close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2517467A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (9/ 36)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 32)
[6][_]
Etre
(18)
[7][_]
Est-a
(10)
[8][_]
DANS
(2)
[9][_]
Tif
(1)
[10][_]
Trou
(1)
[11][_]
Molecule
(3/ 3)
[12][_]
monter
(1)
[13][_]
copper
(1)
[14][_]
Qui
(1)
[15][_]
Organism
(1/ 1)
[16][_]
nais
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2517467A1
Family ID 3070428
Probable Assignee Vbkm Eoresaramu Gyartmany Es R
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
EN Title The invention relates to a melting lamina for fuse inserts,
in which an original shape, which is produced by stamped-out...
FR Title LAMELLE FUSIBLE POUR CARTOUCHES FUSIBLES, PROCEDE POUR SA
FABRICATION ET CARTOUCHE FUSIBLE UTILISANT UNE TELLE LAMELLE
Abstract
_________________________________________________________________
The invention relates to a melting lamina for fuse inserts, in which
an original shape, which is produced by stamped-out cut-outs, of
lamina sections of reduced cross-section makes it possible to reduce
the heating related to a nominal power and to achieve improved arc
extinguishing. According to the invention, the cross-section-reduced
sections which follow one another in sequence from the ends of the
lamina to its longitudinal centre are constructed such that the size
of the current-carrying cross-section therein increases with the
sequence. In the case of the method, in order to stamp out the
cut-outs which are constructed from mutually intersecting stamped
holes which are offset with respect to one another along the
longitudinal axis of the lamina, the lamina displacement is controlled
as a function of the measured lamina thickness in order to take
thickness fluctuations into account for the size of the
current-carrying cross-sections which remain between the cut-outs.
L'INVENTION CONCERNE UNE LAMELLE FUSIBLE POUR CARTOUCHES FUSIBLES, UN
PROCEDE POUR SA FABRICATION ET UNE CARTOUCHE FUSIBLE UTILISANT UNE
TELLE LAMELLE.
DANS CETTE LAMELLE FUSIBLE DONT L'AXE HT EST VERTICAL ET QUI COMPORTE
PLUS DE DEUX TRONCONS K1, K2, K1, K2 DE SECTION TRANSVERSALE RETRECIE,
QUI SE SUCCEDENT RESPECTIVEMENT DEPUIS UNE EXTREMITE VF, VA DE LA
LAMELLE EN DIRECTION DU PLAN MEDIATEUR SF DE CETTE DERNIERE, LA VALEUR
DE LA SECTION TRANSVERSALE CONDUCTRICE DU COURANT AUGMENTE DE FACON
MONOTOME DANS LA SUITE DESDITS TRONCONS.
APPLICATION NOTAMMENT AUX FUSIBLES ELECTRIQUES A LAMELLE.
Description
_________________________________________________________________
L'invention concerne une lamelle fusible pour des cartouches fusibles,
dans laquelle le degagement de chaleur pour une puissance nominale
donnee est plus faible que dans le cas des types connus
anterieurement, et dans laquelle on peut egalement obtenir,par rapport
a ces der nieras, de meilleures conditions pour la transformation de 1
arc On va decrire ci-apres la presente invention en se referant a son
utilisation pour des fusibles servant a la protection de moteurs; mais
les avantages pouvant etre ob -tenus grace a la presente invention
existent d'une maniere generale et par consequent egalement dans le
cas de lu application des lamelles conformes a luinvention a dlau-
tres types de fusibles.
Le moyen de pro-tection classique de circuits a courant fort et a
basse tension a ete de tout temps le fusi- ble. Par rapport a d autres
protections, ces fusibles sont extraordinairement bon marche et petits
et cependant sont aptes a- couper des courants tres intenses de
court-circuit.
Assurement ils l,e peuvent etre utilises qu'une seule fois nais cet
inconvenient est largement compense par les avantaces mentionnes.
Au depart les fusibles ne servaient qu a fournir une protection contre
les courtncircuits etant donne que dans ce qu'on appelle la plage de
surintensite, a savoir entre ia valeur nominale et le triple de cette
valeur, leur comportement etait peu sur et dans le cas de ce qu on
appelle les intensives "critiques" du courant, il n'existait pas une
fiabilite suffisante de l'interruption ou coupure.
Depuis peu il est possible d'utiliser des fusibles, a savoir des
fusibles presentant ce qu'oui appelle la caracte- ristique gI,
egalement noni fournir une protection vis-avis de surintensites etant
donne que pour ces dernieres, il n'existe aucune place "critique" de
courant. Pour assurer la protection de moteurs electriques et de
nombreux autres appareils, il est en outre cependant egalement suffi
sant de monter les fusibles pour fournir une protection dans le cas de
court-circuits,etant donne que dans ce cas la protection contre les
surcharges est presente de toute facon d'une autre maniere, grace au
controle de temperature; dans ce domaine on utilise les fusibles
possedant ce qu'on appelle une caracteristique aM.La valeur de seuil
pour la coupure est dans ce cas egale approximativement au quadrupie
de l'intensite nominale du courant utile et ces types supportent les
surcharges impulsionnelles dans la phase initiale, resistent mieux au
vieillissement et presentent egalement de faibles pertes de chaleur.
Une conversion complete aux fusibles possedant la caracteristique aM
dans le cas de systemes d'entrainement comportant des moteurs
electriques serait d'une importance economique extraordinaire. On a
determine par des calculs que par exemple une conversion complete en
Hongrie pourrait permettre environ chaque annee une economie d'
energie de 2.106 kwh, comparativement aux valeurs reelles actuelles de
l'economie hongroise. Mais l'ensemble de cette economie serait
superieur etant donne qu'une reduction d'une telle ampleur de la
consonmation en energie electrique reduirait egalement de facon
correspondante les besoins en investissements dans le domaine des
centrales electriques.Une economie supplementaire s'y trouve egalement
associee: de meme dans le cas de moteurs a demarrage difficile, un
moins grand nombre de fusibles fondraient et egalement la depense
supplementaire provoquee par des phe nomenes de vieillissement serait
reduite de facon correspondante.
I1 est evident que dans de telles conditions, la conformation optimale
des fusibles aM est d'une grande importance. La poursuite du
developpement de ces fusibles va dans le sens d'une reduction cptimale
des pertes apparaissant dans les cartouches fusibles. A cet effet on
s' efforce de maintenir a une faible valeur la temperature de
fonctionnement du conducteur de courant. I1 a deja ete propose de
faire subir un refroidissement force au conducteur pendant le
fonctionnement et il a egalement ete developpe differentes solutions
pour resoudre ce probleme.
L'invention partdu fait connu que la quantite de chaleur apparaissant
dans des conditions de fonctionnement dans la lamelle fusible peut
etre reduite sans qu'il soit necessaire d'installer a cet effet un
mecanisme supplementaire d'evacuation de la chaleur si la geometrie
des retrecissements de la section transvnrsale,qui ont ete reali ses
de facon particuliere pour influer sur la forme et la propagation de
l'arc egalement dans le cas de lamelles fusibles connues,est
harmonisee pour les conditions ou etats de temperature optimum.
Le conducteur de courant, qui doit etre fondu dans la cartouche
fusible, a savoir ce qu'on appelle le fil fusible, est habituellement
realise en copper et est une lamelle ou une feuille dans le cas des
types pouvant etre ame liores conformement a l'invention. Dans la
presente description, on parlera a ce sujet en toutes lettres d'une
lamelle fusible. La cartouche fusible possede habituellement un
boitier en materiau isolant hors duquel font saillie deux extremites
de contact en forme de couteaux, qui doivent etre fixees par serrage
dans des contacts a culot elastiques, disposes verticalement. La
lamelle fusible est disposee a l'interieur du boitier entre ces
extremites de contact et est reliee de- facon conductrice par ses deux
extremites aux extremites de contact. Les deux extremites de la
lamelle fusible sont identiques en soi, mais si la cartouche est deja
fixee par serrage dans les contacts a culot, les deux extremites ne
sont plus identiques entre elles du point de vue fonctionnel, l'une
etant situee en haut et l'autre en bas. Dans le cas d'une lamelle
fusible dispoposee verticalement, le sens de deplacement du courant
principal est egalement vertical et coincide par consequent avec la
position de l'axe longitudinal de la lamelle fusible dans 11etant de
fonctionnement. Lorsque la lamelle fusible est une bande conductrice
homogene sans discontinuite, sa section transversale conduisant le
courant, dans un plan perpendiculaire a l'axe longitudinal, est egale
au produit de l'epaisseur par la largeur de la bande dans ce plan.
Mais dans le cas de cartouches fusibles modernes, la section
transversale dans differents plans successifs sur l'axe longitudinal
n'est pas constante et il existe des troncons sans discontinuite,
presentant une section transversale complete, et des troncons dans
lesquels la section transversale a ete retrecie par des evidements,
c'est-a-dire a proprement parler des troncons de section transversale
retrecie.
Dans les troncons prevus pour le retrecissement de la section
transversale,une partie du materiau conducteur constituant la lamelle
est enlevee, ce qui est obtenu en partie par un decoupage du bord de
la bande et en partie par un poinconnage dans la partie interieure de
cette der niere. Ces evidements peuvent etre prevus selon une
distribution quelconque.On peut par-exemple n'utiliser qu'un decoupage
marginal dans un plan et son environnement immediat, n'utiliser que
des perforations dans l'autre plan et l'on peut egalement realiser des
decoupes le long de ce meme plan ainsi que dans le bord, et egalement
decouper des trous dans l'interieur de la bande-, et l'on peut
egalement choisir differemment la forme du decoupage ou des trous dans
differents troncons et conformer par consequent des trajets locaux du
courant de la maniere souhaitee en vue de determiner l'orientation du
point de fusion et la direction de 1' arc.
Ci-apres-on va etudier de facon detaillee la conformation des
evidements et a cet effet on va tout d' abord expliciter clairement la
terminologie en se referant aux figures 1 et 2 annexees a la presente
demande et qui mon trent deux formes de realisation d'une lamelle
fusible conforme a l'invention.
La lamelle fusible possede une premiere extremi- te ou extremite
superieure Vf et une seconde extremite ou extremites inferieure Va, au
niveau desquelles l'axe longitudinal Ht se termine. En premiere
approximation on pourrait assurement permuter les deux extremites Vf
et Va etant donne qu'elles sont identiques du point de vue
geometrique, mais si l'axe passant au centre de l-a lamelle fusible
est perpendiculaire a l'axe longitudinal
Ht, c'est-a-dire l'axe mediateur Sf n'est pas egalement un axe de
symetrie; c'est-a-dire que la moitie superieure et la moitie
inferieure de la lamelle fusible ne sont pas identiques du point de
vue geoFXtetrique, c'est-a-dire gueles evidements dans les deux
moities sont differents, il faut alors determiner de facon nette
quelle extremite est situe en haut et quelle extremite est situee en
bas dans l'etat de fonctionnement. C'est dans ce sens que l' on
designe l'cxtictmite superieure Vf comme etant la premier re extremite
et l'extremite inferieure Va comme etant la seconde extremite.Les
cfferents troncons possedant une section retrecie sont a proprement
parler caracterises par leur numero conforme au sens: depuis
l'extremite su perieure Vf en direction du plar mediateur Sf, la nume-
rotation pour la moitie superieure augmente de facon con- tinue,tandis
qu'a partir de l'extremite inferieure Va en direction du plan
mediateur Sf, les troncons de la moi- tie inferieure sont differencies
par une numerotation croissante.Si par exemple on forme dans la
lamelle fusible au total quatre troncons de section retrecie Kx et
Kx' (x - 1 ou 2), on designe alors de facon continue ces troncons dans
la moitie superieur en partant de l'extremite Vf en direction du plan
mediateur Sf par premier tron con K1 et second troncon K2 et dans la
seconde moitie, a partir de l'extremite Va et en direction du plan
media teur Sf, par premier troncon K1' et second troncon m2'.
Si l'on forme un nombre impair de troncons de section transversale
retrecie Kx et Kx' (x = 1,2,...), le tron con median possede le meme
numero lorsque l'on compte les troncons en direction de la moitie
superieure ou en direction de la moitie inferieure, c'est-a-dire
lorsqu' on les considere a partir du haut ou a partir du bas.
S'il existe par exemple cinq troncons, on a sans interruption a partir
du haut les troncons K1, K2, K3,
K2' et K1' et de facon correspondante a partir du bas K1', K2', K3',
K2, K1.
La longueur Lh du troncon Kx de section transversale retrecie est la
distance existant entre les plans S1 et S2 dans lesquels sont situes
les points marginaux
Pf et Pa, les plus eloignes l'un de l'autre parallelement a l'axe
longitudinal, des evidements de ce troncon Kx, ou par consequent le
bord du troncon Ex de section transversale retrecie contacte la partie
voisine de la lamelle possedant une section transversale complete. A
l'interieur de ce troncon Kx de section transversale retrecie, la
section transversale vehiculant le courant n'a pas a etre egalement
constante et peut etre differente dans les differents plans qui sont
situes entre les plans S1 et S2, ce qui est egalement le cas la
plupart du temps. La densite de courant prendra sa valeur maximale
dans le plan Si qui est parallele awplans S1 et S2, c'est-a-dire est
perpendiculaire a l'axe longitudinal Ht - dans lequel le
retrecissement est maximum et par consequent la section transversale
conduisant le courant est minimale. On designe a proprement parler
cette section transversale comme etant la section transversale Qi
locale conductrice du courant.
Elle est egale au produit de l'epaisseur de la lamelle Si par la
largeur Di de la languette conductrice du courant subsistant entre les
evidements, a savoir le pont de courant, ou a la somme des largeurs
dans le cas ou plusieurs ponts de courant sont formes dans la plan Si,
c'est-a-dire la largeur resultante Di.
Souvent l'axe local ae symetrie ou la ligne barycentrique,
c'est-a-dire pour resumer la ligne barycentrique Vs, du pzltde courant
ne presente aucun element parallele a 1' axe longitudinal Ht, mais
fait un angle aigu avec ce dernier. Dans ce cas la dimension du pont
de courant, mesuree le long d'une droite perpendiculaire a la ligne
barycentrique Vs, est consideree en tant que largeur Di.
L'invention part du fait selon lequel les phenomenes d'echauffement
peuvent etre optimises grace au fait que, dans une lamelle fusible
comportant au total 2n ou 2 n - 1 troncons Kx ou Kx' possedant une
section transversale retrecie (1 less than x less than n), non
seulement on adapte de fa con connue la geometrie des retrecissements
de la section transversale aux conditions du processus de fusion, mais
egalement on optimise l'allure de l'echauffement a l'interieur de la
lamelle fusible en tenant compte de la relation suivante: il faut
choisir les sections transversales locales Qi conductrices du courant
de maniere que leurs valeurs dans les troncons Kx ou Kx' de section
transversale retrecie se succedant depuis une extremite Vf ou Va en
direction du plan mediateur Sf, augmentent de facon"monotone" dans
l'ordre de la succession des troncons.On forme alors la plus petite
section transversale locale Qi conductrice du courant dans le troncon
K ou Ksi', ou assurement l'echauffement de la lamelle fusible est
minimal - comparativement aux autres troncons Kx ou Kx' (x ou x ' 1)
-, at on forme la section transversale maximum Qi dans les troncons
Kn ou Kn' possedant le numero le plus eleve, c'est-a-dire dans le plan
mediateur -Sf ou le plus pres de ce dernier ou il faut assurement
s'attendre a un echauffement maximum.
Si l'on choisit de facon appropri le rapport des sections transversal
Qi des differents troncons Kxou Kx', on peut obtenir pour la lamelle
fusible conforme a l'invention, des courbes caracteristiques
temps-courant de pente particulierement forte
En soi la valeur des sections transversales Qi, qui augmente en
direction du plan mediateur Sf, conduit deja a des conditions de
fonctionnement favorables, mais pas encore absolument a des conditions
optimales.Dans le cas de courants de court-circuit extraordinairement
intenses, et ce meme dans le cas de lamelles fusibles satisfaisant en
soi a cette prescription de rapport, il serait possible qu'il se
produise tout d'abord la fusion des ponts de courant qui sont situes
dans les troncons K1 ou K1' les plus rapproches des extremites Vf, Va,
et que pour cette raison, l'arc brule dans ces troncons K1 et K1'
pendant une duree plus importante que dans les troncons les plus
rapproches duplan mediateur Sf, a savoir K2 et K2' dans l'exemple
represente.On peut mieux se rapprocher d'une egalisation du processus
de fusion si suivant l'ordre de rangement en direction du plan
mediateur Sf, non seulement la valeur des sections transversales Qi
augmente de facon "monotone", mais egalement la valeur Lh des troncons
Kx et Kx' diminue de facoe"'mono- tone".
La limitation apportee par le mot monotone, est mise entre guillemets
etant donne qu'elle n'a un sens que dans le cas de lamelles fusibles
comportant plus de quatre troncons Kx et Kx'. Si ces troncons ne sont
qu'au nombre de trois, la relation indique simplement que la section
transversale locale Qui, du troncon median, qui peut etre designee
aussi bien par R2 que par K2', est superieure et que sa longueur Lh
est inferieure aux valeurs correspondantes dans les troncons
exterieurs K1 et K1'. Si ces troncons sont au nombre de quatre, alors
les troncons intErieurs-K2 et K2' possedent des sections transversales
Qi superieures et des longueurs Lh inferieures a celles des troncons
exterieurs K1 et K1'.Si les troncons sont prevus en un nombre
superieur a quatre, 1' expression d'un accroissement "monotone" de la
section transversale Qi et d'une diminution "monotone" de la longue Lh
est valable en partant toujours de facon ordonnee depuis l'extremite
Vf ou Va en direction du plan mediateur
Sf.
I1 resulte de la dynamique du dispositif vertical que le milieu de
refroidissement s'echauffant en montant, a savoir l'air, fournit une
meilleure action de refroidissement dans la moitie inferieure de la
lamelle. -C' est pourquoi de facon appropriee l'evidement pour les
deux moities de la lamelle est realise avec une forme dissymetrique:
les sections transversal Qi qui augmentent successivement en direction
du plan mediateur Sf, seront avantageusement plus tendues dans les
troncons Kx de la moitie superieure de la lamelle, que dans les
troncons Kx' de meme numero dans la moitie inferieure de la lamel- le,
mais seront plus faibles que dans le troncon immediatement suivant K
(x + 1)' de la moitie inferieure.Une lamelle fusible possedant une
telle conformation dissymetrique doit etre egalement montee de facon
judicieuse et par consequent les deux extremites Vf et Va ne peuvent
plus etre disposee suivant une direction quelconque; lune de ces
extremites Vf ou Va doit etire caracterisee et cSest toujours
l'extremite superieure Vf qui doit etre fixee par serrage dans le
contact a culot superieur et c'est tou- jours d'extremite inferieure
Va qui doit etre fixee par serrage dans le contact a culot inferieur.
Une geometrie particuliere des evidements dans les lamelles fusIbles
garantit le mecanisme d'action decrit precedenment. Il est avantageux
du point de vue technologique que les evidements possedent la forme de
cavites cylindriques s'Interpenetrant (des cercles,dans le plan).
Sur la figure 1 il est visible que le contour de la decoupe marginale
represente l'interpenetration d'un demi cercle de diametre le plus
important dans un cercle de diametre plus petit. Le -contour des trous
realises par poinconnage a l'interieur de la lamelle represente 1'
interpenetration de deux cercles possedant un petit diametre et d'un
cercle possedant un diametre superieur, les centres des petits
cerclesencadrant de facon symetrique sur ses deux cotes le centre du
cercle de diametre plus important, sur une droite passant par le
centre de ce cercle.On peut egalement former d'autres contours - en
dehors des contours circulaires - s'interpenetrant avec le contour des
evidements, et egalement les contours reguliers representes sur la
figure 2 sont appropries. Cette.confor- mation est indiquee a
proprement parler en reference aux evidements possedant un contour
circulaire, mais ce qui a ete indique est egalement valable pour des
evidements possedant d'autres formes.
La technologie moderne du decoupage permet notamment le decoupage des
decoupes marginales au cours d'une phase operatoire et des trous dans
l'interieur de la lamelle au cours de la phase operatoire suivante -
ou bien au cours d'une phase operatoire a vide. On peut egalement
realiser le decoupage de telle maniere qu'au cours d'une phase
operatoire on ne forme pas le contour resultaitrespec- tif de
l'interpenetration, mais qu'on decoupe avec des poincons circulaires
respectivement les differents cercles, qui doivent s'imbriquer les uns
dans les autres.
On decoupe par exemple au cours d'une phase operatoire le cercle
median, representee sur la figure 1, possedant le plus grand diametre
et au cours de la phase operatoire suivante, on elargit de facon
correspondante le trou a l'aide de deux poincons circulaires de plus
petit diametre, et on realise par consequent une decoupe marginale sur
les deux cotes. Avec ce qui a ete indique, on n'a donne que des
exemples avantageux de formation des evidements.L'application de
telles methodes technologiques connues en soi peut cependant etre
perfectionnes au sens de la presente invention - a savoir le fait de
donner aux evidements une forme qui garantit une optimisation combinee
du processus de fusion et du guidage optimal de l'arc ainsi que de la
repartition de la chaleur - par le fait que l'avance de la bande a
decouper est reglee de maniere que la dimension longitudinale de
l'evidement soit adaptee aux variations d'epaisseur et qu'ainsi la
section transversale reelle Qi et la longueur reelle Lh des ponts de
courant se rapprochent de facon optimale de la valeur nominale
necessaire.Conformement a l'invention l'epaisseur locale de la bande a
perforer se rapprochant de l'outil est mesuree en permanence de facon
connue en soi, le resultat de la mesure est introduit dans une unite
de traitement concue de facon appropriee et le signal de sortie de
cette unite de traitement commande un moteur pac-a-pas qui realise par
l'intermediaire d'un mecanisme d'entrainement l'avance de la bande.
Ainsi on peut adapter de facon precise l'avance au moyen d'une
servocommande aux variations d'epaisseur de la bande a decouper, qui
se situent dans les limites de tolerance, ce qui a pour consequence
que les ponts de courant subsistant entre les evidesentsen
resultantpossedent la section transversale desiree Qi, c'est-a-dire
que la section transversale des ponts de courant se rapproche le mieux
possible de leur valeur nominale.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Lamelle fusible pour cartouches fusibles destinees a etre utilisees
dans des conducteurs de courant, dont la direction principale du
courant est parallele a 1' axe longitudinal de la lamelle fusible dans
laquelle sont formes plus de deux troncons de section transversale
retrecie, caracterisee en ce que dans les troncons de section
transversale retrecie (Kx ou Kx', avec 1 less than x less than n) se
succedant de facon ordonnee depuis une extremite (Vf, Va) de la
lamelle fusible en direction du plan mediateur (Sf) qui est
perpendiculaire a l'axe longitudinal (Sf) de ladite lamelle, la valeur
de la section transversale (Qi) conductrice du courant augmente de
facon monotone dans 11 ordre des troncons.
2. Lamelle fusible selon la revendication 1, caracterisee en ce que la
valeur de la longueur (Lh) du troncon(Kx, Kx') de section transversale
retrecie diminue de fa con monotone dans le meme ordre.
3. Lamelle fusible selon l'une quelconque des revendications 1 et 2,
caracterisee en ce que la valeur de la section transversale
conductrice du courant (Qi) dans un troncon respectif (Kx) de la
moitie superieure de la lamelle est plus elevee que dans le troncon
(Kx') de meme numero de la moitie inferieure de la lamelle et est plus
faible que dans le troncon immediatement suivant /K(x + 1)'/ de la
moitie inferieure de la lamelle.
4. Lamelle fusible selon les revendications 1 a 3 prises dans leur
ensemble, caracterisee en ce que le retrecissement effectif de la
section transversale est forme par des evidements dans la matiere,
dont le contour est forme par l'interpenetration d'espaces vides
cylindriques.
5. Cartouche fusible comportant une lamelle fusible selon l'une
quelconque des revendications 1 a 4, destinee a etre utilisee en
position verticale et dans laquelle plus de deux troncons de section
transversale re trecie sont formes entre l'extremite superieure et
l'ex tremite inferieure, caracterisee en ce que la valeur de la
section transversale conductrice du courant (Qi) dans le troncon
respectif de section transversale retrecie de la moitie superieure
(Kx) de la lamelle est plus importante que dans le troncon (Kx! de la
moitie inferieure de la lamelle, quipossede le meme numero d'ordre
calcule depuis l'extremite superieure ou l'extremite inferieure
(Vf,Va) de la lamelle fusible en direction du plan mediateur (su), et
est plus faible que dans le troncon immediatement suivant K(x+i) ' de
la moitie inferieure de la lamelle.
6. Procede pour fabriquer des lamelles fusibles selon les
revendications 1 a 4 prises dans leur ensemble, moyennant le decoupage
d'evidements de telle maniere que les evidements des troncons voisins
de section transversale retrecie sont decoupes au cours de phases
operatoires successives separees les unes des autres par des phases a
vide et que de facon appropriee chaque evidement forme en tant
qu'interpenetration de contours reguliers est realise de telle maniere
que des trous partiels de contour regulier sont decoupes
successivement au cours de phases operatoires immediatement suivantes
ou bien au cours de phases operatoires separees les unes des autres
par des phases operatoires a vide, caracterise en ce que l'epais- seur
locale de la partie de la bande a decouper se rapprochant de l'outil
est mesuri enpermanence et que l'avance de la bande a decouper est
realisee de facon automatique conformement aux valeurs determinees a
partir de ces donnees de mesure dans une unite de traitement.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [19][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [20][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2517467
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[21]____________________
[22]____________________
[23]____________________
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2517467a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа