close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516268A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (296/ 638)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(126/ 223)
[6][_]
carbon
(14)
[7][_]
water
(10)
[8][_]
hydrogen
(9)
[9][_]
resorcinol-formaldehyde
(7)
[10][_]
benzoine
(6)
[11][_]
benzophenone
(5)
[12][_]
formaldehyde
(5)
[13][_]
urea
(5)
[14][_]
acrylate
(4)
[15][_]
isocyanate
(4)
[16][_]
methyl ether
(4)
[17][_]
trimethylol triacrylate
(3)
[18][_]
propane
(3)
[19][_]
xanthone
(3)
[20][_]
thioxanthone
(3)
[21][_]
coumarine
(3)
[22][_]
zinc carbonate
(3)
[23][_]
sodium hydroxide
(3)
[24][_]
trimethylol-propane triacrylate
(3)
[25][_]
DES
(2)
[26][_]
acrylic acid
(2)
[27][_]
chlorine
(2)
[28][_]
bromine
(2)
[29][_]
iodine
(2)
[30][_]
Auramine
(2)
[31][_]
Rhodamine-B
(2)
[32][_]
3-diethylamino-6-methyl-7-anilinofluorane
(2)
[33][_]
resorcinol
(2)
[34][_]
maleic anhydride
(2)
[35][_]
isobutylene
(2)
[36][_]
sulfuric acid
(2)
[37][_]
hydrate
(2)
[38][_]
sodium
(2)
[39][_]
tetraethylene glycol diacrylate
(2)
[40][_]
4,4'-(dimethylamino)benzophenone
(2)
[41][_]
paration
(2)
[42][_]
hexasodium metaphosphate
(2)
[43][_]
oximinoketone
(2)
[44][_]
minee
(1)
[45][_]
protec
(1)
[46][_]
triacrylate
(1)
[47][_]
pentaerythritol
(1)
[48][_]
itaconic acid
(1)
[49][_]
tetraethylene diacrylate
(1)
[50][_]
3-oximino-2-butanone methacrylate
(1)
[51][_]
1-phenyl-11,2-propanedione-2-o-benzoyloxime
(1)
[52][_]
9,10-phenanthraquinone
(1)
[53][_]
9,10-anthraquinone
(1)
[54][_]
chloroxanthone
(1)
[55][_]
chlorosulfonyl-xanthone
(1)
[56][_]
chlorothioxanthone
(1)
[57][_]
chloro-methyl-thioxanthone
(1)
[58][_]
chlorosulfonyl-thioxanthone
(1)
[59][_]
chloromethylnaphthalene
(1)
[60][_]
chlorosulfonyl-naphthalene
(1)
[61][_]
chloromethyl-anthracene
(1)
[62][_]
chlorosulfonyl-anthracene
(1)
[63][_]
chloromethyl-benzoxazole
(1)
[64][_]
chloromethyl-benzothiazole
(1)
[65][_]
chloromethyl-benzimidazole
(1)
[66][_]
chlorosulfonyl-benzoxazole
(1)
[67][_]
chlorosulfonyl-benzothiazole
(1)
[68][_]
chlorosulfonyl-benzimidazole
(1)
[69][_]
chloromethyl-quinoline
(1)
[70][_]
chlorosulfonyl-quinoline
(1)
[71][_]
chloromethyl-benzophenone
(1)
[72][_]
chlorosulfonyl-benzophenone
(1)
[73][_]
chloromethyl-fluorenone
(1)
[74][_]
chlorosulfonyl-fluorenone
(1)
[75][_]
carbon tetrabromide
(1)
[76][_]
benzoinetriyl-1e-desyl chloride
(1)
[77][_]
desylamine
(1)
[78][_]
ascorbic acid
(1)
[79][_]
trans-B-carotene
(1)
[80][_]
magnesium oxide
(1)
[81][_]
bisphenylmethane
(1)
[82][_]
xanthene
(1)
[83][_]
thiazine
(1)
[84][_]
3,3-bis(p-dimethylaminophenyl)phthalide
(1)
[85][_]
3-(1,2-dimethylindole-3-yl)phthalide
(1)
[86][_]
3-(2-methylindole-3-yl)phthalide
(1)
[87][_]
3-(2-phenylindole-3-yl)phthalide
(1)
[88][_]
3,3-bis(1,2-dimethylindole-3-yl)-5-dimethyl-aminophthalide
(1)
[89][_]
3,3-bis(1,2-dimethylindole-3-yl)6-dimethylaminophthalide
(1)
[90][_]
3,3-bis-(9-ethylcarbazole-3-yl)-5-dimethylaminophthalide
(1)
[91][_]
3,3-bis(2-phenylindole-3-yl)-5-dimethylaminophthalide
(1)
[92][_]
3-p-dimethylaminophenyl-3-(1-methylpyrrole-2-yl)-6-dimethylaminophthal
ide
(1)
[93][_]
benzyl ether
(1)
[94][_]
3-dimethylamino-6-methoxyfluorane
(1)
[95][_]
3-diethylamino-7-methoxyfluorane
(1)
[96][_]
3-diethylamino-7-chloro-6-methylfluorane
(1)
[97][_]
3-diethylamino-7-(acetylmethylamino)fluorane
(1)
[98][_]
3-diethylamino-7-(dibenzylamino)fluorane
(1)
[99][_]
3-diethylamino-7-(methylbenzylamino)fluorane
(1)
[100][_]
3-diethylamino-7-(chloroethylmethylamino)fluorane
(1)
[101][_]
3-diethylamino-7-(diethylamino)fluorane
(1)
[102][_]
fluorane
(1)
[103][_]
Lactone a
(1)
[104][_]
mono-isopropylbiphenyl
(1)
[105][_]
dibutyl phthalate
(1)
[106][_]
dibutyl fumarate
(1)
[107][_]
chromium
(1)
[108][_]
terephthalate
(1)
[109][_]
ethylene
(1)
[110][_]
tannic acid
(1)
[111][_]
gallic acid
(1)
[112][_]
propyl gallate
(1)
[113][_]
phenol
(1)
[114][_]
acetylene
(1)
[115][_]
zinc salicylate
(1)
[116][_]
tin salicylate
(1)
[117][_]
2-hydroxyzinc naphthoate
(1)
[118][_]
3,5-di-tertbutyl-zinc salicylate
(1)
[119][_]
zinc
(1)
[120][_]
styrene
(1)
[121][_]
4,4'-bis(dimethylamino)benzophenone
(1)
[122][_]
amino sulfate
(1)
[123][_]
sodium bisulfite
(1)
[124][_]
sodium silicate
(1)
[125][_]
F-150
(1)
[126][_]
Keestar
(1)
[127][_]
trimethacrylate
(1)
[128][_]
TMPTMA
(1)
[129][_]
resi
(1)
[130][_]
carbonate
(1)
[131][_]
depotest
(1)
[132][_]
Generic
(64/ 148)
[133][_]
alkyl
(9)
[134][_]
esters
(7)
[135][_]
salts
(7)
[136][_]
ketone
(6)
[137][_]
acid
(6)
[138][_]
ethers
(6)
[139][_]
lactone
(6)
[140][_]
radical
(5)
[141][_]
spiropyrane
(5)
[142][_]
carboxylic acid
(4)
[143][_]
cation
(3)
[144][_]
alkoxy phenyl ketones
(3)
[145][_]
quinones
(3)
[146][_]
halogens
(3)
[147][_]
dialkylamino
(3)
[148][_]
acyl
(3)
[149][_]
dialkylaminobenzophenone
(3)
[150][_]
polyene
(3)
[151][_]
lactam
(3)
[152][_]
sultone
(3)
[153][_]
metals
(3)
[154][_]
biphenyls
(3)
[155][_]
organic acids
(3)
[156][_]
ethylenic
(2)
[157][_]
alcohols
(2)
[158][_]
aliphatic
(2)
[159][_]
O-acyl
(2)
[160][_]
benzophenones
(2)
[161][_]
alkoxy
(2)
[162][_]
alkenyl
(2)
[163][_]
Lewis acid
(1)
[164][_]
glycol
(1)
[165][_]
amine
(1)
[166][_]
alicyclic
(1)
[167][_]
aromatic halogen
(1)
[168][_]
phenones
(1)
[169][_]
anion
(1)
[170][_]
oximinoketones
(1)
[171][_]
xanthones
(1)
[172][_]
thioxanthones
(1)
[173][_]
heterocyclics
(1)
[174][_]
chloromethyl-benzophenones
(1)
[175][_]
fluorenones
(1)
[176][_]
haloalkanes
(1)
[177][_]
halo
(1)
[178][_]
phenylacetophenones
(1)
[179][_]
carboalkoxy
(1)
[180][_]
dialkoxyphenyl ketone
(1)
[181][_]
hydrocarbons
(1)
[182][_]
triarylmethanes
(1)
[183][_]
3-dialkylamino-7-dialkylamino-fluorane
(1)
[184][_]
anilinolactam
(1)
[185][_]
Rhodamine
(1)
[186][_]
(p-nitroanilino)lactam
(1)
[187][_]
(p-chloroanilino)lactam
(1)
[188][_]
3-methyl-spiro-dinaphthopyrane
(1)
[189][_]
3-ethyl-spiro-dinaphthopyrane
(1)
[190][_]
3,3'-dichloro-spiro-dinaphthopyrane
(1)
[191][_]
kerosene
(1)
[192][_]
polyol
(1)
[193][_]
anhydride
(1)
[194][_]
carboxylate
(1)
[195][_]
i-alkoxyphenyl ketone
(1)
[196][_]
polycyclic
(1)
[197][_]
Gene Or Protein
(23/ 70)
[198][_]
Etre
(33)
[199][_]
Copie
(8)
[200][_]
Chro
(4)
[201][_]
Tir
(3)
[202][_]
Sys
(2)
[203][_]
Est-a
(2)
[204][_]
P/V
(2)
[205][_]
DANS
(1)
[206][_]
Gne
(1)
[207][_]
Plet
(1)
[208][_]
Classi
(1)
[209][_]
Reti
(1)
[210][_]
Ine
(1)
[211][_]
Lus
(1)
[212][_]
Ricin
(1)
[213][_]
Appa
(1)
[214][_]
Cer
(1)
[215][_]
Inve
(1)
[216][_]
Lic
(1)
[217][_]
Bic
(1)
[218][_]
Metha
(1)
[219][_]
Cou
(1)
[220][_]
Parla
(1)
[221][_]
Physical
(41/ 57)
[222][_]
10 percent
(5)
[223][_]
480 nm
(4)
[224][_]
90 volts
(3)
[225][_]
de 4,5 microns
(3)
[226][_]
de 36,3 kg
(3)
[227][_]
37 percent
(2)
[228][_]
1,5 percent
(2)
[229][_]
5,35 kg
(2)
[230][_]
380-480 nm
(1)
[231][_]
800 nm
(1)
[232][_]
480 N
(1)
[233][_]
480 mm
(1)
[234][_]
1 l
(1)
[235][_]
99 percent
(1)
[236][_]
40 percent
(1)
[237][_]
1 minute
(1)
[238][_]
de 0,5 percent
(1)
[239][_]
de 20 percent
(1)
[240][_]
20,0 percent
(1)
[241][_]
2 percent
(1)
[242][_]
7 percent
(1)
[243][_]
6 percent de
(1)
[244][_]
3 percent de
(1)
[245][_]
15 microns
(1)
[246][_]
10 microns
(1)
[247][_]
5 microns
(1)
[248][_]
17,1 percent
(1)
[249][_]
140 volts
(1)
[250][_]
40 volts
(1)
[251][_]
de 10 minutes
(1)
[252][_]
50 percent de
(1)
[253][_]
47 percent
(1)
[254][_]
6,3 kg
(1)
[255][_]
2,15 watt
(1)
[256][_]
30 lb
(1)
[257][_]
12,7 cm
(1)
[258][_]
de 5,0 microns
(1)
[259][_]
2 minutes
(1)
[260][_]
6,5 microns
(1)
[261][_]
de 6,0 microns
(1)
[262][_]
1,3 percent
(1)
[263][_]
Substituent
(21/ 45)
[264][_]
phenyl
(5)
[265][_]
methyl
(4)
[266][_]
chlorosulfonyl
(3)
[267][_]
chloromethyl
(3)
[268][_]
methylene
(3)
[269][_]
amido
(3)
[270][_]
leuco
(3)
[271][_]
ethyl
(3)
[272][_]
nitro
(2)
[273][_]
nitroso
(2)
[274][_]
cyano
(2)
[275][_]
mercapto
(2)
[276][_]
amino
(2)
[277][_]
methoxy
(1)
[278][_]
ethoxy
(1)
[279][_]
propyloxy
(1)
[280][_]
benzoyl-leuco
(1)
[281][_]
p-nitrobenzoyl-leuco
(1)
[282][_]
3-benzyl
(1)
[283][_]
hydroxy
(1)
[284][_]
hydroxypropyl
(1)
[285][_]
Chemical Role
(2/ 39)
[286][_]
colorant
(36)
[287][_]
dispersant
(3)
[288][_]
Polymer
(12/ 36)
[289][_]
Urea-formaldehyde
(6)
[290][_]
Starch
(6)
[291][_]
Polyvinyl Alcohol
(5)
[292][_]
Phenol-formaldehyde
(5)
[293][_]
Melamine-formaldehyde
(3)
[294][_]
Hydroxypropyl Cellulose
(2)
[295][_]
Styrene-butadiene
(2)
[296][_]
Polyamide
(2)
[297][_]
Polyisocyanate
(2)
[298][_]
Carboxymethyl-cellulose
(1)
[299][_]
Polyacrylamide
(1)
[300][_]
Polyvinyl Acetate
(1)
[301][_]
Disease
(1/ 13)
[302][_]
RUPTURE
(13)
[303][_]
Organism
(6/ 7)
[304][_]
propor
(2)
[305][_]
capsula
(1)
[306][_]
synergistes
(1)
[307][_]
mule
(1)
[308][_]
precis
(1)
[309][_]
mani
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516268A1
Family ID 5167148
Probable Assignee Eastman Kodak
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title SYSTEME DE PRODUCTION D'IMAGES
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN SYSTEME DE PRODUCTION D'IMAGES.
SELON L'INVENTION, DES IMAGES SONT FORMEES EN EXPOSANT DE FACON
SEMBLABLE A UNE IMAGE UNE COUCHE 14 CONTENANT UN MATERIAU CHROMOGENE
ET UNE COMPOSITION PHOTOSENSIBLE DANS LAQUELLE LA COMPOSITION
PHOTOSENSIBLE AU MOINS, EST MISE EN CAPSULES EN UNE COUCHE DE CAPSULES
BRISABLES PAR PRESSION. L'EXPOSITION ET LA RUPTURE DES CAPSULES 28
REND LE MATERIAU CHROMOGENE ACCESSIBLE DE FACON SEMBLABLE A L'IMAGE A
UN REVELATEUR 30 POUR PERMETTRE UNE REACTION DE FORMATION D'IMAGES
STRUCTUREE.
APPLICATION A LA REPRODUCTION DE DOCUMENTS IMPRIMES, GRAPHIQUES.
Description
_________________________________________________________________
Systeme de production d'imaqes.
1 La presente invention concerne un systeme de production d'images et
plus particulierement un systeme interessant le travail de bureau qui
convient pour l'obtention de photoco- pies Selon cette invention, on
forme des images en exposant de facon semblable alnmage un materiau
photosensible mis en capsuleset contenant un materiau chromogene aux
radiations actiniques, et en brisant les capsules en presence d'un
revelateur pour obtenir une reaction du materiau chromogene et du
revelateur qui donne une image contrastee.
On connait des systemes de production d'images bases sur des materiaux
photosensibles mis en capsules Le brevet
E U A NO 3 219 446 de Berman, decrit un procede de produc- tion
d'images par transfert dans lequel un colorant noir "B" bleu azoique
est mis dans des capsules avec un polymere reticulable ou un monomere
polymerisable sous forme d'une pellicule contenant desguuctelettes de
fluide ou de microcap- sules contenantuegauttelette de fluide Tel
qu'il est decrit, le systeme de production d'images de Berman est un
systeme de transfert qui repose sur le transfert selectif du colo-
rant contenu dans les capsules vers une feuille de copie en
correspondance avec l'image La production d'images se realise en
exposant de facon semblable a l'image une couche du materiau mis en
capsulesa une radiation electro- magnetique pour reticuler le
polymere, ce qui amene le liquide qui est dans les capsules exposees a
se mettre dans un etat rigide et a ne pas se transferer vers la
feuille de copie Le transfert de colorant est limite aux zones non
1 exposees de la couche contenant le produit mis en capsules.
Le brevet E U A NO 3 700 439 de Phillips, decrit un procede de
photocopie dans lequel la ketone de Michler est mise dans des capsules
d'une maniere classique et fabriquee sous forme d'une couche sur un
support La ketone de Michler n'est pas un generateur de couleur en
elle-meme, mais l'irra- diation structuree des capsules contenant la
ketone produit une image latente du precurseur de colorant sans
couleur, qui se colore a l'acide, a partir de la ketone de telle sorte
qu'on obtient par contact avec un revelateur acidtel que de l'argile
acidune image visible Phillips decrit a la fois un systeme dans lequel
on fait passer sur un cylindre la feuille de production d'images
exposee face a faceiavec une feuille de reception acidpour for- mer
des images et un systeme dans lequel le revelateur acidse trouve sur
la meme surface que le revetement de capsules de telle sorte qu'apres
rupture des capsules sur la feuille de production d'images, il se
produit un developpement sans transfert. Le brevet E U A NO 3 072 481
de Berman et coll, decrit un autre type d'element sensible a la
lumiere mis en capsules qui utilise un materiau sensible a la lumiere
facilement converti en une forme coloree lorsqu'il est dans un
vehicule liquide mais insensible a la lumiere lorsqu'il est solide.
En mettant dans des capsules un tel materiau avec un solvant volatile,
en exposantdve facon semblable al'image une couche du materiau mis en
capsuleset en brisant les capsules pour permettre l'evaporation du
solvant, on obtient et on fixe une image.
Le brevet E U A NO 3 001 873 de Forris decrit un syste- me plus
complexe dans lequel les parois des capsules conte- nant un colorant
solide sont photosensibilisees afin que l'exposition structuree rende
les capsules non gonflables.
En mouillant la feuille pour faire gonfler les capsules non exposees
et en chauffant, le colorant est immobilise dans les zones non
exposees Ensuite, en brisant les capsules en contact avec une feuille
receptrice, il se produit un transfert semblable a l'image du colorant
a partir des
16268
1 seules zones exposees.
On connait des techniques de formation de l'image telles que
celles-ci, mais pour diverses raisons, elles n'ont pas abouti a des
systemes commerciaux de photocopies En outre, il n'a pas ete possible
avec ces systemes de production d'images de realiser un systeme de
production d'images de faible cout.
Ainsi, un des principaux objets de la presente invention reside dans
la mise au point d'un systeme de production d'images dans lequel les
images sont formees en exposant de facon semblable a l'image un
materiau photosensible misen capsul percent a des radiations
actiniques et en brisant les capsu- les en presence d'un revelateur
afin qu'il se produise une reaction structuree entre un materiau
chromogene, contenu dans le materiau mis en capsulesou co-depose sur
un support avec le materiau mis en capsule F,,et le revelateur qui
donne une image de l'original.
Un autre objet de la presente invention consiste afour- nir un systeme
de production d'images base sur un materiau photosensible mis en
capsulesqui donne des images a haute resolution et de bonne qualite de
tons.
Un autre objet de la presente invention consiste a fournir un systeme
de photocopie a sec possible et qui ne requiert pas d'appareillage
couteux et sophistique pour l'exposition et la mise en oeuvre.
Un objet plus specifique de la presente invention consis- te a offrir
un systeme de production d'images utile dans la production d'images
par transmission et par reflexion et qui peut donc etre utilise pour
photocopier des documents imprimes et d'autres materiaux.
Un autre objet de la presente invention consiste a four- nir une
feuille de production d'images-contenant un materiau photosensible mis
en capsulesqui est destinee a etre utilisee dans le systeme mentionne
ci-dessus et dans laquelle lemate- riau mis en capsules comprend un
materiau chromogene et une composition photosensible.
Un autre objet de la presente invention consiste a four- nir une
microcapsule qui renferme un materiau chromogene
1 et une composition photosensible.
Un objet supplementaire de la presente invention consiste a fournir
une dite feuille d'auto-production d'images qui contienne sur un
substrat unique le revelateur et le materiau photosensible mis en
capsules Un autre objet plus particulier de la presente invention
consiste a fournir un papier de production d'images sensible a la
lumiere bleue (380-480 nm), et contenant un colorant jaune fugitif
afin qu'on puisse manipuler le systeme a la lumiere ambiante pendant
des periodes suffisamment breves mais qui permettent de charger le
papier dans un appareil pour l'exposition.
Un autre objet de la presente invention consiste encore a fournir un
procede de production d'images dans lequel on forme des images en
exposant une couche d'un materiau photo- sensible mis en
capsulescontenant un materiau chromogene a des radiations actiniques,
et en brisant lescapsulesen presence d'un revelateur.
On a realise ces objets et d'autres encore par la presen- te invention
qui concerne un systeme de production d'images possedant dans son
principe un substrat, un materiau chromogene, une composition
photosensible, un depot contenant le materiau chromogene et la
composition photosensible sur une face du substrat,et un materiau
revelateur capable de reagir avec le materiau chromogene pour former
une image visible, et o la composition photosensible est mise en
capsulesdans des capsulesqui se brisentpar pression, comme la phase
interne. Ici le terme *mis en capsules"designe a la fois des systemes
de dispersion de resine ou des systemes en phase ouverte dans lesquels
la phase interne contenant la compo- sition photosensible et
eventuellement le materiau chromo- gene est dispersee sous forme de
gouttelettes parmi un milieu de dispersion et des systemes dans
lesquels la capsule est formee avec une paroi capsulaire distincte, la
derniere
16268
1 forme de mise en capsule etant typiquement sous la forme de
microcapsules On considere donc que des "capsules qui se brisent par
pression", existent dans chacun de ces sys- temes de "mise en
capsules" En outre, on decrit les capsules comme "se brisant par
pression" mais on peut utiliser d'au- tres moyens que la pression pour
les briser.
Selon la presente invention, on forme des images en exposant a des
radiations actiniques la composition deposee contenant le materiau
chromogene et la composition photo- sensible mise en capsules et en
brisant les capsules en pre- sence d'un revelateur Le systeme de
l'invention est concu pour que, une fois ces etapes effectuees, la
reaction de formation de l'image entre le materiau chromogene et le
revelateur se deroule de facon discriminatoire dans les zones exposees
ou non exposees et produise une image detec- table Ceci est realise de
facon semblable a l'image par le controle photochimique du passage
entre le materiau chromogene et le revelateur de telle sorte qu'il se
produit une reaction structuree Par "de facon semblable a l'image" on
entend que la reaction entre le materiau chromogene et le revelateur
se deroule selon l'exposition afin d'obtenir une image positive ou
negative L'image peut etre formee par un changement de couleur ou une
difference de contraste.
Conformement au principal mode de realisation de l'inven- tion, le
materiau chromogene est mis en capsulesavec la composition
photosensible En general, on peut decrire la composition photosensible
comme possedant une viscosite qui change avec l'exposition aux
radiations actiniques de telle sorte qu'avec l'exposition il se
produit un changement de viscosite de la phase interne dans les zones
exposees qui determine de facon semblable a 1 'image si le materiau
chromogere est accessible au revelateur La composition photosensible
peut etre une composition durcissable aux radiations qui, sur
exposition a la lumiere, accroit sa viscosite et immobilise le
materiau chromogene, l'empechant ainsi de reagir avec le materiau
revelateur totalement ou proportion- nellement a la profondeur de ton
de l'image dans les zones exposees (Le terme "durcissable" tel qu'il
est utilise ici
16268
1 ne se limite pas aux materiaux reticules, mais s'etend aux materiaux
simplement polymerises) Dans un autre cas, le materiau chromogene peut
etre mis en capsules avec une subs- tance qui est depolymerisee ou
dont le poids moleculaire diminue autrement avec l'exposition, ce qui
amene une dimi- nution de viscosite qui rend le materiau chromogene
mobile et accessible au revelateur dans les zones exposees apres
rupture des capsules.
Il est evident que dans le premier cas, le systeme est un systeme de
travail positif alors que dans le dernier cas, on a un systeme de
travail negatif En utilisant un materiau durcissable aux radiations,
on rend la phase interne conte- nant le materiau chromogene
inaccessible au revelateur dans les zones exposees, ce qui empeche la
formation d'une image visible dans ces zones Dans les zones non
exposees, qui dans la production d'images par reflexion correspondent
aux zones imprimees des documents imprimes, la phase interne reste
liquide et le materiau chromogene peut reagir avec le revelateur pour
former une image positive Dans un sys- teme de travail en negatif, le
materiau mis en capsules contenant le materiau chromogene est visqueux
et avec l'exposition il se liquefie et peut reagir avec le revela-
teur Aussi, dans ce systeme, l'exposition rend le materiau chromogene
accessible au revelateur.
Le materiau chromogene n'est pas necessairement mis en capsulesavec la
composition photosensible, bien que ce soit un des modes de
realisation prefere de la presente invention.
Le materiau chromogene peut etre co-depose sur le substrat de support
avec la composition photosensible mise en capsules ou contenu dans la
paroi capsulaire de telle sorte que lors de la rupture de la capsule,
le materiau chromogene soit dissous et transporte vers le materiau
revelateur d'une maniere judicieuse En consequence, on peut mettre
encap- sulesla composition photosensible avec un solvant pour le
materiau chromogene ou le monomere non polymerise peut dissoudre le
materiau chromogene afin qu'on contr 8 le comme decrit ici oet
resultant de l'exposition, le passage entre le revelateur et le
materiau chromogene.
16268
1 Il est evident que le systeme ne necessite pas force- ment une
capsule donnee qui relache totalement ou qui retien- ne totalement son
materiau chromogene mis en capsula dans la mesure o il y a une
difference dans la quantite de mateeriau chromogene qui transfere ou
migre vers le revelateur dans les zones exposees par rapport aux zones
non exposees En fait, l'invention produit des images qui possedent une
qualite de ton superieure a celle obtenue dans la plupart des syste-
mes de photocopies classiques Une des raisons pour laquelle on obtient
une qualite de ton des images avec cette inven- tion est que la
quantite de materiau chromogene libere d'une zone donnee d'une feuille
enduite de microcapsules, depend du degre d'exposition de la phase
interne des microcapsules dans cette zone En outre, il n'est pas
evident de savoir si la quantite de materiau chromogene transfere est
deter- minee par une rupture differentielle des capsules (zones image
par rapport aux zones non image) dans cette invention.
D'apres une des theories, toutes les capsules (a la fois des zones
exposees et des zones non exposees) sont uniforme- ment brisees et
elles liberent le materiau chromogene propor- tionnellement a la
viscosite de la phase interne dans cette zone ou a ce point de l'image
Une autre theorie concernant la gamme de tons consiste a dire que les
images sont formees par une matrice de capsules brisees et non brisees
En reali- te, il peut se produire une combinaison des deux theories.
Sans consideration de la theorie, sur exposition du materiau
photosensible mis en capsulee,il se produit une immobilisa- tion ou
une liberation structuree du materiau mis en capsules que l'on
constate correspondre au degre d'exposition de sorte que l'on obtient
une gradation de tons.
Le systeme de production d'images de la presente inven- tion peut etre
rendu sensible a diverses formes de radiations et donc, le terme
"radiations actiniques" utilise ici, desi- gne le spectre complet des
radiations electromagnetiques comprenant le spectre ultraviolet,
infrarouge, visible com- plet, ainsi que les rayons X et le
rayonnement du faisceau d'ions Les formes de radiations actiniques que
l'on prefe- re sont les radiations ultraviolettes et la lumiere
visible
16268
1 possedant une longueur d'onde de 190 a 800 nm et plus
particulierement de 380 a 480 N m (bleue).
Les systemes sensibles a l'ultraviolet sont souhaitables car ils
peuvent etre manipules a la lumiere ambiante pendant des periodes
suffisantes pour permettre de retirer le mate- riau photosensible de
son emballage protecteur vis a vis de la lumiere o il est conserve et
de le placer dans un appareil d'exposition sans qu'il soit necessaire
d'incorporer d'elements protecteurs auxiliaires dans la feuille de
produc- tions d'images L'inconvenient de la sensibilite a l'ultra-
violet reside dans le fait que de nombreux documents sont imprimes sur
des papiers qui contiennent des aviveurs opti- ques ou Ti qui
absorbent le rayonnement ultraviolet et, en consequence, il est
difficile d'utiliser la radiation ultraviolette pour realiser des
copies de tels documents par production d'images par reflexion.
La sensibilite a la lumiere bleue est avantageuse car elle evite le
probleme de l'aviveur optique et c'est une simple formalite de
construire un moyen de protection tempo-
2 oraire dans le systeme pour permettre la manipulation a la lumiere
ambiante.
Lorsque le systeme de production d'imagesest sensible a la lumiere
bleue ou a la lumiere visible, on peut construire la feuille de
production d'images avec des moyens qui permet- tent de proteger
temporairement le systeme de la lumiere visible pour permettre une
manipulation a lumiere ambiante.
Par exemple, lorsque le systeme de production d'images est sensible a
la lumiere bleue qui possede une longueur d'onde de 380 a 480 mm, on
peut fabriquer des feuilles de production d'images avec une couche
filtre qui contient un colorant jaune fugitif Il n'est pas -necessaire
que l'effet protec- teur du colorant soit complet, et il est suffisant
s'il permet la manipulation de la feuile de production d'images a la
lumiere ambiante pendant seulement la periode de temps courte
necessaire pour la placer dans l'appareil d'exposi- tion Une fois
installe dans l'appareil d'exposition, on desactive le colorant
fugitif, par exemple par blanchiment thermique, afin qu'il soit
possible d'exposer le systeme par irradiation de lumiere bleue dans
l'appareil d'exposi- tion On peut rendre possible la manipulation a la
lumiere ambiante egalement en controlant le niveau de sensibilite de
la composition afin que l'exposition a la lumiere ambian- te pendant
une courte duree n'interfere pas avec la forma- tion de l'image qui
est realisee en utilisant une radiation plus intense.
On peut realiser le systeme de production d' images de la presente
invention en fabriquant une feuille de copie autogene ou
"self-contained" dans laquelle le materiau chramogene mis en capsules
et le materiau revelateur sont co-deposes sur une surface d'un
substrat unique sous forme d'une couche ou de deux couches contigues,
ou un systeme de transfert dans lequel le materiau revelateur est
depose sur un substrat distinct comme un revelateur distinct ou une
feuille de copie. Ce dernier systeme est le sujet d'une autre demande
de brevet francais deposee ce jour par la Demanderesse et concernant
un "systeme de production d'inaaes Dar transfert" (priorite E U A. SN
320 356 du 12 Novembre 1981) Les deux systemes fonctionnent par
controle photographique du passage entre le materiau chro- mogene et
le revelateur comme cela est decrit precedemment.
Dans le systeme d'autoproduction d'images ou "self-contai- ned", apres
la rupture des capsules, le materiau chromogene et le revelateur sont
capables de reagir pour former une image visible dans les zones
exposees ou dans les zones non exposees (suivant la nature du
changement de viscosite produit par l'exposition) On observe le
developpement gra- duel de l'image visible apres l'exposition et la
rupture de capsules alors que le materiau chromogene et le revelaveur
migrent, se melangent et reagissent sur la face de la feuil- le. Par
ailleurs, le systeme de transfert fonctionne par transfert selectif du
materiau chromogene d'une feuille de production d'images ou de
transfert vers une feuille de copie ou de revelateur contenant le
materiau revelateur.
Selon la nature du systeme photosensible mis en capsules avec le
materiau chromogene le materiau chromogene migre
1 des zones exposees ou non exposees vers la feuille de reve- lateur o
il reagit avec le revelateur et forme une image visible Par exemple,
lorsqu'un materiau durcissable aux radiations tel que le trimethylol
triacrylate propane avec un photoinitiateur constitue la composition
photosen- sible, avec l'exposition le triacrylate est polymerise en
une masse visqueuse Ainsi, dans les zones exposees le materiau
chromogene est suffisamment immobilise pour que, au cours du temps de
contact alloue, il ne puisse pas migrer dans la feuille de revelateur
et former la couleur par re- action avec le materiau revelateur Dans
les zones non exposees, qui correspondent a l'image, la phase interne
reste liquide de telle sorte que le materiau chromogene peut etre
transfere vers la feuille de revelateur o il reagit avec le revelateur
et forme une image positive.
Dans le mode de realisation le plus typique, on realise la rupture des
capsules par application de pression sur la feuille de production
d'images seule (dans le cas d'un systere "self-contained") ou en
contact avec une feuille de revelateur (dans un systeme de transfert)
On peut egale- ment utiliser d'autres systemes de rupture de capsules
Par exemple, on envisage des systemes dans lesquels les cap- sules
sont brisees ultrasoniquement, thermiquement, ou par solvant Comme
note precedemment, l'invention s'applique a des systemes en phase
ouverte ainsi qu'a des systemes qui impliquent une paroi capsulaire
distincte et la methode de rupture peut dependre du systeme utilise,
la rupture thermi- que etant un moyen plus approprie pour un systeme
en phase ouverte.
On peut utiliser divers materiaux comme materiau chromo- gene et comme
materiau revelateur dans la presente invention.
A cet egard, de nombreux materiaux employes de facon classi- que dans
le papier dit sans carbon conviennent egalement a l'emploi dans la
presente invention Dans le cas le plus typique, le materiau chromogene
est un compose donneur d'electrons et le revelateur est un compose
accepteur d'elec- trons De preference, dans leur etat d'origine avant
reac-
1 l
1 tion, ces materiaux sont sans couleur ou ils sont non-absor- bants
quant a la radiation d'exposition Il est possible d'interchanger le
materiau chromogene et le revelateur en utilisant un compose accepteur
d'electrons conjointement avec la composition photosensible dans la
phase interne et en utilisant un compose donneur d'electrons comme
materiau reve- lateur Dans la plupart des cas, le materiau chromogene
est un precurseurcie colorantet de preference un precurseurde colo-
rant noir, bien qu'on decrive egalement une variete d'autres
precurseurs de couleur ci-dessous qui peuvent etre utilises dans
l'invention.
Dans le mode de realisation prefere, la phase interne contient un
materiau durcissable aux radiations Les mate- riaux durcissables aux
radiations utilises dans un mode de realisation de l'invention sont de
preference des materiaux polymerisables d'addition de radicaux libres
Les materiaux que l'on prefere sont les composes ethyleniquement
insatures et plus particulierement, les composes possedant deux ou
plusieurs groupes terminaux ethyleniquement insatures.
Le systeme de production d'images de la presente inven- tion presente
de nombreuses possibilites Il est utile entre autres pour realiser des
copies de documents imprimes, et pour reproduire des impressions
bleues et autres dessins au trait On peut utiliser le systeme de
l'invention pour produire des copies monochromatiques en noir ou tout
autre couleur Parmi ses principaux avantages, on notera la qua- lite
de tons superieure des imagesqui sont obtenueset le fait que la
production d'images peut se faire en utilisant un appareil
d'exposition tout a fait simple.
La figure 1 est une representation schematique en coupe d'une feuille
d'auto-production d'images fabriquee confor- mement a l'invention;
La figure 2 est une representation schematique de l'ex- position et du
developpement de la feuille de production d'images; et La figure 3 est
une representation schematique de la feuille developpee.
La figure 1 illustre un mode de realisation du systeme
16268
1 de production d'images de la presente invention On repre- sente une
feuille d'auto-production d'images 10 La feuille de production
d'images 10 est constituee par un substrat 12 enduit d'une couche de
microcapsules 14 Les microcapsules sont remplies avec une phase
interne 16 contenant le materiau chromogene et un systeme
photosensible Interpose entre la couche de microcapsules 14 et le
substrat 12 se trouve une couche d'un materiau revelateur 20 En
realite, les micro- capsules ne sont pas visibles a l'oeil nu Dans la
figure 2 on represente l'exposition de la feuille de production
d'images 10 par une production d'images par transmission o une source
d'energie rayonnante 22 est placee au-dessus de la surface de la
feuille de production d'images 10, un cache 24 les separant Dans cette
representation, le mate- riau photosensible est un materiau
durcissable de resine et donc la feuille de production d'images est en
positif.
On montre que l'exposition solidifie la phase interne 16 ' dans les
zones exposees 26 tandis que la phase interne 16 reste liquide dans
les zones non exposees 28 On a choisi d'illustrer le fonctionnement du
systeme de l'invention avec la production d'images par transmission
pour des raisons de facilite d'illustration Un moyen d'exposition
egalement classique est la production d'images par reflexion qui est
utilise pour la copie de documents imprimes.
La figure 3 illustre la feuille de production d'images apres la
rupture des microcapsules P Our simplifier,on represente les
microcapsules brisees dans la zone non ex- posee 28 et non brisees
dans la zone exposee 26 En realite, tout ou partie des capsules peut
egalement etre brisee dans la zone 26 Dans les zones non exposees 28,
le materiau chromogene et le revelateur reagissent pour former une
image visible 30. le centre operationnel du systeme de production
d'images de la presente invention est le materiau mis en capsules ou
la phase interne de la composition de revetement et eventuellement un
materiau chromogene Conformement-a l'invention la phase interne
comprend une composition photo.
16268
1 sensible Specifiquement, la composition photosensible comp- rend un
photoinitiateur et une substance qui subit une modi- fication de
viscosite a l'exposition a la lumiere en presence du photoinitiateur
Cette substance peut etre un monomere, un dimere ou un oligomere qui
est polymerisee zun compose de poids moleculaire plus eleve ou elle
peut etre un poly- mere qui est reticule En alternative, elle peut
etre un compose qui est depolymerise ou decompose de toute autre
maniere a l'exposition.
Dans le cas le plus typique, la composition photosensi- ble comprend
un materiau durcissable aux radiations Les materiaux durcissables par
radiations qui sont utiles en pratique dans la presente invention sont
de preference des materiaux durcissables par polymerisation d'addition
propagee en chaine et amorcee par des radicaux libres ou par
polymerisation ionique Effectivement on peut utiliser toute
composition photopolymerisable qui peut etre mise en capsuleset qui
n'interfere pas avec l'aptitude du materiau chromogene a former
l'image Ces materiaux peuvent etre de facon inherente sensibles a la
radiation actinique auquel cas ils peuvent etre durcis sans
photoinitiateur mais en general ce sont des materiaux qui sont
durcissables en presence d'un photoinitiateur En outre, alors que dans
le cas le plus specifique, lesmateriauxdurcissablesaux radia- tions
subissent une augmentation de viscosite comme resul- tat de la
polymerisation, ils peuvent egalement etre des oligomeres, des
prepolymeres ou des polymeres qui subissent la reticulation lors de
l'exposition En plus des materiaux polymerisables par des radicaux
libres, il peut aussi y avoir des materiaux qui sont polymerises ou
reticules ioniquement, par exemple, par production d'un Lewis acid.
Des materiaux durcissables par radiations qui sont representatifs,
sont des composes organiques ethyleni- quement insatures Ces composes
contiennent au moins un groupe ethylenic terminal par molecule
Specifiquement ils sont liquides mais ils peuvent egalement servir
comme 1 huile de transport pour le materiau chromogene dans la phase
interne. Un groupe de materiaux durcissables par radiations que l'on
prefere est constitue par des composes ethyleniquement insatures
possedant deux ou plusieurs groupes ethylenic terminaux par molecule
Des exemples representatifs de ces composes sont les esters
d'acidesethyleniquement insatures et d'alcohols polyatomiques tels que
le trimethylol triacrylate propane. l O Une autre substance
durcissable par radiations que l'on prefere est un prepolymere
d'acrylate derive de la reaction partielle du pentaerythritol avec
l'acrylic acid ou des esters de l'acrylic acid Des compositions
durcissables par radiations basees sur de tels prepolymeres possedant
une fonctionnalite d'acrylate d'enviroacrylate entre 2 et 3 sont
disponibles dans le commerce sous forme de compositions durcissables
par radiations dans un systeme a deux emballa- ges et vendues par
Richardson Company Melrose Park, Illinois, et notamment RL-1482 et
RL-1483 que l'on recommande de melanger ensemble pour former un vernis
clair durcissable par radiations dans une propor tion de 4,4 parties
de RL-
1482 pour 1 partie de RL-1483.
Des esters d'itaconic acid et methacrylique et d'alcohols
polyatomiques, l'acrylate modifie a l'isocyanate, tels que decritsdans
les brevets E U A N 3 783 151, 3 759 809 et 3.825 479 tous de Carlick
et collaborateurs et qui sont specifiquement inclus par reference sont
egalement utiles.
* Des compositions durcissables par radiations basees sur ces esters
modifies a l'isocyanate et comprenant des diluants reactifs tels que
le tetraethylene diacrylate glycol ainsi que des photoinitiateurs tels
que des resines chlorees des paraffines chlorees et des substances
synergistes de photoinitiation d'amine sont mises dans le commerce
comme vernis d'impression par Sun Chemical Corporation, Carlstat,
N J, sous la marque de fabrique de Resines Suncure.
On trouve une autre categorie de materiaux durcissables utiles dans la
presente invention dans les encres durcis- sables par radiationscomme
composant photosensible/
1 tel qu'un melange d'acrylate depentaerythritol et de photo-
initiateur aliphatic, alicyclic ou aromatic halogen, tels que decrit
dans le brevet E U A n 3 661 614 de Besse- mir et Collaborateurs, qui
est egalement inclus par referen- ce On a un autre type de materiaux
durcissables par radia- tions a savoir des resines halogenees qui
peuvent etre reti- culees par exposition au rayonnement ultraviolet.
Quelques exemples types de materiaux depolymerisables par radiations
utiles dans d'autres modes de realisation de l'invention sont le
3-oximino-2-butanone methacrylate qui subit une scission de la chaine
principale lors de l'exposition aux ultraviolets et les poly 4 '-alkyl
acylo- phenones Voir Reichmanis, E; Am Chem Soc Div Org. Coat Plast
Chem Prepr 1980, 43, 243-251 et Lukac, I.; Chmela S, Int C Onf on
Modif Polym 5 th Bratislava, Czech, July 3-6, I U P A C Oxford,
England, 1979, 1,
176-182.
Le materiau durcissable par radiations ou depoly- merisable constitue
en general la plus grande partie de la phase interne' Il doit y avoir
un materiau durcissable par radiations en une quantite suffisante pour
immobiliser le materiau chromogene lors de l'exposition D 'autre part,
avec un materiau depolymerisable, la phase interne doit etre
constituee de telle sorte que le materiau chro- mogene soit immobilise
avant l'exposition mais libere apres l'exposition et la rupture des
capsules En general, ces materiaux constituent 40 a 99 percent en
poids de la phase interne (base sur le poids de la solution huileuse
contenant le materiau chromogene, la composition photosensible et
l'huile de support lorsqu'elle est presente) Dans quelques modes de
realisations, on a trouve qu'il etait souhaitable de diluer la
composition photosensible avec une huile de support pour ameliorer la
gradation de demi-ton Dans ces cas, on trouve une huile de support
dans les quantites indiquees ci-dessous et les materiaux mentionnes
ci-dessus constituent jusqu'a 40 percent en poids de la phase interne.
L'homme de l'art comprendra qu'il est possible d'uti- liser divers
photoinitiateurs dans la presente invention 1 en fonction de la
sensibilite que l'on desire conformement a la presente invention Ces
composes absorbent le rayonne- ment d'exposition et engendrent un
radical libre seul ou conjointement a un sensibilisateur.
Classiquement, il existe des photoinitiateurs homolyti- ques qui se
coupent pour former deux radicaux et des initi- ateurs que le
rayonnement transforme en une espece active qui engendre un radical en
arrachant un hydrogen a un donneur d'hydrogen Il existe egalement des
initiateurs qui se complexent avec un sensibilisateur pour produire
une espece engendrant des radicaux libres et des initiateurs qui
engendrent autrement des radicaux en presence d'un sensibilisateur On
peut utiliser les deux types dans la presente invention SI le systeme
repose sur la poly- merisation ionique pour retenir la substance
chromogene, 1 ' initiateur peut etre d'un type engendrant un cation ou
un anion suivant la nature de la polymerisation Lors- que par exemple,
on desire une sensibilite a l'ultraviolet, comme dans le cas de la
production d'images par transmis- sion directe en utilisant la lumiere
ultraviolette, des photoinitiateurs convenables sont les " -alkoxy
phenyl ketones, O-acyl V-oximinoketones, quinones polycycliques,
benzophenones et benzophenones substituees, xanthones, thioxanthones,
composes halogens tels que chlorosulfonyl et chloromethyl composes
aromatiques polynucleaires, chlorosulfonyl et chloromethyl composes
heterocyclics, chlorosulfonyl et chloromethyl-benzophenones et
fluorenones, haloalkanes, "-halo-oc-phenylacetophenones; les couples
redox colorant photoreductible-agent reducteur; les paraf fines
halogenees (par exemple, paraffhe bromee ou chlo- ree) et les ethers
benzoine-alkyl.
Dans la presente invention, les composes suivantspeu- vent etre utiles
comme photoinitiateurs: les t -alkoxyphenyl ketones de formule I
X R 2
R 2 OR
16268
1 dans laquelle R 1 represente un groupe alkyl avec (1-4) C (par
exemple, methyle, ethyle, n-propyle, i-propyle, t-butyle, etc), R 2
represente un groupephenyle ou un groupe phenyl substitue dans lequel
le substituant est tel que defini pour X ci-dessus, R 3 represente
l'hydrogen ou un groupe alkyl avec (1-4)C, et X represente l'hydrogen,
un groupe alkoxy possedant de 1 a 4 atomes de carbon (par exemple,
methoxy, ethoxy, propyloxy, etc), un groupe dialkylamino dans lequel
le groupe alkyl contient de 1 a 4 atomes de carbon, un groupe nitro,
un groupe nitroso, un groupe cyano, un groupe mercapto, le chlorine,
le bromine ou l'iodine, un groupe alkyl possedant de 1 a 4 atomes de
carbon, un groupe alkenyl possedant de 1 a 4 atomes de carbon, un
groupe acyl, un groupe phenyl, ou un groupe carboalkoxy possedant de 2
a 5 atomes de carbon; p, t, dialkoxyphenyl ketone de formule II
0 OR 1
K -R 2 x l
X D U 1
OR 1 2 dans laquelle R, R, X sont tels que definis dans la for- mule I
1-phenyl-11,2-propanedione-2-o-benzoyloxime, 9,10-phenanthraquinone,
9,10-anthraquinone, benzophenone de formule III y y dans laquelle X
represente l'hydrogen, un groupe amino, ou un groupe dialkylamino, le
groupe alkyl possedant de 1 a 4 atomes de carbon, et Y represente
l'hydrogen, un groupe alkyl possedant de 1 a 4 atomes de carbon, un 1
groupe alkoxy possedant de 1 a 4 atomes de carbon, un groupe alkenyl
possedant de 1 a 4 atomes de carbon, un groupe phenyl, un groupe
phenyl substitue, un groupe dialkylamino, un groupe nitro, un groupe
nitroso, un groupe cyano, un groupe mercapto, le chlorine, le bromine,
l'iodine, ou un groupe acyl; la xanthone, une chloroxanthone, une
chloromethyl xant Dne, une chlorosulfonyl-xanthone, la thioxanthone,
une chlorothioxanthone, une chloro-methyl-thioxanthone, une
chlorosulfonyl-thioxanthone, le chloromethylnaphthalene, le
chlorosulfonyl-naphthalene, le chloromethyl-anthracene, le
chlorosulfonyl-anthracene, le chloromethyl-benzoxazole, le
chloromethyl-benzothiazole, le chloromethyl-benzimidazole, le
chlorosulfonyl-benzoxazole, le chlorosulfonyl-benzothiazole, le
chlorosulfonyl-benzimidazole, une chloromethyl-quinoline, une
chlorosulfonyl-quinoline, une chloromethyl-benzophenone, une
chlorosulfonyl-benzophenone, une chloromethyl-fluorenone, une
chlorosulfonyl-fluorenone, le carbon tetrabromide,
l'etherbeawinemethyl l'etherbenzoinetriyl-1e-desyl chloride, la
desylamine, le bleu de methylene / ascorbic acid, les hydrocarbons
aliphatic chlores et leurs combi- naisons. Parmi ces composes, on peut
deplacer la sensibilite en ajoutant des substituants afin que les
composes en- gendrent des radicaux lorsqu'ils sont exposes a la
longueur d'ondes de la radiation voulue Pour la sensibilite a la
16268
1 lumiere (bleue) visible, on peut combiner le photoinitiateur
mentionne ci-dessus avec un sensibilisateur tel que la ketone de
Michler, ou une de ces dialkylaminobenzophenone analogue, une
coumarine substituee, un polyene lineaire (par exemple, la
trans-B-carotene) ou un colorant sensibi- lisateur, par exemple un
colorant jaune.
Pour la sensibilite a l'ultraviolet, un photoinitiateur-
sensibilisateur prefere est constitue par une combinaison de la ketone
de Michler et de l'etherbenzo'ine-methyl (rap- port prefere 2:5).
Le photoinitiateur se trouve dans la phase interne en une quantite
suffisante pour amorcer la polymerisation ou la reticulation dans une
courte periode d'exposition Spe- cifiquement en utilisant
l'etherbenzolne-methyl a titre d'exemple, ce photoinitiateur se trouve
present en une quan- tite allant jusqu'a 10 percent par rapport a la
quantite de mate- riau durcissable par radiation dans la phase
interne.
Naturellement la quantite varie selon la nature des autres
constituants de la composition photosensible L'homme de l'art peut
facilement determiner les quantites qui convien- nent suivant les
proprietes d'exposition souhaitees On peut souhaiter un systeme
instantane c'est-a-dire un systeme qui fournit une image avec moins de
0,5 a 1 seconde d'expo- sition, mais parfois on a besoin de temps
d'exposition al- lant de 0,5 jusqu'a 1 minute Le temps d'exposition
reel dependra d'un nombre de variables comme le poids du depot,
l'epaisseur du depot, la substance durcissable aux radia- tions (taux
de photopolymerisation), le type et la source des radiations,
l'intensite delaradiation et sa distance de la feuille.
Il est egalement possible de reduire le temps d'expo- sition en
incorporant un agent dispersant dans la couche de capsules Un agent
dispersant augmente la voie libre moyenne et ainsi intensifie
l'exposition Comme agent dis- persant que l'on peut utiliser dans la
presente invention, on citera l'magnesium oxide.
Le materiaux chromogene que l'on utilise dans la presente 1 invention
sont de preference des producteurs de couleur solubles dans l'huile
qui produisent une couleur par reac- tion avec un materiau revelateur
en presence d'une huile de support En fait, on peut utiliser dans la
presente inven- tion n'importe quel produit chromogene utilise
classiquement dans les papiers sans carbon En general, ces materiaux
sont des composes du type donneur d'electron sans couleur.
Des exemples representatifs de ces producteurs de couleur sont
pratiquement les composes sans couleur qui possedent dans leur
squelette partiel une lactone, un lactam, une sultone, un spiropyrane,
un esterou une structure amido.
P Lus particulierement, ces composes sont des composes de
triarylmethanes, du bisphenylmethane, du xanthene, de thiazine, de
spiropyrane et les analogues Des exemples types sont: cristal Violet
lactone, benzoyl-leuco bleu de methylene, Vert Malachite Lactone,
p-nitrobenzoyl-leuco bleu de methylene,
3-dialkylamino-7-dialkylamino-fluorane, 3 methyl-2,2 '-spirobi
(benzo-f-chrome), 3,3-bis(p-dimethylaminophenyl)phthalide,
3-(pdimethylaminophenyl)-3-(1,2-dimethylindole-3-yl)phthalide,
3-(pdimethylaminophenyl)-3-(2-methylindole-3-yl)phthalide,
3-(pdimethylamino-phenyl)-3-(2-phenylindole-3-yl)phthalide,
3,3-bis(1,2-dimethylindole-3-yl)-5-dimethyl-aminophthalide,
3,3-bis(1,2-dimethylindole-3-yl)6-dimethylaminophthalide,
3,3-bis-(9-ethylcarbazole-3-yl)-5-dimethylaminophthalide,
3,3-bis(2-phenylindole-3-yl)-5-dimethylaminophthalide,
3-p-dimethylaminophenyl-3-(1-methylpyrrole-2-yl)-6-dimethylaminophthal
ide, 4,4 '-bis-dimethylaminobenzhydrine benzyl ether, Nhalophenyl
leuco Auramine, N-2,4,5-thrichlorphenyl leuco Auramine,
Rhodamine-B-anilinolactam, Rhodamine-(p-nitroanilino)lactam,
RhodamineB-(p-chloroanilino)lactam, 3-dimethylamino-6-methoxyfluorane,
3-diethylamino-7-methoxyfluorane,
3-diethylamino-7-chloro-6-methylfluorane,
3-diethylamino-6-methyl-7-anilinofluorane,
3-diethylamino-7-(acetylmethylamino)fluorane, 1
3-diethylamino-7-(dibenzylamino)fluorane,
3-diethylamino-7-(methylbenzylamino)fluorane,
3-diethylamino-7-(chloroethylmethylamino)fluorane,
3-diethylamino-7-(diethylamino)fluorane,
3-methyl-spiro-dinaphthopyrane, 3-ethyl-spiro-dinaphthopyrane,
3,3'-dichloro-spiro-dinaphthopyrane, 3-benzyl-spiro-dinaph topyrane,
3methyl-napht o-(3-methoxybenzo)-spiropyrane,
3-propylspirodibenzoidipyrane, etc On peut utiliser si on le desire
des melanges de ces precurseurs de couleur Sont egalement utiles dans
la presente invention les producteurs de couleur de fluorane decrits
dans le brevet E U A 3 920 510 qui est inclus par reference.
La presente invention ne se limite pas cependant a l'utilisation, a
titre de materiau chromogene, des precur- seurs de couleur mentionnes
ci-dessus En outre, on peut adapter des produits chimiques organiques
qui sont capables de reagir avec des metals lourds pour donner des
salts, des chelates, ou des complexes de metals colores, pour les
utiliser dans cette invention.
Pratiquement, on peut utiliser dans la presente inven- tion tout
materiau de formation de couleur que l'on peut mettre en capsuleset
qui reagit avec un materiau revelateur pour former une image En outre,
il n'est pas necessaire de maintenir la distinction classique entre
les producteurs de couleur et les revelateurs de couleur dans le
systeme de l'invention C'est-a-dire, dans certains modes de rea-
lisation, le materiau chromogene peut etre ce que l'on designe
generalement comme un revelateur de couleur pourvu que ce que l'on
nomme ainsi revelateur de couleur n'absorbe pas dans la domaine de la
radiation d'exposition pour inter- ferer avec la production d'images
reussie.
En plus du materiau chromogene et du materiau photo- sensible, la
phase interne de la presente invention peut egalement contenir une
huile de support Les huiles de
16268
1 support que l'on prefere sont des solvants faiblement po- laires
possedant des points d'ebullition superieurs a 1700 C et de preference
se situant dans le domaine de 1800 C A 3000 C Les huiles de support
utilisees dans la presente invention sont specifiquement celles
utilisees classique- ment dans la fabrication du papier sans carbon
Ces huiles sont generalement caracterisees par leur aptitude a dissou-
dre la Cristal Violet Lactone a une concentration de 0,5 percent en
poids ou plus Cependant, la presence d'une huile de support n'est pas
toujours necessaire Le fait de savoir si on doit utiliser une huile de
support depend de la solubilite du materiau chromogene dans la
composition photosensible avant l'exposition, de la nature du materiau
chromogene et de la viscosite des caracteristiques de la phase interne
Lorsqu'il y en a, les huiles de support sont par exemple: des
biphenyls alkyles (p ex, mono-isopropylbiphenyl), des biphenyls
polychlores, l'huile de Ricin, l'huile minerale, le kerosene
desodorise, les huiles minerales naptheniques, le dibutyl phthalate,
la paraffine bromee, le dibutyl fumarate, et leurs melanges On
preferece les biphenyls alkyles qui sont generalement moins toxiques.
La presence d'une huile de support affecte et peut etre utilisee pour
controler la qualite des tons des images obtenues Alors que la qualite
de ton (gradation de demi- ton), n'est pas critique lorsqu'il s'agit
de copier des documents imprimes, elle est un facteur important de la
reproduction fidele des images graphiques Des etudes initiales
montrent que lorsqu'on utilise le trimethylol triacrylate propane dans
le materiau durcissable aux radiations, la presence de 20 percent
d'huile de support telle que la paraffine bromee ameliore les qualites
de ton.
Conformement a l'invention, le materiau chromogene est incorpore dans
la phase interne en une quantite suffi- sante pour produire une image
visible de densite voulue par reaction avec le revelateur En general,
ces quantites se situent d'environ 0,5 a environ 20,0 percent par
rapport au
16268
1 poids de la solution de phase interne (par exemple, monomere ou
monomere et huile) contenant le chromogene Un domaine prefere se situe
d'environ 2 percent a environ 7 percent La quantite du materiau
chromogene necessaire pour obtenir des images convenables depend de la
nature du chromogene, de la nature de la phase interne et du type du
systeme de production d'images Plus precisement, on utilise moins de
materiau chromogene dans la phase interne d'un systeme d'autoproduc-
tion d'images en comparaison ave c un systeme de transfert.
Ceci provient du fait que le materiau revelateur est co- depose sur un
substrat commun avec le materiau chromogene mis en capsuleset qu'il y
a une tendance du materiau chro- mogene a diffuser a travers la paroi
des capsules et a reagir avec le materiau revelateur au cours du
stockage et du fait qu'il n'y a pas de perte inherente dans le
transfert.
Un moyen d'eviter une coloration non desiree dans une feuille
d'autoproduction consiste a reduire la quantite du materiau chromogene
dans la phase interne Un autre moyen consiste a incorporer des
suppresseurs de couleur avec le materiau chromogene.
Specifiquement, une feuille de production d'images par transfert
contient 6 percent de materiau chromogene dans la phase interne tandis
que les feuilles d'autoproduction d'images sont fabriquees en
utilisant 1,5 a 3 percent de mate- riau chromogene.
Comme on l'a indique ci-dessus, on peut elaborer les systemes de
production d'images de la presente invention afin qu'ils soient
sensibles a n' importe laquelle des radia- tions: ultraviolet,
infrarouge, rayons X, faisceau d'ion, et visibles Pour ce qui est de
la possibilite de manipu- lation a la lumiere ambiante, on prefere les
systemes de production d'images sensibles a l'ultraviolet Les systemes
de production d'images sensibles a l'ultraviolet convien- nent pour
l'enregistrement des images a partir d'un tube a rayons cathodique
ainsi que pour la reproduction d'images a partir d'un photomasque
transparent ou trans- lucide L'ensemble de ces systemes repose sur la
radiation ultraviolette transmise pour exposer les systemes de pro-
1 duction d'images Cependant, on a constate que la sensi- bilite a
l'ultraviolet ne convient generalement pas lors- que l'on veut
reproduire un document imprime par production d'images par reflexion
(par exemple, production d'images par reflexion de contact ou
production d'images par projec- tion optique en utilisant la lumiere
reflechie) La raison en est que la grande majorite des documents
imprimes sont faits de papier contenant des agents d'avivage optique
ou Ti O 2 Ces agents agissent comme des colorants noirs dans le
systeme de production d'images a l'ultraviolet et ils absorbent la
radiation ultraviolette En consequence, le fond et les zones d'images
sont tous deux des absorbeurs d'ultraviolet et il n'y a pas de
distinction d'images par production par reflexion.
Pour realiser des copies de documents imprimes, on a trouve qu'il
etait souhaitable d'utiliser un materiau sensible a la lumiere bleue
En utilisant un materiau sensible a la lumiere bleue, on peut rendre
le systeme manipulable a la lumiere ambiante en y incorporant un colo-
rant filtre jaune fugitif que l'on decolore, que l'on rend autrement
inactif ou que l'on elimine du systeme de produc- tion d'images avant
l'exposition Le colorant jaune absorbe la lumiere bleue et empeche le
materiau de production d'i- mages selon l'invention d'etre expose, par
exemple, lors- qu'on le sort d'un emballage protecteur de la lumiere
et qu'on l'installe dans un appareil d'exposition On peut incorporer
le colorant fugitif dans le systeme de production d'images dans une
couche separee qui recouvre la couche des materiaux pltosensibles et
chromogenes mis en capsules ou on peut fixer le colorant fugitif dans
la paroi capsu- laire d'une micro-capsule a parois distinctes On
connait bien le colorant fugitif jaune dans le metier Les colorants
que l'on prefere sont ceux que l'on peut rendre inactifs ou que l'on
peut enlever du systeme de production d'images avec la plus grande
facilite Lorsqu'on utiles ces colorants, on chauffe le materiau de
production d'images dans l'appa- reil d'exposition a une temperature a
laquelle le colorant 1 est decolore avant l'exposition Ensuite, on
peut exposer les materiaux de production d'images en appliquant la lu-
miere dans le domaine du bleu visible En plus des colorants fugitifs
decolorables thermiquement, l'invention s'ouvre egalement a
l'utilisation des colorants qui sont decolores par oxydation, bien
que, en utilisant ces colorants, il soit normalement necessaire
d'avoir recours a une etape de traitement liquide pour decolorer les
colorants.
On peut egalement obtenir la possibilite de manipulation a la lumiere
ambiante des systemes sensibles a la lumiere visible en reglant la
sensibilite du systeme photosensible afin qu'une exposition plus
intense soit necessaire pour activer le systeme.
On peut mettre en capsulesde maniere classique la phase interne telle
que decrite ci-dessus On a mis en capsules des materiaux chromogenes
solubles dans l'huile dans des materiaux formant des parois
hydrophiles tels que des mate- riaux formant des parois en gelatine
(voir les brevets
E.U A N 2 730 456 et 2 800 457 de Green et Coll) com- prenant la gomme
arabique,l'polyvinyl alcohol, la carboxymethyl-cellulose; des
producteurs de parois resorcinol-formaldehyde (voir brevet E U A N 3
755 190 de Hart et Col), des producteurs de parois d'isocyanate (voir
brevet E.U A N 3 914 511 de Vassiliades) des producteurs de parois
isocyanate-polyol (voir brevet E U A N 3 796 669 de Kiritani et Coll)
des producteurs de parois urea-formaldehyde et plus particulierement
des producteurs de parois ureeresorcinol formaldehyde (dans lesquels
la propriete oleophile est augmentee par l'addition de resorcinol)
(voir les brevets E U A N 4 001 140;
4.087 376 et 4 089 802 de Foris et Col) la resine
melamine-formaldehyde et l'hydroxypropyl cellulose (voir le brevet E.U
A generalement designe n 4 025 455 de Shackle) Dans la mesure
necessaire a la description complete de ces materiaux de formation de
parois, les brevets mentionnes ci-dessus sont specifiquement inclus
par reference On a realise la mise en microcapsulespar une variete de
tech-
1 niques connues comprenant la coacervation, la polymerisation
interfaciale, la polymerisation d'un ou plusieurs monomeres dans une
huile, ainsi que par diverses methodes de fusion, de dispersion et de
refroidissement.
Le materiau pour la formation des capsules utilise dans un systeme de
production d'images donne est choisi en fonction de la composition
photosensible qui se trouve dans le materiau mis en capsules, Ainsi,
la paroi capsulaire formee doit transmettre la radiation d'exposition
Parmi les systemes ci-dessus, on prefere les capsules
urea-resorcinol-formaldehyde et de gelatine.
La dimension moyenne des capsules utilisees dans la presente invention
se situe generalement d'environ 1 a microns En regle generale, la
resolution de l'image s'ameliore quand la dimension des capsules
diminue; il y a cependant une reserve, a savoir que si la dimension
des capsules est trop faible, selon la nature du substrat sur lequel
on depose les capsules, les capsules peuvent disparaitre dans les
pores ou dans la fibre dans le substrat, mais meme des capsules d'une
dimension aussi grande que microns fournissent une resolution
satisfaisante dans la presente invention Dans le dernier cas, les
inegalites dans le substrat peuvent masquer les capsules de l'expo-
sition et diminuer ainsi la qualite de l'image Elle peut egalement ne
pas etre rompue lors de l'application de pres- sion Au vu de ce qui
precede, on a constate que le domaine de la dimension moyenne des
capsules que l'on prefere se situe d'environ 3 a 15 microns et en
particulier d'environ 3 a 10 microns bien que techniquement les
capsules peuvent se situer jusqu'a une taille telle qu'elles soient
visibles a l'oeil humain.
Selon la presente invention, on prepare des compositions de revetement
capsulaire d'une maniere classique Puisque le materiau photosensible
mis en capsules de la presente invention est generalement hydrophobe,
les constituants formant les parois et le liant formant le film
doivent etre hydrophiles et solubles dans un liquide a base aqueuse
16268
1 comme cela est classique dans la formation de compositions de
revetement contenant des capsules Autrement, dans cer- tains systemes
inverses connus la phase aqueuse peut etre dispersee en une phase
continue hydrophobe On peut preparer les microcapsules utilisees dans
la presente invention selon les methodes decrites dans les brevets E U
A mentio- nnes ci-dessus ou par des methodes semblables Par exemple,
on disperse une solution d'huile de la phase interne compre- nant la
composition photosensible et chromogene dans une phase continue
contenant les constituants de formation de parois, et on realise la
mise en microcapsules par, par exemple, entre autres, coacervation
oupolymerisation interfaciale On peut preparer des systemes en phase
ouverte en dispersant la phase interne dans une solution de liant
polymere et en reglant la viscosite de la dispersion pour le
revetement Parmi une grande variete des liants conve- nables, on
citera la gelatine, l'polyvinyl alcohol, le polyacrylamide, les
reseaux acryliques etc. On applique et on seche les compositions de
revetement ainsi formulees sur un rouleau de papier continu Pour
preparer les feuilles d'autoproduction, on peut melanger les materiaux
revelateurs avec la composition de revetement et appliquer le melange
au rouleau de substrat ou predeposer le melange sur le substrat sous
forme d'une couche contigue distincte Les pratiques utilisees dans le
brevet E U A NO 4 010 292 pour preparer des feuilles d'autoproduction
sont egalement utiles dans la presente invention On peut uti- liser
toutes techniques ordinaires de revetement ou d'im- pression pour
realiser des feuilles de production d'images selon l'invention y
compris les moyens tels que le revete- ment au rouleau ou a la lame.
Les compositions de revetement de cette invention peu- vent contenir
n'importe lequel des additifs divers connus dans l'art du papier sans
carbon pour ameliorer les carac- teristiques des manipulations de la
feuille de copie enduite comme un materiau de tenue (par exemple des
particules d'starch), des particules de silice pour eviter les petites
16268
1 taches lorsqu'on utilise un pincement par pression pour rompre les
capsules, etc. Dans son principal mode de realisation, le systeme de
production d'images de la presente invention est utilise pour produire
des copies de documents imprimes, et, comme tel, le substrat sur
lequel on depose la composition de revetement est du papier Le papier
peut etre un stock brut a usage commercial ou un papier de qualite
speciale tel que du papier de cliches et du papier roule au chromium.
Les derniers exemples conviennent lorsqu'on utilise de tres fines
microcapsules, par exemple des capsules posse- dant une dimension
d'environ 1 a 5 microns, car la surface de ces papiers est plus lisse
et les microcapsules ne penetrent pas aussi facilement dans les fibres
de la ma- tiere premiere On peut egalement utiliser dans l'invention
des substrats transparents tels que le terphtalate de
polterephthalate- ethylene et les substrats translucides.
Le materiau revelateur utilise dans la presente inve- ntion est un
compose ou un materiau capable de reagir avec le materiau chromogene
pour produire une image en couleur.
Dans le cas le plus typique, le materiau revelateur est un compose
accepteur d'electron ou un revelateur dit de couleur Cependant, au
sens le plus large, le terme "mate- riau revelateur" tel qu'il est
utilise ici designe cette moitie des reactifs formant la couleur qui
n'est pas mise en capsules avec la composition pohtosensible Donc,
comme indique precedemment, on peut mettre en capsules des compo- ses
generalement reconnus comme revelateur de couleur a titre de materiau
chromogene dans la presente invention, et on peut utiliser a
l'exterieur des capsules des composes generalement reconnus comme
producteur de couleur dans le systeme de l'invention.
Les materiau revelateurs utilises dans la presente invent- ion sont
ceux generalement utilises dans la technologie du papier sans carbon
et ils sont bien connus Pour illus- ter on citera les exemples
specifiques suivants: mineraux argileux tels que argile acide, argile
active, attapulgite, etc; des organic acids tels que l'tannic acid,
16268
1 l'gallic acid, le propyl gallate, etc; des poly- meres acidstels que
les resines phenol-formaldehyde, les resines de condensation phenol
acetylene, les condensats entre un carboxylic acid organique possedant
au moins un groupe hydroxy et le formaldehyde, etc; des salts metal-
lic ou des carboxylic acids aromatiques tels que le zinc salicylate,
le tin salicylate, le 2-hydroxyzinc naphthoate, le
3,5-di-tertbutyl-zinc salicylate, les salts metalliques solubles dans
l'huile des resines novolaques phenol-formaldehyde (par exemple, voir
les bre- vets E U A N O 3 672 935; 3 732 120 et 3 737 410) tels que la
resine phenol-formaldehyde soluble dans l'huile modifiee au zinc tel
que decrite dans le brevet E U A.
NO 3 732 120, le zinc carbonate, etc et leurs melanges.
A nouveau, dans la mesure necessaire a la description complete de ces
materiaux, les brevets mentionnes ci-dessus sont specifiquement inclus
par reference Un revelateur generalement utilise est une combinaison
de kaolin et de resine phenolique.
* Quand on l'utilise dans une feuille de revelateur pour recevoir une
image provenant d'une feuille de production d'ima- ges par transfert,
le revelateur de couleur peut etre melan- ge avec un liant tel que le
latex, l'polyvinyl alcohol, le copolymere maleic anhydride-styrene,
l'starch et la gomme arabique IL est clair que l'on peut utiliser a
cet effet tous les liants bien connus comme materiau pour former un
film.
Les feuilles de copie par autoproduction soumises a la pression pour
briser les capsules comprennent de preference une couche qui empeche
l'elimination du revetement de cap- sules lorsque la feuille
autocontenue passe a travers un systeme d'application de la pression
On designe un tel revetement couche de non blocage et on peut la
former au moyen de n'importe quel polymere formant un film qui soit
transparent vis a vis de la radiation d'exposition Comme exemple
representatif de polymeres formant une couche de non blocage
convenable on citera l'polyvinyl acetate,
16263 etc. On peut exposer et developper une feuille de production
d'images realisant le systeme de production d'images de l'invention en
utilisant un appareil d'exposition tout a fait simple Dans sa forme la
plus simple pour la produc- tion d'imagespar reflexion, l'appareil
necessite seulement une source de radiations, des moyens pour
concentrer la radiation d'exposition de l'original sur la feuille de
production d'images et des moyens pour briser le materiau mis en
capsules On peut utiliser des moyens simplifies comme ceux-ci avec
l'invention car le developpement est essentiellement un procede a sec
avec le revelateur et le materiau chromogene qui reagissent seulement
dans les gouttelettes infinitesimales de solvant mis en capsules dans
la phase interne En outre, le materiau chromogene et le revelateur se
trouvent sur la feuille de production d'images dans les quantites
(densite spatiale) necessaires pour la production d'images, et en
consequence l'invention elimine les moyens elabores necessaires dans
la plupart des systemes de photocopie anterieurs pour deposer et me-
surer l'agent de developpement sur la feuille de produc- tion d'images
en quantite suffisante.
On illustre l'invention avec plus de detail au moyen des exemples non
limitatifs suivants Exemple 1
Preparation de microcapsules photosensibles a l'ultra- violet
(Capsules UF).
En agitant, on ajoute a 25 parties d'une solution filtree preparee en
dissolvant 5,0 parties de gomme ara- bic (celanese; qualite A-13,
gomme arabique speciale) dans 50,0 parties d'water distillee, 26,9
parties d'une solu- tion a 17,1 percent (solides totaux) de copolymere
isobutylene/ maleic anhydride et d'sodium hydroxide, preparee par
addition de 5,44 parties du copolymere isobutylene/anhydride maleique
(poids moleculaire moyen = 1,0 x 10) et de 2 parties d'sodium
hydroxide dans 32,5 parties d'water distillee en agitant et en
chauffant a 920 C pendant 2 heures Ensuite, on ajoute 38,3 parties
d'water distillee
16268
1 puis apres chauffage a 600 C, on ajuste le p H du melange resultant
a 4,0 (a partir d'un p H initial de 8,8) par l'ad- dition en portion
d'sulfuric acid aqueux a 10 percent (V/V)
En maintenant la temperature a 600 C et une agitation cons- tante, on
ajoute 6,6 parties d'urea et 0,8 parties de resorcinol et on reajuste
le p H du melange a 4,0 avec l'sulfuric acid aqueux a 10 percent (V/V)
comme decrit precedemment.
La solution terminee, designee par la suite comme la phase aqueuse,
est maintenue a 60 C pour un emploi immediat.
La preparation de la phase interne, connue par la suite comme etant la
phase organique, s'effectue de la maniere suivante: dans un melange de
40,0 parties de trimethylol-propane triacrylate (trimethylol-propane
triacrylate) et de 10,0 parties de metha- methyl (MMA) on dissout en
agitant et en chauf- fant a 90 C, 3,0 parties du precursseur de
couleur, 3-diethylamino-6-methyl-7-anilinofluorane Tout en laissant le
melange refroidir a 60 C, on ajoute 2,5 parties de benzoine methyl
etheret 1,0 parties de 4,4'-bis(dimethylamino)benzophenone et on
laisse le melange sous agitation jusqu'a dissolution complete de ces
materiaux On maintient la phase organique terminee a 600 C pour un
emploi immediat.
La preparation de microcapsules urea-formaldehyde se fait de la
maniere suivante: a un melangeur commercial Waring, muni d'un controle
de vitesse constitue d'un apport en puissance de voltage variable
(autotransformateur vari- able; domaine de O a 140 volts) prechauffe a
600 C au moyen d'un approvisionnement en air pulse et chauffe, on
ajoute la totalite de la phase aqueuse Avec le melangeur fonctionnant
a 40 volts, on ajoute avec precaution la tota- lite de la phase
organique, egalement prechauffee a 600 C enun courant mince continu
Avec les dispositions prises pour maintenir la temperature interne a
600 C, le melangeur fonctionne a 90 volts pendant 45 secondes pour
realiser l'emulsionnement Directement apres cette periode de 45
secondes, on diminue le reglage d'apport en puissance a volts, on
preleve une portion et on determine la dimen- sion moyenne des
particules par un examen visuel de l'emul- sion sous un microscope La
dimension moyenne des particules
16268
1 est de 4,5 microns.
Apres cette determination, on ajoute en une fraction
18,4 parties d'un formaldehyde aqueux a 37 percent (P/V) prechau- ffe
a 600 C Apres un melange pendant 2 heures, on transfere le melange
dans un recipient chauffablemuni d'un agitateur mecanique efficace, on
maintient la temperature a 600 C et on ajoute une solution de 0,6
parties de amino sulfate- nium dans 12,2 parties d'water avec une
agitation a vitesse elevee Apres 1, 0 heure d'agitation, on enleve
l'agitateur mecanique, on prend des dispositions pour une agitation
niagnetiq-ue et on ajuste le p H a 9,0 (a partir d'un p H ini- tial de
3,2) par addition en fraction d'sodium hydroxide aqueux a 10 percent
(P/V) On termine la preparation des micro- capsules par l'addition de
2,8 parties de sodium bisulfite suivi d'une agitation supplementaire
de 10 minutes.
Preparation des feuilles sensibles a la lumiere a par- tir de la
preparation de Microcap S Ules ci-dessus.
On depose une bouillie constituee de 10 parties de microcapsules
sensibles a la lumiere ci-dessus et de 10 parties d'water distillee
sur un stock de papier glace noir et blanc de 36,3 kg en utilisant une
ti ge a abaissement de niveau h 10 comme appareil de revetement et on
seche les papiers enduits rapidement dans un four a circulation d'air
chaud a 950 C; les feuilles seches resultantes sont immediatement
utilisables ou elles peuvent etre stockees pour un emploi ulterieur.
Preparation de la feuille de revelateur
A 218 parties d'water on ajoute avec une legere agitat- ion 5,8
parties d'une suspension aqueuse a 50 percent de latex
styrenebutadiene, 40 parties d'starch ethyl a 1,5 percent aqueux a 10
percent,17 parties de gel de silice hydrate, 21 parties de zinc
carbonate, 13 parties de sodium silicate aqueux a 47 percent, 1 partie
d'sodium et 130 parties d'argile Silton F-150 Apres melange a
temperature ambiante pendant 1 heure, on stabilise le melange par
l'addition de 0,1 parties de formaldehyde aqueux a 37 percent et on le
depose sur un stock de papier glace noir et blanc de 3 6,3 kg en
utilisant un barreau a abais-
16263 sement de niveau g 10 comme appareil de revetement On termine
les feuilles par un sechage bref dans un four a air chaud recycle (950
C).
Reproduction d'images en utilisant les feuilles sen- sibles a la
lumiere ci-dessus.
L'appareil utilise dans la reproduction des images en utilisant les
feuilles sensibles a la lumiere est cons- titue de: une source de
lumiere proche UV (2,15 watt F-
T 8-BLB ampoules de lumiere noire), une diapositive photo- graphique
positive, une plaque couvrante en verre plate et une pile de calendre
capable de fournir au moins 5,35 kg par cm/lineaire de pression
d'ecrasement (30 lb par pouce lineaire) On reproduit des images de la
maniere suivante: on place une feuille sensible a la lumiere avec la
surface sensible a la lumiere vers le haut sur une surface
horizontale, on superpose la diapositive positive sur cette feuille,
puis la plaque couvrante en verre et on irradie le montage pendant des
periodes de 1, 2, 3 et 4 secondes au moyen de la source de lumiere UV
mentionnee ci-dessus et placee de facon parallele et a environ 12,7 cm
du montage ci-dessus Apres l'exposition, on place la feuille sensible
a la lumiere contre une feuille de develop- pement et de reception de
l'image preparee comme ci-dessus.
On place les feuilles de telle sorte que les couches actives de
chacune soient en contact intime et on calendre les feuilles
assemblees De tels traitement et separation des feuilles conduisent a
la production d'une image noire positive inverse Les expositions de 1
et 2 secondes don- nent des images de qualite pratiquement semblable,
avec une bonne resolution et une bonne gradation de demi-ton.
L'exposition de 2 secondes donne un fond colorant developpe et quelque
peu moins transfere Les expositions de 3 et 4 secondes donnent une
intensite d'image plus faible typique de surexposition.
Exemple 2
Preparation de microcapsules photosensibles a l'ultra- violet
(Capsules UF).
16268
1 On prepare une phase aqueuse exactement de la meme maniere et dans
les memes proportions que decrit dans l'exemple 1.
La preparation de la phase organique se deroule de la maniere
suivante: a 50,0 parties de tetraethylene glycol diacrylate
(tetraethylene glycol diacrylate), on ajoute en chauffant a 900 C et
en agitant 3,0 parties du meme precursseur de couleur que mentionne
dans l'exemple 1 Apres dissolution complete du precursseur de couleur,
on laisse refroidir le melange a 600 C et on ajoute successivement 2,5
parties de benzoine methyl etheret 1,0 parties de
bis-4,4'-(dimethylamino)benzophenone et on agite le melange a 600 C
jusqu'a dis- solution complete On maintient la phase organique a 600
C pour un emploi immediat.
La preparation des capsules urea-formaldehyde se fait exactement de la
maniere decrite dans l'exemple 1 avec l'obsprvation et la modification
importante suivante apres addition avec precaution de la phase
organique a la phase aqueuse dans le melangeur, le melangeur
fonctionne a 90 volts pendant 60 secondes au lieu de 45 secondes et la
dimension des gouttelettes d'emulsion observee est en moyenne, de 5,0
microns au lieu de 4,5 microns On ter- mine la preparation de capsules
exactement comme decrit dans l'exemple 1.
Preparation des feuilles sensibles a la lumiere a partir de la
preparation de microcapsules ci-dessus.
On depose une bouillie constituee de 10 parties de la preparation de
microcapsules ci-dessus et de 10 parties d'water distillee sur un
stock de papier glace noir et blanc de 36,3 kg en utilisant une tige a
abaissement de niveau de 4 10 comme decrit dans l'exemple 1 On termine
la pre- paration des feuilles sensibles a la lumiere exactement comme
decrit precedemment et les feuilles sensibles a la lumiere que l'on
obtient sont immediatement utilisables ou peuvent etre stockees pour
un emploi ulterieur.
Reproduction d'imaqes en utilisant les feuilles sensibles a la lumiere
ci-dessus.
16268
1 L'appareil utilise pour la reproduction d'images est exactement le
meme que celui decrit dans l'exemple 1 Des expositions de 1 a 4
secondes n'amenent pas d'images deve- loppees, cependant, des
expositions de 1 et 2 minutes don- nent une reproduction d'images en
noir de bonne qualite apres developpement par calendrage contre la
meme feuille de reception d'images que celle utilisee et decrite dans
l'exemple 1.
Exemple 3
Preparation de microcapsules photosensibles a l'ultra- violet
(Capsules UF).
On prepare une phase aqueuse exactement de la meme ma- niere et dans
les memes proportions que cela est decrit dans l'exemple 1 La
preparation d'une phase organique se deroule ainsi: A 50,0 Parties de
trimethylolpropane triacrylate on ajoute en chauffant a 90 C et en
agitant, 0,75 parties du precursseur de couleur utilise dans l'exemple
1 Apres dissolution complete du precursseur de couleur on laisse
refroidir le melange a 60 C et on ajoute successivement 2,5 parties de
benzoine methyl etheret 1,0 parties de
bis-4,4'-(dimethylamino)benzophenone et on agite le melange a 60 C
jusqu'a dissolution complete On maintient la phase organique a 60 C
pour un emploi immediat.
La preparation de microcapsules urea-formaldehyde se fait exactement
comme cela est decrit dans l'exemple 1 avec l'observation et la
modification importante suivante: apres addition soigneuse de la phase
organique a la phase aqueuse dans le melangeur, l'appareil fonctionne
a 90 volts pendant 60 secondes au lieu de 45 secondes et la dimension
des gouttelettes d'emulsion observee est en moyenne de
6,5 microns au lieu de 4,5 microns On termine la prepara- tion des
capsules exactement comme decrit dans l'exemple 1.
Preparation des feuilles sensibles a la lumiere a par- tir de la
preparation de microcapsules ci-dessus.
On prepare des feuilles d'autoproduction sensibles a la lumiere par un
depot a abaissement de niveau (tige a abais-
16268
1 sement de niveau " 22) d'une bouillie constituee de 20 parties de la
preparation de capsules ci-dessus, de 5 par- ties d'starch non cuit
(Keestar 339) et de 20 parties d'water distillee sur un substrat en
papier glace noir et blanc de 36,3 kg prealablement enduit avec la
couche de developpement d'image suivante: on depose en utilisant un
barreau a abaissement de niveau de 4 22 une bouillie constituee de
parties d'argile de depot de kaolin # 2, 2,94 parties de gel de silice
hydrate, 1,32 parties d'starch ethyl a 1,5 percent, 3,82 parties de
latex styrene-butadiene, 5,88 parties de resine novolaque zinguee et
0,24 parties d'hexasodium metaphosphate dans 50,8 parties d'water.
On prepare des feuilles comme souligne ci-dessus et avec des poids de
depot de capsules actives d'un demi et d'un quart L'exposition des
feuilles de diverses resis- tances pleine, de moitie ou du quart pour
des periodes se situant de 2 a 64 secondes donnent des images de
qualite variable dependant directement du poids du depot actif.
Ainsi, en utilisant des feuilles de concentration de un quart, une
exposition de 2 secondes comme decrit en detail dans l'exemple 1,
donne des images noires de bonne qualite.
Sur les feuilles de concentration de une moitie, des expo- stions de 4
secondes sont necessaires pour une bonne qualite d'images, alors que
pour les feuilles de pleine resistance des expositions de 32 secondes
sont necessaires pour une bonne reproduction d'images.
Exemple 4
Preparation de microcapsules photosensibles a l'ultra- violet
(Capsules UF).
On prepare une phase aqueuse exactement de la meme ma- niere et dans
les memes proportions que decrit precedemment dans l'exemple 1 La
preparation d'une phase organique se fait de la maniere suivante: A
50,0 parties de trimethylc Ipropane trimethacrylate (TMPTMA) on ajoute
en chauffant a 900 Cet en agitant, 3,0 parties du leuco colorant de
cristal violet lactone et 5,0 parties de benzoine methyl etherOn agite
le melange jusqu'a dissolution complete et on laisse refroidir
16268
1 A 600 C On maintient la phase organique a 600 C pour un emploi
immediat.
La preparation de capsules urea-formaldehyde se fait exactement comme
decrit dans l'exemple 1 Apres emulsion- nement, on observe que la
dimension des gouttelettes en emulsion est en moyenne de 6,0 microns
On termine la pre- paration des microcapsules exactement de la meme
maniere que decrit dans l'exemple 1.
Preparation des feuilles sensibles a la lumiere a par- tir de la
preparation de microcapsules ci-dessus.
On depose une bouillie constituee de 10 parties de la preparation de
microcapsules ci-dessus et de 10 parties d'water distillee sur un
papier vierge d'impact prealablement enduit (individuellement) avec
des couches de developpement d'images Ces couches de developpement
consistent dans un cas en une resine novolaque zinguee deposee avec un
solvant et dans l'autre cas en un melange seche et depose sous forme
aqueuse d'argile de depot de kaolin g/ 2, d'starch ethyl a 1,3
percent, de latex styrene-butadiene, de resine novo- laque zinguee et
d'agents dispersifs comprenant: l'hexasodium metaphosphate, l'amino
polyphaphoniquacid et le polyelectrolyte sodiumcarboxylate On utilise
comme appareil pour le depot un barreau a abaissement de niveau # 12
On seche les papiers enduits par une breve exposition a de l'air a 950
C dans un four a air chaud recycle et les feuilles sensibles a la
lumiere resultantes sont immediatement utilisables ou peuvent etre
stockees pour un emploi ulterieur.
Reproduction des images en utilisant les feuilles sensibles a la
lumiere ci-dessus.
L'appareil utilise pour l'exposition des feuilles sen- sibles a la
lumiere est exactement le meme que celui decrit dans l'exemple 1 On
realise des expositions de contact par transmission d'une diapositive
photographique positive avec des durees d'exposition de 16 et 32
secondes pour des echantillons de microcapsules sensibles a la lumiere
enduites sur l'ensemble des couches de revelateur mentionne
precedemment Apres l'exposition, on developpe les images latentes par
un calendrage manuel des feuilles entre une plaque de verre et un
rouleau en caoutchouc dur, en main- tenant une force de contact d'au
moins 5,35 kg par centi- metre lineaire Le developpement par un tel
traitement des echantillons fait en utilisant les deux types des cou-
ches des revelateurs d'images et pour l'ensemble des durees
d'exposition donne une reproduction d'images bleue de bonne qualite
pratiquement semblable Qualitativement, le temps d'exposition le plus
long donne legerement moins de develo- ppement de l'image de fond sur
les deux types des couches de revelateur d'images et pour les durees
d'exposition, la couche de revelateur enduite sous forme aqueuse donne
une intensite legerement plus grande de l'image du colorant developpe.
Apres cette description de l'invention, on comprendra que l'invention
n'est pas limitee a ces produits et ces procedes precis et qu'il est
possible d'y apporter des modifications sans pour autant sortir de la
portee de l'invention qui est definie dans les revendications
suivantes.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Systeme de production d'images dans lequel sont formees des images
par une reaction semblable a une image d'un ou plusieurs materiaux
chromogenes et d'un revelateur, caracterise en ce qu'il comprend: un
substrat possedant des faces recto et verso, un materiau chromogene,
une composition photosensible,un depot contenant le materiau
chromogene et la compo-sition photosensible sur une des dites faces
recto et ver-so, etun materiau revelateur capable de reagir avec le
mate-riau chromogene pour former une image visible, la composition
photosensible etant mise en capsules dans des capsules brisables par
pression a titre de phase interne, et dans lequel des images sont
formees en exposantde facon semblable a l'image le depot aux
radiations actini-ques et en brisant au moins une portion des capsules
de telle sorte que le materiau chromogene et le revelateur reagissent
de facon structuree dans les zones exposeesou non exposees pour former
une image selon l'exposition.2 Systeme de production d'images selon la
revendication 1 caracterise en ce que le systeme est un systeme de
travail positif et en ce que le materiau chromogene et le
revelateurreagissent dans les zones non exposees.3.Systeme de
production d'images selon la revendication 2 caracterise en ce que la
phase interne est mise en capsulesdans une microcapsule possedant une
paroi capsulaire distin-cte. 4 Systeme de production d'images selon la
revendication 3 caracterise en ce que la composition photosensible
comprendun materiau durcissable a la radiation.Systeme de production
d'images selon la revendication 4 caracterise en ce que le materiau
chromogene est misen capsules avec la composition photosensible.6
Systeme de production d'images selon la revendication162681 5
caracterise en ce que le materiau chromogene est un compo-se donneur
d'electrons pratiquement sans couleur.7 Systeme de production d'images
selon la revendication6 caracterise en ce que la materiau revelateur
est un compo-se accepteur d'electrons. 8 Systeme de production
d'images selon la revendication 4 caracterise en ce que la composition
photosensible estsensible a la radiation ultraviolette, infra-rouge,
rayons-X, faisceau d'electron ou visible.9 Systeme de production
d'images selon la revendication 4 caracterise en ce que la composition
photosensible estsensible a la radiation ultraviolette.Systeme de
production d'images selon la revendica-tion 4 caracterise en ce que la
composition photosensible est sensible a la lumiere bleue qui possede
une longueurd'Q Ade se situant dans le domaine de 380 a 480 nm.11
Systeme de production d'images selon la revendica-tion 4 caracterise
en ce que le systeme comprend des moyens pour proteger de facon
temporaire la composition du depotdes radiations ambiantes de telle
sorte qu'on puisse mani-puler le systeme a la lumiere ambiante pendant
au moins une courte duree sans interferer avec l'aptitude a formerdes
images du systeme.12 Systeme de production d'images selon la
revendica-tion 11 caracterise en ce que les moyens de protection
sontcontenus dans la paroi de la capsule brisable par pression.-13 _
Systeme de production d'images selon la revendica-tion 11 caracterise
en ce que les moyens de protection com-prennent un colorant fugitif
jaune qui absorbe la lumiere dans la region de longueur d'onde se
situant de 380 a480 nm.14 Systeme de production d'images selon la
revendica-tion 13 caracterise en ce que le colorant fugitif jaune est
contenu dans une couche recouvrant la composition dedepot.Systeme de
production d'images selon la revendica-tion 1 caracterise en ce que le
materiau chromogene estun producteur de couleur soluble dans
l'huile.162681 16 Systeme de production d'images selon la
revendica-tion 15 caracterise en ce que le producteur de couleur estun
compose donneur d'electrons incolore.17 Systeme de production d'images
selon la revendica-tion 16 caracterise en ce que le compose donneur
d'electrons incolore est un compose possedant une structure
lactone,lactam, sultone, spiropyrane, esterou amido.18 Systeme de
production d'images selon la revendica-tion 3 caracterise en ce que la
paroi capsulaire est cons-tituee par un materiau hydrophile qui
transmet la reaction actinique.19 Systeme de production d'images selon
la revendica-tion 18 caracterise en ce que la paroi capsulaire est
cons-tituee par un materiau choisi dans le groupe constitue parla
gelatine, le polyamide, l'polyvinyl alcohol, la resi-ne
resorcinol-formaldehyde, la resine polyisocyanate, laresine
urea-resorcinol-formaldehyde, la resine melamine-formaldehyde,
l'hydroxypropyl cellulose et leurs combinai-sons.20 Systeme de
production d'images selon la revendi-cation 19 caracterise en ce que
la paroi capsulaire dis-tincte est constituee par la gelatine ou la
resine urea-resorcinol-formaldehyde.21 Systeme de production d'images
selon la revendica-tion 7 caracterise en ce que le compose accepteur
d'elec-trons est un revelateur de couleur.22.Systemee te production
d'images selon la revendication 7 crarac-terise en ce que le compose
accepteur d'electrons est choisi dans le groupe constitue de mineraux
argileux, des organic acids, des polymeres acides, des salts
metalliques des carboxylic acids aromatiques, des salts
metalliquessolubles dans l'huile des resines novolaques
phenol-formaldehyde, du zinc carbonate et de leurs combinaisons.23
Systeme de production d'images selon la revendica-tion 4 caracterise
en ce que le materiau durcissable aux radiations est un materiau
polymerisable par polymerisationd'addition de radicaux libres ou par
polymerisation ioni-que.24 Systeme de production d'images selon la
revendica-tion 23 caracterise en ce que le materiau durcissable
auxradiations est un compose ethyleniquement insature.Systeme de
production d'images selon la revendica-tion 24 caracterise en ce que
le materiau durcissable aux radiations contient deux ou plusieurs
groupes terminauxethyleniquement iiatatures.26 Systeme de production
d'images selon la revendi-cation 4 caracterise en ce que la
composition photosensiblecontient en outre un photoinitiateur.27
Systeme de production d'images selon la revendica-tion 26 caracterise
en ce que le photoinitiateur est un compose capable de produire un
radical en absorbant laradiation actinique seule ou par abstraction
d'hydrogen.28 Systeme de production d'images selon la revendica-tion
27 caracterise en ce que le photoinitiateur comprend au moins un
compose choisi dans le groupe constitue d'une i-alkoxyphenyl ketone,
une O-acyl K -oximinoketone, une quinone polycylique, une
benzophenone, une benzophenone substituee, une xanthone, une
thioxanthone, un compose halogen, un couple redox colorant photo
reductible agent reducteur, une paraffine halogenee, un benzoine alkyl
etheret leurs combinaisons.29 Systeme de production d'images selon la
revendica-tion 27 caracterise en ce que la composition photosensible
comprend un sensibilisateur choisi dans le groupe constitue d'une
coumarine, une dialkylaminobenzophenone, un compose polynucleaire
aromatique, un polyene lineaire, un colorantsensibilisateur ou leurs
combinaisons.30 Feuille d'autoproduction d'images dans laquelle des
images sont formees par une reaction de facon semblable a l'image d'un
ou plusieurs materiaux chromogenes et d'un revelateur, la feuille
comprenant: un substrat possedant une face recto et verso, un materiau
chromogene, une composition photosensible,un depot contenant le
materiau chromogene et la com-position photosensible sur une des faces
recto et verso,2 5162681 un revelateur capable de reagir avec le
materiau chro-mogene pour former une image visible co-depose sur le
substrat avec le depot contenant le materiau chromogene, la
composition photosensible etant mise en capsules dans des capsules
brisables par pression en tant que phase interne, et dans laquelle des
images sont formees en exposantde facon semblable a l'image le
substrat enduit aux radia-tions actiniques et en brisant au moins une
partie de capsules afin que le materiau chromogene reagisse de facon
structuree avec le materiau revelateur pour former une image dans
leszones exposees ou non exposees selon l'exposition.31 Feuille de
production d'images selon la revendica-tion 30 caracterisee en ce que
le systeme est un systemede travail positif et en ce que le materiau
chromogene rea-git avec le revelateur dans les zones non exposees.32
Feuille de production d'images selon la revendica-tion 31 caracterisee
en ce que la phase interne est miseen capsule dans une microcapsule
possedant une paroi capsu-laire distincte.33 Feuille de production
d'images selon la revendica-tion 32 caracterisee en ce que le materiau
chromogene estmis en capsulesavec la composition photosensible.34
Feuille de production d'images selon la revendica-tion 32 caracterisee
en ce que la composition photosensiblecomprend un materiau durcissable
aux radiations.Feuille de production d'images selon la revendica-tion
34 caracterisee en ce que la materiau chromogene estun compose donneur
d'electrons pratiquement incolore.36 Feuille de production d'images
selon la revendica-tion 35 caracterisee en ce que le materiau
revelateur estun compose accepteur d'electrons.37 Feuille de
production d'images selon la revendica-tion 34 caracterisee en ce que
la composition photosensible est sensible a la radiation
ultraviolette, infrarouge,rayons-X, faisceaux d'electronsou visible.38
Feuille de production d'images selon la revendica-tion 34 caracterisee
en ce que la composition photosensible162681 est sensible a la
radiation ultraviolette.39 Feuille de production d'images selon la
revendica-tion 34 caracterisee en ce que la composition photosensible
est sensible a la lumiere qui possede une longueur d'onde se situant
de 380 a 480 nm.Feuille de production d'images selon la revendica-tion
34 caracterisee en ce que la feuille comporte des moyens pour proteger
de facon temporaire la composition du dep 8 t des radiations ambiantes
afin qu'on puisse manipuler la ' feuille a la lumiere ambiante pendant
au moins une courte duree sans-interferer avec l'aptitude a former des
imagesde la feuille.41 Feuille de production d'images selon la
revendica-tion 40 caracterisee en ce que les moyens de protection sont
contenus dans la paroi de la capsule brisable par pression.42 Feuille
de production d'images selon la revendica-tion 40 caracterisee en ce
que les moyens de protectioncomprennent un colorant fugitif jaune qui
absorbe la lu-miere d'une longueur d'onde se situant dans le domainede
380 a 480 nm.43 Feuille de production d'images selon la revendica-tion
42 caracterisee en ce que le colorant jaune fugitif est compris dans
une couche recouvrant la composition dedepot.44 Feuille de production
d'images selon la revendica-tion 36 caracterisee en ce que le compose
donneur d'elec-trons est un producteur de couleur soluble dans
l'huile.Feuille de production d'images selon la revendica-tion 44
caracterisee en ce que le producteur de couleur soluble dans l'huile
est un compose possedantune structure de lactone, de lactam, de
sultone, de spiro-pyrane, d'un esterou une structure amido.46 Feuille
de production d'images selon la revendica-tion 45 caracterisee en ce
que la paroi capsulaire estconstituee par un materiau hydrophile qui
transmet la radi-atio A actinique.162681 47 Feuille de production
d'images selon la revendica-tion 37 caracterisee en ce que la paroi
capsulaire est cons-tituee par un materiau choisi dans le groupe
constitue de la gelatine, le polyamide, l'polyvinyl alcohol, la resine
resorcinol-formaldehyde, la resine polyisocyanate, la resine
urea-formaldehyde, la resine ureeresorcinol-formaldehyde, la resine
melamine-formaldehyde, l'hydroxypropyl celluloseet leurs
combinaisons.48 Feuille de production d'imag es selon la
revendica-tion 47 caracterisee en ce que la paroi capsulaire est
cons-tituee par la gelatine ou par la resine
urea-resorcinol-formaldehyde.49 Feuille de production d'images selon
la revendica-tion 35 caracterisee en ce que le compose accepteur
d'elec-trons est un revelateur de couleur.Feuille de production
d'images selon la revendica-tion 35 caracterisee en ce que le compose
accepteur d'elec-trons est un materiau choisi dans le groupe constitue
des mineraux argileux, des organic acids, des polymeresacides, des
salts metalliques des carboxylic acids aro-matiques, des salts
metalliques solubles dans l'huile des resines novolaques
phenol-formaldehyde, du carbonate dezinc et de leurs combinaisons.51
Feuille de production d'images selon la revendica-tion 34 caracterisee
en ce que le materiau durcissable aux radiations est un materiau
polymerisable par polymerisationd'addition de radicaux libres ou par
polymerisation ionique.52 Feuille de production d'images selon la
revendica-tion 51 caracterisee en ce que le materiau durcissable
auxradiations est un compose ethyleniquement insature.53 Feuille de
production d'images selon la revendica-tion 52 caracterisee en ce que
le compose ethyleniquement insature est un compose possedant deux ou
plusieurs groupesethyleniquement insatures.54 Feuille de production
d'images selon la revendica-tion 34 caracterisee en ce que la
composition photosensiblecomprend en plus un photoinitiateur.162681 55
Feuille de production d'images selon la revendica-tion 54 caracterisee
en ce que le photoinitiateur est uncompose capable de produire un
radical en absorbant la radi-ation actinique seule ou par abstraction
d'hydrogen.56 Feuille de production d'images selon la revendica- tion
55 caracterisee en ce que le photoinitiateur est choisi dans le groupe
constitue d'une u -alkoxy phenyl ketone, une 0-acylb(-oximinoketone,
une quinone polycyclic, une benzophenone, une benzophenone substituee,
une xanthone,une thioxanthone, un compose halogen, un couple redox
colo-rant reductible-agent reducteur, une paraffine halogenee,un
etherbenzolne alkvl et leurs combinaisons.57 Feuille de production
d'images selon la revendica-tion 55 caracterisee en ce que la
composotion photosensible comprend un sensibeisateur choisi dans le
groupe constitue d'une coumarine, une dialkylaminobenzophenone, un
compose polynucleaire aromatique, un polyene lineaire, un
colorantsensibilisateur et leurs combinaisons.58 Procede de production
d'images caracterise en ce que: on expose, de facon semblable a
l'image, a une radiationactinique un depot comprenant un materiau
chromogene pra-tiquement incolore et des capsules brisables par
pression contenant une composition pho
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
120 Кб
Теги
fr2516268a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа