close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516331A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (29/ 89)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(10/ 62)
[6][_]
Etre
(47)
[7][_]
L1A
(5)
[8][_]
Est A
(3)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
Irr
(1)
[11][_]
L7A
(1)
[12][_]
Nfi
(1)
[13][_]
CCD4
(1)
[14][_]
CCD1
(1)
[15][_]
Appa
(1)
[16][_]
Physical
(10/ 16)
[17][_]
60 Hz
(3)
[18][_]
de 3 MHz
(2)
[19][_]
de 15 kHz
(2)
[20][_]
31,5 kHz
(2)
[21][_]
5kHz
(2)
[22][_]
de 1,5 MHz
(1)
[23][_]
0,5 Hz
(1)
[24][_]
de 31,5 kHz
(1)
[25][_]
de 60 Hz
(1)
[26][_]
31 kHz
(1)
[27][_]
Molecule
(5/ 6)
[28][_]
DES
(2)
[29][_]
Li
(1)
[30][_]
I-SC
(1)
[31][_]
Cl
(1)
[32][_]
qutil
(1)
[33][_]
Company Reg No.
(4/ 5)
[34][_]
bas 1216
(2)
[35][_]
bas 610
(1)
[36][_]
bas 1230
(1)
[37][_]
bas 1914
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516331A1
Family ID 28637361
Probable Assignee Rca Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
EN Title Colour television system
Abstract
_________________________________________________________________
A camera (800-808) produces green, red, and blue outputs including
light density signals. On one channel, for example green, pairs of
neighbouring light density signals are processed (861) to give both
sum and difference. Red and blue (R,B) and sum (GS) are combined in a
matrix (812) into a standard video signal mix. One of the colour
components (I) is passed through a comb filter (1112). The resulting
gaps in the frequency spectrum are filled by the similarly filtered
(1122) difference signal (Gdelta,1124). In a high resolution system
the first lines of a line pair are compatible with a standard
transmission, for example NTSC. The second lines of a line pair are
displaced by 1/4 of the normal spacing with respect to each other. The
difference signal (Gdelta) is not visible on a normal receiver but on
a high resolution receiver it improves the vertical resolution.
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UN DISPOSITIF POUR FORMER UN SIGNAL
VIDEO COMPOSITE COMBINE A UN SIGNAL INDEPENDANT POUR LA TRANSMISSION
COMMUNE DES DEUX SIGNAUX.
LE DISPOSITIF EST CARACTERISE EN CE QU'IL COMPREND UN MOYEN DE
FILTRAGE 1812 RETIRANT UNE PARTIE DU SPECTRE DE FREQUENCES D'UN SIGNAL
DE CHROMINANCE SUR BANDE DE BASE I DU SIGNAL DE CHROMINANCE ET UN
MOYEN 1824, 1816 INSERANT LE SIGNAL INDEPENDANT DANS LA PARTIE DU
SPECTRE DES FREQUENCES DU SIGNAL DE LUMINANCE.
L'INVENTION S'APPLIQUE AUX SYSTEMES DE TELEVISION.
Description
_________________________________________________________________
Selon un aspect de l'invention, on prevoit un systeme de television
qui comprend: un moyen transducteur d'image comprenant un moyen pour
produire des signaux representant la luminance de l'image le long de
lignes de balayage d'un motif predetermine de balayage de-l'image, un
moyen pour traiter les signaux de luminance afin de produire des
signaux representant la difference de luminance entre des paires
predeterminees de lignes et d'autres signaux representatifs de la
luminance qui, avec les signaux de difference, permettent la
reproduction des signaux de luminance desdites paires de lignes; et un
moyen de visualisation comprenant un moyen repondant aux signaux de
difference et aux autres signaux pour reproduire les signaux de
luminance desdites paires de lignes et un moyen pour reproduire
l'image a partir desdits signaux reproduits de luminance.
Un mode de realisation de cet aspect concerne un systeme de television
qui offre une resolution verticale accrue et qui est compatible avec
un systeme de television en couleur standard comme NTSC ou PAL. La
television NTSC standard explore par exemple 525 lignes par image sous
forme de deux trames sequentielles de 262 lignes et demie0
Les lignes de chaque trame sont imbriquees avec les lignes des trames
precedente et suivante et l'oeil les integre pour reduire le
tremblotement0 Cependant, la structure des lignes est encore visible
dans certaines circonstances, et elle est particulierement visible sur
des visualisations de television a grand ecran que l'on regarde d'une
distance relativement proche0 Le probleme est encore aggrave par les
images ultragrandes qui sont formees par des visualisations de
television du type a projection0 La visibilite de la structure des
lignes est surprenante, en considerant qu'un signal NTSC composite
comprend en realite trois canaux simultanes de l'information (un de
luminance, deux de chrominance) et represente par consequent environ
10500 lignes par image. La visibilite resulte de la superposition des
signaux R (rouge), G (vert) et B (bleu) en triple.Il est souhaitable
d'augmenter la resolution ou definition verticale effective d'une
facon compatible avec la pratique de television standard courante,
afin que la diffusion de signaux de forte resolution puisse commencer
immediatement sans degrader serieusement la performance des
televiseurs standards couramment utilises, en etant cependant telle
que lors d'un traitement par un televiseur selon l'invention, cela
produise une image amelioree de forte resolution.
Dans ce mode de realisation de cet aspect, le motif predetermine de
balayage est tel que des premieres lignes correspondantes des paires
de lignes soient conformes au motif de balayage d'un systeme de
television standard comme PAL ou NTSC, a la fois dans l'espace et dans
le temps0
Les autres signaux representatifs de la luminance peuvent etre
combines aux signaux representatifs de la couleur pour former un
signal video composite standard0
De preference, une partie du spectre des frequences d'au moins l'une
des composantes de chrominance du signal composite est retiree et le
signal de difference est insere dans cette partie.
Selon un second aspect, on prevoit un dispositif pour former un signal
video composite combine a un signal independant pour la transmission
commune des deux signaux, le dispositif comprenant un moyen de
filtrage pour retirer sensiblement une partie du spectre des
frequences d'un signal de chrominance sur bande de base, de ce signal
de chrominance, un moyen pour inserer le signal independant dans cette
partie du spectre des frequences du signal de chrominance, et un moyen
formant un signal video composite couple pour recevoir un signal de
luminance sur bande de base et le signal de chrominance dans lequel le
signal independant est insere pour en former le signal composite.
De preference, le dispositif comprend de plus un moyen repondant au
signal de luminance pour produire un signal representant l'allure de
son changement, le moyen d'insertion repondant au signal representant
l'allure du changement pour inserer le signal independant dans le
signal de chrominance uniquement quand l'allure du changement depasse
un niveau preetabli.
Selon un troisieme aspect, on prevoit un systeme de television
comprenant un moyen pour explorer une image selon un motif
predetermine d'exploration afin de produire une representation
electrique de l'image et un moyen pour reproduire l'image a partir de
la representation electrique selon un motif correspondant
d'exploration, chaque motif d'exploration comprenant des lignes
actives, pour transferer activement l'image, s'etendant dans une
direction d'exploration de ligne, les lignes actives etant distribuees
dans une direction d'exploration de trame qui est transversale a la
direction d'exploration de ligne, chaque ligne active ayant une forme
d'onde oscillant dans la direction d'exploration de trame autour de la
direction d'exploration de ligne.Dans un mode de realisation prefere
du troisieme aspect, l'oscillation de la forme d'onde des lignes
actives du motif produit par le moyen de reproduction est en
synchronisme avec le moyen de balayage ou d'exploration.
L'invention sera mieux comprise, et d'autres buts, caracteristiques,
details et avantages de celle-ci apparaitront plus clairement au cours
de la description explicative qui va suivre faite en reference aux
dessins schematiques annexes donnes uniquement a titre d'exemple
illustrant plusieurs modes de realisation de l'invention et dans
lesquels
- les figures 1 et 2 montrent, respectivement, des lignes verticales
et horizontales visualisees par une trame;
- la figure 3 est un schema des parties optiques d'une camera couleur
selon un aspect de l'invention;
- la figure 4 montre en plus de detail des tubes vidicons de camera et
des agencements de circuit faisant partie de la camera de la figure 3;
- la figure 5 est un schema montrant des paires de lignes de trame
pour illustrer une caracteristique du premier aspect de l'invention;;
- la figure 6 est un schema d'une partie d'une autre camera selon un
aspect de l'invention et selon un autre aspect de l'invention;
- la figure 7 donne un schema-bloc d'un circuit q.ui peut etre utilise
pour le traitement de signaux produits par la camera de la figure 6;
- la figure 8 illustre un systeme ou un moniteur conventionnel de
television recoit des signaux produits par l'agencement des figures 6
et 7 afin d'en produire une image;
- la figure 9 montre un moniteur de television adapte, selon le
premier aspect et d'autres aspects de l'invention, a une utilisation
dans l'agencement de la figure 8 pour produire de meilleures images a
partir de signaux produits par l'agencement des figures 6 et 7;
- la figure 10 montre des formes d'onde dans le temps et des spectres
de frequences utiles a la comprehension de certains aspects de la
technique du signal enfoui;;
- la figure Il donne un schema-bloc d'un systeme de television en
couleur selon le premier aspect et un autre aspect de l'invention, ou
des signaux de forte resolution sont enfouis dans le signal composite
couleur;
- la figure 12 donne un schema-bloc d'un moniteur de visualisation de
television en couleur utile dans le systeme de la figure Il pour
visualiser des images a partir de signaux composites de television en
couleur avec des composantes enfouies de forte definition;
- la figure 13 montre des spectres de frequences de signaux utiles a
la comprehension de l'agencement de la figure 12;
- la figure 14 donne un schema-bloc d'une autre camera selon le
premier aspect de l'invention;
- la figure 15 donne un schema des temps aidant a la comprehension de
la camera de la figure 14;;
- la figure 16 donne un schema-bloc dUn moniteur de television utile
avec la camera de la figure 14;
- la figure 17 donne un schema-bloc d'un recepteur de diffusion de
television selon le premier aspect et d'autres aspects de l'invention;
- la figure 18 donne un schema-bloc d'un systeme de television selon
un autre aspect de l'invention, ou des signaux independants sont
multiplexes a travers des quatrieme et cinquieme canaux de signaux
dans un trajet de traitement de signaux composites de television en
couleur; et
- la figure 19 est un recepteur des signaux produits dans l'agencement
de la figure 18
La figure 1 montre une trame ayant un rapport d'aspect avec une
hauteur de trois unites et une largeur de quatre unites, La trame est
exploree a la facon usuelle par des lignes horizontales successives
(non representees)0
Des lignes verticales alternees claires et sombres sont affichees sur
la trame. Les lignes claires et sombres sont en rapport avec la
frequence du signal qui est traite. Le temps d'exploration ou balayage
horizontal en NTSC est de 63,5 microsecondes, dont environ 10
microsecondes sont utilisees pour l'effacement horizontal, ce qui
laisse environ 53 microsecondes pour l'exploration ou le balayage
d'une ligne active.Les lignes claires et sombres alternees formees sur
la trame de la figure 1 necessitent des excursions positives et
negatives du signal, dont l'allure ou la frequence est determinee par
l'espace physique relatif entre les lignes. La largeur de bande de
luminance du signal de television est efficacement de l'ordre de 3
MHz, comme cela est mis en pratique dans des televiseurs, et ainsi le
signal a la plus haute frequence qui peut passer par la bande peut
traverser un cycle complet (une excursion positive et une excursion
negative de la luminance) en 1/3/s. En 53 microsecondes (la duree de
la partie active d'une ligne horizontale), environ 160 cycles complets
peuvent avoir lieu.Ainsi, 160 lignes noires et 160 lignes blanches
peuvent se presenter dans une ligne horizontale, pour un total de 320
lignes de television dans un balayage horizontal complet0 Cependant,
selon la pratique de television standard, la resolution horizontale
doit etre multipliee par 3/4 afin de determiner la resolution standard
(la resolution qu'il y aurait si la trame etait carree et avait une
largeur egale a sa hauteur)0 Ainsi, la resolution horizontale est de
l'ordre de 240 lignes de television pour une largeur de bande de 3
MHz, ou environ 80 lignes de television par megacycle, En utilisant ce
critere, la resolution dans la direction horizontale pour une
composante du signal de couleur d'une largeur de bande de 1,5 MHz est
de l'ordre de 120 lignes de television.
En direction verticale, chaque trame se compose de plus de 250 lignes
explorees comme le suggere la figure 2
La resolution des couleurs en direction verticale est bien meilleure
qu'en direction horizontale, parce que la resolution horizontale est
limitee par la largeur de bande du canal de chrominance comme on l'a
mentionne ci-dessus, a environ 120 lignes de television, tandis que la
resolution verticale des couleurs n'est pas determinee par la largeur
de bande du canal mais plutot par le nombre de lignes horizontales sur
lequel l'image est echantillonnee en direction verticale0 En
consequence, la resolution des couleurs en direction verticale depasse
bien la resolution des couleurs en direction horizontale, et cependant
la resolution horizontale est adequate Par ailleurs, comme on l'a
precedemment mentionne, la resolution verticale de luminance n'est pas
adequate car une structure de lignes peut etre vue dans des
visualisations de grandes images0
La figure 3 illustre un mode de realisation d'une camera de forte
resolution selon l'invention.
Sur la figure 3, la lumiere d'une scene illustree par une fleche 301
passe par des appareils optiques illustres par un bloc 302 et dans un
prisme repartiteur de couleurs 304 La lumiere verte, comme on le sait,
traverse le prisme tout droit et traverse d'autres appareils optiques
306 comme cela est requis pour focaliser une image reflechie par un
miroir semi-argente 308 sur la glace frontale d'un tube de camera ou
vidicon 12 et directement a travers un miroir 308 sur la glace
frontale d'un vidicon 100 Les composantes du rouge de la lumiere de la
scene sont separas par le prisme 304 et sont focalisees par des
appareils optiques 319 sur greater than gbceCoie du tube vidicon 310
par un miroir semi-argente 311 et par la reflexion de la surface avant
du miroir 311 sur la glace frontale du tube vidicon 312.La lumiere
bleue est de meme separee par le prisme 304, focalisee par les
appareils optiques 314 et le miroir semi-argente 316 reflechit une
image sur la glace frontale du tube de camera 318 et laisse passer une
imageSla glace frontale du tube de camera 320. La figure 4 illustre en
plus de detail le circuit associe aux tubes vidicons10 et 12, qui
representent chacune des paires0 Sur la figure 4, deux tubes vidicons
ou tubes de camera apparies 10 et 12 explorent les trames 14 et 16 sur
leur face photosensible sous l'influence d'un circuit d'attaque de
deviation 18 qui produit un courant alternatif dans les enroulements
de deviation illustres par les bobines 20 et 220 Des images identiques
se forment sur les trames 14, 16 par un moyen optique comme on l'a
decrit pour la figure 3, qui peut comprendre un miroir
semi-argente.Une tension d'alimentation de cible est appliquee par des
resistances 24 et 26 aux cibles des tubes 10 et 12 respectivement.le
signal de chaque cible est applique a un preamplificateur, Comme on
l'a decrit, des signaux video identiques seront derives de chaque tube
de camera. Comme on peut le voir sur la figure 4, un petit courant
fixe est force a s'ecouler dans une resistance 28 qui est bloquee par
rapport a l'enroulement 20, par un condensateur 30, forcant le courant
direct a s'ecouler a travers l'enroulement 22. Ce petit courant
supplementaire est choisi afin de decaler legerement les lignes de
balayage de la trame 14 en comparaison aux lignes de la trame exploree
par le tube 12 sur la trame 16. La quantite de courant est choisie
pour decaler verticalement la trame 14 de 1/4 de la distance entre des
lignes adjacentes de balayage.La figure 5 montre les positions de
lignes de balayage produites par le tube 10 et le tube 12 par rapport
a l'image qui est exploree. L'image qui est exploree dans la cadre de
la presente explication, peut etreconrdere canne etant le simple
rectangle 500, bien que les l'image se presente en realite sur deux
glaces frontales et puisse ne pas etre rectangulaire. La ligne de
balayage 501 est produite par le tube 10 en meme temps que la ligne de
balayage 502 estpnxhitepar le tube 12.Comme les lignes de balayage
sont en des positions legerement differentes par rapport a l'image, le
signal video produit lorsdel'srplorion de lignes adjacentes 501 et 502
peut etre different bien que, du fait de la proximite physique des
lignes sur l'image, les signaux video puissent souvent etre les memes.
Le tube 10 explore alors la ligne 503 simultanement avec
l'exploration, par le tube 12, de la ligne 504.La separation entre les
lignes 502 et 503 est choisie de facon qu'a la trame suivante apres
celle representee, le tube 10 puisse explorer une ligne de trame a la
position representee par la ligne en pointille 506 et le tube 12
puisse explorer une ligne de trame a la position montree par la ligne
en pointille 508, afin de former ainsi un balayage imbrique ou
entrelacement sur un intervalle d'une image (deux trames).
Les tubes 10 et 12 continuent a explorer a travers les images
identiques sur leurs ecrans photosensibles avec des lignes qui sont
legerement decalees jusqu'a ce que chacun produise 262 lignes et
demie, ensuite l'image se termine et l'image suivante commence. En
tout, 525 lignes sont explorees par trame et 1.050 lignes sont
explorees par image ou balayage vertical pour le dispositif de la
figure 4.
Dans le dispositif de la figure 3, les tubes 310, 10 et 320 sont
agences pour explorer en commun une premiere trame de 262 lignes et
demie a travers l'image par trame tandis que tous les tubes 312, 12 et
318 sont agences pour explorer en commun une seconde trame de 262
lignes et demie a travers l'image par trame, la seconde trame etant
decalee de la premiere, par exemple d'un quart de la distance entre
des lignes adjacentes de balayage de la premiere trame0 Ainsi, tout le
dispositif de la figure 3 explore egalement 1.050 lignes par image.
La resistance 28 et le condensateur 30 illustres sur la figure 4
peuvent etre supprimes du circuit, a condition que les images formees
sur les glaces frontales transparentes des vidicons soient
physiquement decalees d'une faible quantite afin que des balayages de
trames identiques puissent produire la video a partir de parties
legerement differentes du decalage de l'image de la quantite de cri
te.
La figure 6 montre un autre mode de realisation d'un agencement pour
produire deux signaux video simultanes representatifs de parties
legerement differentes diune image monochromatique. L'agencement de la
figure 6 peut c'atre utilise trois fois en conjonction avec un prisme
repartiteur de couleurs pour former des signaux R, G et B simultanesO
Sur la figure 6, un vidicon 600 a une glace frontale 602 sur laquelle
est focalisee une image par des appareils optiques, non
representes.Des enroulements de deviation horizontale et verticale
designes generalement en 604 et attaque s par des circuits de
deviation appropries forcent le faisceau d'electrons du vidicon a elle
une trame a une haute frequence horizontale telle que 15o750 Hz et a
explorer verticalement a une -requence plus lente telle que 60 Hz. IJn
enroulement auxiliaire de deviation 606 est relie a un generateur
d'horloge vobulateur 614 et il est oriente pour produire une dev ation
verticale du faisceau d'electrons.Le generateur de vobulation 614
produit un signal a une frequence qui est elevee (sensiblement plus
elevee que la plus haute frequence video) par rapport a la frequence
de deviation horizontale et dont l'amplitude est suffisante pour
provoquer une deviation verticale crete a crete egale a 1/4 de la
separation entre les lignes
Comme on l'a decrit pour la figure 5, cela permet un balayage imbrique
avec les lignes des trames precedente et suivante. La deviation
verticale provoquee par les enroulements auxiliaires est illustree par
la ligne en pointille 257, 257A sur la glace frontale du tube-image
600
Ainsi, chaque ligne de balayage trace un trajet sinueux a travers la
trame.Les excursions superieures de chaque trajet sont marquees du
numero de ligne (comme LI, L20O.) et l'extremite inferieure de chaque
trajet est marquee par le numero de ligne et le suffixe "A". Le signal
video est continuellement produit au contact de cibles 605 pendant le
balayage, et il est applique auKde-tecteurs synchrones 607 et 608.
Les detecteurs 607 et 608 peuvent etre representes comme des
commutateurs mecaniques reglables 607 et 608 commandes par le
generateur de signaux d'horloge. Le signal d'horloge de vobulation
applique au detecteur 608 est en inversion de phase donc les
commutateurs 607 et 608 se ferment alternativement Le commutateur 607
se ferme pendant l'excursion vers le haut du trajet de balayage devie
de facon sinueuse et le commutateur 608 se ferme pendant les
excursions vers le bas du trajet sinueux. Le signal video recu a la
cible 605 pendant les excursions vers le haut apparait a la sortie du
commutateur 607 et le signal video se presentant pendant les
excursions vers le bas apparait a la sortie du commutateur 608.Le
signal de commutation est filtre par des filtres passe-bas 610 et 612
afin de produire des signaux filtres L1, L2, L3.0. a une borne de
sortie 615 et LIA, L2A, L3A a une borne de sortie 617. Ainsi, des
lignes simultanees de l'information sont disponibles, representant des
balayages de l'image decales de 1/4 de la separation entre lignes0 Ces
lignes simultanees LI, LIA; L2, L2A.,, correspondent aux lignes 501,
502; 503, 504... illustrees sur la figure 5 et le signal video filtre
aux bornes de sortie 615, 617 ne peut essentiellement pas etre
distingue de celui produit dans l'agencement de la figure 4.
La figure 7 montre un circuit pour produire, a partir du signal video
de lignes horizontales de balayage se presentant simultanement, qui
sont separees par une petite distance verticale, un signal
representatif de la somme (s) ou de la moyenne de deux lignes
adjacentes de balayage et un autre signal (t) representatif de la
difference. Sur la figure 7, la borne d'entree 702 est adaptee a etre
reliee par exemple a la borne 615 de l'agencement de la figure 6 pour
en recevoir le signal video d'une ligne de balayage, tandis que la
borne 704 est adaptee a etre reliee a la borne 617 pour recevoir le
signal video d'une ligne de balayage proche. La borne 702 est reliee
aux entrees directes d'un additionneur 706 et d'un soustracteur ou
circuit de differenciation 708.La borne 704 est reliee a une autre
entree directe de l'additionneur 706 et a une entree inverse du
soustracteur 708.
La sortie de l'additionneur 706 est un signal ayant une amplitude qui
est a peu pres le double de chaque signal d'entree, et par consequent
un attenuateur diviseur par deux 710 est relie a la sortie pour
normaliser le signal a la sortie de l'additionneur 706 afin de
produire, a la borne de sortie 712 de l'attenuateur, un signal moyen
(S) sensiblement equivalent au signal qui aurait ete produit par une
seule ligne de balayage physiquement placee entre les lignes L1, LIA;
L2, L2A... Le soustracteur 708 soustrait les valeurs des deux signaux
pour produire a la borne 714, un signal de difference (t) qui n'est
representatif que de la resolution verticale a haute frequence.
Par exemple, si les lignes L7 et LIA sont identiques, le soustracteur
708 ne produit pas de signal de sortie. Cela indique qu'il n'y a pas
de changement de signal entre les lignes L1 et LIA et cela indique par
consequent que la resolution verticale disponible n'est pas utilisee.
De meme, l'existence d'un signal de difference A a la sortie du
soustracteur 708 indique que la resolution est utilisee par une
transition verticale qui se produit quelque part entre les paires de
lignes. Le signal moyen S ainsi produit est totalement equivalent au
signal produit par une camera monochrome conventionnelle regardant la
meme scene.
L'agencement des figures 6 et 7 differe de l'agencement d'un
correcteur d'ouverture verticale parce que les signaux de somme et de
difference sont derives de paires independantes de lignes
(c'est-a-dire L1, L1As L2, L2A...) tandis que dans des correcteurs
d'ouverture 5 les lignes sont traitees par paires sequentielles
comprenant une ligne precedemment traitee (LI, LIA; LIA, L2;L2,
L2A.,,), La figure 8 montre un systeme de television en couleur ou une
unite conventionnelle de visualisation de 525 lignes par image recoit
des signaux produits par l'agencement de la figure 6 Sur la figure 8,
la lumiere d'un objet (non represente) traverse un appareil optique
800 a la gauche de la figure et est repartie en composantes du rouge,
du vert et du bleu par un prisme repartiteur de couleurs 802o
Les composantes du rouge et du bleu font impact sur les glaces
frontales de vidicons simples conventionnels 806 et 808
respectivement, qui a irr tour produisent des signaux du rouge et du
bleu a 525 lignes par image.La lumiere verte du prisme 802 fait impact
sur la glace frontale d'un vidicon 600. Le vidicon 600 fonctionne de
la facon decrite en se referant a la figure 6, avec un enroulement de
deviation auxiliaire 606 attaque par un generateur de signaux
d'horloge 614 pour produire un signal video qui est applique a un
demodulateur et processeur synchrone. ou de signaux de synchronisation
618 du processeur de signaux 861 pour demodulation en L7, L2, L3 O.*O
sur un conducteur de sortie et en L7A, L2A, L3A... sirun autre
conducteur de sortie.Les signaux demodules de sortie sont appliques a
un circuit d'addition et de differenciation 700 du processeur 861 pour
production des signaux de la somme du vert (GS) et de la difference du
vert (G n). Le signal de la somme du vert GS et les signaux du rouge
et du bleu sont appliques a une matrice 812.Comme on l'a mentionne, le
signal de somme du vert est equivalent au signau du vert produit par
un vidicon fonctionnant de facon conventionnelle, et par consequent la
matrice 812 produit un signal de somme de luminance (ys) qui est
applique a une borne d'entree d'un additionneur 814, et produit
egalement des signaux de chrominance I et Q qui sont appliques comme
on le sait, a un modulateur de quadrature 816 pour une modulation
d'amplitude des signaux de chrominance, en quadrature, sur un signal
de sous-porteuse couleur applique par un generateur 818. L'information
modulee de chrominance est appliquee a une seconde entree de
l'additionneur 814 pour former un signal video composite de somme (YS
+ C).
Les signaux d'horloge a la sortie du generateur 614 sont appliques a
un generateur de signaux de synchronisation et d'effacement 616 qui
produit des signaux standards de synchronisation et d'effacement qui
sont appliques a un bloc 618 pour controler le temps de l'insertion
des tensions appropriees de synchronisation et d'effacement dans le
signal video composite de somme. A la sortie du bloc 818, un signal
composte complet de television en couleur est disponible, qui peut
etre applique a un moniteur de couleur conventionnel 820 pour une
utilisation a la facon usuelle. il faut noter que le signal A produit
par le processeur 618 n'etait pas necessaire pour ce fonctionnement
normal.
Ainsi, meme si le signal A est applique au moniteur couleur 820 par
exemple par un conducteur illustre en pointille en 822, le moniteur
820 n'ayant pas de moyen pour traiter l'information supplementaire
l'ignorera simplement et produira un signal de resolution standard a
la facon usuelle.
Selon un aspect de l'invention, un moniteur couleur fonctionnant dans
un systeme tel que celui illustre sur la figure 8 peut etre modifie
pour utiliser le signal de difference GA afin de produire un signal de
forte resolution.
Sur la figure 9, un moniteur recoit des signaux composites de
television en couleur a une borne d'entree 900 et des signaux de
difference GA derives du signal video representatif du vert a une
borne d'entree 902. Le signal composite est applique a un separateur
904 de signaux de synchronisation qui produit des signaux de
synchronisation horizontale et verticale. Les signaux de
synchronisation horizontale sont appliques a un comparateur de phase
906 avec des signaux d'oscillateur horizontal d'un oscillateur
horizontal 908 d'une boucle verrouillee en phase (PLL) 910 comprenant
un filtre 912. La boucle 910 verrouille les signaux a la frequence
horizontale de l'oscillateur 908 sur les signaux de synchronisation
horizontale extraits du signal video composite.Un signal a la
frequence verticale est produit par une partie de deviation verticale
du bloc de deviation 916 qui, dans ce but, peut recevoir des signaux
verticaux d'un circuit decompteur vertical 914 attaque par des signaux
a la frequence horizontale de l'oscillateur 908 (60 Hz dans ce mode de
realisation particulier), qui peut etre verrouille sur la frequence
horizontale0 Le signal separe de synchronisation verticale est
applique au decompteur 914 pour bloqueur la phase du signal a la
frequence verticale applique au circuit de deviation 916.
Le circuit de deviation horizontale et verticale 916 est relie d'une
facon connue par un bobinage deflecteur (non represente), a un
tube-image 921.
Un generateur de signaux d'horloge de vobulation 924 est relie dans
une boucle PLL 918 comprenant un comparateur de phase 920 relie a
l'oscillateur horizontal 908 et produisant des signaux de commande
filtres par le filtre 922. La boucle 918 comprend egalement un
diviseur de frequence 926 pour diviser la frequence d'horloge de
vobulation dans la gamme de la frequence d'oscillateur horizontal afin
que la frequence d'horloge de vobulation soit verrouillee sur un
multiple de la frequence d'oscillateur horizontal Le signal d'horloge
de vobulation est applique a une enroulement de deviation auxiliaire
928 qui est relie au tube-image 921 pour produire une faible quantite
de deviation verticale d'une facon analogue a ce qui a ete decrite
pour la figure 6o Le signal d'horloge de vobulation est egalement
applique au demodulateur synchrone 938 pour controler le
fonctionnement d'un commutateur synchrone 940. il faut noter que
l'horloge de vobulation 924 ne doit pas etre verrouillee sur la
frequence d'oscillateur horizontal et ne doit pas necessairement avoir
une relation speciale avec le signal d'horloge de vobulation
d'origine. Tant que la phase du demodulateur synchrone et la polarite
de la deviation exploree dues a l'horloge de vobulation du moniteur
sont bien etablies quand le moniteur est fabrique, aucune autre
synchronisation n'est necessaire.Cependant, afin de reduire la
visibilite des battements pouvant se produire entre les distorsions de
faible niveau introduites par les modulateurs et demodulateurs
synchrones, il peut etre avantageux de verrouiller l'horloge de
vobulation au recepteur sur l'horloge de vobulation au transmetteur,
en mettant la frequence de vobulation du recepteur en rapport avec la
frequence d'oscillateur horizontal comme cela est illustre sur la
figure 9, et egalement en verrouillant l'horloge de vobulation de
source ou eventuellement en verrouillant les autres frequences du
systeme comme la frequence de sousporteuse couleur.
Le signal composite de television en couleur d'ou le signal de
synchronisation a ete retire, est applique a un filtre 930 separateur
de chrominance-luminance d'un type connu qui separe l'information de
luminance de l'information de chrominance. L'information de
chrominance est appliquee par un circuit conventionnel de traitement
de signaux de couleur 931, a une entree d'un circuit d'attaque video
932, dont la sortie est reliee aux electrodes de commande du
tube-image 921. L'information de luminance est appliquee aux entrees
directes d'un additionneur 934 et d'un circuit soustracteur 936 du
demodulateur synchrone 938. Le signal de difference GA produit a la
sortie du modulateur 618 de la figure 8 est applique, par la borne
902, a la borne d'entree directe du circuit d'addition 934 et a la
borne d'entree inverse du circuit de differenciation 936.La sortie du
circuit d'addition 934 est la somme de deux signaux video et c'est
2L4/2L2... Ce signal a une amplitude qui est le double de celle
souhaitee, et il est par consequent reduit par passage a travers un
attenuateur 935 pour reconstituer le signal Vert d'origine Li/L2...
qui est applique a une borne de l'interrupteur va-et-vient 940
couimande a la frequence d'horloge de vobulation. Le signal GA est
produit par le circuit de differenciation 936 et il est applique a
l'autre borne de l'interrupteur 940.
Le signal a la sortie de l'interrupteur 940 est une recreation du
signal YS derive-du signal R, GS, B explore a l'origine par les
vidicons 806, 808 et par le vidicon 600 a sa facon sinueuse. Comme le
signal de luminance se compose principalement de vert plutot que de
rouge ou de bleu, le signal GA par lequel le signal YS est modifie est
tres proche du signal plus theoriquement correct YS
Ce signal YS reconstitue est applique a un autre traitement de
luminance illustre par un bloc 942 et il est alors applique a la
seconde entree du circuit d'attaque video 932 pour etre melange au
signal de chrominance a la sortie du filtre 930 afin de produire le
signal pour affichage sur le tube-image 921.
En fonctionnement, le moniteur de forte resolution de l'agencement de
la figure 9 reconstitue le signal de forte resolution a partir du
signal composite de television en couleur qui est derive d'un signal
YS en meme temps que le signal A produit sur un canal separe afin de
produire un signal ayant 525 lignes par trame et 1.050 lignes par
image.
Comme on vient de le decrire, le signal de forte resolution necessite
quatre canaux independants d'entree; les signaux de luminance, de
synchronisation et d'effacement sur la bande-de base constituent un
premier canal; le signal
I imbrique en frequence avec le signal de luminance est un second
canal; le signal Q egalement imbrique avec la luminance mais en
quadrature de phase avec le signal I constitue un troisieme canal; et
le signal de difference sur un conducteur separe est le quatrieme
canal. Tandis qu'un tel agencement peut etre parfaitement
satisfaisantdans un studio, le conducteur supplementaire pour
transmettre le signal de difference n'est pas adapte pour une
diffusion ordinaire comme pour une diffusion vers des multitudes de
televiseurs standards NTSC.Selon un autre aspect de l'invention, le
signal de difference est insere dans ou cache a l'interieur de
(multiplexe dans) une partie du signal de chrominance. il est
habituellement vrai qu'unie transition de couleur est accompagnee
d'une transition de luminance. Subjectivement, la composante de
luminance de la transition est plus importante que la composante de
chrominance. En consequence, certaines erreurs de chrominance sont
acceptables dans des regions de changements rapides de luminance. On
utilise avantageusement cet effet subjectif pour former un quatrieme
canal dans un signal composite de television standard a trois canaux
comme un signal NTSC ou PAL par ou le signal de difference de
luminance peut etre transmis d'une facon compatible.
La figure 10a illustre un signal de luminance 1000 sur bande de base
dans le domaine du temps representant des lignes recurrentes de
l'information ayant des intervalles d'effacement horizontal TO-T1,
T2-T3. Au lieu de la luminance, le signal 1000 peut etre un signal de
difference de couleur sur bande;de base0 Pendant l'intervalle de ligne
active, un signal sinusoidal 1001 se presente, qui est en phase d'une
ligne a l'autre. Le signal illustre a cinq cycles sinusoidaux complets
pendant la partie active de la ligne et donnera une trame de cinq
lignes noires verticales imbriquees avec cinq lignes blanches
verticalescinq motifs verticaux de couleur alternant ou differant dans
le cas de signaux de difference de couleurs).La frequence NfH d'une
telle onde sinusoldale sera a peu pres de 2 MHz0 La figure lOb montre
la composition spectrale du signal video 1000 avec la frequence sur
l'axe des abscisses et l'amplitude sur l'axe des ordonnees. Comme cela
est illustre, le spectre comprend une seule ligne spectrale majeure
1002 a une frequence NfH avec des lobes lateraux mineurs (N-1) fH et
(Nfi)fH a des intervalles de 15 kHz par rapport a fH0
La figure 10c montre une forme d'onde video 1004 semblable au signal
1000 ou l'onde sinusoidale est dephasee d'une ligne a l'autre.Cela est
en realite un signal a porteuse supprimee, ou la porteuse a la
frequence NfH est supprimee comme le montre la ligne en pointille sur
la figure 10d, et l'energie spectrale apparait sous la forme de bandes
laterales de 15 kHz0 Quand une camera voit un motif vertical comme une
palissade et que l'on utilise un objectif a longueur focale variable
pour changer le nombre de cycles dans le motif qui est vu, le nombre
de piquets de la palissade, dans le motif, change continuellement d'un
nombre entier a un autre mais ltenergie spectrale ne change pas
regulierement de frequence avec les changements du nombre de cycles
dans le motif recurrent.Au contraire, par suite de 1' echantillonnage
recurrent a la frequence horizontale, l'energie n'apparait qu'a des
multiples de la frequence horizontale, avec une ligne spectrale
diminuant en energie tandis qu'une autre augmente alors que le nombre
de cycles dans le motif recurrent change La figure 10e illustre une
ligne spectrale 1008 resultant d'un motif de trame qui, en direction
verticale, se compose de lignes horizontales claires et sombres
alternees. Tandis que le nombre de lignes dans la trame augmente, la
ligne spectrale 1008 se deplace vers la droite, vers une position
representative d'une frequence superieure.Du fait de 1 'echantil-
lonnage a la frequence horizontale de la trame, la ligne spectrale
1008 apparait egalement sous forme de bandes laterales de porteuses a
la frequence horizontale0 Ainsi, les lignes spectrales 1010 et 1012
sont les bandes laterales inferieure et superieure respectivement, de
fH qui correspond a la ligne spectrale 1008, Comme on peut le voir, le
signal de deviation verticale de forte definition (haute frequence)
est concentre autour de multiples de la moitie de la frequence de
ligne, c'est-a-dire qu'il est entremele entre des multiples de la
frequence de ligne comme le montrent les regions VH de la figure 10f.
Des images ordinaires ne se composent pas seulement de simples motifs
verticaux ouhorizontaux. Au contraire, elles contiennent des signaux a
de nombreuses frequences resultant des caracteristiques verticales et
horizontales de la scene qui est vue. La figure 10f montre egalement
le motif d'energie spectrale habituel dans une image moyenne.
Comme on l'a mentionne, la resolution de couleur verticale dans une
image NTSC standard depasse la resolution horizontale de couleur. En
consequence, en direction verticale, il y a un exces de resolution de
couleur qui n'est pas necessaire pour la visualisation d'une image
acceptable. Selon l'invention, la resolution verticale en exces est
retiree d'un signal de couleur et la region ainsi videe dans le
spectre est utilisee pour un quatrieme canal par ou peut etre transmis
le signal de forte definition se rapportant a la luminance. La
resolution de couleur verticale en exces est retiree en retirant le
signal de la region VH que l'on peut voir sur la figure 10f.
La figure Il montre, sous forme de schema-bloc, un agencement selon
l'invention pour creer un quatrieme canal dans un canal de traitement
de signaux NTSC, par ou une information independante peut etre
transmise. Dans le mode de realisation particulier illustre,
l'information supplementaire est le signal de difference GA de forte
definition et en rapport avec la luminance, qui est derive de lignes
vertes successives. L'agencement de la figure Il est generalement
semblable a l'agencement de la figure 8, et des elements
correspondants a ceux de la figure 8 sont designes par les memes
reperes.Le signal YS a la sortie de la matrice 812 au centre de la
figure Il est applique au circuit d'addition 814 par un circuit
retardateur supplementaire 1102 afin de forcer le signal YS a arriver
a l'additionneur 814 en meme temps que le signal module de
chrominance. De meme, le signal Q a la sortie de la matrice 812 est
applique a un modulateur 1104 d'un modulateur de quadrature 816
(droite inferieure sur la figure) par un filtre passe-bas
conventionnel 1106 A 0,5 Hz et un circuit retardateur 1108. Le circuit
retardateur 1108 estt choisi pour forcer le signal Q module a arriver
a un circuit d'addition 1110 (faisant partie du modulateur de
quadrature 816) en meme temps que le signal I module.
Le signal I produit par la matrice 812 d'une facon conventionnelle a
partir des signaux R, GS et B,est applique directement aux bornes
d'entree d'un circuit d'addition 1114 et a une autre entree du circuit
d'addition 1114 par une ligne a retard 1H 1116. L'additionneur 1114 et
la ligne a retard 1116 constituent ensemble un filtre en peigne 1112.
La caracteristique de transmission du filtre 1112 est illustree par la
ligne en trait plein 1014 de la figure 10g. On peut noter que la
reponse 1014 est au maximum a la frequence nulle et par consequent le
filtre 1112 est un filtre passe-bas en peigne. Les zeros se presentent
dans la reponse 1014 a des frequences correspondant a la gamme des
frequences VH illustree sur la figure 10f, gamme de frequences dans
laquelle se presentent les signaux verticaux de forte resolution.En
consequence, le signal I quittant le filtre 1112 a une reponse
spectrale generalement semblable a celle representee sur la figure
10h, qui, comme on peut le voir, est tres semblable a celle de la
figure 10f a l'exception de l'attenuation ou de l'enleve- ment complet
des parties a haute frequence. Le filtre 1116 vide ainsi, du signal I,
une partie de forte resolution dans laquelle un autre signal peut etre
insere.
Le signal de difference GA est applique directement a une entree d'un
soustracteur 1118 et il est egalement applique a une seconde entree du
soustracteur 1118 par une ligne a retard 1H 1120. Ensemble, le
soustracteur 1118 et la ligne a retard 1120 constituent un filtre
passe-haut en peigne 1122 ayant une caracteristique de reponse de
transmission semblable a celle illustree par la ligne en pointille
1016 sur la figure 10g.Cette reponse permet aux signaux GA de
traverser le filtre 1122 quand ils sont dans la gamme des. frequences
des signaux retires du signal I par le filtre 1112, et elle empeche le
passage quand les signaux GA sont dans la gamme des frequences de
signaux I passant par le filtre 11124
Les signaux I filtres dans le filtre passe-bas et les signaux GA
filtres dans le filtre passe-haut sont appliques aux entrees d'un
circuit d'addition 1124 afin d'imbriquer, en frequence, les signaux.
Le signal GA ne se presente que quand il y a une transition dans le
signal
G d'une ligne horizontale a la suivante, comme on l'a mentionne.Des
transitions verticales de couleur seront tres souvent accompagnees de
transitions de luminance et le signal G est le constituant principal
de la luminance0
En consequence, le signal G t etant ajoute au signal I se presentera
tres souvent uniquement dans la region d'une transition de couleur
verticale rapide. La presence du signal GA dans le signal I peut
affecter la restitution de couleur d'une visualisation conventionnelle
mais le signal GA, etant a sa valeur maximum pendant les transitions
pksutEe de couleur, a le plus grand effet uniquement pendant ces
temps,la ou il est le moins visible.
Les signaux combines I et GA sont appliques du circuit d'addition 1124
a un modulateur 1126 par un filtre passe-bas conventionnel 1,5 NHz
1128 tel que celui couramment utilise pour limiter la largeur de bande
de I. Les modulateurs 1104 et 1126 recoivent des signaux mutuellement
dephases d'un generateur de sous-porteuse 818, sur lesquels chaque
modulateur module en amplitude son signal d'entree et les signaux
resultants I et Q mutuellement modules en quadrature et imbriques de
GA sont additionnes dans le circuit d'addition 1110 d'ou ils sont
appliques a un additionneur 814 pour etre ajoutes au signal YS.
Naturellement, l'utilite maximum du signal composite video de
television en couleur de somme comprenant les signaux de difference
n'est obtenue que par un moniteur de visualisation capable d'extraire
le signal de difference
A du signal I.
La figure 12 montre une partie d'un moniteur adapte a extraire le
signal de difference A, cependant derive, du signal I. La figure 12
est generalement semblable a la figure 9, et des elements
correspondants ont soit le meme repere ou un repere contenant, comme
prefixe, le repere de l'element correspondant de la figure 9o Sur la
figure 12, un signal composite de television en couleur comprenant un
signal de difference enfoui dans le canal I comme on l'a decrit en se
referant a la figure 11, est applique a la-borne 900 a un separateur
de signaux de synchronisation 904 ou sont separes les signaux de
synchronisation verticale et horizontale.Le spectre du signal.
composite est illustre sous forme simplifiee sur la figure 13a ou les
lignes en trait plein representent Y et les lignes en pointille
representent les signaux modules de chrominance avec l'emplacement des
signaux de difference indique en A. Comme on peut le voir, le signal
de difference dans le signal de chrominance se presente generalement
pres de la frequence du signal Y. Les signaux separes de
synchronisation horizontale a la sortie du separateur 904 sont
appliques a l'oscillateur horizontal 910 pour produire des signaux de
synchronisation horizontale qui sont appliques a'un generateur
d'horloge de vobulation 918 et qui sont egalement appliques, avec les
signaux separes de synchronisation verticale, a un dispositif de
deviation illustre par un bloc 9160.Le generateur 918 produit des
signaux de vobulation qui sont appliques a une bobine de deviation
auxiliaire 928 associee au tube-image 921 pour provoquer une legere
deviation verticale de chaque ligne de balayage comme on l'a decrit
pour la figure 6. Les signaux de vobulation sont egalement appliques a
un modulateur de vobulation 938 pour controler le commutateur ou
interrupteur synchrone (non represente sur la figure 12) par lequel le
signal YS alterne a la frequence de vobulation pour produire deux
lignes de video pour la visualisation de forte definition0 Le signal
video composite d'ou le signal de synchronisation a ete separe, est
applique du separateur 904 de signaux de synchronisation a un filtre
separateur de luminance-chrominance 930 et a un separateur de salve et
oscillateur 9311.Le separateur et oscillateur de salve 9311
echantillonne le signal de salve ou de synchronisation de
sous-porteuse de chrominance d'une facon connue et produit deux
signaux de sous-porteuse en quadrature pour application a un
demodulateur 9312 de Qeta un demodulateur 9315 de I.
Le signal video composite applique au filtre 930 est applique, dans
celui-ci, a un filtre de luminance 9301 dont la reponse est
complementaire de celle d'un filtre de chrominance 9304. Le filtre de
luminance 9301 comprend une ligne a retard 1H 9302 et un circuit
d'addition 9303 pour produire une reponse de transmission semblable a
1004 de la figure 10g, tandis que le filtre de chrominance 9304
comprend une ligne a retard 1H 9305 et un circuit de soustraction 9306
pour produire une reponse complementaire 1016. La sortie de luminance
du filtre 9301 illustre sur la figure 13b est appliquee a l'entree Y
du modulateur de vobulation 938 par un circuit retardateur 9420 et un
additionneur 1210.Le signal Y separe comprend le signal 8 residuel qui
se presente a des frequences proches des pics de la reponse du filtre
9301. Le circuit retardateur 9420 retarde le signal Y applique au
modulateur 938 de facon qu'il arrive en meme temps que le signal A
correspondant.
A la sortie du filtre 9304, le signal de chrominance (C) plus le
signal de difference (C+n) a la forme des signaux I+ A et Q modules en
quadrature sur une sous-porteuse supprimee. La chrominance separee
(figure 13c) est contaminee du signal Y residuel comme le montrent les
petites lettres Y aux frequences principales de Y. Le signal separe C+
A contient des signaux A dans les parties de frequences superieures
des bandes laterales du signal de chrominance. Le signal C+ A est
applique a une seconde entree du demodulateur 9312 du Q pour une
demodulation, et le signal Q resultant sur bande de base passe par un
filtre passe-bas de Q 9313 et un circuit retardateur 9314 pour
application a l'entree de Q d'un circuit de traitement et d'attaque
video 9320.
Le signal C+ A de la figure 13c a-la sortie du filtre 9304 est
egalement applique (par un filtre passe bande 1232 pour retirer le
signal Y residuel comme sur la figure 13h) a un demodulateur 9315 de I
ou ii est demodule en se referant au signal de sous-porteuse de
ltoscillateur de salve 9311. A la sortie du demodulateur 9315, le
signal I. sur bande de base imbrique en frequence avec le signal A est
regenere avec une certaine contamination du signal Y, comme le montre
la figure 13d. Ce signal passe par un filtre 9316 passe-bas de I pour
enlevement des composantes a haute frequence et il est applique a un
circuit 1212 de separation de I- t comprenant un filtre en peigne
passehaut 1214 et un filtre en peigne passe-bas 1216. Le filtre en
peigne passe-haut 1214 comprend un circuit retardateur de 1H 1218 et
un soustracteur 1220 pour separer le signal A (figure 13e) du signal
I+ A demodule.Le filtre peigne passe-bas 1216 comprend un circuit
retardateur de 1H 1222 et un circuit d'addition 1224 pour separer le
signal I du signal I+ A demodule Le signal I separe est applique a une
troisieme entree du circuit de traitement et d'attaque video 9320 et
il y est combine aux signaux I et Q pour produire des signaux
d'attaque RGB pour application au tube-image.
Le signal A produit a la sortie du filtre en peigne passe-haut 1214
est applique a une seconde entree du modulateur de vobulation 938 qui
fonctionne comme on l'a decrit pour la figure 9 pour reproduire le
signal de balayage LI, L2...; L1A, L2A..., comme on 1'a decrit
precedemment.
Le signal C+ A separe a la sortie du filtre 9304 est egalement
applique a un filtre passe-bas 1230 ayant une frequence de coupure
plus faible que la-bande laterale inferieure du signal de chrominance
pour separer le signal residuel de luminance (figure 13g) extrait du
signal composite par le filtre de chrominance 9304. Ce signal Y
residuel est applique a une seconde entree du circuit d'addition 1210
pour etre ajoute au signal YS pour augmenter la resolution de
luminance verticale a basse frequence d'une facon connue.
La figure 14 montre un autre mode de realisation d'un agencement pour
produire l'information simultanee des lignes par paires qui est
requise pour produire des signaux de somme S et de difference A. On
pense que l'agencement de la figure 14 est plus compatible a une
correction d'ouverture horizontale que d'autres modes de realisation.
Sur la figure 14, un oscillateur 1400 fonctionne au double de la
frequence normale fH. Dans le cas de signaux destines a un systeme
NTSC, l'oscillateur 1400 fonctionne a 31,5 kHz et attaque un
enroulement de deviation horizontale 1402 associe a un vidicon 1404.
Le vidicon 1404 est ainsi explore a deux fois la frequence horizontale
normale. Le signal d'attaque a 2fH est egalement applique a'n circuit
decompteur vertical 1406 qui decompte la frequence de 31,5 kHz a une
frequence verticale de 60 Hz. Le signal compte a 60 Hz est utilise
pour retablir un generateur de rampe ou de dents de scie 1408 d'un
type connu, qui utilise un integrateur pour produire une rampe a la
frequence verticale. La rampe a la frequence verticale est appliquee a
une premiere entree d'un additionneur et d'un circuit d'attaque
verticale 1410.Le signal a 2fH a la sortie de l'oscillateur 1400 est
egalement applique a un amplificateur limiteur 1412 pour produire un
creneau ou onde carree a 2fH qui est applique a une seconde entree de
l'additionneur 1410 pour addition et soustraction de la rampe afin de
produire un signal illustre en 1416 qui est applique a un enroulement
de deviation verticale 1418 associe au vidicon 1404c
L'amplitude du creneau 1414 ajoute -a la rampe est choisie pour
provoquer une mise par paire des lignes comme cela est illustre sur la
face du vidicon 1404. Les lignes L1 et
L1A sont separees par un quart de la distance entre les lignes L1 et
L2. Cette mise par paire des lignes est semblable a celle decrite dans
les autres modes de realisation.
La cible 1420 du vidicon 1404 est reliee a une borne 1422 d'un
commutateur quadripolaire a quatre points 1424. Le commutateur 1424
est sous la commande d'un circuit de commande 1426 qui fait passer le
commutateur 1424 a l'une de ses quatre positions au debut de chaque
nouvelle ligne de balayage.
A la position illustree, le signal d'entree pendant la ligne LI est
applique de la borne 1422 a une borne 1427 du commutateur 1424 et il
est applique a l'entree d'une ligne a retard 1431. La borne de
commande d'horloge 1425 du retard 1431 est attaquee a huit fois la
frequence de sous-porteuse par un generateur de signaux d'horloge 1448
qui est relie a la borne 1440 du commutateur. La ligne a retard 1431,
comme on le sait, doit avoir une capacite suffisante de stockage pour
stocker le signal video a la haute frequence d'horloge pendant la
duree de la ligne de balayage L1. La figure 15 est un schema des temps
qui illustre le fonctionnement du commutateur 1424 et des lignes de
retard d'horloge 1431-1434 qui peuvent etre des dispositifs a charges
couplees et qui sont referencees par CCDI a CCD4 sur la figure
15.Egalement dans l'intervalle TO-T?, les lignes a retard 1433 et 1434
sont ordonnees a la moitie de la frequence d'horloge, dans ce cas
quatre fois la frequence de sous-porteuse et les signaux de sortie
sont appliques par les bornes 1452 et 1454 d'un commutateur regle 1450
aux bornes 1455 et 1456 du commutateur. Au temps T1, la ligne un se
termine et au temps T2 le balayage de la ligne L1A commence. Dans
l'intervalle T1-T2, le commutateur 1424 fonctionne et chaque contact
se deplace dans le sens d'une aiguille d'une montre, d'un echelon.
La borne 1422 contacte par consequent la borne 1428 et le signal video
peut etre lu dans la ligne a retard 1432 qui est alors ordonnee a la
haute frequence d'horloge par la borne 1441 du generateur de signaux
d'horloge 1448.
L'ordonnancement de la ligne a retard 1433 cesse mais l'ordonnancement
a la basse frequence de la ligne a retard 1434 continue par la borne
1447 du generateur d'horloge 1449. L'ordonnancement de faible
frequence du retard 1431 commence a la basse frequence par la borne
1444 du generateur d'horloge 1449. De meme, dans l'intervalle T1-T2,
le commutateur 1450A est deplace pour relier la ligne a retard 1431 a
la borne 1455.
Dans l'intervalle T2-T3, le vidicon 1404 explore la ligne LIA et le
signal est applique a la ligne a retard ordonnee 1434 pour y etre
stocke a la haute frequence d'horloge. De meme, dans l'intervalle
T2-T3, la ligne a retard 1431 est lue a la basse frequence d'horloge
comme le montre la figure 15b et la ligne 1434 continue a etre
extraite a la faible frequence d'horloge, comme le montre la figure
15e. Au temps T3 de la fin de la ligne LIA, le. commutateur 1424 passe
a la position suivante et donc le signal video a la borne 1422 pendant
la ligne L2 est disponible pour introduction dans la ligne a retard
1433, la ligne a retard 1431 continue a etre appliquee a la borne 1455
et la donnee LIA stockee dans la ligne a retard 1432 commence a etre
extraite a la faible frequence d'horloge. Le commutateur 1415b est
change pour relier la borne 1453 a la borne 1456. Le systeme continue
pendant tout un cycle, passant par chaque ligne a retard en succession
a la haute frequence d'horloge, avec ensuite un intervalle
d'extraction a la basse frequence d'horloge comme le montrent les
figures 15b-e. il faut noter qu'apres la periode de dechargement,
chaque ligne a retard CCD1-4 passe par un intervalle H/2 a un etat de
repos.Comme le montrent les figures lsd et e, l'information L2
introduite par la ligne a retard 1433 dans l'intervalle T4-T5 est
dechargee dans l'intervalle T5-T9 tandis que l'information
L2A introduite dans la ligne a retard 1434 pendant l'inter- valle
T6-T7 est extraite pendant l'intervalle T7-TII. Ainsi, on peut voir
que l'information des lignes par paires appa rait aux bornes 1455,
1456, relativement retardee de H/20
Cela est corrige par une ligne a retard 1460 des qui est reliee dans
le trajet de L1, L2, L30.. avec pour resultat que l'information des
paires de lignes se produit simultanement aux bornes de sortie 1462,
1464 comme le montrent les figures 15f-i. Le signal video L1/L2/L3 a
la borne de sortie 1462 et le signal video L1A/L2A/L3A a la borne de
sortie 1464 sont traites comme le montre la figure 16 pour produire
les signaux de somme S et de difference ss
Le moniteur de forte resolution de la figure 16 est agence pour
explorer a deux fois la frequence horizontale standard, a 31,5 kHz
dans le cas de I-SC. Dans l'agencement de la figure 16, le signal
d'entree a la forme de deux signaux video qui se presentent
simultanement, dont chacun represente la video de lignesexplorees ou
balayees adjacentes. Les signaux video sont appliques aux bornes 1601
et 1602 a la gauche de la figure.Les signaux video appliques aux
bornes 1601 et 1602 sont derrives par exemple des signaux de somme S
et de difference # par Cl. dispositif tel que represente sur la figure
9 qui comprend l'additionneur 934, le diviseur 935 et le soustracteur
936 dans le bloc 938.
L'agencement de la figure, eneral, est l'inverse de l'agencement de la
figure 14. Sur la figure 16, les deux signaux simultanes recus a S.75G
Gz sont re arranges sous forme de signaux sequentiels a 31 31,5 kz qui
sont appliques au tube-image 16lO a a droite de la figure.
Un separateur 1662 de signaux de synchronisation relie a la borne
d'entree i601 separe les slgllax de synchronisation verticale et
horizontale qui sont appliques a une boucle verrouillee en phase 1664
a 2fH pour produire des signaux d'attaque a 2fII. (Alternativement, la
synchronisation pourrait etre introduite separement et appliquee
directement)0
Le signal a 2fH est applique a vn ctrcuit.decompteur et de deviation
verticale 1668 qui produit une rampe echelonnee comrnron l'a decrit
pour la figure 14, qui est appliquee a un enroulement de deviation
verticale 1618 associe au tube-image 1670. Le signal a 2fH est
egalement applique en tant qu'attaque, a un enroulement de deviation
horizontale 1676 a31,5kHz.A31,5 kHz, chaque exploration a travers la
face du tube-image 1670 se produit en fH/2. En consequence, les deux
signaux d'entree en parallele doivent etre comprimes dans le temps et
agences en ordre sequentiel.
Des commutateurs 1650a et 1650b sont commandes par un signal produit
par une bascule ou flip-flop 1658. La bascule 1668 est attaquee par le
signal a fH.
Quand des signaux recus representant les lignes LI et L1A sont recus,
les commutateurs 1650a et 1650b sont a la position basse reliant les
bornes 1655 et 1656 aux lignes a retard 1632 et 1634, respectivement.
Les signaux d'horloge pour ces lignes a retard sont obtenus du
generateur de quatre fois la sous-porteuse 1649. Ces lignes sont
ecrites dans les retards et l'ecriture est accomplie pendant un
intervalle ou cycle de 1fH. A la fin de l'entree des lignes L1 et LIA,
les commutateurs 1650a et 1650b sont commutes aux positions
superieures par un signal de la bascule 1658 et la paire de lignes
recue suivante (L2 et L2A) commence a se charger dans les lignes a
retard 1631 et 1633.
Le commutateur 1676 est egalement commande par la bascule 1658 et il
applique le signal d'horloge a quatre fois la sous-porteuse (bas) aux
retards 1631 et 1633 par les contacts 1444 et 1445, respectivement.
Pendant le temps ou les lignes L2 et L2A sont recues et ecrites dans
les retards 1631, 1633, l'extraction de la ligne LI commence a partir
de la ligne a retard 1632 tandis que la ligne a retard 1634 est au
repos. La borne de commutateur 1622 est connectee a la borne 1628 par
un signal de declenchement de l'horloge a 31 kHz, reliant l'unite de
traitement video 1674 a la sortie de la ligne a retard.En meme temps,
un signal d'horloge 1648 a huit fois la sous-porteuse est relie a la
ligne a retard 1633 par le generateur de huit fois la sousporteuse, au
moyen de la borne 1441, avec commutation a la frequence de 31 kz en
synchronisme avec le commutateur de sortie video. L'extraction de la
ligne a retard 1632 est accomplie a la moitie de la periode normale de
15kHz, et le commutateur 1678 passe a une nouvelle position a laquelle
la borne 1622 et la sortie du generateur 1648 de huit fois la
sous-porteuse sont relies a la ligne a retard 1634 qui est extraite,
developpant ainsi le signal video requis pour la visualisation. La
sequence d'introduction en parallele, extraction sequentielle continue
pour fournir le signal pour le balayage a 31,5 kz du moniteur.
La figure 17 montre un recepteur de television selon l'invention. Sur
la figure 17, une antenne 1710 recoit des signaux composites de
television en couleur avec un signal b enfoui, le tout etant module
sur des pcrtEus a des frequences standards de diffusion avec des
bandes laterales inferieures residuelles et avec des signaux audio
modules en frequence qui Sont decales de la frequence porteuse video a
la facon usuelle. Un tuner 1712 choisit l'une des porteuses et la
convertit en une frequence intermediaire standard0 Le signal a
frequence intermediaire resultant est amplifie par un amplificateur
1714 et il est applique a un second detecteur 1716 pour conversion a
une bande de base.Le signal audio est applique a un circuit 1718 de
traitement de signaux audio qui peut comprendre un demodulateur de
modulation de frequence pour produire un signal audio sur bande de
base et qui peut egalement comprendre un etage d'attaque audio pour
attaquer un hautparleur 1720 associe au televiseur. Le signal video
sur bande de base est applique a un circuit de reglage automatique du
gain 1722 qui est relie a l'amplificateur de frequence intermediaire
et au tuner pour controler l'amplitude video sur bande de base. Le
signal composite de television en couleur sur bande de base dont
l'amplitude est reglee, avec A, est applique au circuit correspondant
au moniteur 1200 de la figure 12 pour produire, sur un tube-image
couleur 921, un signal de television en couleur avec resolution
verticale accrue.
La figure 18 montre un agencement pour enfouir des signaux
independants de premiere et seconde sources reliees aux bornes 1802 et
1804 (a la gauche de la figure) dans les signaux I et Q
respectivement, d'un signal composite de television en couleur0 Sur la
figure 18, la lumiere d'une source (non representee) est appliquee par
un appareil optique 800, a un prisme 802 qui divise la lumiere et
l'applique a des vidicons 806 et 808 du rouge et du bleu et a un
vidicon du vert 600 dont la deviation est vobulee a une frequence
d'horloge de vobulation par un enroulement de deviation auxiliaire 606
attaque par le generateur de signaux d'horloge 614.Le generateur 614
attaque egalement le generateur 616 de signaux de synchronisation et
d'effacement pour produire un signal drapeaude salve et les signaux de
synchronisation et d'effacement qui sont appliques a un moyen
d'insertion 818. Les signaux video du rouge et du bleu sont appliques
par les vidicons 806 et 808 a une matrice 812.
Le signal representatif du vert est applique a un circuit d'addition
et de differenciation 861 qui, par exemple, se compose de la
combinaison du modulateur synchrone 618 et du circuit de somme et de
difference 700 de la figure 7 Le circuit 861 produit un signal GS qui
est applique a une entree de la matrice 812 et un signal GA qui est
applique a un differenciateur illustre par un bloc 1806 dont la sortie
est reliee a un circuit de detection de seuil 1808 qui produit un
signal de validation de lecture quand l'allure du changement du signal
GA depasse un niveau predetermine0
Le signal YS a la sortie de la matrice 812 est applique par un retard
1102, a un circuit d'addition 81 4e Les signaux Q et I produits par la
matrice 812 sont appliques a des filtres passe-bas en peigne 1810 et
1812 (par exemple comme cela est montre en 1112 sur la figure 11),
respectivement, pour extraire, des signaux Q et I, les parties
representant une allure rapide de changement. Les signaux Q et I
filtres en peigne sont appliques respectivement aux circuits
d'addition 1814 et 1816o Les signaux independants des premiere et
seconde sources sont appliques avec les signaux horloge aux memoires
1818 et 1820 respectivement, qui servent de tampons pour accumuler les
signaux independants pendant les periodes de temps ou la frequence du
changement du signal video n'est pas suffisamment importante pour
cacher le signal independant.Quand une transition a la frequence
verticale se produit, le circuit de detection de seuil 1808 produit un
signal de validation de lecture qui est applique aux memoires 1818 et
1820 pour permettre la lecture a la frequence de l'horloge 1822, qui
est choisie pour imbriquer le signal independant dans les signaux I et
QO Les signaux independants extraits des memoires 1818 et 1820 sont
combines aux mots de synchronisation derives de l'horloge 1822 dans
les moyens d'insertion 183O et 1831. Les mots de synchronisation
permettent la regeneration des signaux d'horloge lors de la
recuperation des signaux independants du signal de television.Les
signaux independants et les mots de synchronisation sont nettoyes dans
les filtres en peigne passe-haut 1822 et 1824 (par exemple comme cela
est indique en 1122 sur la figure 11), respectivement, et sont
appliques aux circuits d'addition 1814 et 1816 pour etre combines au
signal respectif les cachant, Les signaux resultants sont filtres dans
le filtre passe-bas et appliques aux modulateurs de quadra+-- re d'une
facon connue pour produire un signal de chrominance qui est additionne
au signal YS dans l'additionneur 814 et autrement traite a la facon
d'un signal standard.Un televiseur couleur standard NTSC peut
presenter le signal independant sur les bords des transitions
verticales de luminance sous forme d'erreurs de couleur dans la region
de transition, mais de telles erreurs, en particulier pour de grandes
transitions de luminance, ne sont pas tres visibles. En consequence,
un televiseur standard est essentiellement insensible a l'information
enfouie.
La figure 19 montre un televiseur adapte a visualiser des signaux
conventionnels de television ou des signaux independants sont enfouis
et pour extraire les signaux independants. Les elements de la figure
19 qui correspondent aux elements de la figure 12 sont designes par
les memes reperes. La figure 19 differe de l'agencement de la figure
12 parce que les signaux I et Q demodules et filtres passent tous deux
par des filtres complementaires passe-haut et passe-bas et parce que
le signal de luminance est differencie et soumis a un seuil pour
controler le traitement du signal independant'supplementaire.
Sur la figure 19, le signal Q est applique a une paire de filtres en
peigne complementaires passe-haut passe-bas 1914-1916 comme la paire
de filtres 1214-1216 de a figure 12. Le signal Q est disponible a la
sortie du filtre 1916 et il est applique a l'entree Q du circuit de
traitement et d'attaque video 9320. Le signal independant apparalt a
la sortie du filtre passe-haut 1914. Un circuit 1920 est relie pour
recevoir le signal de somme de luminance
YS et il compare des lignes adjacentes pour produire un signal de
difference A correspondant a la sortie du differenciateur 1806.de la
figure 18 et qui est applique a un circuit de seuil illustre par un
bloc 1932 pour produire un signal indiquant le moment ou le signal
independant sur le canal Q peut etre couple a travers le systeme.Le
signal independant qui apparait a la sortie du filtre 1914 est
applique a un circuit retardateur 1918, dont le retard est suffisant
pour retarder le signal independant jusqu'a ce que le circuit de seuil
1932 ait applique le signal independant, a une porte 1920 qui est
commandee par le signal de validation. La porte applique le signal
independant a un circuit d'identification de mots de synchronisation
1922 et a l'entree d'un circuit memoire 1926.
Le circuit d'identification 1922 identifie les mots de synchronisation
associes aux signaux independants permettant au generateur d'horloge
1924 de signaux independants de regenerer le signal d'horloge pour
permettre au signal d'etre introduit dans la memoire 1926, ou il reste
disponible pour une utilisation. D'une facon analogue, le signal
independant du canal I devient disponible a la sortie du filtre en
peigne passe-haut 1214 et il est applique a un circuit retardateur,
porte, identificateur de mots de synchronisation, generateur d'horloge
et memoire 1934 pour le canal I, qui correspond aux elements 1918-1926
du canal Q.
D'autres modes de realisation de l'invention seront apparents a ceux
qui sont competents en la matiere
Plutot que d'inserer l'information dans le canal I, on peut l'inserer
dans le canal Q de la meme facon que ce que l'on a decrit, tant que la
largeur de bande reduite de Q est acceptable pour la largeur de bande
du signal, Un certain nombre de signaux t peuvent etre inseres dans
les canaux I et Q, qui, dans ce but, constituent des quatrieme et
cinquieme canaux dans le trajet de transmission du signal video
composite. De meme, un signal A peut etre insere dans I ou Q et un
signal independant peut etre insere dans l'autre canal.D'autres
frequences d'horloge de vobulation peuvent etre utilisees dans les
modes de realisation utilisant des horloges de vobulation, et comme on
l'a mentionne, ces signaux d'horloge peuvent etre verrouilles sur
divers signaux du systeme.
La presente invention peut etre utilisee avec des systemes de
transmission de television en couleur composites
PAL de la meme facon qu'avec des systemes NTSC, car les aspects
monochromatiques ou de luminance de la resolution sont les memes et
les principes de la transmission de couleur different de NTSC
uniquement par des details mineurs qui ne sont pas en rapport avec les
aspects de l'invention consistant a cacher un signal.
Tandis que les signaux S et 8 des modes de realisation illustres ont
ete derives d'un canal du vert d'une source de signaux tricolores, le
signal de difference pourrait, si on le souhaite, etre derive des
signaux R ou B ou bien les signaux RGB de la source pourraient etre
melanges pour produire des paires de signaux Y simultanes qui
pourraient alors etre additionnes et differencies pour produire les
signaux YS et Y a
Dans un autre mode de realisation de la camera de couleur de la figure
3, on pourrait utiliser des tubes du rouge, du bleu et repondant a la
luminance comme on le sait, avec deux tubes dans le canal de luminance
et un tube dans chacun des canaux de chrominance pour reduire le prix.
Le decalage des trames des deux vidicons (ou le decalage correspondant
des images) dans l'agencement de la figure 4 peut etre a des multiples
de 1/2 de la distance entre lignes plus 1/4 ligne, plutot que
simplement 1/4 ligne.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATION
1. - Dispositif pour former un signal video composite combine a un
signal independant pour la transmission commune des deux signaux,
caracterise en ce qutil comprendun moyen de filtrage (1812) pour
retirer sensiblement une partie du spectre des frequences d'un signal
de chrominance sur bande de base (I) dudit signal de chrominance,un
moyen (1824, 1816) pour inserer le signal independant dans la partie
du spectre des frequences du signal de luminance etun moyen formant un
signal video composite relie pour recevoir un signal de luminance sur
bande de base et le signal de chrominance dans lequel est insere le
signal independant pour en former le signal composite.
2. - Dispositif selon la revendication 1 caracterise en ce qu'il
comprend de plus un moyen (1806, 1808) repondant au signal de
luminance pour produire un signal representant l'allure de son
changement, le moyen d'insertion repondant au signal representant
l'allure du changement pour inserer le signal independant dans le
signal de chrominance uniquement quand l'allure du changement depasse
un niveau preetabli.
3. - Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 ou 2,
caracterise en ce que le moyen de filtrage precite comprend un filtre
en peigne (1812) pour retirer un certain nombre de portions du spectre
des frequences du signal de chrominance et en ce que le moyen
d'insertion comprend un filtre en peigne (1814) pour faire passer
sensiblement uniquement les composantes de frequence du signal
independant correspondant aux composantes de frequence retirees du
signal de chrominance, et un moyen (1816) pour combiner les signaux
filtres en peigne de chrominance et independants.
4. - Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 a 3,
caracterise en ce que le moyen precite (861, 1806, 1808) pour produire
un signal representant l'allure du changement du signal de
luminanceest agence pour recevoir des signaux de luminance associes a
des explorations de lignes successives d'une image representee par le
signal de luminance et produire pour ledit signal un signal
representant 1 'allure du changement de la luminance transversalement
aux explorations des lignes.
5. - Dispositif pour decoder le signal video composite combine au
signal independant forme dans le dispositif selon la revendication 1,
caracterise en ce qu'il comprend un moyen decodeur du signal video
composite (930, 9312, 9315) pour reproduire les signaux sur bande de
base de luminance (75) et de chrominance (I, Q), et un moyen de
filtrage pour separer le signal independant du signal de chrominance
(1914, 1916, 1214, 1216).
6. - Dispositif selon la revendication 5 pour decoder le signal forme
par le dispositif selon la revendication 2, caracterise en ce qu'il
comprend de plus un moyen formant porte (1920) relie pour recevoir le
signal independant du moyen de filtrage (1914), et un moyen (1930)
repondant au signal de luminance pour valider le moyen formant porte
pour laisser passer le signal independant quand l'allure du changement
du signal de luminance depasse un niveau preetabli.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [40][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [41][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2516331
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
3
Размер файла
88 Кб
Теги
fr2516331a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа