainement de roue arretes M
Va, M Vb M Ha, M Hl-, la val- 5 ve ou soupape distributrice principale
est placee dans sa position de repos et, par deplacement du levier de
commande 39 a partir de la position "arret ou hors d'action",
declenchee ou inactive jusqu'a la position pour la marche, le
dispositif de commande 45 est mis dans la position 10 de delivrance
d'une impulsion de commande ou d'enclenche- ment ou de mise en circuit
a la valve ou soupape distributrice principale 48, ce qui est indique
sur la figure 8 schematiquement par l'interrupteur electrique 39 '
prevu dans le dispositif de commande de mise en et hors d'action 15 ou
de mise en marche et d'arret 45 et actionne par le le- vier de
commande 39. Lors d'un positionnement des essieux pivotants
conformement a la figure 4, les roues 21 a, 22 a, se trou- vant sur un
cote longitudinal du chassis roulant, sont, 20 comme cela a ete
mentionne, pour la rotation du chassis roulant sur place, a entrainer
respectivement dans le sens de rotation inverse, comme les roues 21 b,
22 b se trouvant sur l'autre cote longitudinal De facon corres-
pondante dans l'exemple de realisation montre s*ur la 25 figure 8, les
dispositifs de commande motrice ou d'en- trainement de roue M Vb et M
Hb du cote gauche peuvent etre relies par leurs onduites d'huile 56 b,
57 b et 53 b, 54 b par l'intermediaire d'une premiere valve
distributrice 49 a quatre voies et a deux positions a la conduite 58
30 de refoulement d'huile sous pression et a la conduite de retour
d'huile 55, et les dispositifs de commande motrice ou d'entrainement
de roue N Va et M Ha du cote droit peuvent etre raccordes par leurs
conduites d'huile 56 a, 57 a et 53 a, 54 a par l'intermediaire d'une
seconde 35 valve distributrice 50 a quatre voies et a deux posi- tions
et de la premiere valve distributrice 49 a quatre
20 voies et a deux positions a la conduite 58 de refoulement d'huile
sous pression et a la conduite de retour d'huile 55 La premiere valve
distributrice 49 a quatre voies et a deux positions est positionnee a
partir du pupitre de 5 commande 38, auquel cas sont prevus par exemple
deux commutateurs a bouton-poussoir ou a touche 41 Xr et 41 z,l par
l'actionnement desquels, la valve distributrice 49 a quatre voies et a
deux positions est placee dans l'une ou l'autre de ces deux positions,
comme cela est indique 10 sur la figure 8 par les lignes d'action
discontinues en traits interrompus 59 et 60 Par les designations "v,r"
et "z,l", on entend qu'ici une rotation du chassis rou- lant sur place
vers la droite "r" est associee au sens de marche avant "v" et une
rotation sur place vers la gau- 15 che " 1 " est associee au sens de
marche arriere "z" La seconde valve distributrice 50 a quatre voies et
a deux positions, servant a l'inversion des dispositifs de com-. mande
motrice ou d'entrainement de roue M Va, M Ha du cote droit lors de la
rotation sur place, est placee automa- 20 tiquement dans l'une ou
l'autre de ses deux positions par le positionnement des essieux
pivotants par l'intermediaire des detecteurs de blocage 37 a, 37 a I,
37 b, 57 b 1 (figures 5 a 7), c'est-a-dire par l'intermediaire des
positions de commutation des interrupteurs electriques 25 de fin de
course 37 a'0,37 b'0 et 37 a'II 37 b' (figure 8) et est reliee par des
conduites 51 et 52 aux circuits de courant electrique contenant les
interrupteurs de fin de course 37 percent '1 et 37 b'1 ou les
interrupteurs de fin de course 37 a'0 et 37 b'0 Dans la position
dereglagedes essia=xpi- 30 votants pour la rotation sur -lace, montree
sur la figure 8, les interrupteurs-de fin de course 37 a'i et 37 b'i
sont fermes et, par consequent, la seconde valve distri- butrice 50 a
quatre voies et a deux positions est placee dans la position pour
l'inversion du dispositif d'entrai- 35 nement pour les dispositifs de
commande motrice ou d'en- trainement de roue M Va et M Vb et le
chassis roulant,
21 apres actionnement du commutateur a touche ou a bouton- poussoir 41
v,r tournerait sur place vers la droite et, apres actionnement du
commutateur a touche ou a bouton- poussoir 41 z,l, tournerait sur
place vers la gauche Avec 5 des essieux pivotants positionnes pour la
marche en ligne droite, soit la position 0 sur la figure 8, les
interrup- teurs de fin de cours 37 a'0 et 37 b'o seraient fermes et,
par suite, la seconde valve distributrice 50 a quatre voies et a deux
positions serait placee dans son autre 10 *position non tracee sur la
figure 8 et tous les quatre dispositifs de onmande mtdoe ad
'entrainement de roue M Va, M Vb, M Ha, M Lb tourneraient dans le meme
sens pour la marche en avant ou en arriere, selon l'actionnement des
commutateurs a touche ou a bouton-poussoir 41 v,r et 15 41 z,l. Lors
d'un positionnement des essieux pivotants selon la figure 3, une
commande d'entrainement adaptee de facon correspondante est
necessaire, laquelle est rea- lisable sans difficultes par assemblage
ou combinaison 20 avec des valves distributrices a voies multiples Si,
lors de la rotation sur place par exemple, les roues ou paires de
roues arriere 22 a, 22 b doivent tourner de facon concomi- tante en
roue libre, on doit prevoir, pour les dispositifs de commande motrice
ou d'entrainement de roue concernes, 25 par exemple des valves
distributrices avoies multiples qui, lors de la rotation concomitante
relient entre elles les conduites d'huile du dispositif de commande
motrice ou d'entrainement de roue respectif Laoenformation du systeme
de commande pour les dispositifs de commande 30 motrice ou
d'entrainement de roue, reuni ou englobe dans le bloc 70 sur la figure
8, est principalement deter- mine par le principe de commande motrice
ou d'entraine- ment choisi chaque fois et peut varier, dans chaque
cas, conformement aux exigences actuelles respectives concer35 nant un
actionnement facile, la securite, les depenses mises en oeuvre, la
possibilite de reparation et ainsi 2514731 22 de suite. Pour le
deplacement du chassis roulant, les jam- bes stabilisatrices ou
bequilles d'appui 24 sont entierement rentrees ou retractees et,
pourle positionnement des essieax 5 pivotants, le chassis roulant est
souleve du sol au moins a l'extremite portant ces essieux par la
sortie en extension des jambes stabilisatrices d'appui s'y touvant,
jusqu'a ce que les roues n'aient plus de contact avec le sol A
l'arrivee au site ou a l'emplacement d'instal- 10 lation prevu, les
jambes stabilisatrices d'appui 24 sont alors abaissees, la grue
n'etant pas chargee jusqu'a l'application des semelles ou plaques
d'embase 25 sur le sol pour assurer une stabilite suffisante sous
charge. Les dispositifs elevateurs ou deplaceurs 26 des jambes 15
d'appui 24 sont habituellement des verins hydrauliques a cylindre
adouble effet 26 ' dont les conduites d'huile peuvent etre raccordees,
par l'intermediaire de valves distributrices electio-1 ydrauliques a
voies multiples 61, telles que les valves distributrices a quatre
voies et 20 a trois positions, a une conduite 62 de refoulement
d'huile sous pression La commande de positionnement des valves
distributrices a voies multiples 61 s'effectue avantageu- sement
depuis le pupitre de commande 38, par actionnement de commutateurs a
touche ou a bouton-poussoir correepon- 25 dant par exemple Au lieu de
cela ou outre cela, un commu- tateur manuel separe peut aussi etre
prevu pour chaque jambe d'appui 26, pour pouvoir deplacer les jambes
d'appui 24 individuellement ou separement Pour l'abaissement des
jambes d'appui 24 sur le site ou a l'emplacement de tra- 30 vail, les
conduites d'huile, de chaque verin hydrauli- que a cylindre a double
effet 26 ', sont reliees entre el- les par une conduite de liaison
contenant un robinet ou une vanne hydraulique 63 a section
transversale de passa- ge d'ecoulement etroite, de sorte quie la jambe
d'appui 24, 35 apres l'ouverture du robinet ou de la vanne 63 a la
main, s'abaisse lentement,en raison de son poids propre, jusqu'a
l'applicationdelasemelleculaquedembase 25 sur le sol. Apres la
fermeture du robinet ou de la vanne 63, la jambe d'appui 24 reste
alors dans cette position et peut absor- ber des forces apparaissant
lors de la mise sous charge de 5 la grue. Comme generateur d'energie
ou de puissance pour le desserage des freins 23 (figure 2), sont
utilises, dans le mode de realisation selon la figure 8, egalement des
dispositifs hydrauliques usuels, tels qu'en particu- 10 lier des
verins hydrauliques a cylindre a simple effet 64 qui, pour le
desserage des dispositifs de freinage 23 a, 231 maintenus en position
bloquante par des ressorts de frei- nage 65, peuvent etre raccordes,
par l'intermediaire de valves electro-hydrauliques 66, a une conduite
67 de refou- 15 lement d'huile sous pression, auquel cas le
positionnement de reglage des valves 66 s'effectue de nouveau a partir
du pupitre de commande 58.
Claims
_________________________________________________________________
1.R E V E N D I C A T I O NS1 Vehicule formant chassis roulant a
essieux pivotants pour la direction, en particulier pour grues mobiles
avec un cadre qui comporte, a son extremite avant et a son extremite
arriere, respectivement deux 5 roues ou paires de roues ntaumo
nslesroes cupaires de roues, presentes a une ectremite du cadre, sont
montees sur des essieux orientables pour la direction du chassis
roulant, et avec quatre jambes d'appui, retractables et extensibles
par des dispositifs elevateurs et a semelles d'embase paxr 10 reposer
sur le sol, lesquelles jambes d'appui sont montees chacune au
voisinage de l'une des roues ou paires de roues, et avec au moins un
dispositif d'entrainement de roues pour la rotation des roues ou
paires de roues, se trouvant a l'une et/ou a l'autre extremite du
cadre, caracterise 15 en ce que les essieux pivotants(17 a, 17 b) sont
relies respectivement chacun a un dispositif positionneur (18 a; 18 b)
actionnables a la main pour le positionnement de l'essieu pour la
marche en ligne droite et pour la rotation sur place, et pour chaque
essieu pivotant (17 a,17 b) existe un 20 dispositif de blocage (33)
pour l'immobilisation de l'es- sieu dans les pcsitions de reglage
separees et pouvant etre mis en et hors d'action par le dispositif
position- neur (18 a, 18 b), et en ce que lesdspcsitifs de blocage
(33) compor Lent des detecteurs de blocage (37 k 0, 37 a I; 25 37, 37
ib I), dont les detecteurs de blocage (370, 37), associes a
la-position d'essieu pour la marche en ligne droite, sont montes dans
un premier circuit de commande et les autres detecteurs de blocage (37
ai, 37 b I), asso- cies a la position d'essieu pour la rotation sur
place, 30 sont montes dans un second circuit de commande et les deux
circuits de commande ne liberent une mise en cir- cuit ou en acticn du
ou des dispositifs d'entrainement de roue que lorsque les essieux
pivotants (17 a, 17 b) sont correctement positionnes et bloques soit
pour la marche An igne droite ou pour la rotation sur place-.2
Vehicule selon la revendication 1, carar- terise en ce que les
dispositifs d'entrainement de roue (MV, MH) sont des moteurs
hydrauliques et pour l'entrai- 5 nement des moteurs hydrail-:que;
existe une pompe (47) aves une valve distributrice principale (48),
laquelle valve distributrice principale (48) est connectee Spour
l'actionnement, aux deux circuits de commande (42, 37 a'0, 37 b'0, 40
G, 43, 45; 42, 37 a'I, 37 b'I, 40 D, 44 et 45) 10 et nepeut etre
amenee, par des interrupteurs de commande (40 G, 40 D) montes dans les
circuits de commande, dans la position r 3 e travail depuis la
position de repcs dans la- quelle la pression de pompe est sup rimee
sur les motars hydrauliques, que lorsque les essieux pivotants (17 a,
171 15 sont correctement positionnes et arretes soit pour la marche en
ligne droite ou pour la rotation sur place.3 Vehicule selon la
revendication I ou 2, caracterise ence que le sens de rotation des
roues ou paires de roues entrainees est reglable par un systeme de 20
commande d'entrainement (70) et le systeme de commande l'entrainement
(70) est co:necte ux deux circuits de cm-arde (42, 37 a'0, 37 b'o, 52;
42, 37 a'i 1, 37 b'I, 51) et amenage de telle facon que, dans le cas
d'essieux pivo- tants (17 a, 17 b) correctement positionnes et bloques
25 sur la marche en ligne droite, toutes les roues ou paires de roue;
entrainees sont reglees pour le meme sens de ro- tation en avant ou en
arriere et, dans le cas d'essieux pivotants (17 a, 17 b) correctement
positionnes et bloques pour la rotation sur place, chaque roue ou
paire de roues 30 (21 a, 21 b, 22 a, 22?) est reglee sur le sens de
rotation determine par la rotation respective sur place don la
direction prevue..CLMF: 4 Vehicule selon la revendication 3, -
caracterise en:e que les essiecux pivotants (17 a, 17 b) 35 sont
montes a une extremite du cadre et leurs roues ou paires de roues (21
a, 21 b) tournent toujours dans le meme sens en avant ou en arriere,
en ce que les essieux pivotants (17 a,17 b) peuvent etre positionnes,
depuis la position (0) pour la marche en ligne droite par un pivote-
ment de meme sens dans l'une ou l'autre direction sui- 5 vant
differents angles de pivotement ou de braquage (90 + t; 90 -y) pour
amenes dans la position (I) pour la rotation sur place, dans laquelle
position les axes geo- metriques de rotation de leurs roues ou paires
de roues (21 a, 21 b) se coupent au centre de rotation (D) du chas- 10
sis roulant situe au milieu entre les roues ou paires de roues (22 a,
22 b) montees sur des essieux rigides (20) a l'autre extremite du
cadre et place sur leurs axes geo- metriques derotation, auquel cas,
lors de la rotation sur place, parmi les roues ou paires de roues (22
a, 22 b) 15 montees sur les essieux rigides (20), l'une tourne dans le
meme sens de rotation que les roues ou paires de roues (21 a, 21 b)
montees sur les essieux pivotants (17 a, 17 b) et l'au- tre tourne
dans le sens de rotation respectivement oppose a celui-ci. 205
Vehicule selon la revendication 3, caracterise en ce que les essieux
pivotants (17 a,17 b) sont montes a une extremite du cadre et peuvent
etre position- nes pour etre amenes de la position (0) pour la marche
en ligne droite, par pivotement l'un vers l'autre ou en 25 s'ecartant
l'un de l'autre selon le meme angle de pivo- tement ou de braquage
(D(: = I) dans la position (I) pour la rotation sur place, dans
laquelle position les axes geometriques de rotation de leurs roues ou
paires de roues (21 a, 21 b) se coupent au centre de rotation (D) 30
du chassis roulant situe au milieu entre les roues ou paires de roues
(22 a, 22 b) montees sur les essieux rigi- des (20) a l'autre
extremite du cadre et place sur leur axe geometrique de rotation,
auquel cas, lors de la rotation sur place, les roues ou paires de
roues (21 a, 35 22 a) sur un cote longitudinal du cadre tournent dans
un sens de rotation en avant ou en arriere et les roues ou paires de
roues (21 b, 22 b) sur l'autre cote longitu- dianl du cadre tournent
dans le sens de rotation respec- tivement inverse de celui-ci.6
Vehicule selon l'unae des revendications 2 a 5, caracterise en ce qlue
le systeme de commande d'en-, trainement (70) contient un agencement
de valves distri 5 butrices hydrauliques a voies multiples, qui peut
etre positionne dans l'une ou dans l'autre direction pour la marche en
ligne droite en avant ou en arriere ou pour la rotation sur place et,
dans la position de reglage actuellement choisie avec des essieux
pivotants (17 a, 17 b) 10 correctement positionnes et bloques pour la
marche en ligne droite ou pour la rotation sur place, raccorde les
moteurs hydrauliques, pour le sens de rotation correspondant, a la
pompe (47).7 Vehicule selon l'une des revendications pre- 15 cedentes,
caracterise en ce que les essieux pivotants (17 a, 17 b) sont relies
respectivement chacun a un axe de pivot vertical rotatif (13) tandis
que les dispositifs position- neurs (18 a, 18 b) des essieux pivotants
(17 a, 17 b) comportent respectivement chacun un levier (19) accouple
a l'axe 20 de pivot vertical (13) et susceptible, pour la rotation de
celui-ci, de pivoter en direction horizontale, lequel levier peut
simultanement pivoter en direction verticale, et a chaque axe de pivot
vertical (15) est associe un dispositif de blocage, pouvant etre mis
en et hors d'action 25 par pivotement vertical du levier (19), pour
l'immobilisa- tion de l'axe de pivot vertical (13) dans la position
ro- tative actuelle pour la marche en ligne droite ou pour la rotation
sur place.8 Vehicule selon la revendication 7, 30 caracterise en ce
que le dispositif de blocage comporte une cheville de verrouillage
(34) reliee au levier (19) et qui, dans les positions d'essieu pour la
marche en ligne droite et pour la rotation sur place, peut etre
amenee, par pivotement vertical du levier (19) dans un sens, 35 dans
une position bloquant l'axe de pivot vertical (13) et,par pivotement
du levier (19) dans l'autre sens, dans une position supprimant le
blocage, auquel cas a la chevil- le de verrouillage (34), dans les
positions pour la marche en ligne droite et pour la rotation sur
place, est respec- tivement associe un detecteur de blocage (370 37 I)
action- 5 nable par la cheville.9.Vehicule selon l'une des
revendications prece- dentes, caracterise en ce que les dispositifs
elevateurs (26) des jambes d'appui (24) sont des verins hydrauliques a
cylindre a double effet (26) qui, pour la sortie en 10 extension des
jambes d'appui (24) lors du positionnement de reglage des essieux
pivotants (17 a, 17 b) et pour la rentree des jambes d'appui (24) lors
de la marche, sont alimentes en huile sous pression par
l'intermediaire de valves distributrices hydrauliques a voies
multiples (61) 15 et en ce que, pour chaque verin hydraulique a
cylindre (26 '), les conduites d'huile sont reliees par une conduite
de liaison contenant un robinet hydraulique (63) a sec- tion
transversale d e passage d'ecoulement etroite, afin d'abaisser la
jambe d'appui (24), par ouverture du robinet 20 (63), de la position
retractee jusqu'a venir en contact ave le sol.10 Vehicule selon l'une
des revendications pre- cedentes, caracterise en ce qu'achacune d'au
moins celles des roues ou paires de roues (22 a, 22 b), dont les
essieux 25 ne sont pas orientables, est associe respectivement un
dispositif de freinage (23 a, 25 b) qui comporte au moins un ressort
(65) pour actionner le frein en vue-du bloca- ge de la roue ou paire
de roues concerne et un generateur d'energie (64,66) pour desserrer le
frein a l'encontre de 30 l'influence du ressort (65).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [36][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [37][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514737
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
67 Кб
Теги
fr2514737a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа