close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516389A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (31/ 56)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(8/ 26)
[6][_]
ETRE
(17)
[7][_]
Est-a
(3)
[8][_]
Appa
(1)
[9][_]
Nerf
(1)
[10][_]
Dus
(1)
[11][_]
Tre
(1)
[12][_]
Trai
(1)
[13][_]
Cer
(1)
[14][_]
Physical
(13/ 14)
[15][_]
5 cm
(2)
[16][_]
4 cm
(1)
[17][_]
7 cm
(1)
[18][_]
3 cm
(1)
[19][_]
1 percent de
(1)
[20][_]
5 mm
(1)
[21][_]
2 cm
(1)
[22][_]
12 mm
(1)
[23][_]
15 cm
(1)
[24][_]
12,5 cm
(1)
[25][_]
50 rads
(1)
[26][_]
200 rads
(1)
[27][_]
de 1 percent de
(1)
[28][_]
Molecule
(7/ 10)
[29][_]
Me
(4)
[30][_]
PORTES
(1)
[31][_]
DES
(1)
[32][_]
Iridium
(1)
[33][_]
-H
(1)
[34][_]
cobalt 60
(1)
[35][_]
monter
(1)
[36][_]
Generic
(2/ 5)
[37][_]
platinums
(4)
[38][_]
radioactive
(1)
[39][_]
Disease
(1/ 1)
[40][_]
Contractures
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516389A1
Family ID 5006016
Probable Assignee Derechinsky Victor Eduardo
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title UNITE A PLUSIEURS FAISCEAUX CONVERGENTS POUR IRRADIATION
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION EST RELATIVE A UNE UNITE A PLUSIEURS FAISCEAUX CONVERGENTS
POUR IRRADIATION.
CETTE UNITE SE CARACTERISE EN CE QU'ELLE COMPREND, EN COMBINAISON AVEC
L'ACCELERATEUR A, UN DISPOSITIF STEREOTAXIQUE CONSTITUE PAR UN CADRE M
QUI PEUT SE DEPLACER DE FACON ANGULAIRE AUTOUR D'UN AXE Z LEQUEL EST,
A SON TOUR, SENSIBLEMENT NORMAL A L'AXE X DE DEPLACEMENT ANGULAIRE DE
L'ACCELERATEUR LINEAIRE A ET QUI CONTIENT L'ISOCENTRE DE CE DERNIER,
LES ARCS DE DEPLACEMENT ANGULAIRE DE L'AXE D'IRRADIATION R DE
L'ACCELERATEUR LINEAIRE A ET DU CADRE STEREOTAXIQUE MDEFINISSANT UNE
CALOTTE SPHERIQUE VIRTUELLE DONT LE CENTRE COINCIDE AVEC L'ISOCENTRE
ET OU EST PLACEE LA CIBLE A IRRADIER, UNE PORTES D'ENTREE
D'IRRADIATION CONVERGENTES SUR LA CIBLE POUVANT ETRE DETERMINEE SUR LA
CALOTTE SPHERIQUE VIRTUELLE.
APPLICATION A L'IRRADIATION DES STRUCTURES CEREBRALES.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention est relative a une unite a plusieurs faisceaux
convergents pour irradiation (UMIC) et en particulier a une
association entre un accelerateur lineaire (A L) et un systeme
stereotaxique, qui procure d'importants avantages par rapport aux
dispositifs utilises actuellement pour irradier les structures
cerebrales.
La stereotaxie a commence au debut du siecle avec un appareil mis au
point par Horsley et Clark qui,utilise chez des animaux
d'experimentation, a permis de localiser avec precision differentes
structures intracerebrales et pour les atteindre au moyen d'electrodes
de stimulation et de coagulation Cette technique s'est developpee
jusqu'a ce qu'en 1947 Spiegel et Wycis presentent aux Etats-Unis
d'Amerique la premiere conception d'un appa- reil stereotaxique adapte
a l'homme Peu de temps apres, d'autres conceptions ont ete presentees
dans differentes societes scien- tifiques de divers pays.
En France, le Pr Jean Talairach fut le pionnier dans cette discipline
et ses travaux constituent l'oeuvre d'ensemble la plus importante de
la neurochirurgie d'apres guerre.
Les possibilites actuelles de visualiser dans chaque cas individuel le
parcours des vaisseaux encephaliques, permet- tent de situer avec
precision les sillons et les circonvolu- tions cerebrales et
d'effectuer, grace a cela, des biopsies multiples Un diagnostic exact
et l'histopronostic qui en resulte, permettent alors de faire un choix
therapeutique.
Les possibilites de traitement sont: a) Ablation chirurgicale (totale
ou partielle) si la topographie et l'extension de la lesion le
permettent. b) Implantation interstitielle radioactive
(avec 192 Iridium ou 125 Iode). c) Irradiation externe par un
accelerateur lineaire avec une meilleure penetration et une diminution
de l'effet sur la peau en comparaison avec le 60 Co, par exemple. d)
Irradiation par le 60 Co par plusieurs sources fixes (Gamma-Unit) dont
il sera question plus loin et,pour finir, e) L'irradiation par
plusieurs faisceaux convergents dans des conditions stereotaxiques,
qui fait l'objet de la presente invention.
Des methodes d'irradiation qui nous interessent, on peut dire que
l'implantation interstitielle s'utilise sur des petites tumeurs
gliales de bas niveau de malignite.
L'irradiation par teletherapie avec un accelerateur lineaire est
employee seulement dans des tumeurs tres etendues, ou bien dans des
protocoles d'association "interstitielle-te- letherapie avec
accelerateur", avec une dose tumoricide tres importante dans la cible
tumorale et une dose reduite dans la peripherie pour detruire les
cellules tumora Ies a distance du centre de la lesion et qui seront
celles qui produiront les recidives.
L'utilisation de l'unite a faisceaux multiples conver- gents, qui fait
l'objet de la presente invention, se base sur la necessite de donner
une haute dose au centre de la tumeur avec une decroissance rapide de
la dose autour de ce centre, et aussi la possibilite de proteger les
structures normales et non infiltrees par la tumeur, sans pour autant
reduire la dose delivree a cette derniere.
De nombreux travaux ont montre que, au fur et a mesure que le volume
d'irradiation augmente, que ce soit par telethe- rapie ou bien
interstitielle, les possibilites de radionecrose augmentent
parallelement La radionecrose signifie la mort de la tumeur dans un
nombre important des cas, mais les complica- tions peuvent aussi
conduire a la meme situation a son porteur.
Sfi le volume depasse les 5 x 5 x 5 cm, les radionecroses deviennent
mortelles (meme dans des cas o une ablation de cette masse est
quelquefois possible) a cause d'un oedeme non controlable.
L'experience personnelle sur 8 cas ayant fait l'objet de biopsies et
de necropsies, montre 8 radionecroses.
Si la precision methodologique permet, en temps voulu, une
connaissance exacte de la lesion, il-serait ideal d'employer une
therapeutique qui, tout en restant efficace, soit la plus reduite
possible Pour arriver a cette situation, il est necessaire d'obtenir
une parfaite localisation comme celle qui peut etre obtenue par les
techniques stereotaxiques, avec un minimum de complications, grace a
la reduction du diametre des faisceaux d'irradiation et a la
multiplicite des portes d'entree, pour donner avec de tres petites
doses pour chacune d'elles, une dose concentree sur la cible, c'est-
a-dire la tumeur, egale a la somme de toutes les portes d'entree
d'irradiation.
La concentration de plusieurs faisceaux d'irradiation de haute energie
(6 a 12 Me V) convergents sur une cible peut donner les resultats
cherches.
Les champs les plus petits utilises pour les irradia- tions
habituelles du systeme nerveux central sont de 4 x 4 cm.
Comme on vient de le signaler, la radionecrose est le resultat des
irradiations sur des volumes superieurs a 5 x 5 x 5 cm, ce qui rend la
limite de securite tres etroite.
L'unite de plusieurs faisceaux convergents pour accele- rateur
lineaire, conforme a la presente invention, trouve ainsi une
indication speciale sur des petites lesions, mais celles de diametre
moyen peuvent egalement etre traitees mais avec des irradiations
realisees a des intervalles de temps differents Une condition
specifique de cette technique est qu'elle se fait dans une seule
seance, ce qui modifie de facon tres importante les conceptions
classiques de la radiotherapie.
Comme l'irradiation se fait sur de petits volumes, on peut augmenter
la dose ce qui produit des modifications particulie- res de la
structure tumorale, comme par exemple la transforma- tion de tumeurs
solides en kystiques ou de tumeurs hypodenses en hyperdenses
radionecrotiques, qui, en raison de leur petit volume, peuvent etre
operees ou bien diminuer de volume ce qui ameliore les symptomes.
Cette modification de la structure tumorale ouvre a son tour de
nouvelles possibilites autant au niveau de l'inter- pretation que du
traitement des tumeurs, qu'il s'agisse des gliomes ou bien des
neurinomes du nerf acoustique, des adeno- mes de l'hypophyse, des
craniopharingiomes, entre autres.
D'autre part, des lesions vasculaires comme les angiomes
arterio-veineux, et certaines communications carotido- caverneuses,
ont ete traitees par des irradiations par plusieurs faisceaux, avec
occlusion progressive des vaisseaux afferents, a cause d'une
proliferation endotheliale par irradiation Ce sujet serait en lui-meme
suffisant pour justifier cette techni- que, qui offre des voies
nouvelles a des problemes complexes de la chirurgie vasculaire.
Comme complement des indications signalees, on peut ajouter les
radiolesions therapeutiques, avec des troubles fonctionnels, ce qui
permet la disparition de certains symptomes comme par exemple dans la
maladie de Parkinson, dans la nevrose obsessionnelle et dans certains
syndromes douloureux.
Apres avoir travaille a l'Universite d'Upsala avec differents systemes
d'irradiation a haute energie, les cher- cheurs de l'H Zpital
Karolinska de Stockholm trouverent que les differents systemes de
haute energie disponibles a ce moment-la n'etaient pas utilisables au
niveau de l'-H Ipital.
C'est ainsi que le groupe dirige par le Pr Lars Leksell, concut un
equipement tres complexe avec plusieurs sources de cobalt 60.
Cet appareillage connu comme "Gamma Unit" se caracterise en ce qu'il
comporte-une calotte hemispherique qui porte actuel- lement 200
sources de 60 Co, orientees radialement vers un centre qui peut ainsi
recevoir une tres haute dose de radia- tion La peripherie de ce volume
recoit une petite dose grace a la multiplicite des portes d'entree.
Cette solution presente des inconvenients, en partie dus a la
complexite et au prix tres eleve de l'appareillage, ainsi qu'aux
limitations de ses applications meme au niveau neurochirurgical, ce
qui reduit encore plus ses possibilites d'utilisation A ceci vient
s'ajouter la decroissance de la radioactivite, ce qui entraine la
necessite du remplacement des sources au bout d'un certain temps
L'energie du 6 Co, varie de 1,17 A 1, 33 Me V et est donc tres
inferieure a celle produite par les accelerateurs qui varient de 6 a
18 Me V. D'autre part, les portes d'entree sont multiples mais fixes
ce qui limite ses possibilites d'utilisation et augmente de cette
facon considerablement le prix, ce qui restreint dans le sens
economique, les possibilites de traitement.
Les demandeurs ont cherche une solution satisfaisante a tous ces
problemes, en particulier par l'utilisation de la haute energie, en
combinaison avec-les techniques stereota- xiques. Un accelerateur
lineaire est un systeme d'irradiation de haute energie qui a d'autres
applications en dehors de la neurochirurgie, en particulier les
traitements de radiothe- rapie. La combinaison qui permet d'obtenir
l'unite a plusieurs faisceaux conformes a l'invention, permet
d'obtenir un dispositif dont les possibilites d'irradiation sont plus
eten- dues Le debit des photons par mm est 1000 fois superieur a celui
du 60 Co Les portes d'entree multiples et variables, sur un secteur
spherique defini par les arcs de balayage combines de l'accelerateur
et du dispositif stereotaxique, procurent une plus grande souplesse
d'application.
L'unite a plusieurs faisceaux d'irradiation convergents, qui fait
l'objet de la presente invention, se base sur un systeme de
stereoteleradiotherapie, qui reunit toutes les caracteristiques
recherchees et procure des avantages subs- tantiels sur tous les
systemes connus.
L'ensemble ainsi obtenu comprend une modification et une adaptation du
systeme stereo- taxique pour le transformer en un systeme d'arc.
Une collimation adequate des photons de 10 Me V (ener- gie de
l'accelerateur choisi) pour avoir une penombre minimale.
Un systeme de support du corps du malade, adaptable aux differentes
positions de la tete, sans soumettre les supports du systeme
stereotaxique a une charge, tout en ayant un axe de rotation commun
avec celui-ci.
Dans cette conception, le systeme qui utilise les grilles comme voie
d'abord, pour placer le centre du volume cible dans l'axe de rotation
du cadre stereotaxique, les grilles etant ensuite retirees, a ete
elimine.
Le cadre stereotaxique ainsi transforme a la particula- rite de
permettre que le centre d'une lesion dans un cerveau qui se trouve
fixe par son crane au cadre, devienne l'isocen- tre d'un systeme
d'axes qui permettent au cadre d'effectuer un deplacement angulaire
antero-posterieur de facon a acceder a toute sa surface utile.
Le cadre peut monter ou descendre pour mieux placer le centre du
volume cible sur l'axe de rotation, et il est retenu avec des
coulisses Cet axe de rotation, place sur des crampons de chaque cote
du systeme de fixation du cadre, est aligne de telle facon que son axe
central coincide avec le centre de la lesion a traiter Comme cette
derniere peut se trouver sur la ligne mediane ou etre deplacee vers un
cote ou l'autre de cette ligne mediane, le systeme peut se deplacer a
son tour lateralement dans les deux sens, jusqu'a 7 cm.
Le dispositif permet de placer une lesion dans l'iso- centre du
systeme, lequel coincide a son tour avec l'isocentre de rotation de
l'accelerateur lineaire avec lequel il est associe. L'ensemble a pour
but de maintenir la coincidence des deux isocentres et, dans ce but,
le support du cadre stereo- taxique est place sur une base rigide et
non deformable, avec des colonnes qui n'admettent pas de flexions dans
les condi- tions d'utilisation auxquelles est soumise l'unite, et avec
un systeme de reglage fin, pour faire coincider l'isocentre mecanique
et l'isocentre de l'accelerateur.
Comme l'ouverture du collimateur de l'accelerateur est carree ou
rectangulaire, et que la plus petite des ouvertures employees couvre
un champ de 3 x 3 cm, et comme on veut travail- ler avec un faisceau
dans lequel la dose a la peripherie soit 1 percent de la dose dans
l'axe central du faisceau et que cette reduction ait lieu a 5 mm de
l'axe d'un faisceau, il est necessaire d'ajouter a l'accelerateur une
collimation supplementaire, qui s'interpose dans le trajet d'un champ
de
2 x 2 cm dudit accelerateur.
Le collimateur secondaire ajoute a un diametre de cm et un orifice
circulaire de 3,5,9 et 12 mm et 15 cm de lon- gueur Son extremite
distale se trouve a 12,5 cm de l'isocentre de l'accelerateur.
La multiplication des portes d'entrees qu'on obtient avec l'unite, et
qui constitue l'un de ses principaux avan- tages, a pour but, comme on
l'a dit plus haut, de reduire au maximum l'irradiation des structures
normales qui entourent la lesion On a impose un maximum de 30 a 50
rads pour chaque porte d'entree, chiffre tres inferieur aux 200 rads
pris par Leksell comme maximum dans son systeme decrit plus haut
(Gamma-Unit) avec ses 200 sources de 60 Co. L'entrecroisement des
faisceaux d'irradiation dans le plan cor'onal par rotation de
l'accelerateur et dans le plan sagittal par rotation du systeme
stereotaxique (ssocie a 2 'accelerateur le premier) definissent une
calotte spherique virtuelle, en produisant un effet de "feux croises"
qui determine un petit volume dans lequel l'irradiation sera maximale,
le centre de ce volume coincidant avec la cible a irradier.
A la peripherie de ce volume, et grace a la multiplici- te des portes
d'entree, on peut choisir parmi 1225 portes possibles si on prend des
deplacements angulaires de 5 sur la calotte spherique virtuelle pour
des arcs de balayage compris dans un angle de 1750 (si l'on prend 1800
l'irradia- tion a ce niveau serait tres superieure a celle prevue); ou
bien parmi 28900 entrees possibles si les deplacements de
l'accelerateur lineaire et du systeme stereotaxique sont de
16389
1 degre et sur des arcs de 1700 L'irradiation diminue rapidement a
moins de 1 percent de la dose centrale, ce qui per- met une excellente
tolerance tissulaire et constitue ainsi un des plus importants
avantages de l'invention.
La combinaison du systeme stereotaxique avec 1 'acce- lerateur
lineaire possede comme caracteristique speciale, la liaison entre le
support de l'ensemble dont la base est solidarisee de facon inamovible
avec la base de l'accelera- teur, et dans laquelle le poids du corps
du malade n'exerce aucune charge sur les supports du systeme
stereotaxique En dehors des caracteristiques de precision, l'appareil
doit offrir des conditions de confort pendant le temps d'irradia-
tion. Comme a chacune des positions successives du cadre stereotaxique
sur l'axe de rotation sagittal, correspond une serie des positions
successives de l'accelerateur lineaire sur le plan coronal, qui
definissent la calotte spherique virtuelle qui est destinee a
recouvrir la boite cranienne, le corps du malade doit accompagner les
differentes positions de la tete de facon a eviter les douleurs ou les
contractures au niveau de la region cervicale, qui doit compenser les
mouvements de la tete.
Pour atteindre les objectifs indiques, on propose conformement a
l'invention un siege pour le patient en trai- tement, avec un dossier
et avec des moyens de reglage de sa position et de sa hauteur, lequel
siege peut se deplacer sur des guides curvilignes dont le centre de
courbure coinci- de avec l'isocentre du systeme.
Outre les dispositions qui precedent, l'invention comprend encore
d'autres dispositions, qui ressortiront de la description qui va
suivre -
L'invention sera mieux comprise a l'aide du comple- ment de
description qui va suivre, qui se refere aux dessins annexes dans
lesquels: - la figure 1 est une vue d'ensemble en perspective de
l'unite a plusieurs faisceaux convergents conforme a l'invention, la
figure 2 est une vue laterale en elevation de l'unite de la figure 1,
la figure 3 est une vue frontale en elevation, et la figure 4 est une
vue partielle en perspective, o on voit certains details du dispositif
stereotaxique qui forme, en combinaison avec un accelerateur lineaire,
l'ensemble conforme a l'invention.
Il doit etre bien entendu, toutefois, que ces dessins et les parties
descriptives correspondantes, sont donnes uniquement a titre
d'illustration de l'objet de l'invention, dont ils ne constituent en
aucune maniere une limitation.
Dans les figures, les memes references signalent les memes elements ou
des elements correspondants et les lettres les pieces et/ou
sous-ensembles differents.
Comme on peut le voir aux dessins, l'unite a fais- ceaux multiples
convergents qui fait l'objet de l'invention comprend un moyen
d'irradiation constitue par un accele- rateur lineaire a qui, associe
a un systeme stereotaxique monte sur une base b rigidement liee avec
l'accelerateur lineaire a, permet d'obtenir un systeme d'irradiation
convergent a entrees multiples, qui possede les caracte- ristiques et
les avantages deja signales.
L'accelerateur lineaire a est deplacable angulaire_ ment autour d'un
axe x et comporte un axe d'irradiation r, l'intersection de ces axes
definissant l'isocentre de l'accelerateur Cet isocentre constitue
ainsi un point imaginaire et fixe dans l'espace auquel, quelle que
soit la position angulaire de l'accelerateur autour de l'axe x, se
coupent l'axe x et l'axe d'irradiation r.
La base b du systeme stereotaxique, qui est sensi- blement rigide, est
associee de preference au-dessous du niveau du sol, avec la base de
l'accelerateur a, consti- tuant ainsi un ensemble sans possibilite de
deplacement relatif de ses composants De la base b montent deux colon-
nes rigides 1 qui constituent les supports du cadre stereo- taxique m
(figure 4).
Le cadre m, qui est pourvu de piliers -2, avec des tiges 3 a de
fixation au crene du patient, comporte dans les cotes opposes des
platinums 4 par rapport auxquelles il peut se deplacer
longitudinalement et etre fixe par des vis dans la position voulue,
lesquelles platinums peuvent elles-memes etre deplacees dans la
direction normale a la precedente, dans des pieces 5 qui possedent des
orifices de fixation des moignons des barres 6 qui definissent l'axe Z
de deplacement angulaire du cadre m Ce mouvement angulaire est
commande par un mecanisme dente 7, solidaire d'une vis sans fin 8, qui
peut etre actionne par une manivelle 9, comme le montre la figure 4.
Le cadre m, fixe sur la boite cranienne du patient, a alors les
possibilites de mouvement signalees par des fleches, dans la figure 4
Les deplacements lateraux du cadre m sont regles par le glissement
axial des moignons de barres 6 dans les orifices superieurs des
colonnes 1.
La fixation en position de l'axe Z est telle que celui- ci doit etre
dans l'isocentre de l'accelerateur lineaire, c'est-a-dire que les axes
du mouvement angulaire x de l'acce- lerateur, Z du cadre stereotaxique
et l'axe r d'irradiation, se coupent dans l'isocentre qui, dans les
conditions de fonctionnement de l'unite, doit coincider avec la cible
a irradier. Le glissement axial des moignons de barres 6 dans les
extremites superieures des colonnes 1 permettent de depla- cer
lateralement le cadre m pour placer la cible (qui peut se trouver sur
un cote)dans l'isocentre du systeme La base b de l'ensemble
stereotaxiquepresente une piste formee par deux rails courbes 10 sur
lesquels se deplace la base il d'un siege 12 pourvu d'un dossier 13 Le
siege 12 et son dossier 13 comportent le reglage de la position et de
la hauteur La base Il a une boite reductrice 14 avec une manivelle 15
de commande, la boite 14 est a son tour reliee avec une cremaillere 16
placee dans au- moins l'une des faces internes de l'un des rails
courbes 10, comme le montrent les figures 1 a 3. Le centre de courbure
des rails 10 coincide avec la position de l'axe Z, qui contient
l'isocentre du systeme, de telle facon que les deplacements angulaires
du cadre m (avec la tete du patient) autour de l'axe Z, le siege 12 et
le dossier 13 qui supportent le patient, se deplacent tous autour de
cet axe, en suivant la rotation du cadre m.
Ainsi que cela ressort de ce qui precede, il est possible de realiser
des entrees multiples convergentes sur une cible a irradier, si elle
se trouve dans l'isocentre du systeme, avec le mouvement combine de
l'arc de l'accelerateur lineaire a sur son axe de rotation x et du
cadre stereotaxique m autour de son axe Z, les deux mouvements de
rotation definis- sant une calotte spherique virtuelle, qui peut
admettre ainsi une multiplicite d'entrees avec les avantages deja
signales.
En variante de l'invention, la possibilite de rotation du cadre m
autour de l'axe Z peut etre remplacee par sa rotation, avec le
patient, autour de l'axe vertical y (figures 2 et 3), de cette facon
la calotte spherique virtuelle est definie par l'arc de deplacement
angulaire du cadre m autour de son axe y, et de l'accelerateur autour
de l'axe x Sur les deux arcs de balayage on peut choisir les multiples
entrees d'irradiation, en nombre voulu, etant donne que l'irradiation
est concentree sur un petit volume autour de l'isocentre du systeme
dans lequel se place la cible a traiter.
Ainsi que cela ressort de ce qui precede, l'invention ne se limite
nullement a ceux de ses modes de realisation et d'application qui
viennent d'etre decrits de facon plus explicite; elle en embrasse au
contraire toutes les variantes qui peuvent venir a l'esprit du
technicien en la matiere, sans s'ecarter du cadre, ni de la portee, de
la presente invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Unite a plusieurs faisceaux d'irradiation conver- gents, du type qui
utilise comme moyen d'irradiation un acce- lerateur lineaire(a)
pouvant se deplacer de facon angulaire autour d'un axe virtuel qui
coupe son axe d'irradiation, caracterisee en ce qu'elle comprend, en
combinaison avec l'ac- celerateur (a),un dispositif stereotaxique
constitue par un cadre(m) qui peut se deplacer de facon angulaire
autour d'un axe (Z) lequel, est a son tour, sensiblement normal a
l'axe (X) de depla- cement angulaire de l'accelerateur lineaire(a)et
qui contient l'isocentre de ce dernier, les arcs de deplacement
angulaire de l'axe d'irradiation (r)de l'accelerateur lineaire (a) et
du cadre stereotaxique (m) definissant une calotte spherique virtuelle
dont le centre coincide avec l'isocentre et o est placee la cible a
irradier, une multiplicite de portes d'entree d'irra- diation
convergentes sur la cible pouvant etre determinee sur la calotte
spherique virtuelle.
2 Unite a plusieurs faisceaux selon la revendication 1, caracterisee
en ce que le cadre stereotaxique (m) comporte, en dehors du systeme de
fixation (3) du crane a l'interieur dudit cadre, d'autres systemes de
deplacement determinant le reglage de la position du crane par rapport
a l'isocentre de l'unite, le cadre pouvant se deplacer angulairement
autour d'un axe normal au deplacement angulaire de l'accelerateur, axe
qui est defini entre deux colonnes de support (1) montees sur une base
(b) liee de facon rigide a base de l'accelerateur (a),en ce que l'axe
de deplacement angulaire du cadre stereotaxique passe par l'isocentre
de l'accelerateur lineaire sur lequel se trouve la cible a irradier;
en ce que la base (b) a laquelle sont fixees les colonnes (1),porte
une piste formee par deux guides curvilignes (10) sur lesquels peut se
deplacer uh siege(12),les centres de courbure desdits guides(10)
coincidant avec la position de l'axe de deplacement angulaire (Z) du
cadre stereotaxique (m) qui contient l'isocentre.
3 Unite selon l'une quelconque des revendications 1 et 2, caracterisee
en ce que le cadre stereotaxique (m) est monte lateralement sur deux
platinums (4) par rapport auxquelles il peut glisser
longitudinalement, ces platinums pouvant elles- memes se deplacer dans
une direction normale a la precedente par glissement sur des pieces
(5) fixees aux extremites de barres (6) qui definissent l'axe de
deplacement angulaire (Z) du cadre (m), ces barres (6) etant
elles-memes reglables en posi- tion sur les extremites superieures des
colonnes de support (1) qu'elles traversent, en ce que le cadre (m)
dans lequel peut etre fixe le crane du patient a traiter a, ainsi, la
possibilite d'un deplacement tridimensionnel qui permet de placer la
cible a irradier en coincidence avec l'isocentre du systeme qui
constitue le point de convergence des faisceaux d'irradiation.
4 Unite selon la Revendication 1, caracterisee en ce qu'elle comprend
une structure de support d'un cadre stereo- taxique (m) dispose en
combinaison avec un accelerateur lineaire (a), lequel cadre (m) peut
etre regle en position, par rapport a l'isocentre de l'accelerateur,
et peut se deplacer de facon angulaire autour d'un axe vertical (X)
qui contient cet iso- centre, les deplacements angulaires de l'axe
d'irradiation (r) de l'accelerateur lineaire (a) et du cadre
stereotaxique (m) definissant une calotte spherique virtuelle autour
de cet iso- centre sur lequel peut etre determinee une multiplicite
d'en- trees d-'irradiation convergentes et dans lequel est placee la
cible a traiter. Unite selon l'une quelconque des Revendications
precedentes, caracterisee en ce que, aussi bien le cadre stereotaxique
(m) que le siege (12) deplacable monte sur la base (b) fixe de support
du cadre (m), comportent des moyens de commande (14,15,16) de leurs
deplacements pouvant etre action- nes mecaniquement.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [43][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [44][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2516389
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
36 Кб
Теги
fr2516389a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа