close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516141A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (4/ 10)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(4/ 10)
[6][_]
Trou
(6)
[7][_]
Lla
(2)
[8][_]
Est-a
(1)
[9][_]
Etre
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516141A1
Family ID 8046857
Probable Assignee Philippe Robert
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE MONTAGE D'UN ECHAFAUDAGE ET DISPOSITIF MONTE AUDIT
PROCEDE
EN Title SCAFFOLDING ERECTION PROCEDURE - HAS TWO BASE FRAMES BRACED
TO TAKE NEXT LEVEL OF GUARD RAILS AND DECKING
Abstract
_________________________________________________________________
A PARTIR D'UN ETAGE QUELCONQUE LE MONTEUR PEUT ASSEMBLER L'ETAGE
SUPERIEUR DE L'ECHAFAUDAGE EN EMPILANT DEUX CADRES 1 SUR CEUX SITUES
EN DESSOUS, PUIS EN PLACANT ENTRE CHACUN D'EUX UNE ENTRETOISE OU LISSE
9 PUIS UN GARDE-FOU 17 DE TELLE SORTE QUE LORSQU'IL MONTE SUR L'ETAGE
SUPERIEUR LE GARDE-FOU SITUE DU COTE DU VIDE EST DEJA INSTALLE.
ECHAFAUDAGE.
The two tubular base frames (1,5) are connected with a brace or rail
(9). A guard rail forming beam (17) is placed between the frame
vertical extensions and then decking (30) is placed between the
frames. Intermediate decking supports (25) between the frames are hung
from the guard rail and are fixed to the lower bracing or rail. The
vase frames have two unequal height posts (2,3) connected by a
traverse (4) situated below the top end of the smaller post (3) and
the brace is joined to the frames via the smaller post below the frame
traverse.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention est relative a un procede de montage d'un
echafaudage perfectionne de maniere qu'il presente une plus grande
securite pour le monteur.
Les echafaudages tubulaires utilises habituellement par des
entreprises de maconnerie ou autres corps de metier de maniere a
travailler sur les facades ou autres faces d'un batiment, se montent
par juxtaposition d'elements les uns au-dessus des autres, mais
lorsque les monteurs atteignent l'un des etages de l'echafaudage,
celui-ci ne comporte encore aucun garde-corps de telle sorte que les
risques de chute ne sont pas negligeables et qu'en consequence les
monteurs doivent porter des systemes de securite couteux et qui
entravent leur mobilite.
Les perfectionnements qui font l'objet de la presente invention visent
a remedier a l'inconvenient ci-dessus et a permettre la realisation
d'un echafaudage sur lequel le garde-corps d'un etage est monte a
partir de celui situe immediatement dessous de telle maniere que
lorsque le monteur arrive a l'etage considere il puisse travailler en
toute securite pour terminer le montage de cet etage.
Le procede de montage suivant l'invention consiste a placer tout
d'abord sur le sol de maniere transversale au moins deux cadres de
base, a reunir ensuite ces deux cadres par une entretoise ou lisse,
puis a disposer entre deux prolongements verticaux des cadres une
poutrelle constituant garde-corps pour l'etage superieur.
Pour la mise en oeuvre du procede les cadres de base comprennent deux
poteaux d'inegales hauteurs reunis par une traverse situee en dessous
de ltextremite superieure du petit poteau, tandis que les cadres qui
sont montes sur les premiers comportent deux jambes d'inegales
longueurs dont les extremites inferieures viennent cooperer avec les
parties superieures des deux poteaux du cadre de base. Chaque
entretoise ou lisse et chaque poutrelle constituant garde-corps sont
respectivement pourvues de moyens de fixation rapide aux poteaux des
cadres transversaux de maniere que le montage puisse s'effectuer
rapidement. On prevoit preferablement de verrouiller les elements
consideres par rapport aux cadres.
Le dessin annexe, donne a titre d'exemple, permettra de mieux
comprendre l'invention, les caracteristiques qu'elle presente et les
avantages qu'elle est susceptible de procurer
Fig. 1 a 4 illustrent en perspective les quatre elements principaux
destines au montage d'un echafaudage suivant l'invention.
Fig. 5 illustre la maniere dont une entretoise ou lisse est assemblee
a deux cadres de base de ltechafaudage suivant l'invention.
Fig. 6 et 7 montrent le montage de la poutrelle ou garde-corps de
l'etage de llechafaudage situe au-dessus de celui sur lequel travaille
le monteur ainsi que la position d'un support intermediaire.
Fig. 8 montre de maniere plus precise comment est effectuee la mise en
place d'une poutrelle ou garde-corps.
Fig. 9 et 10 montrent la maniere dont les cavaliers de la lisse et du
garde-corps sont verrouilles par rapport a un ergot du cadre
correspondant.
Fig. 11 et 12 sont des vues semblables a celles de fig. 9 et 10 mais
montrant la maniere de verrouiller l'un des oeilletons de la lisse ou
du garde-corps par rapport a un ergot du cadre correspondant.
Fig. 1 illustre un cadre 1 place de maniere transversale par rapport
au sens general d'un echafaudage. Ce cadre affecte la forme generale
d'un h, c'est-a-dire qu'il est realise sous la forme de deux poteaux
verticaux 2 et 3 relies par une traverse 4. On a illustre en traits
pleins un cadre usuel ctest-a-dire dont les extremites inferieures des
deux jambes 2a, 3a sont decalees. Dans le procede de montage suivant
la presente invention, le cadre de base est pourvu d'une rallonge 5
ajustee a l'extremite inferieure du poteau 2 de maniere que les deux
jambes 2a, 3a se trouvent dans un plan parallele a celui contenant la
traverse 4.Le poteau 2 depasse tres largement au-dessus de la traverse
4 alors que celui 3 se termine juste au-dessus On comprend aisement
qu'en juxtaposant des cadres les uns sur les autres en faisant
cooperer l'extremite inferieure de leurs jambes 2a et 3a avec celles
superieures des poteaux d'un cadre inferieur, on puisse realiser les
parties transver sales d'un echafaudage dont toutes les traverses 4 se
trouvent horizontales et a egale distance les unes des autres. Des
barres 6 et 7 sont prevues pour renforcer les traverses 4.
On observe egalement le long des jambes 2 et 3 la presence d'ergots 8
dont le role et la forme seront mieux definis plus loin.
On a represente en fig. 2 une entretoise appelee lisse 9 dans la suite
des presentes et qui est destinee a assurer ltecartement convenable
entre deux cadres 1 successifs dans le sens longitudinal. Chaque lisse
9 comporte essentiellement un tube 10 dont l'une des extremites est
associee a une oreille 11 pourvue d'une entaille lla de maniere a
constituer un cavalier auquel est associe un verrou 12 comme on
l'expliquera mieux plus loin. L'autre extremite de la lisse est
associee a une equerre 13 dont ltextremite inferieure de la branche
verticale porte une patte 14 percee d'un trou 14a et qui comporte un
verrou 15. Au niveau du sommet de l'enquerre 13 celle-ci est associee
a une plaquette 16 comportant une entaille 16a ouverte vers le bas
semblable a celle ila de l'oreille 11.Ainsi les deux extremites du
tube 9 sont-elles associees a deux cavaliers.
En fig. 3 on a illustre partiellement une poutrelle constituant le
garde-fou 17 de ltechafaudage suivant l'invention. Ce garde-fou est
compose d'un treillis usuel comportant deux longerons 17a, 17b reunis
par des barreaux 17c prevues obliques. Les extremites du treillis
comportent respectivement un montant 18 de meme hauteur que ce
treillis, et un autre montant 19 qui depasse largement en dessous du
longeron inferieur 17b. La partie haute de chaque montant est associee
a deux plaquettes 20f respectivement 21 identiques a celle 16 de la
lisse 9 et qui comportent chacune une entaille 20a, 21a ouverte en
direction du bas. La base du montant 19 est quant a elle associee a
une patte 22 semblable a celle 14 de la lisse 9 et qui comporte une
ouverture 22a afin de constituer un oeilleton.Une patte semblable est
assujettie au bas du montant 19 et on lui a affecte la reference 23;
elle comprend un trou 23a et un verrou 24 identique a celui 15.
Le quatrieme element standard de l'echafaudage prefabrique suivant
l'invention est un support 25 illustre en fig. 4, et qui est realise
sous la forme d'une equerre tubulaire. L'extremite superieure de sa
branche verticale 25a est associee a un etrier 26 tandis que dans sa
branche horizontale 25b coulisse un tube 27 de plus petit diametre
dont l'extremite libre est associee a une butee 27a. Une vis de
reglage 28 permet d'immobiliser le tube 27 par rapport a la branche
25b du support 25. On notera que l'extremite libre de cette branche
horizontale comporte egalement un etrier 29 mais contrairement a celui
26 qui est oriente horizontalement, celui-ci est tourne vers le bas.
Le procede de montage suivant l'invention consiste tout d'abord a
placer deux cadres 1 parallelement l'un a l'autre sur le sol, la jambe
2 de chacun d'eux etant associee a une rallonge 5 afin que les deux
jambes soient de hauteurs egales. Le cavalier extreme de la lisse 9,
realise au moyen de l'oreille 11, est engage sur un ergot 8 du poteau
3 du cadre de droite, ledit ergot etant situe immediatement en dessous
de la traverse 4 du cadre considere. La lisse se trouve a ce moment-la
en position oblique tel qu'illustre en fig. 5, de sorte que le monteur
n'a plus qu'a la ramener a l'horizontale pour faire cooperer
l'entaille 16a de la plaquette 16 avec l'ergot 8 du cadre de gauche.La
mise en place de la lisse s'effectue avec la branche verticale de
l'equerre 13 situee en oblique de telle sorte que la patte 14 ne peut
pas buter contre un second ergot 8a dispose en dessous de celui 8. En
ramenant la branche verticale consideree de l'enquerre 13 a la
verticale on fait penetrer l'ergot 8a dans le trou 14a de la patte 14
de telle sorte que la lisse est alors en place.
A partir du sol le monteur peut alors placer le garde-fou 17 comme on
l'expliquera mieux plus loin de telle sorte que ltechafaudage se
presente alors comme illustre en fig. 6.
L'operation suivante consiste a disposer un ou plusieurs supports 25
entre les deux cadres 1. Pour ce faire l'etrier 26 est associe au
longeron inferieur 17b du garde-fou 17, tandis que l'etrier 29 vient
chevaucher le tube 10 de la lisse 9 comme illustre en fig. 9. On
observe que les choses sont arrangees de maniere que les generatrices
superieures des traverses 4 des cadres 1 et de la branche horizontale
25b du support 25 soient situes dans un meme plan de telle sorte qu'on
puisse placer sur ces elements des planches ou plateaux 30 comme
illustre en fig. 8.
Une fois ces plateaux mis en place le monteur peut se mettre debout
sur eux pour installer le deuxieme etage de ltechafaudage.
I1 assemble alors aux extremites superieures des deux poteaux 2 et 3
de chaque cadre de base 1-5 un cadre 1 dont le bas de la jambe 2a et
celui de la jambe 3a cooperent respectivement avec les extremites
superieures des poteaux du cadre de base correspondant. On revient
alors pour l'etage considere a la position de fig. 5 puis a celles de
fig. 6 et 7. En particulier la fig. 8 montre la maniere dont le
garde-fou 17 est d'abord mis en place obliquement par rapport a la
verticale. Son cavalier superieur, realise au moyen de la plaquette
20, est accroche a un ergot 8b dispose au niveau de la partie haute du
poteau 2 du cadre de droite en regardant les figures, le longeron
etant tire vers l'interieur de l'echafaudage afin que l'oreille 22 ne
vienne pas accrocher l'ergot 8d place en dessous de celui 8c.Le
monteur saisit alors le bas du montant 19 de maniere qu'il puisse sans
difficulte accrocher la plaquette 21 par rapport a l'ergot 8b de
l'autre cadre 1, le garde-fou restant en position oblique. Le
basculement de ce dernier autour des ergots 8b pour l'amener dans le
plan vertical entraine l'engagement des ergots 8c et 8d, ce dernier se
trouvant encore en dessous du premier, respectivement dans les trous
22a et 23a de l'oreille 22 et de la patte 23 du garde-fou.
Le monteur, toujours sur les plateaux 30 du premier etage, peut alors
placer des supports 25 au-dessus de -lui et mettre en place des
plateaux 30, puis il monte sur le second etage pour installer le
troisieme. Bien entendu l'echafaudage est installe devant un edifice
avec son cote comportant des lisses 9 tourne vers la facade consideree
de maniere que les garde-corps se trouvent du cote du vide. Au cas ou
il existerait des differences de profondeur sur la facade on peut
utiliser la partie coulissante des supports 25 pour placer des
plateaux 30 supplementaires.
On a illustre en fig. 9 un detail de l'extremite du tube 10 de la
lisse 9. On voit en particulier que l'oreille 11 supporte un axe 31
autour duquel bascule le verrou 12 realise sous la forme d'un crochet
qui en position rabattue,vient fermer l'entaille lla. Comme illustre
en fig. 10, une fois que cette entaille chevauche un ergot 8, le
verrou est rabattu autour de l'axe 31 de telle sorte que la lisse est
verrouillee par rapport au poteau 3 du cadre considere. Chaque ergot 8
presente la forme d'une griffe a extremite retournee vers le haut de
telle sorte qu'il limite le deplacement de l'oreille 11 en direction
opposee a celle du poteau considere.
En fig. 10 on a illustre la patte 14 de la lisse 9 ou celle 23 du
garde-fou 17. Le trou 14-23a est prevu oblong dans le sens vertical,
de telle sorte que I'extremite recourbee vers le haut de chaque ergot
puisse traverser avec jeu ledit trou. Une fois les ergots engages dans
les trou 14a-23a, c'est la partie superieure de ceux-ci qui repose
contre le dessus desdits ergots de telle sorte que l'ouverture depasse
en dessous d'eux (fig. 12).On observe que la patte comporte-un axe 32
autour duquel est articule le verrou 15-24 realise sous la forme d'une
chape dont la partie transversale 15a-24a vient reposer sur l'arrete
superieure de la patte consideree lorsqu'il est rabattu a
l'horizontale et qu'en consequence il vient buter contre la partie
retournee vers le haut de l'ergot correspondant pour verrouiller la
patte par rapport au montant 2 du cadre.
Bien entendu la longueur des ergots 8 est telle qu'on puisse placer
cote a cote sur eux un cavalier et un oeilleton en vue de constituer
un echafaudage conpose de plusieurs parties identiques a celle
illustree sur le dessin. Le montage des parties suivantes de
l'echafau- dage s'effectue a partir du sol comme decrit en reference a
la premiere partie, en partant de la serie de cadres deja superposes
en vue de soutenir le cote correspondant des lisses 9 et des garde-cor
17.
On a ainsi realise un echafaudage de fabrication simple et economique
dont le montage peut s'effectuer en toute securite.
I1 doit d'ailleurs etre entendu que la description qui precede n'a ete
donnee qu'a titre d'exemple et qu'elle ne limite nullement le domaine
de l'invention dont on ne sortirait pas en remplacant les details
d'execution decrits par tous autres equivalents.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Procede de montage d'un echafaudage, caracterise en ce qu'il
consiste a placer d'abord sur le sol de maniere transversale au moins
deux cadres de base (1-5), a reunir ensuite ces deux cadres par une
entretoise ou lisse (9), puis a disposer entre deux prolongements
verticaux des cadres (1-5) une poutrelle constituant garde-corps (17)
pour l'etage superieur, et a placer enfin un plancher (30) entre les
cadres.
2. Procede suivant la revendication 1, caracterise en ce qu'on dispose
des supports intermediaires de plancher (25) entre les cadres, lesdits
supports etant pendus a la poutrelle ou garde-corps (17) et reposant
sur l'entretoise ou lisse (9).
3. Echafaudage monte conformement aux caracteristiques des
revendications 1 et 2, caracterise en ce que les cadres de base (1-5)
sont realises en tubes et comprennent deux poteaux (2-3) d'inegales
hauteurs reunis par une traverse (4) situee en dessous de l'extremite
superieure du petit poteau (3).
4. Echafaudage suivant la revendication 3, caracterise en ce que
l'entretoise ou lisse (9) est associee aux cadres (1-5) par la partie
de leur petit poteau (3) situee en dessous de leur traverse (4).
5. Echafaudage suivant la revendication 4, caracterise en ce que la
poutrelle ou garde-corps (17) est assemblee a la partie du plus haut
poteau (2) des cadres situee au-dessus des traverses (4).
6. Echafaudage suivant la revendication 5, caracterise en ce que
chaque poutrelle ou garde-corps (17) comporte a l'une de ses
extremites un montant (19) s'etendant vers le bas et qui permet au
monteur de l'eleveur au niveau de sa position d'assemblage.
7. Echafaudage suivant l'une quelconque des revendications 3 a 6,
caracterise en ce que les poteaux (2-3) des cadres (1) comportent des
ergots (8) en forme de crochet pour l'assujettissement des entretoises
ou lisses (9) et des poutrelles ou garde-corps (17).
8. Echafaudage suivant la revendication 7, caracterise en ce que les
entretoises ou lisses (9) et les poutrelles ou garde-corps (17)
comportent des dispositifs de cavaliers et/ou d'oeilletons (14, 22,
23) dans lesquels s'engagent les ergots (8) des cadres (1) certains au
moins de ces dispositifs etant munis de verrous rabattables (12, 15,
24) assurant leur verrouillage par rapport aux ergots (8).
9. Echafaudage suivant la revendication 3, caracterise en ce que les
cadres (1) situes au-dessus de ceux de base (1-5) ont des jambes
inferieures (2a, 3a) d'inegales longueurs.
10. Echafaudage suivant la revendication 3, caracterise en ce que les
supports intermediaires (25) ont leur branche horizontale (25b)
telescopique.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [12][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [13][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2516141
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[14]____________________
[15]____________________
[16]____________________
[17]____________________
[18]____________________
[19]____________________
[20]____________________
[21]____________________
[22]____________________
[23]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
25 Кб
Теги
fr2516141a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа