close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516238A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (36/ 59)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(22/ 25)
[6][_]
15 mm
(3)
[7][_]
17 s
(2)
[8][_]
2.54 mm
(1)
[9][_]
45 degrees
(1)
[10][_]
about 10 microns
(1)
[11][_]
0.7 mm
(1)
[12][_]
180 degrees
(1)
[13][_]
3 newtons
(1)
[14][_]
3 mm
(1)
[15][_]
2 percent
(1)
[16][_]
de 2 percent
(1)
[17][_]
12,7 mm
(1)
[18][_]
1,5 mm
(1)
[19][_]
0,7 mm
(1)
[20][_]
2,54 mm
(1)
[21][_]
1 s
(1)
[22][_]
37 s
(1)
[23][_]
38 s
(1)
[24][_]
de 1,6 mm
(1)
[25][_]
de 2,54 mm
(1)
[26][_]
de 0,1 pF
(1)
[27][_]
de 1 volt
(1)
[28][_]
Molecule
(8/ 17)
[29][_]
titanate
(5)
[30][_]
lead zirconate
(3)
[31][_]
DES
(2)
[32][_]
phosphate
(2)
[33][_]
barium titanate
(2)
[34][_]
monoammonium phosphate
(1)
[35][_]
FORSH
(1)
[36][_]
ethylene
(1)
[37][_]
Gene Or Protein
(4/ 15)
[38][_]
Est-a
(6)
[39][_]
Etre
(4)
[40][_]
DANS
(3)
[41][_]
Trou
(2)
[42][_]
Polymer
(1/ 1)
[43][_]
Polytetrafluoroethylene
(1)
[44][_]
Disease
(1/ 1)
[45][_]
Bruit
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516238A1
Family ID 8047178
Probable Assignee Socapex
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title CAPTEUR DE FORCES D'APPUI DES CONTACTS D'UN CONNECTEUR
EN Title TOOL FOR TESTING CONTACT PRESSURES OF MULTI-SOCKET ELECTRICAL
COUPLING - FOR SIMULTANEOUS TESTING OF ALL INDIVIDUAL SOCKETS
Abstract
_________________________________________________________________
CAPTEUR DE FORCES D'APPUI F D'UN CONNECTEUR 40 COMPORTANT UNE TETE DE
MESURE S'INTRODUISANT DANS LES CONTACTS 22, 23 DU CONNECTEUR 40 ET UN
CIRCUIT TRAITANT LES INFORMATIONS FOURNIES PAR LA TETE DE MESURE.
SELON L'INVENTION, LA TETE DE MESURE COMPORTE AU MOINS UNE LAMELLE
PIEZO-ELECTRIQUE 1 DONT UNE PREMIERE FRACTION EST FIXEE DANS UN CORPS
SOLIDE 3, LA DEUXIEME FRACTION POUVANT SE DEPLACER PAR SOUPLESSE DE LA
LAMELLE 1 SOUS L'ACTION D'UN RUBAN METALLIQUE ENFICHE DANS LES
CONTACTS D'UNE PINCE DU CONNECTEUR.
A device for checking the clamping pressure of an electrical socket
junction comprises a tool from which a bent spring strip is supported
as a cantilever so that the free end overlaps a second bar itself
cantilevered from between stress or strain gauges so that deflection
of the second bar indicates the stress level applied by the socket
fitting in accepting the bent section of the first bar. Several such
bent strip/strain transducer systems can be mounted in parallel, close
together (e.g. at a pitch of 2.54 mm.) to allow all the sockets of a
flat multi-socket cable junction to be checked simultaneously and
independently - saving much time in that aspect of quality control
during socket mfr. The transducer is pref. a piezo electric leaf based
on monoammonium phosphate crystals, or a ceramic crystal based on Pb
Zr titanate or Ba titanate aligned at 45 degrees to the Z axis and
sensitive to displacements of about 10 microns, for checking probe
compression of the order of tenths to hundredths of a mm. Typically
the piezoelectric leaves may be 12.7 x 1.5 x 0.7 mm. section: the
dimension and characteristics, e.g. stiffness of the bent probe are
not specified, except for the probe bend being through 180 degrees and
the free end being stepped outwards to accommodate the tip of the
transducer leaf.
Description
_________________________________________________________________
CAPTEUR DE FORCES D'APPUI DES
CONTACTS D'UN CONNECTEUR
La presente invention concerne un capteur de forces d'appui des
contacts d'un connecteur.
Plus particulierement, le capteur de l'invention sert a mesurer les
forces d'appui d'un connecteur possedant une pluralite de pinces,
chacune des pinces etant constituee ou bien de deux contacts ou bien
d'un contact et d'une paroi du connecteur dans lesquels est introduit
une piece complementaire male constituant, ainsi, une connexion
enfichable bilaterale respectivement unilaterale. Les contacts sont
des lames metalliques recourbees.
On definit la force d'appui d'un contact d'une pince comme la force
exercee sur la piece complementaire du connecteur s'inserant dans
ladite pince et egale au produit de la raideur du contact et de son
deplacement par rapport a sa position de repos. La force d'appui est
perpendiculaire a la piece complementaire et maintient la piece
complementaire enfichee dans le connecteur gracie a la force de
frottement entre le contact et la piece complementaire qui en decoule.
Un critere determinant de la securite de fonctionnement des connexions
enfichables est le respect dune faible resistance de contact
electrique dans les conditions d'exploitation. L'importance de la
resistance de contact electrique est determinee en premier lieu par la
force d'appui. En effet, on peut constater que dans le cas de petites
forces d'appui, une chute relativement faible de la force d'appui
conduit a une deterioration sensible de la resistance de contact
electrique. D'autre part, il apparait clairement qu'une augmentation
de la force d'appui n'entraine pas d'ameliorations importantes de la
resistance de contact electrique au-dela d'une certaine limite.Enfin,
des forces d'appui trop elevees provoquent un endommagement des
couches dans le domaine du contact et en consequence un accroissement
de la resistance de contact electrique du fait de la corrosion qui
s'etablit dans le cas d'une manoeuvre frequente de la connexion
enfichable. Des forces d'appui trop elevees ont egalement un effet
defavorable sur les forces d'insertion et d'extraction.
Il resulte des considerations mentionnees qu'il existe pour chaque
connexion enfichable, une plage determinee pour les forces d'appui
dont le depassement a pour consequence une deterioration de la
securite de fonctionnement. Il est en consequence important de mesurer
les forces d'appui dans l'etat final des connexions enfichables pour
la garantie de la qualite des appareils electroniques.
Pratiquement, les forces d'appui que l'on cherche a appliquer sont
comprises entre 1 et 3 newtons par contact.
Il a deja ete propose, dans l'article paru dans SIEMENS FORSH - U
Entrincklung Ber Bd 5 (1976) Nr 1 pages 28 a 32 ecrit par Ganter
Doemens et intitule "Mesure des forces de contact des connecteurs",
d'utiliser un convertisseur de mesure pour capteur de forces d'appui.
Ledit convertisseur est un bloc deformable en acier, d'epaisseur
constante d'environ 3 mm. La pointe du convertisseur de mesure a une
epaisseur correspondant a l'ouverture des pinces du connecteur.
Une fente prevue au centre dudit bloc partage longitudinalement le
convertisseur et la pointe dudit convertisseur en deux bras de levier.
Les deux bras de levier sont donc separes sur la partie frontale du
convertisseur et sont solidaires sur la partie posterieure du
convertisseur. Des jauges de contrainte sont disposees en differents
points du convertisseur. Lorsque le convertisseur de mesure est en
place dans une pince du connecteur, les contacts de la pince font
pression sur les bras de levier par l'intermediaire de la pointe
fendue, chacun des contacts de la pince appuyant sur l'une des parties
de la pointe.
Le deplacement des deux parties de la pointe entraine la deformation
dudit bloc selon ses deux bras de levier, laquelle est proportionnelle
au deplacement de la pointe. Ce capteur est, donc, symetrique et
permet la mesure de la force d'appui de chaque pince.
Le convertisseur de mesure est place dans un boitier contenant
l'electronique associee.
Toutefois un tel capteur presente l'inconvenient de comporter une tete
de mesure qui preleve individuellement les forces d'appui de chacune
des pinces, c'est-a-dire que la tete de mesure ne peut s'inserer que
dans une pince, les forces d'appui des autres pinces etant connues en
deplacant le capteur d'une pince a l'autre. De plus,
I'encombrement du boitier de ce capteur gene la mise en place de
plusieurs capteurs dans le meme connecteur. En outre, ledit
convertisseur ne peut etre maintenu dans le connecteur que par ladite
pointe pendant la mesure des forces d'appui. Le maintien du
convertisseur par une autre structure introduirait des contraintes
supplementaires superieures aux faibles contraintes dues aux mesures
de force d'appui des contacts.En particulier, l'operateur doit lacher
le convertisseur pendant la mesure et attendre un certain temps avant
la stabilisation de l'equilibre entre le convertisseur et le
connecteur. Un capteur de forces d'appui comportant plusieurs
convertisseurs ne peut etre envisage car l'emploi d'un boitier rendant
solidaire les convertisseurs entre eux entraine l'application de
contraintes sur lesdits convertisseurs par defaut de parallelisme soit
entre les convertisseurs soit entre les pinces. La connaissance des
forces d'appui des pinces d'un connecteur exige de deplacer le
convertisseur d'une pince a Pautre. Un connecteur pouvant comporter 25
a 100 pinces, une telle mesure est longue et ne peut etre effectuee
que dans le cadre d'un laboratoire.
Enfin, les jauges de contrainte sont sensibles aux variations de
temperature et au vieillissement.
La presente invention permet d'eviter ces inconvenients. Dans ce but,
elle est caracterisee en ce que le capteur comporte un bloc solide et
au moins un ruban metallique recourbe dont la courbure superpose une
partie superieure et une partie inferieure fixee longitudinalement
dans le corps solide de telle sorte que la partie superieure soit
posee sur une lamelle piezo-electrique dont une premiere fraction est
fixee horizontalement dans le corps solide et dont la deuxieme
fraction est placee sous le ruban metallique, le ruban metallique
s'enfichant entre deux contacts du connecteur pour recevoir sur sa
partie superieure et sa partie inferieure les forces d'appui des deux
contacts qui abaissent la partie superieure qui flechit la lamelle
piezo-electrique, ce qui produit une quantite de charge aux bornes de
la lamelle piezo-electrique.
L'invention consiste a incorporer au capteur un corps solide rigide
qui supporte un ruban metallique transformant la force d'appui en un
deplacement proportionnel a cette force d'appui et une lamelle
piezo-electrique transformant le deplacement en une quantite de
charge, ce corps solide positionnant le ruban metallique par rapport a
la lamelle piezo-electrique de telle facon qu'un deplacement du ruban
metallique entraine la flexion de la lamelle piezoelectrique. Le ruban
metallique transforme la force d'appui en un deplacement grace a
l'effet ressort du a sa courbure, lequel s'oppose a la force d'appui
du contact du connecteur.
La force d'appui mesuree par la lamelle piezo-electrique n'est, ainsi,
pas affectee par des variations de temperatures, puisqu'il existe des
materiaux piezo-electriques peu sensibles aux variations de
temperature. De plus, la derive de la mesure est tres faible dans le
temps et le renouvellement de la lamelle est peu frequent, son
vieillissement etant pratiquement negligeable. D'autre part, une
lamelle piezo-electrique percoit de faibles deplacements et peut etre
de taille reduite, c'est-a-dire qu'une de ses dimensions est
inferieure au pas des connecteurs dont on desire habituellement
connaitre les forces d'appui. Aussi, la taille de la lamelle
piezoelectrique autorise l'utilisation de plusieurs lamelles,
simultanement, dans le capteur. Enfin, la manipulation du corps solide
avant la mesure n'influence pas le comportement de la lamelle
piezo-electrique et seul un temps de stabilisation de l'equilibre
contact-lamelle piezo-electrique negligeable devant les autres
parametres de la mesure est necessaire.
Dans un mode preferentiel de realisation, le capteur de l'invention
est caracterise en ce qu'une portion de la partie infe rieure de
chaque ruban metallique est reliee au corps solide de facon a former
avec le corps solide une entite rigide, la force d'appui de l'un des
deux contacts d'une pince du connecteur etant appliquee sur la
portion. L'action de chacun des contacts d'une pince est ainsi
desolidarisee par le meme effet que lors de l'introduction de la piece
complementaire dans le connecteur, ce qui permet de connaitre
l'influence du premier contact de la pince et donc sa force. d'appui.
Puis, par retournement du capteur, on determine la force d'appui du
deuxieme contact de ladite pince. Le corps solide maintenant plusieurs
rubans metalliques lies a une lamelle piezo-electrique distincte pour
chacun d'eux, et s'enfichant respectivement dans les pinces du
connecteur, le capteur de l'invention permet de connaitre
simultanement les forces d'appui reellement exercees sur la piece
complementaire du connecteur.
La partie superieure de chaque ruban metallique comporte, de
preference, successivement une surface plane juxtaposee a la courbure
du ruban metallique et sur laquelle s'exerce la force d'appui, un
premier pliage, une premiere zone plane du ruban metallique puis un
second pliage qui ramene horizontale une seconde zone plane, posee sur
la lamelle piezo-electrique.
La lamelle piezo-electrique est, ainsi, disposee a un autre niveau que
celui de la surface du ruban metallique, evitant tout probleme
d'encombrement des elements constitutifs du capteur l'un par rapport a
l'autre, ce qui permet de reduire la longueur de la surface plane
recevant le contact du connecteur. Or, la reduction de cette longueur
ameliore la qualite de la mesure. En effet, une longueur de ladite
surface plane superieure a 15 mm environ entrainerait l'apparition de
deformations sur ladite surface plane.
Le capteur de force d'appui comporte, de preference, un boitier
metallique contenant chaque lamelle piezo-electrique. Un tel boitier
evite que des perturbations radio-electriques engendrent un bruit de
fond sur les electrodes de la lamelle piezo-electrique, etant une cage
de Faraday vis-a-vis de la lamelle.
Chaque lamelle piezo-electrique est, preferentiellement, en un
materiau choisi parmi les cristaux de phosphate monoammonique, des
ceramiques au barium titanate ou des ceramiques au titanate lead
zirconate, ces materiaux etant tailles a 450 par rapport a l'axe Z.
Une ceramique au titanate lead zirconate taille a 450 par rapport a
l'axe Z convient parfaitement pour la lamelle piezoelectrique, etant
sensible a de faibles contraintes. En effet, une lamelle
piezo-electrique en ce materiau est sensible a des deplacements de
l'ordre de 10 wum alors que les deplacements mesures sont de quelques
centiemes a quelques dixiemes de millimetres.De plus, sa resistivite
electrique est elevee aux fortes temperatures et les fluctuations de
sa reponse sont inferieures a 2 percent, entre - 200C et + 100"C.
Enfin, une telle lamelle ne modifie pas de plus de 2 percent la 4
valeur d'une meme force d'appui appliquee 104 jours plus.tard.
Le nombre de rubans metalliques et de lamelles piezo-electriques est,
de preference, egal au nombre de pinces du connecteur.
Ainsi, une seule insertion du capteur dans le connecteur permet de
connaitre les forces d'appui des premiers contacts puis une seconde
insertion du capteur fournit les forces d'appui des deuxiemes
contacts. La mesure des forces d'appui est donc extremement rapide,
chaque insertion ne demandant aucun temps particulier de stabilisation
de l'equilibre entre le connecteur et le capteur. Aussi, le capteur de
l'invention est facilement utilisable dans une chaine de fabrication
de connecteurs.
La lamelle piezo-electrique est, de preference, multilame ce qui
augmente sa sensibilite.
Dans un mode preferentiel de realisation, les bornes de la lamelle
piezo-electrique sont raccordees a un circuit electrique qui comporte
un condensateur (C) dispose aux bornes de la lamelle piezo-electrique,
un amplificateur de charge (A) accroissant le signal de tension
delivre par le condensateur (C). Le condensateur (C) transforme la
quantite de charge fournie par la lamelle piezoelectrique en signal de
tension bas niveau qui est ensuite amplifie en signal de tension haut
niveau afin d'eviter l'influence de charges parasites.
L'invention sera mieux comprise a l'aide de la description suivante
donnee a titre non limitatif, conjointement aux figures qui
representent:
- la figure 1, un premier exemple de realisation du capteur de
l'invention,
- la figure 2, un exemple de realisation de rubans metalliques,
- la figure 3, un deuxieme exemple de realisation d'un capteur selon
l'invention,
- la figure 4, un schema du circuit electrique recevant les
informations fournies par une lamelle piezo-electrique.
La figure 1 represente un premier exemple de realisation du capteur
selon l'invention. Le capteur de forces d'appui comporte des lamelles
piezo-electriques 1 dont la longueur est d'environ 12,7 mm, la largeur
d'environ 1,5 mm et la hauteur d'environ 0,7 mm. Les lamelles 1 sont
disposees horizontalement, c'est-a-dire que la hauteur est la
dimension verticale. Elles sont paralleles les unes aux autres et
espacees d'une distance egale au pas du connecteur qui est d'environ
2,54 mm. Leur nombre est egal au nombre de pinces du connecteur,
c'est-a-dire egal a 75. Les lamelles 1 sont constituees de deux
fractions. La premiere fraction i1 porte sur ses deux faces
horizontales des electrodes 5 qui sont des couches d'or deposees sur
lesdites deux faces de la premiere fraction 11.La premiere fraction
Il portant les electrodes 5 est glissee dans une alveole 6 d'un bloc
fendu 4 ou elle est fixee sans mouvement possible. Les alveoles 6
sont, donc, paralleles les unes aux autres. Le bloc fendu 4 est un
element du corps solide 3, solidaire du tronc central 15 qui supporte
le bloc fendu 4. La deuxieme fraction 12 de la lamelle 1 est a
l'exterieur du bloc fendu 4 et se flechit sous l'action du ruban
metallique.
Chaque ruban metallique 2 est pose sur la deuxieme fraction 12 d'une
lamelle piezo-electrique 1 par l'une de ses extremites 14 et comporte
successivement une partie superieure 13 plane qui est dans le
prolongement de ltextremite 14 puis une courbure 10 faisant un arc de
cercle correspondant a un angle de 180 et enfin une partie inferieure
17 plane qui est ramenee sous la partie superieure 13 par la courbure-
10. Une portion 8 de la partie inferieure 17 est rigide et ne subit
aucun deplacement par rapport au corps solide 3. L'ecartement, au
repos, entre la partie superieure 13 et la partie inferieure 17 est
sensiblement egal a celui de la piece complementaire s'inserant dans
le connecteur.La portion 8 de la partie inferieure 17 s'etend en
dessous de la zone plane superieure 13 de maniere a venir en regard du
deuxieme contact dont le point d'appui est a la verticale de celui du
premier contact. La portion 8 est fixee dans le tronc central 15 du
corps solide 3 par l'intermediaire d'un organe de raccordement 7 qui
forme une piece unique avec la portion 8.
L'organe de raccordement 7 comporte une languette 18 qui se loge dans
un trou 20 du tronc central 15, une vis de serrage 19 venant plaquer
perpendiculairement la languette 18 contre les parois du trou 20.
Lorsque le capteur s'enfiche dans le connecteur, le ruban metallique 2
de chacune des lamelles 1 s'introduit dans chacune des pinces du
connecteur. Le deuxieme contact de chacune des pinces vient en regard
de chacune des portions rigides 8, qui, fixees dans le tronc central 1
sont solidaires et forment donc un plan de reference, les forces
d'appui de chacun des deuxiemes contacts sont ainsi couplees par le
meme mecanisme que le couplage du a la piece complementaire du
connecteur. D'autre part, le premier contact de chacune des pinces
vient en regard de chacune des parties superieures 13 qui se deplacent
proportionnellement a la force d'appui F de chacun des premiers
contacts, la courbure 10 introduisant un coefficient de raideur k
entre la zone plane superieure 13 et la zone plane inferieure 17. En
fait, le deplacement de la partie superieure 13 provoque une
perturbation dans la valeur de l'ecartement du contact de la pince du
connecteur donc de la force d'appui mesuree.
Neanmoins cette erreur etant proportionnelle a la force mesuree, il
est aise d'introduire un coefficient correctif a la mesure par
l'intermediaire de l'electronique associee. De cette facon, on
determine la plage des forces d'appui souhaitee en fonction des
variations de tolerance admises sur les dimensions des pieces
complementaires.
Le deuxieme contact faisant pression sur une portion 8 des parties
inferieures 17 solidaires entre elles, le deplacement d'un ruban
metallique 2 n'est pas le resultat d'une cooperation exclusive entre
le premier contact d'une pince et le deuxieme contact de ladite pince
mais provient de la cooperation entre la force d'appui F du premier
contact et le couplage qui s'effectue entre les deuxiemes contacts
venant s'opposer a la force d'appui F de chacun des premiers contacts,
de facon semblable au couplage produit par une piece complementaire du
connecteur. Chacun des premiers contacts deplace donc un ruban
metallique 2 selon sa propre force d'appui F et la lamelle
piezo-electrique 1 correspondant a ce ruban metallique 2 delivre une
quantite de charges electriques proportionnelle a ce deplacement.
Ensuite, par etalonnage du capteur, on determine la valeur de la force
d'appui F puis en retournant le capteur, on intervertit les premiers
contacts et les deuxiemes contacts ce qui permet, par uniquement deux
manipulations du capteur de connaitre la force d'appui de chacun des
contacts du connecteur.
La figure 2 represente un exemple de realisation de rubans
metalliques. Les portions 8 des parties inferieures 17 des rubans
metalliques 2 forme une seule piece metallique 25 qui sera fixee a un
corps solide 3. La piece metallique 25 est plane et de largeur egale a
la distance separant les deux pieces extremes du connecteur, elle
comporte de plus une partie recourbee 24 d'ou les parties superieures
13 se divisent pour se presenter a chacun des premiers contacts du
connecteur. La liaison entre chaque partie superieure 13 et la partie
recourbee 24 introduit une raideur k au deplacement de la partie
superieure 13. L'extremite 14 est liee a une lamelle piezoelectrique I
par la meme structure que celle de la figure 2. Le fonctionnement du
capteur de forces d'appui comportant la piece metallique 25 est le
meme que celui de la figure precedente.
La figure 3 represente un deuxieme exemple de realisation d'un capteur
selon l'invention vu de profil sur la figure 3A et vu lateralement sur
la figure 3B. Sur cette figure, les memes elements que ceux de la
figure 2 portent les memes references. Le bloc fendu 4 est un socle en
plastique dur contenant les alveoles 6. Chacune des alveoles 6 a une
section rectangulaire et sa longueur est disposee horizontalement de
telle sorte que les alveoles 6 sont paralleles les unes aux autres. Le
plafond 28 des alveoles 6 est constitue par un element metallique 29
place sur le bloc fendu 4.L'element metallique 29 est perce
verticalement de trous cylindriques 31 dans lesquels des pistons 32
sont introduits pour exercer une pression sur la premiere fraction 11
de la lamelle piezo-electrique 1 placee dans une alveole 6 par
l'intermediaire d'une cale d'appui 26 disposee sur le dessus de
l'electrode superieure 5a qui est placee sur la lamelle 1.
Des cales isolantes 27 sont fixees aux extremites des electrodes 5a et
5b posees sur la lamelle 1 afin d'eviter un mouvement longitudinal des
electrodes 5a et 5b et entre les deux electrodes lorsque la lamelle 1
ne les separe plus afin d'eviter tout court-circuit. Le bloc fendu 4
est fixe sur un tronc central 15. Les lamelles 1 sont donc paralleles
les unes aux autres.
Chacun des rubans metalliques 2 comporte successivement une partie
superieure 13, une partie inferieure 17 s'etendant au-dessous de la
partie superieure 13 avec un ecartement egal a celui de la piece
complementaire du connecteur et une courbure 10, en arc de cercle, qui
relie la partie superieure 13 et la partie inferieure 17 en
introduisant une raideur dans le deplacement de l'une par rapport a
l'autre. Les parties inferieures 17 comportent une portion 8 rigide
qui forme une seule piece metallique 42 entre elles, laquelle s'insere
dans une excavation 41 du tronc central 15. La portion 8 presente une
surface plane 34 au deuxieme contact 23 d'une pince du connecteur.La
partie superieure 13 a dans le prolongement de la courbure 10 une
surface plane 33 qui se presente au premier contact 22 de ladite pince
puis est courbe en un premier pliage 35 afin qu'une premiere zone
plane 37 s'eleve verticalement depuis le pliage 35 puis est courbe en
un deuxieme pliage 36 afin qu'une deuxieme zone plane 38 s'etende
horizontalement se terminant par l'extremite 14 posee sur la deuxieme
fraction 12 de la lamelle 1. Ainsi, les surfaces planes sont de
longueur inferieure a 15 mm bien que la distance separant la courbure
10 de l'extremite 14 soit superieure a 15 mm ce qui est necessaire
pour certains types de connecteur dont les pinces sont profondes. Les
rubans metalliques 2 sont donc paralleles entre eux et paralleles aux
lamelles piezo-electriques 1.
On remarque que l'epaisseur au repos entre la surface 34 de la portion
8 recevant le deuxieme contact 23 d'une pince et la surface 33 de la
zone plane inferieure 17 est sensiblement egale a l'epaisseur de la
piece complementaire s'introduisant dans ladite pionce. Cette
epaisseur est de l'ordre de 1,6 mm.
Un capot metallique 21 est fixe sur le corps solide 3 forme du bloc
fendu 4 et du tronc central 15 et recouvre les lamelles
piezoelectriques 1.
Un connecteur 40 est enfiche sur le capteur 30. L'armature 39 en
plastique du connecteur 40 porte 75 pinces constituees d'un premier
contact 22 exercant une pression sur la surface 33 de la partie
superieure 13 et d'un second contact 23 exercant une pression sur la
surface 34 de la portion 8. Les pinces sont alignees les unes par
rapport aux autres horizontalement et sont espacees de 2,54 mm. Elles
s'enfichent simultanement dans le capteur de force d'appui, chacun des
rubans metalliques recevant une pince du connecteur.
Les portions 8 sont solidaires du corps solide 3 du capteur 30 et
forment une piece rigide recevant les forces d'appui des seconds
contacts 23. Les zones planes superieures 13 se deplacent selon la
valeur de la force d'appui des premiers contacts 22 due a leur raideur
ce qui provoque par l'intermediaire de l'extremite 14, appuyant sur la
lamelle 1, la flexion de la lamelle piezo-electrique I qui entraine
l'apparition de charges electriques sur les electrodes 5a et 5b
Le fonctionnement du capteur de force d'appui de cette figure est le
meme que celui de la figure 1.
La figure 4 represente un schema du circuit electrique recevant les
informations fournies par une lamelle piezo-electrique.
L'une des electrodes de la lamelle 1 est reliee a un point de
potentiel constant V tandis que l'autre est placee a une premiere
borne (C1) d'un condensateur (C) dont la deuxieme borne (C2) est
reliee au point de potentiel constant V. Un dispositif de remise a
zero (RAZ) du condensateur est place entre les deux bornes (C1, C2) du
condensateur (C). La premiere borne (C1) du condensateur (C) est fixee
au pole positif d'un amplificateur de charge (A). Le pole negatif de
l'amplificateur de charge (A) est relie au point de potentiel constant
V par l'interme diaire d'une resistance (R1) et a la sortie de
l'amplificateur de charge (A) par une autre resistance (R2).
La charge electrique delivree par la lamelle piezo-electrique 1,
proportionnellement, approximativement, a la force d'appui F est ainsi
recueilie aux bornes du condensateur (C). L'amplificateur de charge
(A) produit un signal de tension calibre, ulterieurement pris en
compte sequentiellement par un demultiplexeur affecte a la scrutation
de toutes les lamelles piezo-electriques 1. Un microprocesseur gere,
ensuite, l'ensemble des signaux de tension produits a la sortie (S) de
l'amplificateur (A). Le condensateur a une capacite de l'ordre de 0,1
pF de facon a produire des tensions de 1 volt pour des charges
d'environ 0,1 XuC. Les condensateurs utilises sont, generalement, au
polytetrafluoroethylene ou au ethylene ce qui limite les fuites au
maximum.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Capteur de forces d'appui des contacts d'un connecteur, caracterise
en ce qu'il comporte un bloc solide (3) et au moins un ruban
metallique (2) recourbe dont la courbure (10) superpose une partie
superieure (13) et une partie inferieure (17) fixee horizontalement
dans le corps solide (3) de telle sorte que la partie superieure (13)
soit posee sur une lamelle piezo-electrique (1) dont une pre miere
fraction (Il) est fixee horizontalement dans le corps solide (3) et
dont la deuxieme fraction (12) est placee sous le ruban metallique
(2), le ruban metallique (2) s'enfichant entre deux contacts d'une
pince du connecteur pour que s'appliquent sur sa partie superieure
(13) et sa partie inferieure (17) les forces d'appui des deux contacts
qui abaissent la partie superieure (13) qui flechit la lamelle
piezoelectrique (1), ce qui produit une quantite de charges
electriques aux bornes de la lamelle piezo-electrique (1).
2. Capteur de forces d'appui selon la revendication 1, caracterise en
ce qu'une portion (8) de la partie inferieure (17) de chaque ruban
metallique (2) est reliee au corps solide (3) de facon a former avec
le corps solide (3) une entite rigide, la force d'appui de l'un des
deux contacts d'une pince du connecteur etant appliquee sur la portion
(8).
3. Capteur de forces d'appui selon la revendication 2, caracterise en
ce que les portions (8) des parties inferieures (17) des rubans
metalliques (2) du capteur forment une piece metallique unique (42,
25).
4. Capteur de forces d'appui selon l'une des revendications 1 a 3,
caracterise en ce que le nombre de rubans metalliques (2) et de
lamelles piezo-electriques (1) est egal au nombre de pinces du
connecteur.
5. Capteur de forces d'appui selon l'une des revendications 1 a 4,
caracterise en ce que la partie superieure (13) de chaque ruban
metallique (2) comporte successivement une surface plane (33)
juxtaposee a la courbure (10) du ruban metallique (2) et sur laquelle
s'exerce la force d'appui, un premier pliage (35), une premiere zone
plane (37) du ruban metallique (2) puis un second pliage (36) qui
ramene horizontale une seconde zone plane (38), posee sur la lamelle
piezo-electrique (1).
6. Capteur de forces d'appui selon l'une des revendications 1 a 5,
caracterise en ce qu'il comporte un boitier metallique (21) contenant
chaque lamelle piezo-electrique (1).
7. Capteur de forces d'appui selon l'une des revendications 1 a 6,
caracterise en ce que chaque lamelle piezo-electrique (1) est en un
materiau choisi parmi les cristaux de phosphate monoammonique, des
ceramiques au barium titanate ou des ceramiques au titanate lead
zirconate, ces materiaux etant tailles a 450 par rapport a l'axe Z.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [48][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [49][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2516238
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[57]____________________
[58]____________________
[59]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
40 Кб
Теги
fr2516238a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа