close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2515546A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (32/ 181)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(7/ 124)
[6][_]
REFRACTAIRE
(106)
[7][_]
Etre
(13)
[8][_]
DANS
(1)
[9][_]
Tre
(1)
[10][_]
Bric
(1)
[11][_]
Est-a
(1)
[12][_]
Trou
(1)
[13][_]
Generic
(3/ 23)
[14][_]
METAL
(19)
[15][_]
metalloid
(2)
[16][_]
oxide
(2)
[17][_]
Physical
(14/ 19)
[18][_]
de 0,7 kg/min
(3)
[19][_]
de 500 cm
(2)
[20][_]
15 %
(2)
[21][_]
12 %
(2)
[22][_]
de 20 kg
(1)
[23][_]
28 %
(1)
[24][_]
38 %
(1)
[25][_]
40 %
(1)
[26][_]
de 60 % de
(1)
[27][_]
20 % de
(1)
[28][_]
de 220 l/min
(1)
[29][_]
60 %
(1)
[30][_]
13 % de
(1)
[31][_]
de 35 %
(1)
[32][_]
Molecule
(8/ 15)
[33][_]
silicon
(5)
[34][_]
oxygen
(4)
[35][_]
aluminium
(1)
[36][_]
magnesium
(1)
[37][_]
zirconium
(1)
[38][_]
calcium
(1)
[39][_]
manganese
(1)
[40][_]
iron
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2515546A1
Family ID 2002949
Probable Assignee Glaverbel
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title ARTICLES REFRACTAIRES COMPOSITES
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN PROCEDE DE FABRICATION D'UN ARTICLE
REFRACTAIRE COMPOSITE PRESENTANT UN PASSAGE D'ECOULEMENT POUR UN
COURANT DE METAL FONDU ET UN ARTICLE REFRACTAIRE COMPOSITE DE CE TYPE.
LE PROCEDE CONSISTE A FORMER UNE PREMIERE MASSE REFRACTAIRE 6, 9, QUI
DELIMITE UN PASSAGE D'ECOULEMENT 7, 10, DANS UN ORIFICE D'UNE SECONDE
MASSE DE MATIERE REFRACTAIRE 8, 11 EN ASSURANT SA COHESION ET SON
ADHESION A CETTE DERNIERE PAR FUSION OU FUSION PARTIELLE IN SITU.
L'INVENTION S'APPLIQUE PARTICULIEREMENT A LA FABRICATION OU LA
REPARATION D'ARTICLES REFRACTAIRES UTILISES EN FONDERIE.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un procede de fabrication d'un article
refractaire composite presentant un passage d'ecoulement au travers
duquel un courant de metal fondu peut s'ecouler et comprenant une
premiere masse de matiere refractaire qui delimite une surface de ce-
passage, la dite premiere masse etant solidarisee a une seconde masse
de matiere refractaire, et l'invention comprend des articles
refractaires
composites du type cite ci-dessus.
Les articles refractaires composites qui concernent parti-
culierement la presente invention sont utilises en tant que parties et
accessoires de dispositifs utilises en metallurgie et plus
particuliere-
ment en fonderie De tels articles comprennent des pieces utilisees
pour guider ou controler l'ecoulement de courants de metal fondu
telles que des
plaques d'obturation et des ajutages collecteurs de dispositifs
d'obtu-
ration coulissants.
On rencontre en fonderie le probleme de l'erosion de ma-
tiere refractaire par un courant de metal fondu qui s'ecoule au
travers d'une piece de cette matiere Il est connu par exemple
d'utiliser une plaque d'obturation d'un dispositif d'obturation
coulissant a base de magnesie pour contr 8 ler l'ecoulement de metal
fondu d'un four a pot, et
en general la plaque d'obturation doit etre remplacee a chaque
remplis-
sage du four a pot parce que l'ecoulement d'acier au travers du
passage d'ecoulement de la plaque d'obturation tend a elargir ce
passage-et a le rendre irregulier Apres usage, de telles plaques
d'obturation sont
rejetees Il est egalement connu de fabriquer de telles pieces refrac-
taires vulnerables en une matiere de qualite plus elevee, telle que
l'alumine, mais ceci est coulteux Il est egalement connu de sceller
des garnitures de matiere refractaire de haute qualite, par exemple de
zircone, dans des masses de matiere refractaire a leurs endroits les
plus vulnerables Ceci convient en pratique puisque la garniture et le
reste de la masse refractaire doivent 'tre soigneusement adaptes en
forme
et en dimension.
De plus, il est connu par la demande de brevet britannique de Flogate
Limited N O 2 065 278 de former un article refractaire ayant une
partie de surface qui, a l'emploi, est en contact avec un courant de
metal fondu, comprenant une masse composite integree ayant une
premiere
piece refractaire formant la dite portion superficielle, une feuille
me-
tallique en forme de cuvette entourant la premiere piece refractaire,
et une seconde piece refractaire d'appui supportant la premiere piece
entouree de la feuille metallique, la premiere piece refractaire etant
constituee d'une matiere refractaire plus resistante que la seconde
piece piece refractaire Cette demande de brevet de Flogate enseigne
egalement un procede de fabrication d'un tel article refractaire
comprenant les etapes (i) de formation d'un premier espace de moulage
a partir d'une feuille metallique en forme de cuvette et d'une piece
complementaire permanente de moulage dont la forme est complementaire
de la dite partie de surface; (ii) de remplissage du dit premier
espace de moulage au moyen d'un mortier refractaire moulable et de
prise au moins partielle du ciment; (iii) d'assemblage de la feuille
et du moulage a l'interieur
en un second espace de moulage forme de pieces de moulage complemen-
taires; (iv) de remplissage du second espace de moulage au moyen d'un
second mortier refractaire qui est de moindre qualite que le premier
mortier; et (v) de prise du second mortier et, dans la limite o il
n'est
pas encore entierement pris, egalement du premier mortier.
Un des objets de la presente invention est de procurer des variantes
nouvelles et utiles de procedes de fabrication d'articles composites
qui presentent certains avantages sur ce qui est connu a ce
jour ainsi qu'on le mentionnera dans la presente description.
La presente invention procure un procede de fabrication d'un article
refractaire composite presentant un passage d'ecoulement au travers
duquel un courant de metal fondu peut s'ecouler et comprenant une
premiere masse de matiere refractaire qui delimite une surface de ce
passage, la dite premiere masse etant solidarisee a une seconde masse
de matiere refractaire, caracterise en ce que dans un orifice de la
dite seconde masse, de plus grande section que le dit passage, on
forme la dite premiere masse de matiere refractaire delimitant la
surface du dit passage d'ecoulement et on assure sa cohesion de son
adhesion a la dite
seconde masse par fusion ou fusion partielle in situ.
Un procede selon la presente invention presente les avan-
tages d'etre applicable aussi bien a la fabrication de nouveaux
articles
refractaires qu'au reconditionnement ou a la reparation d'articles re-
fractaires usages Un procede selon la presente-invention est egalement
specialement simple a sa mise en application puisqu'une surface de la
premiere masse refractaire formee au cours de la mise en oeuvre d'un
tel procede se conformera a la seconde masse refractaire sans aucune
operation speciale de conformation.
A, L'expression "fusion ou fusion partielle de matiere refractaire"
telle qu'on l'utilise ici decrit une operation au cours de laquelle
cette matiere passe totalement par une phase liquide ou
dans laquelle des particules de matiere refractaire sont
substantielle-
ment toutes fondues au moins en surface de maniere que, lors du
refroidissement, elles forment une masse coherente, Une telle liaison
par fusion doit etre distinguee d'un simple frittage dans lequel une
poudre compacte est chauffee a une temperature inferieure a la
temperature necessaire pour produire une phase liquide mais
suffisamment elevee pour JO que se produise une reaction en phase
solide ou une intercristallisation; elle doit egalement etre
distinguee d'autres techniques de solidarisation dans lesquelles des
particules refractaires sont solidarisees a l'etat non fondu dans une
matrice de liaison, une telle matrice passant elle-meme par une fusion
ou non Dans les formes les plus importantes de
realisation de l'invention, la dite premiere masse refractaire-est
com-
posee de matiere refractaire fondue ou partiellement fondue La struc-
ture interne d'une dite premiere masse refractaire qui est fondue ou
partiellement fondue selon cette caracteristique preferee de la
presente invention est differente de celle d'une masse frittee ou
d'une masse formee par des particules refractaires non fondues dans
une matrice de liaison et presente des avantages particulierement
importants aux fins poursuivies puisque cette structure est tres
coherente et resistante a
l'erosion par du metal fondu.
Il est'specialement prefere que la dite premiere masse refractaire
soit constituee d'une matiere de qualite relativement elevee et que la
dite seconde masse soit constituee d'une matiere de qualite moins
elevee Les termes refractaire de qualite plus elevee et moins
elevee tels qu'on les utilise ici decrivent des degres relatifs de re-
sistance a l'erosion a haute temperature En general, le prix d'une
masse refractaire augmente avec l'accroissement de sa resistance a
l'e-
rosion a haute temperature Dis lors, l'adoption de cette
caracteristique presente l'avantage important d'etre efficace en ce
qui concerne son
prix, puisque la premiere masse refractaire de qualite elevee,
relative-
ment chere, peut former les regions de l'article refractaire composite
qui sont les plus exposees a l'erosion, tandis qu'elle est supportee
par
une seconde masse refractaire de moindre qualite et moins chere.
De preference, la dite premiere masse refractaire est formee par une
technique de pulverisation Une telle pulverisation peut
etre une pulverisation par plasma, mais une telle masse est avantageu-
sement formee par pulverisation a la flamme d'un melange d'une matiere
oxydable de maniere exothermique et d'autres matieres de facon a
former une masse refractaire coherente Ceci constitue une maniere tres
simple et appropriee de formation in situ d'une masse refractaire sur
une autre masse refractaire et peut par exemple etre mise en oeuvre au
moyen
d'un procede et d'un dispositif tels que decrits dans les brevets bri-
tanniques de Glaverbel N O 1 330 894 et 1 330 895.
La dite matiere oxydable est avantageusement pulverisee sour forme de
particules ayant une dimension moyenne inferieure a,=m et de
preference inferieure a 10,um En variante ou en complement, la dite
matiere oxydable peut avantageusement etre pulverisee sous forme de
particules ayant une surface specifique de 500 cm 2/gramme au moins et
de preference de 3 000 cm 2/gramme au moins Cette caracteristique
favorise la combustion rapide et sure de la matiere oxydable.
La dite autre matiere est avantageusement pulverisee
sous forme de particules ayant une dimension moyenne inferieure a
500,um.
La dite matiere oxydable consiste avantageusement au moins
partiellement en un metal ou un metalloid choisi de preference dans le
groupe: aluminium, magnesium, silicon, zirconium et des melanges de
deux ou plusieurs de ces matieres D'autres matieres oxydables que l'on
peut utiliser comprennent le calcium, le manganese et le iron.
Avantageusement, la dite matiere combustible constitue moins de 35 x
en poids du melange pulverise La proportion de matiere combustible
requise depend evidemment, entre autres, de la quantite de chaleur qui
doit itre degagee par la combustion, et la proportion utilisee doit
'etre suffisante a cette fin Cependant, un autre facteur que l'on doit
tenir a l'esprit est la quantite de substance combustible non
brulee (s'il y en a) restant dans la masse refractaire formee
Speciale-
ment lorsqu'on utilise un metal comme combustible, il est souhaitable
que tout le metal soit brule puisque en general l'oxide a de
meilleures
proprietes refractaires que le metal L'emploi d'un exces de metal aug-
mente indument les prix et peut entrainer une moindre qualite de
produit.
L'autre dite matiere comprend un ou plusieurs compose(s) choisi(s)
parmi zircone, zircon, silice, alumine, chrome-magnesie,
magnesie, ces matieres etant de haute qualite.
On notera que le choix de matieres pour former la premiere masse
refractaire affectera la qualite de la liaison entre cette masse et la
seconde masse refractaire en fonction de la matiere constituant
cette seconde masse Il est egalement souhaitable de choisir les pre-
miere et seconde matieres refractaires de maniere que leurs
coefficients
de dilatation thermique soient similaires.
Un procede selon l'invention est particulierement precieux dans la
fabrication d'articles refractaires composites dans lesquels la
premiere masse refractaire est formee dans une plaque d'obturation
d'un dispositif d'obturation coulissant Une telle plaque peut etre une
plaque coulissante ou une plaque contre laquelle coulisse la plaque
coulissante.
Dans certaines formes preferees de realisation de l'in-
vention, une telle plaque d'obturation est pourvue d'un ajutage
collec-
teur integre recouvert, au moins partiellement par la dite premiere
masse refractaire.
On a trouve de pratique particulierement appropriee de former la
premiere masse refractaire et de la forer ensuite pour former
le passage d'ecoulement.
Ainsi qu'on l'a cite ci-avant, l'invention ne s'applique pas seulement
a la fabrication de nouveaux articles refractaires, mais aussi a la
refection ou a la reparation d'articles refractaires usages,
et certaines formes de realisation de l'invention presentent la carac-
teristique facultative preferee que la dite premiere masse refractaire
soit formee dans un orifice realise par enlevement de matiere autour
d'un passage d'ecoulement d'un article refractaire usage.
L'invention comprend un article refractaire composite fa-
bric par un procede tel que decrit ci-dessus.
L'invention comprend egalement un article refractaire composite
presentant un passage d'ecoulement au travers duquel un courant de
metal fondu peut s'ecouler et comprenant une premiere masse de matiere
refractaire qui delimite une surface de ce passage, la dite premiere
masse etant solidarisee a une seconde masse de matiere refractaire,
ca-
racterise en ce que la dite premiere masse est formee dans un orifice
de la dite seconde masse de plus grande section que le dit passage, et
en ce que la dite premiere masse est unie et adhere a la seconde masse
par
fusion ou fusion partielle in situ.
La dite premiere masse refractaire est de preference com-
posee de matiere refractaire fondre ou partiellement fondue.
Dans des formes preferees de realisation de l'invention le dit premier
article refractaire est constitue d'une masse refractaire de haute
qualite et la dite seconde masse est une masse refractaire de
moindre qualite.
La dite premiere masse refractaire comprend de preference un ou
plusieurs compose(s) choisi(s) parmi zircone, zircon, silice,
alumine, chrome-magnesie, magnesie.
De preference, les matieres des dites premiere et seconde
masses refractaires s'interpenetrent a leurs couches limites
Avantageu-
sement, la dite premiere masse refractaire entoure un passage
d'ecoulement d'une plaque d'obturation d'un dispositif d'obturation
coulissant et dans certaines formes preferees de realisation de
l'invention, la dite
plaque d'obturation comporte un ajutage collecteur integre au moins
par-
tiellement recouvert par la dite premiere masse refractaire.
Des formes preferees de realisation de l'invention seront
maintenant decrites avec plus de details en se referant aux dessins
sche-
matiques annexes dans lesquels: La figure 1 est une section
transversale d'un dispositif d'obturation coulissant dispose au fond
d'un four a pot; La figure 2 represente deux etapes de la reparation
d'une plaque coulissante d'un dispositif d'obturation usage; et La
figure 3 represente une autre etape de la fabrication
d'une plaque coulissante d'un dispositif d'obturation selon
l'invention.
Dans la figure 1, la sole 1 d'un four a pot presente un orifice 2 pour
decharger du metal fondu contenu dans le four L'orifice 2
est obturable au moyen d'un dispositif d'obturation coulissant compre-
nant une plaque coulissante 3 et une seconde plaque (la plaque
d'ajutage) 4 qui comporte un ajutage collecteur integre 5 La plaque
coulissante 3 est un article refractaire composite consistant en une
premiere masse
refractaire en forme de bouchon creux 6 definissant un passage
d'ecoule-
ment 7 et supporte par une seconde masse refractaire 8 qui constitue
la masse de la plaque coulissante La plaque d'ajutage 4 est egalement
un
article refractaire composite et consiste en une premiere masse
refrac-
taire 9 sous forme d'un doublage du passage d'ecoulement 10 au travers
d'une seconde masse refractaire Il constituant la plaque d'ajutage 4
et
l'ajutage collecteur integre qu'elle comporte.
Le bouchon creux 6 ou le doublage 9 est constitue d'une matiere
refractaire de qualite relativement elevee et est formee in situ dans
un orifice dans la seconde masse refractaire 8 ou 1 I de sa plaque
d'obturation respective 3 ou 4 de maniere a s'unir et adherer a la
seconde masse refractaire 8 par fusion ou fusion partielle Une telle
seconde masse refractaire est constituee d'une matiere refractaire de
moindre qualite Une telle formation in situ tend a provoquer l'inter-
penetration des matieres refractaires a la limite entre les masses
refractaires respectives 6 et 8 ou 9 et 11.
En complement, le bouchon creux 6 ou le doublage 9 peut etre constitue
de matiere refractaire qui est fondue ou partiellement
fondue et solidarisee a sa seconde masse refractaire respective 8 ou
11.
La figure 2 represente une etape de la reparation d'une plaque
coulissante usagee d'un dispositif d'obturation coulissant La
plaque coulissante 12 etait a l'origine constituee d'une masse refrac-
taire unique ayant un passage d'ecoulement 13 indique en trait
interrom-
pu A l'emploi le passage d'ecoulement s'elargit par erosion ainsi que
l'indique le cote droit de la figure 2, cette erosion etant
particulie-
rement forte aux extremites du passage d'ecoulement 13 Afin de reparer
cette plaque coulissante 12, de la matiere refractaire supplementaire
est enlevee du pourtour du passage d'ecoulement 13 de facon a laisser
un orifice elargi 14 dont le profil est indique en trait plein sur la
partie gauche de la figure et en trait interrompu a droite On notera
que le profil de l'orifice elargi 14 est etage de maniere a former un
epaulement 15 pour fournir un support mecanique supplementaire a un
bouchon refractaire que l'orifice elargi doit contenir En variante de
formation d'un tel support, le profil de l'orifice 14 peut etre
conique.
On peut evidemment donner un profil partiellement conique,
facultative-
ment etage, si on le desire.
Apres formation de l'orifice 14, ce dernier est rempli par un bouchon
16 (figure 3) de matiere refractaire de maniere que la plaque
coulissante soit constituee d'une premiere et d'une seconde masses
refractaires 16, 17 En fait, dans la pratique habituelle, le bouchon
16, lorsqu'il est forme le premier, peut depasser la surface
superieure de
la seconde masse refractaire 17 Dans un tel cas un usinage sera neces-
saire pour procurer a la plaque coulissante 12, une surface superieure
plate Apres sa formation, le bouchon 16 est fore pour former un
passage d'ecoulement tel que le passage d'ecoulement 7 dans la plaque
coulissante 3 de la figure 1 Afin de donner au bouchon 16 une surface
inferieure plate, une plaque de moulage 18 de matiere refractaire
telle que de la silice ou un metal approprie est placee contre la face
inferieure de la
plaque coulissante 12 avant la formation du bouchon.
Il convient particulierement de former le bouchon 16 au moyen d'un
dispositif tel que decrit dans le brevet britannique de Glaverbel N O
1 330 895, c'est-a-dire un dispositif pour la pulverisation a la
flamme d'un melange de fines particules comprenant des particules
combustibles (par exemple de metal ou de metalloid) et de particules
d'autres matieres telles que des particules d'oxide refractaire pour
former une masse refractaire coherente.
On notera evidemment que le bouchon 16 de la figure 3 peut
egalement etre forme dans une masse encore non utilisee de matiere
refrac-
taire, et qu'une plaque a ajutage telle que la plaque 4 de la figure 1
peut egalement fabriquee ou reparee de facon similaire.
Exemple 1
Afin de former un bouchon dans une masse de matiere refrac-
taire basique constituee principalement de magnesie, on prepare un
melange
de particules et on le projette dans un trou forme dans la matiere
refrac-
taire du type basique au moyen du dispositif decrit dans le brevet
bri-
tannique 1 330 895.
La masse refractaire est prechauffee a 500 %C.
Le melange de particules est projete a-raison de 20 kg/heure
dans un courant d'oxygen debite a raison de 13 000 1/heure et a la
com-
position suivante en poids: Zr O 2 45 Z, Si O 2 28 %, AI 203 15 %, Si
12 %.
Les particules de silicon ont une dimension moyenne de grain maximum
de 10,u M, et une surface specifique de 5 000 cm 2/gramme, et les
autres particules ont une dimension maximum moyenne de grain de 500
&#x003E;im La chaleur de combustion du silicon est suffisante pour
fondre au moins la surface des autres particules de maniere a former
par fusion un bouchon
coherent de matiere refractaire directement solidarise a la masse
refrac-
taire de type magnesien.
Exemple 2
En variante de l'exemple 1, les particules d'oxydes du melange projete
sont remplacees par Zr O 2 ( 50 Z en poids du melange) et
Ai 203 ( 38 %).
Exemple 3
Afin de former un bouchon dans un bloc refractaire basique constitue
essentiellement de magnesie, un melange de depart de particules
finement divisees consistant en 40 % Mg O, 40 7 Zr O et 20 7 de
silicon est projete a raison de 0,7 kg/min dans un courant d'oxygen
debite
a raison de 240 1/min.
Le bloc est prechauffe a une temperature de 500 'C environ.
A nouveau on obtient par fusion une masse coherente de matiere
refractaire. En variante de cet exemple, de petites quantites de Si O
2
sont presentes dans le melange de depart.
Exemple 4
Afin de former un bouchon dans un bloc refractaire basique constitue
essentiellement de magnesie, un melange de depart de particules
finement divisees constitue (en poids) de 60 % de chrome-magnesie, %
de Zr O 2 et 20 % de matiere combustible est projete a raison de 0,7
kg/min dans un courant d'oxygen debite a raison de 240 1/min La
matiere combustible utilisee est du silicon, et le bloc est prechauffe
a une temperature de 500 QC avant pulverisation.
Exemple 5
Un bloc refractaire basique est colmate par projection, a raison de
0,7 kg/min dans un courant d'oxygen debite a raison de 220 l/min, d'un
melange de particules finement divisees constitue de
(en poids) 15 % A 1203, 12 % Si O 2, 60 % Zr Si O 4 et 13 % de matiere
combus-
tible. Le bloc est prechauffe a 5000 C.
2541 2515546
Claims
_________________________________________________________________
REVEND IC AT IONS
1 Procede de fabrication d'un article refractaire composite presentant
un passage d'ecoulement au travers duquel un courant de metal fondu
peut s'ecouler et comprenant une premiere masse de matiere refractaire
qui delimite une surface de ce passage, la dite premiere masse etant
solidarisee a une seconde masse de ma- tiere refractaire, caracterise
en ce que dans un orifice de la dite seconde masse, de plus grande
section que le dit passage, on forme la dite premiere masse de matiere
refractaire delimitant la surface du dit passage d'ecoulement et on
assure sa cohesion et son adhesion
a la dite seconde masse par fusion ou fusion partielle in situ.
2 Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que la dite
premiere masse refractaire est composee de matiere
refractaire fondue ou partiellement fondue.
3 Procede selon l'une des revendications 1 ou 2, ca-
racterise en ce que la dite premiere masse refractaire est constituee
d'une matiere de qualite relativement plus elevee que celle
constituant
la dite seconde masse.
4 Procede selon l'une des revendications 1 a 3, carac-
terise en ce que la dite premiere masse refractaire est formee par une
technique de pulverisation, de preference par pulverisation a la
flamme d'un melange d'une matiere oxydable de maniere exothermique
et d'autres matieres de facon a former une masse refractaire cohe-
rente. Procede selon la revendication 4, caracterise en ce que la dite
matiere oxydable est pulverisee sous forme de particules ayant une
dimension moyenne inferieure a 50 &#x003E;um et de preference
inferieure a 10 &#x003E;um.
6 Procede selon l'une des revendications 4 ou 5, ca-
racterise en ce que la matiere oxydable est pulverisee sous forme de
particules ayant une surface specifique de 500 cm 2/gramme au moins
et de preference de 3 000 cm 2/gramme au moins.
7 Procede selon l'une des revendications 4 a 6, ca-
racterise en ce que l'autre matiere est pulverisee sous forme de
particules ayant une dimension moyenne inferieure a 500 "um.
8 Procede selon l'une des revendications 4 a 7, ca-
/44 2515546
racterise en ce que la dite matiere oxydable constitue moins de 35 %
en poids du melange pulverise.
9 Procede selon l'une des revendications 1 a 8, ca-
racterise en ce que la dite premiere masse refractaire est formee dans
une plaque d'obturation d'un dispositif d'obturation coulissant.
Procede selon l'une des revendications I a 9, ca-
racterise en ce que la dite premiere masse refractaire est formee et
est ensuite foree pour former le dit passage d'ecoulement.
11 Procede selon l'une des revendications 1 a 10, ca-
racterise en ce que la dite premiere masse refractaire est formee dans
un orifice realise par enlevement de matiere autour d'un passage
d'ecoulement d'un article refractaire usage.
12 Article refractaire composite fabrique par un pro-
cede selon l'une des revendications 1 a 11.
13 Article refractaire composite presentant un passage d'ecoulement (
7, 10, 13) au travers duquel un courant de metal fondu
peut s'ecouler et comprenant une premiere masse de matiere refrac-
taire ( 6, 9, 16) qui delimite une surface de ce passage, la dite pre-
miere masse etant solidarisee a une seconde masse de matiere re-
fractaire ( 8, 11, 17), caracterise en ce que la dite premiere masse
est formee dans un orifice ( 14) de la dite seconde masse de plus
grande section que le dit passage ( 7, 10, 13), et en que la dite
premiere masse est unie et adhere a la seconde masse par fusion ou
fusion partielle
in situ.
14 Article selon la revendication 13, caracterise en ce que la dite
premiere masse refractaire est composee de matiere
refractaire fondue ou partiellement fondue.
Article selon l'une des revendications 13 ou 14,
caracterise en ce que la dite premiere masse refractaire a une qualite
relativement superieure a celle de la dite seconde masse.
16 Article selon l'une des revendications 13 a 15,
caracterise en ce que la dite premiere masse refractaire entoure un
passage d'ecoulement dl une plaque d'obturation ( 3, 12) d'un
dispositif
d'obturation coulissant.
17 Article selon l'une des revendications 13 a 16,
caracterise en ce que les matieres des dites masses refractaires
s'interpenetrent a leurs couches limites
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [43][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [44][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2515546
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
36 Кб
Теги
fr2515546a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа