close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2515629A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (66/ 209)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(17/ 89)
[6][_]
PHOSPHATE
(26)
[7][_]
water
(22)
[8][_]
CaO
(10)
[9][_]
CO2
(6)
[10][_]
DES
(4)
[11][_]
CaCO3
(4)
[12][_]
PHOSPHORic acid
(3)
[13][_]
calcium hydroxide
(3)
[14][_]
calcium carbonate
(3)
[15][_]
CARBON
(1)
[16][_]
CO
(1)
[17][_]
Ca(OH)2
(1)
[18][_]
sulfuric acid
(1)
[19][_]
quicklime
(1)
[20][_]
OH
(1)
[21][_]
CaCO
(1)
[22][_]
carbonate
(1)
[23][_]
Gene Or Protein
(6/ 44)
[24][_]
Etre
(20)
[25][_]
P205
(15)
[26][_]
DANS
(4)
[27][_]
Est-a
(3)
[28][_]
Dega
(1)
[29][_]
Frac
(1)
[30][_]
Physical
(34/ 40)
[31][_]
50 percent
(3)
[32][_]
40 m
(3)
[33][_]
70 percent
(2)
[34][_]
45 percent
(2)
[35][_]
5 percent
(1)
[36][_]
de 50 m3
(1)
[37][_]
30 percent
(1)
[38][_]
de 3 h
(1)
[39][_]
45 minutes
(1)
[40][_]
100 g
(1)
[41][_]
22 percent
(1)
[42][_]
34 percent
(1)
[43][_]
74 percent
(1)
[44][_]
de 17,8 percent
(1)
[45][_]
de 25,1 percent
(1)
[46][_]
20 percent
(1)
[47][_]
de 47 percent
(1)
[48][_]
49 percent de
(1)
[49][_]
80 percent
(1)
[50][_]
de 26,0 percent
(1)
[51][_]
82 percent
(1)
[52][_]
5,2 percent
(1)
[53][_]
67 percent
(1)
[54][_]
29,8 percent
(1)
[55][_]
8 percent
(1)
[56][_]
30 minutes
(1)
[57][_]
500 g
(1)
[58][_]
10,8 percent
(1)
[59][_]
55 percent
(1)
[60][_]
de 92 percent
(1)
[61][_]
de 75,4 percent
(1)
[62][_]
28,3 percent
(1)
[63][_]
de 90,8 percent
(1)
[64][_]
6,7 percent
(1)
[65][_]
Generic
(8/ 35)
[66][_]
CARBONates
(24)
[67][_]
OXIDE
(4)
[68][_]
hydroxides
(2)
[69][_]
phosphates
(1)
[70][_]
fatty acids
(1)
[71][_]
fatty acid s-sulfates
(1)
[72][_]
amines
(1)
[73][_]
alcohol
(1)
[74][_]
Chemical Role
(1/ 1)
[75][_]
solubiliser
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2515629A1
Family ID 2310465
Probable Assignee Fives Cail Babcock
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE D'ENRICHISSEMENT D'UN MINERAI A GANGUE CARBONATEE,
NOTAMMENT D'UN MINERAI DE PHOSPHATE
EN Title ENRICHMENT OF CARBONATED, PARTIC. PHOSPHATE ORE - INVOLVES
CALCINING, SLAKING, GRANULOMETRIC CLASSIFICATION AND WASHING WITH
ADDN. OF CARBON DI:OXIDE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN PROCEDE D'ENRICHISSEMENT D'UN MINERAI A GANGUE
CARBONATEE, NOTAMMENT D'UN MINERAI DE PHOSPHATE.
LE PROCEDE COMPREND UNE CALCINATION DU MINERAI DANS LAQUELLE ON
TRANSFORME AU MOINS UNE PARTIE DES CARBONATES DE LA GANGUCARBONates EN
OXYDES, PUIS UNE EXTINCTION DU MINERAI CALCINE ET UN LAVAGE PAR MISE
EN MELANGE DUDIT MINERAI AVEC DE L'water, AVEC INTRODUCTION DANS LEDIT
MELANGE DE GAZ CONTENANT DU CO, DE MANIERE A TRANSFORMER AU MOINS UNE
PARTIE DES OXYDES EN HYDROXYDES, A DISSOUDRE AU MOINS UNE PARTIE
DESDITS HYDROXYDES ET A PRECIPITER DES CARBONATES, ET ENFIN UNE
SEPARATION DU MINERAI ENRICHI ET DESDITS CARBONATES; IL EST
CARACTERISE EN CE QUE, APRES L'EXTINCTION ET AVANT LE LAVAGE A
L'water, ON FAIT SUBIR AU MINERAI CALCINE UNE CLASSIFICATION
GRANULOMETRIQUE DANS LAQUELLE ON ELIMINE UNE PARTIE DES FINES DE
MINERAI ENRICHIES EN OXYDES, NOTAMMENT EN CHAUX.
L'INVENTION EST APPLICABLE EN PARTICULIER DANS L'INDUSTRIE DE
L'PHOSPHORic acid.
Process for the enrichment of a carbonated ore gangue, partic. a
phosphate ore, comprises calcining the ore to convert the carbonates
of the gangue, e.g calcite, into oxides, partic. chalk, effecting
slabing of the calcined ore and washing the ore with water, with
introduction of CO2-contg. gas into the mixt. to convert the oxides
into hydroxides, partic. Ca(OH)2, dissolving the hydroxides,
precipitating the carbonates, partic. CaCO3 and finally sepg. the
enriched ore and the carbonates. This known process is improved in
that, after slabing and before washing with water, the calcined ore is
subjected to a granulometric classification in which part of the fines
of oxide-enriched ore, partic. chalk, is removed. Process is more
economical than known processes and is industrially feasible.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un procede d'enrichissement d'un
minerai a gangue carbonatee, notamment d'un minerai de phosphate.
On sait que le minerai de phosphate en particulier, peut se presenter,
a l'etat naturel, sous forme d'apatite en melange avec des quantites
variables d'autres mineraux, en particulier des carbonates tels que la
calcite et la dolomie. Or, une teneur importante en calcite,
c'est-a-dire superieure a environ 5 percent, entraine generalement un
supplement important du cout de la mise en valeur du minerai.
Notamment pour la fabrication d'phosphoric acid, il s'en suit une
augmentation de la sulfuric acid necessaire a cette fabrication et de
la quantite a evacuer du phosphogypse produit lors de cette attaque.
Par ailleurs, pour pouvoir etre traite dans les ateliers de
fabrication d'phosphoric acid deja existants et concus pour des
minerais peu charges en calcite, les minerais de phosphates livres sur
le marche international apres enrichissement eventuel doivent repondre
a une qualite caracterisee par une gamme de parametres bien definis,
en particulier:
- la teneur en P205
2 5
- le rapport CaO/P O
25
- la reactivite du phosphate enrichi et la filtrabilite du
phosphogypse, sous produit de l'attaque sulfurique.
Diverses techniques d'enrichissement des minerais ont ete mises au
point afin de rendre exploitables les minerais a haute teneur en
gangue carbonatee.
L'une des methodes connues consiste a effectuer une calcination du
minerai de facon a transformer la calcite en quicklime et a eliminer
cette derniere soit telle quelle, soit sous forme de chaux hydratee
apres extinction, suivie eventuellement d'une attrition en cellule.
L'extinction peut etre obtenue, soit avec des quantites water de facon
a obtenir en fin d'extinction un produit sec et pulverulent
(extinction en voie seche) soit en mettant en pulpe aqueuse le produit
calcine et chaud (extinction en voie humide).
L'elimination de la chaux hydratee qui se retrouve concentree
principalement dans les fins est realisee par separation
granulometrique, a une maille de coupure generalement comprise entre
10 et 40pu. Cette operation peut etre realisee soit a sec, soit en
voie humide, par hydrocyclonage en general.
Malheureusement, les resultats effectifs d'un tel traitement sont
souvent tres decevants, du fait qu'une partie de la chaux formee reste
liee physiquement a la phase phosphatee apres extinction et attrition,
et n'est donc pas elimi- nee au cours de la separation
granulometrique.
Une variante a ce procede qui serait plus efficace consisterait a
effectuer la separation en voie humide avec une quantite tres
importante d'water de l'ordre de 50 m3 par tonne de produit calcine
pour solubiliser la chaux liee a la phase phosphatee, mais cette
technique n'est generalement pas envisageable industriellement, compte
tenu des quantites prohibitives d'water necessaires et de
l'impossibilite de recycler ces water qui ne doivent pas etre saturees
en chaux.
Un second procede connu consiste a calciner le phosphate et, au cours
de l'extinction en voie humide, a injecter un gaz contenant du C02
dans le melange minerai calcine-eau.
Le C02 se combine avec l'calcium hydroxide pour reformer du calcium
carbonate CaC03.
Ce procede presente l'avantage de diminuer la water necessaire au
lavage, l'injection du C02 ou du gaz contenant du C02 se faisant dans
un melange: minerai calcineeau, presentant un rapport de i a 5.
D'autre part, la teneur en chaux libre restant dans le phosphate lave
apres dissolution, est inferieure a celle obtenue par simple lavage
physique, extinction, attrition even- tuelle et elimination des fins
par hydrocyclonage.
Ce procede presente cependant des inconvenients qui le rendent
pratiquement inapplic~able industriellement.
Tout d'abord, ce procede a l'inconvenient majeur de conduire a des
temps de traitement tres longs, de l'ordre de 3 heures, pour obtenir
la dissolution totale de la chaux libre.
En outre, bien qu'il y ait diminution de la water necessaire au
lavage, celle-ci reste encore assez importante.
Par ailleurs, on sait que dans la pratique industrielle, on cherche a
utiliser comme gaz contenant du C02 les gaz ou les fumees provenant
des installations de calcination.
Ces fumees contiennent le C02 de decarbonatation du minerai et le C02
de combustion du fuel. La teneur en C02 des fumees n'est que de 20 a
30 percent.
Cependant, pour recarbonater la totalite de la chaux produite au cours
de la calcination, il est necessaire, a cause du rendement de
recarbonatation du C02 nettement inferieur a l'unite, surtout si le
C02 est dilue, de disposer d'une quantite de C02 nettement superieure
a celle presente dans les fumees de calcination. On ne peut donc
realiser qu'une recarbonatation partielle de la chaux en utilisant la
totalite des fumees de calcination.
Par ailleurs, l'utilisation de la totalite de ces fumees conduit a un
echauffement important du melange minerai-eau du aux calories amenees
par les fumees et a la chaleur de reaction de recarbonatation. Cet
echauffement re- duit la dissolution du Ca(OH) 2 dans l'water (le taux
de dissolution peut etre reduit de la moitie entre 20 et 1000C) et
contribue a augmenter le temps de traitement.
Enfin, l'utilisation de la totalite des fumees conduit a un cout eleve
en energie de ventilation, compte tenu des volumes de gaz a vehiculer
et a disperser dans le melange minerai-eau. En effet, le poids de gaz
est du meme ordre de grandeur que celui du minerai de phosphate
traite.
L'objet de l'invention est donc un procede qui, partant d'un phosphate
a gangue carbonatee, prealablement calcine, permet d'obtenir du
phosphate enrichi dans des conditions particulierement economiques et
avantageuses, de sorte que ce procede soit parfaitement exploitable
industriellement.
Dans ce but, le procede selon l'invention d'enrichissement d'un
minerai a gangue carbonatee, notamment d'un mine rai de phosphate, est
du type comprenant une calcination du minerai, dans laquelle on
transforme au moins une partie des carbonates de laditcarbonates
gangue, telle que la calcite, en -oxydes, notamment en chaux, puis une
extinction du minerai calcine et un lavage par mise en melange dudit
minerai avec de l'water, avec introduction dans ledit melange de gaz
contenant du CO2, de maniere a transformer au moins une partie des
dits oxydes en hydroxydes notamment en calcium hydroxide, a dissoudre
au moins une partie des dits hydroxydes et a precipiter des
carbonates, notamment le calcium carbonate, et enfin une separation du
minerai enrichi et des dits carbonates, et ce~procede est caracterise
en ce que,apres l'extinction et avant le lavage precites, le minerai
calcine subit une classification granulometrique, dans laquelle on
elimine une partie des fines de minerai enrichies en oxydes tels que
la chaux.
La classification granulometrique pourra se faire par tout moyen connu
notamment a l'aide d'un selecteur granulometrique a sec, du type
statique ou dynamique, si l'extinc- tion du minerai a lieu a sec, ou
par decantation ou hydrocyclonage dans le cas d'une extinction en voie
humide; la maille de coupure pourra etre choisie entre 10 et 40#
Dans le cas ou la classification est faite par hydrocyclonage, les
water chargees en chaux peuvent etre recyclees apres clarification par
decantation.
Pendant le lavage, le pH de la pulpe est maintenu a une valeur
comprise entre 8 et 12, de preference 10, par reglage du debit du gaz
contenant du CO2.
Le procede de l'invention est susceptible de s'appliquer a tout type
de minerai a gangue carbonatee, c'est-a-dire a gangue calcitique,
dolomitique, ankeritique ou autre.
La separation du minerai enrichi et des carbonates pourra etre
effectuee par flottation avec addition eventuelle d'un collecteur,
d'un deprimant et/ou d'un moussant. Ce mode de separation permet
d'utiliser une water faible et moins importante que celle necessaire
pour realiser la separation par decantation ou coupure granulometrique
humide.
Selon une variante interessante de l'invention, la recarbonatation est
effectuee dans une cellule de flottation de type connu et classique et
plus generalement toute cellule ou appareil qui assure au moins les
fonctions suivantes une mise en suspension de la pulpe et
l'etablissement d'un regime turbulent, une dispersion energique des
gaz sous forme de fines bulles au sein de la pulpe de facon a
augmenter le contact gaz-eau-solide et au moins une attrition minimale
des particules. Cette definition inclut aussi toute cellule comportant
un dispositif de dispersion de gaz statique ou dynamique de type
flottation ou autre.
L'utilisation de cellules de recarbonatation ainsi con cues presente
les avantages suivants a) Le temps necessaire a la
dissolution-recarbonatation est reduit a environ une demi-heure, au
lieu de 3 h avec des cellules de recarbonatation classiques. b)
L'emploi de telles cellules permet d'effectuer le lavage avec une
pulpe ou un melange minerai-eau nettement plus e- pais que dans les
procedes de l'art anterieur, c'est-a-dire beaucoup plus riche en
solides, le rapport solide-liquide pouvant etre egal ou meme superieur
a 1. La teneur en poids des solides dans le melange minerai-eau pourra
etre comprise entre 30 et 70 Vo, de preference 40 et 50 percent. c)
L'emploi de ces cellules presente aussi l'avantage d'am- liorer
considerablement la reactivite et la filtrabilite du minerai obtenu
notamment dans le cas d'un minerai de phosphate (cette reactivite peut
etre caracterisee, en particulier, par la surface specifique). Cet
emploi permet une dissolution plus complete du CaO se trouvant dans
les pores du minerai et, ce faisant, augmente la surface specifique du
minerai, a laquelle est liee la reactivite, et qui avait ete diminuee
au cours de la calcination. Cette reactivite peut etre appreciee,
notamment dans le cas d'un phosphate, au moyen de tests d'attaque
normalises qui mettent en evidence une diminution du temps de
filtration du phosphogypse.
D'autres caracteristiques et avantages de l'invention seront mieux
compris a la lecture de la description qui va suivre et des exemples
concrets mais non limitatifs de mise en oeuvre du procede de
l'invention.
Comme cela a ete vu plus haut, le minerai a enrichir subit tout
d'abord une calcination. D'une maniere generale, cette calcination
doit de preference se derouler dans des conditions telles qu'il y ait
uniquement une decarbonatation au niveau de la gangue du minerai et,
par exemple dans le cas d'un minerai de phosphate, pas ou pratiquement
pas de decarbonatation de la phase phosphatee.
A titre indicatif, la calcination peut etre realisee dans un four
rotatif a co ou contre courant, a une temperature de 800 a 1000C
pendant une duree de deux heures environ.
La calcination peut etre aussi conduite dans des fours fluidises ou,
de preference, dans des fours flash, par exemple comme decrit dans le
brevet francais nO 2 423 440. Dans ces derniers cas, la temperature de
calcination peut varier entre 8000C et 1000C environ, les temps de
sejour allant d'une seconde a quelques dizaines de secondes.
Naturellement, la calcination s'accompagne d'un dega- gement de gaz ou
de fumees de four riches en CO2. En pratique, on pourra utiliser ces
gaz pour precipiter ulterieurement les carbonates dans la cellule de
flottation.
A la sortie du four de calcination, le minerai calcine subit une
extinction a sec ou en voie humide. Apres extinction, il est soumis a
une classification granulometrique qui permet d'eliminer sous forme de
fines, au moins une partie des oxydes formes, notamment la chaux.
Cette elimination partielle des oxydes avant le lavage entraine bien
sur une diminution de la quantite d'hydroxydes restant a dissoudre et
donc une diminution de la quantite de C02 necessaire pour la
recarbonatation de la fraction grosse issue de la classification.
Ceci est particulierement avantageux lorsque l'on utilise a titre de
gaz contenant du C02 les gaz provenant des installations de
calcination, En effet, il sera possible d'utiliser pour la
recarbonatation une partie seulement des gaz ou des fumees du four ou
de l'installation de calcination, compte tenu de ce que la quantite de
C02 presente dans les fumees de calcination sera toujours, dans ce
cas, superieure a celle necessaire pour la recarbonatation.
Par ailleurs, l'utilisation d'une partie seulement des fumees de
calcination contribue a diminuer aussi le temps de traitement de
dissolution-recarbonatation du minerai et l'energie de ventilation
pour le vehiculage des gaz.
La classification pourra se faire par tout moyen con nu, par exemple
entre 10 et 40m m et de preference i0Am, notamment a l'aide d'un
selecteur granulometrique a sec, du type statique ou dynamique, si
l'extinction du minerai a lieu a sec, ou par decantation ou
hydrocyclonage dans le cas d'une extinction en voie humide. Dans ce
dernier cas, les water saturees en chaux notamment pourront etre
recyclees sans inconvenient apres clarification par decantation
physique ou chimique a l'aide d'un floculant approprie.
Le minerai calcine, debarrasse des fines, est mis en pulpe epaisse
avec de l'water dans une cellule de recarbonatation; la mise en pulpe
peut aussi se faire dans un me- langeur avant l'entree dans la
cellule. En ce qui concerne la mise en pulpe, habituellement celle-ci
se fera avec un volume d'water tel que le pourcentage en poids de
solides dans la pulpe soit de 30 a 70 percent. La limite de 30 percent
n'est pas critique, il serait possible de mettre en oeuvre une pulpe
ayant une teneur en solides inferieure mais ceci ne presente pas
d'interet; au contraire dans un tel cas, la water qu'il faudra
eliminer en fin de traitement devient importante, ce qui diminue
l'interet economique du procede. Par contre, on peut utiliser dans le
cadre de l'invention des pulpes epaisses, et de preference des pulpes
presentant un pourcentage en solides compris entre 40 et 50 percent,
notamment 45 percent dans le cas d'une cellule classique de
flottation.
Apres la mise en pulpe les gaz contenant le C02 sont introduits et le
traitement se deroule dans la cellule de recarbonatation.
A l'interieur de la cellule de recarbonatation et apres l'introduction
des gaz contenant le CO2, la dissolution de la chaux notamment et la
reprecipitation du CaCO se font en
3 un temps tres bref, inferieur a une demi-heure. Par ailleurs, les
carbonates, notamment le CaC03, precipitent sous une forme tres fine
ce qui facilite par la suite la separation du minerai enrichi et des
carbonates.
On notera qu'en pratique la recarbonatation des hydroxydes dans la
cellule de recarbonatation puis la separation des carbonates formes se
font en continu.
Le pH de la pulpe dans la cellule de recarbonatation est regule de
maniere a etre compris entre 8 et 12, de preference 10. Le pH est
limite a 8 de maniere a eviter la formation de carbonate acide. Cette
regulation du pH, bien que possible dans une large gamme de pH, est
recommandee pour obtenir une cinetique optimale de recarbonatation
avec pr-e- cipitation simultanee notamment de calcite fine, bien
individualisee et separee des grains de phosphate. La constance du pH
de la pulpe se fera par controle regule de l'introduction des gaz dans
la cellule.
A la suite de la recarbonatation, on obtient un melange comprenant un
concentre de minerai enrichi et des fines de carbonates, notamment de
calcite, sous forme micronique et submicronique.
La separation du minerai et des fines peut se faire ensuite par tout
moyen connu et approprie notamment par coupure granulometrique
effectuee, par exemple, par decantation ou hydrocyclonage. Dans les
deux derniers cas et si le lavage a ete fait en pulpe epaisse il est
necessaire de diluer la pulpe pour effectuer correctement cette
separation.
Selon une variante de l'invention, on realise la separation precitee
par flottation, soit au fur et a mesure de la production des fines
dans la cellule de recarbonatation, soit dans des cellules
independantes.
D'une maniere connue, cette flottation pourra etre realisee dans un
ensemble de cellules montees en serie ou en cascade avec recyclage
eventuel du flotte. On pourra mettre en oeuvre le procede dans une
unite de flottation dans laquelle le ou les premiers compartiments de
l'unite servent a la mise en pulpe, la recarbonatation se faisant dans
un ou plusieurs compartiments suivants et la flottation dans les
derniers compartiments restants.
La separation par flottation pourra durer de 15 a 45 minutes, selon la
quantite de chaux, notamment, a recarbonater et a eliminer.
Il est avantageux de proceder a la flottation en maintenant le pH a
une valeur de 10, cette regulation du pH pouvant se faire par
l'injection regulee de gaz contenant du C02.
Il est avantageux aussi d'utiliser un collecteur pendant la
flottation. La quantite et le type de collecteur a introduire
dependent en particulier du type de minerai traite. A titre indicatif,
la quantite de collecteur peut varier entre environ 100 g et i kg par
tonne de minerai calcinq.
A titre de collecteur, on peut citer notamment les fatty acids, en
particulier l'oleine, les fatty acid s-sulfates, les amines grasses.
De plus, il est interessant d'utiliser un moussant, comme par exemple
une huile de pin naturelle ou synthetique, ou un alcoholcourt. Enfin,
il peut etre avantageux de mettre aussi en oeuvre un deprimant du
minerai.
Des exemples concrets de mise en oeuvre de l'invention vont maintenant
etre donnes:
EXEMPLE 1
Un phosphate a gangue carbonatee calcitique, de granulometrie O - l
mm, titrant initialement 22 percent P205 et 34 percent en carbonates
figures exprimes en equivalent CaC03 a ete 3 calcine en four flash a
10000C, pendant environ 2 secondes.
Apres cette calcination qui a permis de le decarbonater a 74 percent,
il presente un rapport CaO/P205 = 2,35 comme le brut, un titre en
equivalent chaux libre de 17,8 percent et en
P205 de 25,1 percent.
Une coupure granulometrique a 40 m effectuee par selecteur lors de
l'extinction a sec conduit a deux frac- tions
- 20 percent en poids de fines primaires (O - 40 m) enrichies en chaux
libre notamment a la teneur de 47 percent en equivalent CaO libre,
representant 49 percent de la quantite totale
- 80 percent 0 en poids de phosphate preconcentre ()40mu) a la teneur
de 26,0 percent en P205 avec un rapport CaO/P205 de 2,1 et
representant 82 percent du P205 initial.La qualite de ce preconcentre
titrant encore 12 /0 en equivalent CaO libre, n'est pas suffisante
pour qu'il puisse etre utilise tel quel en fabrication phosphorique,
le temps de filtration de la bouillie phosphorique etant trop eleve.
Le minerai calcine est alors mis en pulpe a 45 percent en poids de
solide dans une cellule de flottation. La mise en solution notamment
d'une partie de la chaux libre residuelle amene le pH a 12.
L'introduction par la turbine de flottation de gaz contenant du C02
provoque la precipitation notamment de CaCO3 sous forme micronique et
submicronique qui deplace l'equili- bre de dissolution de la chaux
jusqu a sa dissolution quasi totale, qui se produit en moins d'une
demi-heure et se traduit par un abaissement du pH de la pulpe. Quand
ce pH est bien stabilise a 10, il reste alors a separer les fines des
carbonates formes du phosphate qui se retrouve enrichi.
Cette separation est effectuee par coupure granulometrique a 20rm
On obtient deux fractions
- des fines titrant 5,2 percent en P205 et 67 percent en equivalent
CaCO3
- un concentre de phosphate titrant 29,8 percent en P205 et
pratiquement sans equivalent chaux libre.
Le taux de recuperation du p O est de 95 8 percent par rap
25 port au minerai de l'etape de dissolution-recarbonatation et de
78,8 MO par rapport au phosphate brut.
La qualite de ce concentre dont le rapport CaO/P205 est abaisse
jusqu'a la valeur 1,6 est evaluee au moyen du test
d'attaque-filtration. Le temps de filtration du phosphogypse est
abaisse dans un rapport 6,3 par rapport au preconcentre obtenu par la
seule classification apres calcination et extinction.
EXEMPLE 2
Dans cet exemple on effectue par flottation la separation finale entre
les fines de carbonates et le phosphate enrichi obtenus dans l'exemple
1, apres dissolution-recarbonatation.
On introduit alors dans l'unite de flottation de l'o- leine par ajouts
successifs, de maniere a provoquer une flottation selective. La
flottation est effectuee pendant 30 minutes et pendant toute sa duree
on continue a maintenir le pH de la pulpe a une valeur de 10 au moyen
d'une introduction regulee de gaz contenant du C02. La consommation de
reactif (oleine) s'etablit a environ 500 g/T de calcine.
A l'issue de la flottation on obtient deux fractions
- des fines flottees titrant 10,8 percent en P205 et 55 percent en
equivalent CaCO3
- un concentre de phosphate titrant 29,6 Vo en P205 et pratiquement
sans equivalent chaux libre. Le taux de recuperation du P 205 est de
92 percent par rapport a l'entree flottation et de 75,4 percent par
rapport au phosphate brut. Le rapport
CaO/P205 est abaisse jusqu'a la valeur 1,65. La qualite de ce
concentre est egalement evaluee au moyen du test d'attaque filtration.
Le temps de filtration du phosphogypse est abaisse dans un rapport 6
par rapport au preconcentre obtenu par la seule classification apres
calcination et extinction.
EXEMPLE COMPARATIF 3
On effectue encore sur le meme preconcentre obtenu dans l'exemple 1,
non plus un lavage par C02 mais un lavage mecanique par
attrition-broyage et classification. Dans ce cas on obtient un
concentre titrant 28,3 percent en P205, avec un taux de recuperation
de 90,8 percent par rapport au preconcentre, avec un rapport CaO/P205
= 1,65 et contenant encore 6,7 percent en equivalent CaO libre. Dans
les memes conditions de test d'attaque, il conduit a un temps de
filtration diminue d'un facteur 2 seulement par rapport au
preconcentre de depart.
Bien entendu, l'invention n'est nullement limitee aux modes de
realisation decrits qui n'ont ete donnes qu'a titre d'exemple. En
particulier, elle comprend tous les moyens constituant des equivalents
techniques des moyens decrits ainsi que leurs combinaisons si
celles-ci sont mises en oeuvre dans le cadre de la protection comme
revendiquee.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Procede d'enrichissement d'un minerai a gangue carbonatee,
notamment d'un minerai de phosphate, du type comprenant une
calcination du minerai dans laquelle on transforme au moins une partie
des carbonates de laditcarbonates gangue, telle que la calcite, en
oxydes, notamment en chaux,puis une extinction du minerai calcine et
un lavage parmise en melange du dit minerai avec de l'water, avec
introduction dans ledit melange de gaz contenant du CO2, demaniere a
transformer au moins une partie des dits oxydes en hydroxydes,
notamment en calcium hydroxide, adissoudre au moins une partie des
dits hydroxydes et aprecipiter des carbonates, notamment le calcium
carbonate, et enfin une separation du minerai enrichi et desdits
carbonates, caracterise en ce que, apres l'extinction et avant le
lavage a l'water, on fait subir au minerai calcine une classification
granulometrique dans laquelle on elimine une partie des fines de
minerai enrichies en oxydes, notamment en chaux.
2. Procede selon la revendication 1, caracterise en ce queladite
classification granulometrique effectue une coupure entre 10 et 40 m.
3. Procede selon la revendication 1 ou 2, caracterise en ceque la
classification granulometrique est effectuee aumoyen d'un selecteur
granulometrique a sec, de type statique ou dynamique.
4. Procede selon la revendication l ou 2, caracterise en ceque la
classification granulometrique est effectuee pardecantation ou
hydrocyclonage.
5. Procede selon la revendication 4, caracterise en ce queles water
chargees des fines du minerai separees par hydrocyclonage sont
clarifiees et recyclees.
6. Procede selon l'une quelconque des revendications prece-dentes,
caracterise en ce que, pendant le lavage, le pHdu melange est maintenu
a une valeur comprise entre 8 et12, de preference 10, par reglage du
debit de gaz contenant du C02.
7. Procede selon l'une quelconque des revendications prece- dentes,
caracterise en ce que, pour le lavage, le minerai est melange a
l'water pour former une pulpe dont lateneur en poids de solides est
compris entre 30 et 70 percent,de preference 40 et 50 percent.
8. Procede selon l'une quelconque des revendications precedentes,
caracterise en ce que la separation du minerai enrichi et des
carbonates est effectuee par flottation avec, eventuellement, addition
d'un collecteur,d'un deprimant et/ou d'un moussant.
9. Procede selon l'une quelconque des revendications 1 a 7,caracterise
en ce que la separation du minerai enrichiet des carbonates est
effectuee par coupure granulometrique.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [78][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [79][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2515629
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[80]____________________
[81]____________________
[82]____________________
[83]____________________
[84]____________________
[85]____________________
[86]____________________
[87]____________________
[88]____________________
[89]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
38 Кб
Теги
fr2515629a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа