close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2517805A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (31/ 86)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 43)
[6][_]
Etre
(28)
[7][_]
Surfa
(4)
[8][_]
DANS
(3)
[9][_]
Boi
(2)
[10][_]
Poli
(2)
[11][_]
Est-a
(1)
[12][_]
Fle
(1)
[13][_]
Trou
(1)
[14][_]
Cou
(1)
[15][_]
Molecule
(6/ 22)
[16][_]
ALUMINIUM
(15)
[17][_]
DES
(2)
[18][_]
minee
(2)
[19][_]
xenon
(1)
[20][_]
krypton
(1)
[21][_]
monter
(1)
[22][_]
Physical
(11/ 13)
[23][_]
de 0,076 mm
(3)
[24][_]
42 s
(1)
[25][_]
16 s
(1)
[26][_]
17 mm
(1)
[27][_]
25,4 mm
(1)
[28][_]
12,5 mm
(1)
[29][_]
33 mm
(1)
[30][_]
43,7 mm
(1)
[31][_]
12,7 mm
(1)
[32][_]
87 %
(1)
[33][_]
5 %
(1)
[34][_]
Generic
(2/ 4)
[35][_]
metal
(3)
[36][_]
nobel gases
(1)
[37][_]
Polymer
(1/ 2)
[38][_]
Rayon
(2)
[39][_]
Disease
(1/ 1)
[40][_]
Rale
(1)
[41][_]
Organism
(1/ 1)
[42][_]
precis
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2517805A1
Family ID 2058755
Probable Assignee Polaroid Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF D'ECLAIRAGE PAR ECLAIRS AVEC DISPOSITIF
REFLECTEUR, ET SON PROCEDE DE FABRICATION
Abstract
_________________________________________________________________
LE DISPOSITIF SELON LA PRESENTE INVENTION COMPREND UN REFLECTEUR
CONCAVE 16A AYANT UNE FORME PREDETERMINEE, PRESENTANT DE FACON
CARACTERISTIQUE UN PROFIL PARABOLIQUE. CE REFLECTEUR EST FORME SUR
PLACE PAR UNE OPERATION QUI FAIT PARTIE DU PROCEDE D'ASSEMBLAGE ET QUI
CONSISTE A REFOULER UNE MINCE EBAUCHE PLANE 16 DE MATIERE REFLECTRICE,
DE PREFERENCE UNE MINCE FEUILLE D'ALLIAGE D'ALUMINIUM, AYANT DES
PROPRIETES MECANIQUES CHOISIES, DANS UNE CAVITE 14 DU BOITIER 12 DU
DISPOSITIF A L'AIDE D'UN POINCON DE MISE EN FORME POUR DONNER A
L'EBAUCHE UNE FORME PREDETERMINEE. LA MISE EN FORME DE L'EBAUCHE
INDUIT DANS CELLE-CI DES FORCES DE TENSION RESIDUELLES QUI, LORSQUE LE
POINCON EST RETIRE, POUSSENT LA MINCE FEUILLE CONTRE LES SURFACES
DELIMITANT LA CAVITE DE MANIERE QUE LE REFLECTEUR SOIT MAINTENU DANS
LA FORME PREDETERMINEE A L'INTERIEUR DE LA CAVITE.
Description
_________________________________________________________________
"Dispositif d'eclairage par eclairs avec dispositif reflecteur, et son
procede de fabrication "
La presente invention a trait au domaine de la photo-
graphie et elle concerne, plus specifiquement,des dispositifs
electroniques d'eclairage par eclairs,adaptes pour etre incor-
pores a des appareils de prise de vuesphotographiques ou pour y etre
montes de facon amovible,et des reflecteurs et des ensembles
reflecteurs faisant partie de ces dispositifs
d'eclairage par eclairs.
Les dispositifs electroniques d'eclairage par
eclairs, compacts et d'un rendement eleve, sont devenus ra-
pidement la source preferee d'eclairage artificiel pour ef-
fectuer des expositions aux lumieres artificielles uniquement ou en
lumiere artificielle et en lumiere naturelle avec des
appareils de prises de vue photographiques automatiques con-
cus pour le grand public La possibilite pour l'amateur de dispo-
ser de films en couleurstres rapides (ASA 400-600) a reduit
notablement les exigences de puissance lumineuse pour ces dispositifs
d'eclairage et, ceci s'ajoutant aux ameliorations du rendement des
tubes a decharge dans un gaz emettant de la lumiere et de celui des
reflecteurs associes, il en est resulte que les dimensions de ces
dispositifs d'eclairage ont diminue dans une mesure telle qu'il est
possible de les incorporer dans des appareils de prise de
vuesphotographiques compacts sans nuire au caractere portatif de ces
derniers De plus, on a integre des dispositifs d'emission d'eclairs a
extinction brusque dansdes systemes de commande d'exposition
automatique
qui fonctionnent a la fois en mode eclairage artificiel uni-
quement et en mode eclairage artificiel et eclairage
naturel proportionnels de maniere a augmenter ainsi notable-
ment l'utilisation de ces dispositifs d'eclairage pour pho-
tographier tant des scenes interieures que des scenes exte-
rieures.
Du point de vue quantitatif,-les dispositifs d'emis-
sion d'eclairs sont classes en fonction de la puissance de crete de la
lumiere de sortie (plage utile), du temps de
retour de cycle, et du nombre d'eclairs par ensemble de bat-
teries Toutefois, les chiffres qualitatifs de merite defi-
nissent les caracteristiques d'emission de lumiere en fonc-
tion du spectre de longueur d'onde, de la temperature de couleur et
des performances en termes de champ couvert (dans
la mesure oellesse rapportent au champ de vision de la len-
tille de l'appareil de prise de vues photographiques) et de
repartition de l'intensite lumineuse sur le champ couvert.
Ces trois parametres optiques mentionnes en dernier sont determines
par la conception du reflecteur, l'emplacement
par rapport a ce dernier du tube a dechargea dans un gaz emet-
tant de la lumiere, la conception de la plaque avant transmet-
trice de lumiere (habituellement une lentille de Fresnel) et un autre
facteur qui n'est pas tout a fait aussi evident, a savoir les
tolerances de fabrication auxquels les elements
constitutifs individuels sont fabriques et assembles.
A titre d'exemples representatifs de l'activite' relative aux
conceptions optiques contemporaines dans ce domaine, on pourra se
referer aux demandes de brevet US NO 183105, 172 778 et
175 060.
La premiere demande decrit un reflecteur qui presente, en coupe, un
profil parabolique de la forme d'un polynome du septieme degre et qui,
lorsqu'il est utilise avec une source d'eclairage artificiel de
geometrie predeterminee, projette
un faisceau de lumiere ayant sensiblement une intensite uni-
forme a l'interieur d'un angle solide donne.
Les dernieres demandes ont trait a un dispositif d'emis-
sion d'eclair-sayant en coupe un profil de reflecteur de la forme d'un
polynome d'ordre superieur et comportant un tube a eclairs qui est
dispose avec son centre decale par rapport
au plan de symetrie du reflecteur afin d'assurer une reparti-
tion verticalement symetrique de l'intensite d'eclairage sur le champ
couvert de maniere qu'il y ait des intensites plus
elevees dans la partie superieure centrale de la zone de gui-
dage o se trouve souvent la matiere la plus importante d'une scene En
concentrant de facon selective la lumiere emise de cette maniere, la
plage utile du dispositif d'emission d'eclairs
se trouve accrue.
La nature des problemes rencontres dans la fabrication
et l'assemblage d'un tel dispositif a eclairs de haute qua-
lite pour obtenir a coup sur les avantages optiques d'une tel-
le conception complexe lorsque ce dispositif est incorpore a un
appareil de prise de vue photographiques est decrit
dans les demandes de brevet U S N 0-175 250 et 187 311.
Le dispositif d'emission d'eclairs decrit dans le present
expose comprend-: un boitier; une section principale de reflec-
teur ayant un profil correspondant a un polynome d'ordre supe-
rieur; une paire de plaques laterales reflectrices formant les
extremites laterales ouvertes de la section principale de reflecteur;
un tube a eclairs; et une plaque avant formant lentille de Fresnel qui
s'enclenche sur le boltier en avant
de l'ensemble reflecteur tube.
La derniere demande vise un procede pour fabriquer une
matrice d'emboutissage metallique pour le formage de la sec-
tion principale de reflecteur de forme concave de maniere a compenser
les caracteristiques de memoire elastique de la
feuille metallique utilisee pour former le reflecteur En pre-
mier lieu, on realise une matrice d'essai et on mesure la section de
reflecteur obtenue pour determiner une fonction
d'etalonnage ou calibrage que l'on utilise ensuite pour defi-
nir une forme finale de matrice qui donnera la courbe corres-
pondant au polynome voulu apres le formage de la matrice et
l'action de la memoire elastique.
La premiere demande concerne un dispositif a eclairs de haute qualite
comprenant un reflecteur a composants multiples
(c'est-a-dire une section principale parabolique dans son en-
semble et deux pieces laterales plates) qui est adapte pour etre
assemble sur un mandrin puis introduit dans une cavite receptrice du
boitier, dans lequel les pattes se trouvant sur l'ensemble formant
recepteur s'ajustent dans des encoches receptrices pour localiser cet
ensemble de facon precise dans
ladite cavite Apres que le reflecteur a ete place dans le boi-
tier, le tube a eclairs est introduit dans des ouvertures de
forme allongee menagees dans les pieces laterales du reflec-
teur et est pousse contre la surface inclinee de determination
de position que comportent ces pieces par des bagues ou ron-
delles elastiques afin que le tube soit positionne avec pre-
cision en etant decale de facon predeterminee par rapport au sommet de
la parabole Ensuite, une plaque avant dont fait partie integrante une
sectionlenticulaire est enclenchee sur le boitier. Bien que ce type de
dispositif donne des resultats sa tisfaisants, il est relativement
couteux a fabriquer car les elements constitutifs du reflecteur
doivent etre formes tout
d'abord separement puis assembles prealablement et la techni-
que d'assemblage generaleutilisee(par exemple la necessite d'allonger
les bagues elastiques et de les acc 3 oeher sur
des saillies d'accrochage du boitier) ne se prete pas d'elle-
meme a des procedes d'assemblage automatiques.
Le brevet US NO 4 223 372 decrit plusieurs modes de rea-
lisation differents d'un dispositif a eclairs petit et compact.
Dans certains modes de realisation, le reflecteur est une pie-
ce emboutie monobloc en aluminium que l'on introduit dans une cavite
ou dans un chassis recepteur du boitier du dispositif
a eclairs D'autres modes de realisation utilisent un boitier en ma-
tiere plastique moulee ou une piaoe en matiere plastique rapportee
pour constituer ce boitier, comportant un element en matiere plastique
entierement moule qui presente la surface courbee d'un reflecteur On
revet alors cette surface de reflecteur avec une mince couche
d'aluminium en utilisant un procede de depot en phase vapeur pour
donner a cette surface la propriete
reflectrice requise.
Ces deux types de structures possedent certaines carac-
teristiques qui empechent un assemblage automatique efficace du point
de vue prix Si le reflecteur est forme separement, avant le debut de
l'operation d'assemblage, lescoutsrelatifs a la main-d'oeuvre et ala
matiere s'accumulent lors des
operations posterieures au formage, comme par exemple l'ex-
traction du reflecteur de la matrice ou moule de formage; la
verification pour deceler les defauts; la mise en place dans un
plateau de transport ou autre receptacle pour le proteger contre les
endommagements pendant le stockage et le transport jusqu'a la zone
d'assemblage puis, une fois
encore la manipulation pour l'introduire dans son boitier.
Les reflecteurs qui sont revetus par une mince pellicule d'aluminium
doivent etre traites par lots pendant l'operation de depot de vapeur,
ce qui empeche une utilisation de procedes d'assemblage continus en
serie plus efficaces du point de vue prix. De plus, lorsque le tube a
eclairs emet un eclair, il engendre une quantite importante de chaleur
qui doit etre dissipee sans apporter de deformations ou autre
endommagement
aux elements constitutifs du dispositif emetteur d'eclairs.
Du fait que la pellicule d'aluminium deposee en tant que vapeur est
trop mince, elle ne possede pas une masse thermique
suffisante pour servir de piege a chaleur ou radiateur adequat.
C'est pourquoi, pour empecher une combustion ou une decolora-
tion de la pellicule, particulierement au sommet de la para-
bole, il est habituellement necessaire de prevoir sur le cote arriere
du reflecteur en matiere plastique moulee, un piege a chaleur
metallique relativement epais Ceci ajoute un autre element constitutif
et une autre phase d'assemblage
qui augmente les couts de fabrication.
C'est pourquoi, un objet de la presente invention est de realiser un
dispositif a eclairs de haute qualite et un
ensemble reflecteur faisant partie de ce dispositif, ce dis-
positif et cet agencement etant simples a construire et fa-
ciles a assembler.
Un autre objet est de realiser un dispositif a eclairs ou un ensemble
formant reflecteur que l'on peut fabriquer a un prix de revient
relativement faible tout en maintenant les
normes de performances elevees.
U autre objet est de realiser un dispositif a eclairs et un ensemble
formant reflecteur qui sont compatible 5 avec
des techniques d'assemblage automatique.
Un autre objet encore est de realiser un dispositif a eclairs de haute
qualite et un ensemble formant reflecteur faisant partie de ce
dispositif, l'operation de formation du reflecteur ayant lieu pendant
le procede d'assemblage
et faisant partie de ce procede.
Un autre objet de la presente invention est de realiser un dispositif
a eclairs et un ensemble formant reflecteur dans lequel le reflecteur
sert d'element de repartition
de chaleur pour realiser la dissipation de la chaleur engen-
dree lorsque le tube a eclairs est declenche.
Un autre objet encore de la presente invention est de creer un procede
efficace pour reduire le prix de revient d'un dispositif a eclairs de
haute qualite et d'un ensemble
formant reflecteur faisant partie de ce dispositif.
D'autres objets-de la presente invention apparaitront dans
la description donnee ci-apres.
La presente invention permet d'obtenir un dispositif
d'eclairage a eclairs de haute qualite et un ensemble for-
mant reflecteur faisant partie de ce dispositif qui comprend
un reflecteur concave dans son ensemble ayant une forme pre-
determinee, de facon caracteristique un profil parabolique defini par
un polynome d'un ordre superieur, pour commander la
repartitionde l'intensite de la ludiere emise par le dispositif.
Le dispositif a eclairs comprend un boitier comportant une cavite a
extremite ouverte delimitee par des surfaces qui,
lorsqu'elles sont en contact avec la matiere reflectrice, sup-
portent cette matiere reflectrice de maniere a former un reflecteur
ayant une forme predeterminee, une mince ebauche d'une matiere
reflectrice de lumiere,profilee de maniere a s'ajuster dans les
limites de la cavite et possedant des
forces de tension residuelles qui y sont induites pour pous-
ser la matiere contre la surface de la cavite de maniere a
former le reflecteur lorsque l'ebauche mise en forme est re-
tenue dans la cavite; des moyens pour retenir l'ebauche profilee dans
la cavite; et un ensemble formant tube a eclairs qui est
monte sur le boitier dans une position de fonctionnement prede-
termineepar rapport au reflecteur forme.
Dans un mode de realisation prefere, ban forme l'ebauche a partir
d'une mince feuille de metal ou clinquant que l'on coupe au prealable
a des formes initiales et a laquelle on donne ensuite la forme
predeterminee en la refoulant dans la cavite formant matrice ou moule
-On realise ainsi l'ebauche en l'amenant a la forme voulue par flexion
et les forces de
tension residuelles qui y sont induites par suite de: cette fle-
xion.
251-7805
Dans le mode de realisation illustre, le, moyen utili-
se pour retenir en place l'ebauche mise en place contient un element
enclenchable formant couvercle qui pousse en exercant une force de
compression le reflecteur dans la cavite de telle sorte que les forces
de tension soient dirigees de maniere a presser la matiere en contact
intime avec les
surfa Cesdelimitant la cavite.
Le boitier est de preference moule a partir d'une matiere plastique
dont la formule lui permet de resister aux deformations
qu'entraineraient la chaleur engendree lorsque le tube a eclairs est
declenche La matiere reflectrice a partir de laquelle le reflecteur
est forme est choisie de maniere a avoir une condu Ctibilite thermique
et une masse suffisante pour repartir la chaleur sur les surfaces de
la cavite en evitant ainsi les concentrations de chaleur ou
"points chauds" au voisinage du tube a eclairs.
De facon avantageuse, le dispositif a eclairs et l'en-
semble formant reflecteur sont structures de maniere a faci-
liter un assemblage automatique, on va decrire dans le present expose
un procede de fabrication dans lequel la formation
in site du reflecteur est effectuee en tant qu'operation fai-
sant partie du procede d'assemblage.
On va maintenant decrire la presente invention en se referant aux
dessins annexes, sur lesquels la figure 1 est une vue en perspective
des elements constitutifs d'un dispositif a eclairs selon la presente
invention et represente de facon eclatee; la figure 2 est une vue en
perspective arriere du dispositif a eclairs assemble;
la figure 3 est une vue en coupe longitudinale mon-
trant un poincon pressant une ebauche de matiere reflectrice dans une
cavite de moulage ou;de matricage formee dans le boitier du dispositif
a eclairs 17 la figure 4 est une vue en perspective du boitier du
dispositif a eclairs et d'un reflecteur mis en forme que l'on a enleve
de la cavite de moulage pour montrer comment il "revient
elastiquement" dans un etat exempt de contraintes quand on le retire
de l'environnement o il est confine; la figure 5 est une vue en
perspective du boitier du dispositif a eclairs montrant un poincon
dans sa position d'introduction totale dans la cavite; la figure 6 est
une vue en coupe du dispositif a eclairs par 6 6 de la figure 2; la
figure 7 est une vue en coupe du dispositif a eclairs par 7-7 de la
figure 2; et la figure 8 est un diagramme sequentiel d'un procede pour
assembler automatiquement un dispositif a eclairs selon
la presente invention.
La figure 1 montre une vue eclatee des parties cons-
titutives d'un dispositif 10 d'eclairage flash ou a eclairs compact et
de haute qualite et sa partie formant ensemble reflecteur selon la
presente invention Le dispositif 10 illustre (represente assemble sur
la figure 2) est configure en vue d'etre incorpore a un appareil
photographique, comme par exemple un appareil de prise de vues pour
fournir un eclairage artificiel dirige sur une scene a photographier
lorsque l'appareil fonctionne en mode d'exposition avec eclairage
artificiel uniquement ou avec eclairage artificiel et lumiere
naturelle Dans une variante, le dispositif 10 a eclairs peut etre
incorpore dans un accessoire d'eclairage a eclairs qui est adapte pour
etre monte de facon amovible
sur un appareil de prise de vueaphotographiques.
Les parties constitutives comprennent:un boitier 12 comportant une
cavite de moulage ou matricage 14 a extremite
ouverte; une ebauche preformee en une mince matiere metalli-
que reflectrice 16 qui est adaptee pour etre refoulee dans la cavite
14 a l'aide d'un poincon complementaire que l'on
decrira ci-apres de maniere a former,sur place, pendant l'ope-
ration d'assemblage un reflecteur 16 a concave dans son ensem-
ble (voir figures 4, 6 et 7); un element avant 18 formant plaque de
fermeture, un long ensemble 20 formant tube a eclairs ou tube emetteur
de lumiere par dechargesdans un gaz; et une paire de bagues toriques
ou rondelles elastiques 22
destinees a maintenir le tube 20 dans une position predeter-
minee par rapport au reflecteur 16 a.
Le boitier 12 est de preference une piece moulee en ma-
tiere plastique qui comprend une section de paroi principale incurvee
24 formee de maniere a presenter sur sa longueur une section droite de
forme parabolique, et une paire de parois laterales 26 qui sont
formnes de facon integree et qui ont une forme parabolique
correspondante et constituent les extremites laterales
de la section de paroi principale 24.
Les extremites horizontales avant superieure et infe-
rieure'respectives 28 et 30 de la section de paroi principale 24
cooperent avec les extremites principales avant 32 desparois
laterales 26 de maniere a delimiter une ouverture avant rectan-
gulaire 34 communiquant avec la cavite 14.
La cavite 14 est delimitee par la surface interieure.
parabolique 36 de la section de paroi principale 24 et les sur-
faces lateralesinterieurescooperantes sensiblement planes 38 des
paroislaterales 26 espacees lateralement Comme on le verra par la
suite, la surface principale 36 et les deux surfaces laterales 38
remplissent deux fonctions En premier lieu, elles cooperent de maniere
a constituer une cavite 14 formant une matrice metallique femelle en
vue de faciliter la mise en forme de l'ebauche 16 dans le reflecteur
16 a que l'on concoit de maniere a avoir une forme predeterminee
precise afin de determiner ses caracteristiques Apres l'operation de
formage du recepteur, les memes surfaces delimitant la cavite servent
alors a supporter le reflecteur 16 a de facon a le maintenir
dans sa forme predeterminee.
L'ebauche preformee predecoupe 16 en matiere ref lectrice est de
preference realisee a partir d'une mince feuille
d'un metal tel que l'aluminium, ayant des proprietes mecani-
ques, thermiques et de reflexion preferees que l'on decrira
de facon detaillee ci-apres.
L'ebauche 16 est sensiblement plate et comprend une sec-
tion principale 40,dont les dimensions et la forme (telle que celle
d'un papillon) sont choisies de maniere a correspondre
a celles de la surface principale interieure 36 lorsque l'ebau-
che 16 a ete refoulee dans la cavite 14,et une paire de sec-
tiors laterales 42 de forme parabolique qui sont formees de facon
integree ou qui sont raccordees a la partie mediane de la section
principale 40 par des pattes 44 qui peuvent etre
coudees et qui sont formees de facon integree et sont con-
figurees et dimensionnees de maniere a recouvrir les surfaces
interieures 38 des parois laterales 26 lorsque le reflecteur 16 a a
ete forme. Chacune des sections laterales 42 comprend un trou 46
qui y a ete poinconnee en un point adjacent a sa patte cor-
respondante 44, et une paire de saillies ou griffes 48 en forme de V
qui sont formees par poinconnage s'etendent vers l'arriere et sont
disposees en etantalignees verticalement de facon espacee en un point
adjacent au bord vertical lateral
de chaque section laterale 42.
Quand l'ebauche 16 est introduite dans la cavite 14 pour former le
reflecteur 16 a represente sur les figures 4, 6 et 7, le trous 36 sont
alignes avec les ouvertures correspondantes 52 des parois laterales 26
du boitier en vue de recevoir le long tube 20 a eclairs Comme on peut
mieux le voir sur la
figure 6, les griffes ou saillies 48 en forme de V qui s'eten-
dent vers l'exterieur depuis le cote arriere de section late-
rale 42 s'enclenchent dans des ouvertures 54 venues de moulage dans
les parois laterales 26 du boitier, de maniere a retenir dans la
cavite 14 le reflecteur forme 16 a quand on enleve le poincon.
L'element frontal 18 formant plaque de fermeture est moule a partir
d'une matiere plastique transparente et comprend,
d'une part, une paroi avant 56 rectangulaire dans son ensem-
ble et sur laquelle est venue de moulage une lentille 58-de Fres nel
destinee a agir sur la repartition horizontale de la lumiere emise par
le dispositif 10 et, d'autre part, une paroi
de raccordement 56,venue de moulage, qui forme une section pe-
ripherique et qui comprend une paroi superieure 60, une paroi
inferieure opposee 62, et une paire de parois laterales 64.
Chaque paroi laterale 64 comprend une patte de verrouil-
lage elastique 66,venue de moulage, qui s'etend vers l'arriere et qui
comporte une ouverture 68 destinee a recevoir une saillie ou dent
complementaire de verrouillage 70 venue de moulage sur les cotes
exterieurs de chaque paroi laterale 26 du boitier et une partie
terminale arriere 72 en forme de rampe orientee
vers l'exterieur et destinee a suivre le contour de la sail-
lie 70 pendant l'assemblage de maniere a devier la patte de
verrouillage 66 vers l'exterieur pour qu'elle puisse glisser vers le
haut sur la saillie 70 de maniere a aligner l'ouver- ture 68 avec
l'extremite exterieure de la saillie 70 apres quoi la patte de
verrouillage 66 se deplace brusquement vers l'interieur jusqu'a sa
position de verrouillage (voir figure 2) o elle n'est soumise a aucune
contrainte, de maniere a
accoupler ainsi l'element 18 au boitier 12.
Comme on peut mieux le voir sur les figures 1, 2 et 6, l'ensemble 20
formant tube a eclairs comprend, d'une part, un long tube cylindrique
74 en verre rempli d'un melange de nobel gases inertes (par exemple du
xenon, du krypton, etc) sous basse pression, et comportant des
electrodes positives et negatives 76 et 78 scellees dans les
extremites de ce tube et, d'autre part, une electrode d'amorcage qui
se presente sous la forme d'un fil metallique isole 80 dont une
extremite nue 82 est enroulee de facon serree autour de l'exterieur du
tube 74 en un endroit adjacent a l'electrode 76 Quand les composants
du dispositif 10 a eclairs ont ete assembles, on relie electriquement
(par soudure ou par enroulement serre) les fils conducteurs 84 et 86
(voir figure 6) aux electrodes 76 et 78 Quand le dispositif est
installe dans un systeme complet d'eclairage artificiel, on branche
ces deux fils au condensateur principal d'emmagasinage de haute
tension Pour obtenir l'amorcage, on applique une haute tension
instantanee a l'electrode d'amorcage de maniere a ioniser le gaz, ce
qui
abaisse sa resistance, et permet au condensateur de dechar-
ger son energie a travers le tube sous la forme d'un eclair
de lumiere.
Pour que le dispositif 10 a eclairs atteigne le but pour lequel il est
concu, en ce qui concerne une commande etroite de la repartition de
l'intensite lumineuse, il est dans ce sens capital que les reflecteurs
16 a aient une forme predeterminee definie avec precision et que le
tube 74 soit place de facon precise par rapport au reflecteur 16 a En
d'autres termes, il faut que les axelongitudinauxdu reflecteur 16 a et
du tube 74 soiert sensiblement parallelespour que l'axe
longitudinal CL du tube 74 soit place en un endroit predeter-
mine precis par rapport au sommet A de la section droite parabolique.
Dans le mode de realisation illustre, le profil du re-
flecteur 16 a, comme on peut mieux le voir sur la figure 7, se
presente sous la forme-d'un polynome d'ordre superieur qui est
symetrique de facon bilaterale autour d'un plan horizontal passant par
le sommetet le tube 74 a eclairs est place avec son centre decale par
rapport au plan de symetrie de sorte qu'il se trouve en amont
du-sommet A et legerement eh dessous
du plan de symetrie Pour une description plus detaillee dele.
forme du reflecteur 16 a et de l'emplacement du tube 74 a eclairs par
rapport a ce dernier, on pourra se referer aux demandes de brevet US
183 105, 172 778, 175 060, 175 250 et 187 311, qui sont toutes citees
ici a titre de references, On comprendra toutefois que les concepts
inventifs decrits dans le present expose ne sont pas limites en ce qui
concerne leur utilisation au type particulier de reflecteur decrit
dans la
presente demande ou dans les demandes mentionnees ci-dessus.
En d'autres termes, la presente invention peut etre utilisee avec
d'autres types de reflecteurs ayant une forme concave
dans son ensemble.
Dans le mode de realisation illustre, les deux ouvertures 52 formees
dans les parois laterales 26 du boitier sont sensiblement en forme de
larme et comprennent une partie
avant circulaire dans son ensemble dont les dimensions per-
mettent d'introduire facilement le tube 74 et une partie de
determination d'emplacement de tube, cette partie ayant la forme d'une
encoche en V dont la pointe s'etend vers l'arriere et qui est
delimitee par des bords inclines superieur et inferieur 88 et 90 Comme
on peut mieux le voir sur la figure 7, lorsque l'on-pousse le tube 74
vers l'arriere dans les
ouvertures 72, la surface exterieure du tube 74 -
porte contre les surfaces 88 et 90 de determination d'empla-
cement uniquement en deux points tangentiels le long de ces surfaces
de maniere que soit determine l'emplacement du tube
74 par rapport a la surface interieure principale 36 En deter-
minant avec soin l'emplacement des surfaces inclinees par rapport a la
surface 36, cela en tenant compte du diametre exterieur du tube 74 et
de l'epaisseur de l'ebauche 16 en feuille metallique, a partir de
laquelle le reflecteur 16 a est forme, l'axe CL du tube 74 peut etre
positionne de facon extremement precise par rapport au sommet du
reflecteur 16 a
et au plan horizontal de symetrie de son profil parabolique.
L'ensemble 20 formant tube a eclairs est fixe dans sa position de
fonctionnement sur le boitier 12 par la paire de bagues toriques
elastiques 22 qui cooperent avec une paire de saillies de compression
semi-circulaires 92 venues de moulage
et se trouvant sur les surfaces exterieures des parois latera-
les 26 du boitier, ces saillies s'etendant depuis ces surfa-
ces vers l'avant de facon adjacente vers l'extremite avant
des ouvertures correspondantes 52.
Les bagues toriques 22 sont dimensionnees de maniere a avoir un
diametre inferieur qui est legerement plus petit
que le diametre exterieur du tube 74 de sorte qu'elles s'agran-
dissent lorsqu'on les glisse sur les extremites de ce tube, un
assemblage par frottement etant ainsi etabli entre ce
tube et ces bagues Initialement, on munit l'ensemble 20 for-
mant tube a eclairs d'une bague torique 22 disposee prealable-
ment sur une des extremites du tube a l'interieur par rapport au fil
82 d'electrode d'amorcage Apres avoir mis en place le reflecteur 16 a
dans la cavite 14, on introduit de facon coulissante les extremites
opposees du tube 74 a travers les ouvertures 52 (et les ouvertures
correspondantes inclinees 46 des parties laterales du reflecteur 16 a)
jusqu'a ce que
la bague 22 prealablement mise en place porte contre la sur-
face exterieure de la paroi laterale 26 situee en regard, jusqu'a ce
que la partie exterieure avant extreme de cette
bague soit en contact avec une surface de compression semi-
circulaire 94 de la saillie correspondante 92 Ensuite, on engage la
seconde bague torique 22 sur l'extremite opposee du tube 74 et, en la
faisant glisser, on la faitvenir contre le
cote du boitier 12, de la meme maniere.
L'assemblage par frottement des bagues toriques 22 avec le tube 74 et
leur venue en butee contre les parois laterales
26 fixent la position laterale du tube 74 par rapport au bol-
tier 12 Les surfaces de compression 94 des saillies 92 sont
dimensionnees de maniere a avoir un rayon de courbure legere
ment plus petit que celui des bagues toriques 22 et sont dis-
posees longitudinalement par rapport aux surfaces inclinees 88 et 90
de determination de position de sorte que la partie avant des bagues
22 se trouve encastree sous pression dans les saillies 92 et sont de
ce fait comprimees, comme on peut le voir sur la figure 6, de maniere
qu'une force de reaction
agisse sur le tube 74, en le poussant vers l'arriere en con-
* tact positif tangentiel avec les surfaces 88 et 90 de determi-
nation de position Les bagues toriques 22, et les surfaces exterieures
des parois laterales 26 adjacentes aux ouvertures 22, les saillies de
compression 92 et les surfaces 88 et 90 de determination de position
cooperent donc toutes de maniere a determiner avec precision la
position longitudinale et la position laterale de l'ensemble 20
formant tube a eclairs par rapport aux surfaces interieures 36 et 38
de delimitation
de cavite.
On va maintenant decrire en se referant aux figures 1 et 3-7 le
procede de formage du reflecteur 16 a a partir de
l'ebauche 16.
L 'ebauche 16 est confieuree de maniere a etre disposee
centralement sur l'ouverture 34 du boitier 12 et a etre refou-
lee dans la cavite 14 formant matrice a l'aide d'un poincon
complementaire 96 represente sur les figures 3 et 5 Les tech-
niciens en la matiere comprendront que le boitier 12 est main-
tenu de facon amovible dans un montage approprie et que le poincon 96
est monte sur un support aligne pour faciliter l'operation de
formation du reflecteur mais ces elements constitutifs
n'ont pas ete representes sur les dessins pour ne pas surchar-
ger ces derniers.
Pendant l'operation de formation du reflecteur, l'ebauche 16 s'incurve
essentiellement de maniere a epouser la forme representee sur la
figure 4 par suite de sa compression entre la cavite 14 formant
matrice et le poincon 96 de telle sorte
que la section principale 40 prend une forme parabolique ade-
quate en recouvrant la surface 36 de la cavite tandis que les sections
laterales 42 sont rabattues vers l'avant a l'en-
droit des pattes 44 de maniere a epouser la forme des surfa-
ces interieures correspondantes 38 des parois laterales 26
et a recouvrir ces surfaces.
Dans un mode de realisation prefere,on forme l'ebauche
16 a partir d'une mince feuille de clinquant d'alliage d'alu-
minium possedant les proprietes mecaniques preferees, lesquel-
les sont designees par un numero d'alliage et un coefficient de
durete, et qui a une epaisseur choisie en fonction de la taille
particuliere (degre de courbure) du reflecteur 16 a
devant etre forme afin de determiner sur mesures ses carac-
teristiques d'aptitude au formage pouroptimiser le procede de
formation du reflecteur selon la presente invention De facon plus
specifique, la combinaison de l'epaisseur de la
feuille d'alliage et des proprietes mecaniques de cette der-
niere est choisie de maniere que l'on puisse donner facilement a
l'ebauche 16 la forme voulue sans que la matiere soit amenee a se
froncer ou se plisser et que,par suite de l'operation de centrage ou
de coudage, d:es forces de tension residuelles soient induites
intentionnellement dans le reflecteur 16 a ainsi forme, ces forces
tendant a pousserlasection principale 40 en contact intime avec la
surface 36 de la cavite et a faire venir en contact intime les
sections laterales 42 avec les surfaces interieures 38 des parois
laterales correspondantes
26 du boitier.
En d'autres termes, quand le reflecteur 16 a a ete forme, il reste
dans son etat sous contrainte (sous tension) dans les limites de la
cavite 14 et est maintenu en equilibre dans sa forme predeterminee
preferee par les forces de reaction compressives qui lui sont
appliquees par les surfaces 36 et 38 de determination de cavite et par
la surface interieure de
la paroi avant 56 de l'element formant plaque de fermeture.
Si, apres sa formation, on enleve le reflecteur 16 a de
l'environnement de confinement de la cavite 14 il revient brusquement
dans un etat ferme mais exempt de contrainte, tel que represente sur
la figure 4, o les extremites libres de la section 40 et-les sections
laterales 42 se sont ecartees vers l'exterieur. Dans le mode de
realisation illustre, l'ouverture avant 34 du boitier mesure environ
17 mm x 25,4 mm et la profondeur de la cavite 14 depuis le sommet de
la surface parabolique 36 jusqu'a un plan contenant l'ouverture 34
mesure environ 12,5 mm Une ebauche appropriee 16 pour cette cavite
formant matrice&mesure environ 33 mm entre le bord superieur et le
bord inferieur de la section principale 40 L'ecartement
entre les bords lateraux opposes 50 des deux sections latera-
les 42 est d'environ 43,7 mm et chaque section 42 mesure environ 12,7
mm entre son bord lateral 50 et le centre de sa
patte de raccordement correspondante 44.
Pour un reflecteur de cette taille, une-matiere pr,eferee est une
mince feuille ou clinquant d'alliage d'aluminium 5052 cb
durete H 38 et de 0,076 mm d'epaisseur dont la face avant pre-
sente un poli de surface hautement speculaire.
Une autre matiere est une mince feuille ou clinquant d'alliage
d'aluminium 3004 de durete H 38 et d'une epaisseur
de 0,076 mm presentant le meme type de poli de surface.
Le pouvoir reflechissant de cette matiere est d'environ
87 % Comme il est bien connu dans la technique, on peut ame-
liorer le pouvoir de reflexion d'environ 5 % en deposant sur
la surface avant de la feuille d'aluminium un revetement opti-
que multicouches Une des matieres composites de ce type avec
laquelle on a forme avec succes un reflecteur 16 a en utili-
sant le procede de formage in situ decrit ci-dessus est une mince
feuille ou clinquant d'alliage d'aluminium 1145-H 19 de 0,076 mm
d'epaisseur comportant une premiere mince couche de verre Schott N O
8329 deposee sous vide sur la surface avant de la mince feuille
d'aluminium que l'on revet-ensuite avec une seconde mince couche de
substance Patinal N O 1 mentionnee dans le catalogue N O 11611 de E MC
Chemicals Co. Il est bien entendu que le choix de matiere reflectrice
pour former le reflecteur illustre 16 a n'est pas limite a celui
mentionne ci-dessus Le degre de courbure du reflecteur determine la
rigidite necessaire de la matiere pour repondre
aux caracteristiques preferees d'aptitude au formage, c'est-
a-dire l'aptitude a etre courbee pour prendre la forme prede- terminee
sans que des froeces qui pourraient etre le siege, apres formation, de
forces de tension residuelles poussant le reflecteur contre les
surfaces delimitant la cavite La
rigidite est elle-meme definie par la combinaison du coeffi-
cient de durete et de l'epaisseur Il existe donc diverses combinaisons
de coefficient de durete et d'epaisseur qui donnent les
caracteristiques preferees d'aptitude au formage
pour toute forme donnee du recepteur Les exigences de rigi-
dite varient pour differents degres de courbure En fait, la
matiere doit etre d'autant plus rigide que le rayon de cour-
bure est grand Ici encore, on peut repondre aux diverses
exigences de rigidite avec differentes combinaisons de coeffi-
cient de durete et d'epaisseur En realite, le choix est fait
d'une facon generale par essaisempiriques.
Comme on peut mieux le voir sur les figures 5 et 6,
lorsque l'ebauche 16 est mise en forme par avancement du poin-
con 96 jusqu'a sa position entierement introduite dans la ca-
vite 14, les griffes ou saillies 48 sont alignees avec les
ouvertures correspondantes 54 des parois laterales 26 du bol-
tier qui font saillie dans ces ouvertures de maniere a mainte-
nir dans la cavite 14 le reflecteur 16 a mis en forme en per-
mettant ainsi le retrait du poincon 96 tout en empechant le reflecteur
16 a d'etre expulse de la cavite 14 par les forces
de tension qui sont induites dans la mince feuille du reflec-
teur et qui exercent une poussee vers l'exterieur.
On donne volontairement a l'ebauche 16 des dimensions telles que les
bords superieur et inferieur 100 et 102 de la section principale 40 et
les bords lateraux 50 dessections laterales 42 font juste legerement
saillie au-dela des bords
de l'ouverture avant 34 apres le retrait du poincon 96 Ensui-
te, ces bords sont rencontres par la surface interieure 104 de la
paroi avant 56 de la plaque de fermeture qui exerce une pression vers
l'interieur sur le reflecteur 16 a de maniere a refouler celui-ci dans
la cavite 14 lorsque l'element 18 formant plaque de fermeture est
enclenche comme represente sur les figures 2, 6 et 7 En fait,
l'element 18 formant plaque de fermeture sert a pousser le reflecteur
16 a vers l'ar-
riere dans la cavite 14 pour contrecarrer les forces de ten-
sion qui sont induites dans ce reflecteur et qui tendent a
le pousser vers l'avant lorsque l'ebauche mise en forme exer-
ce une pression sur les surfaces 36 et 38 Ainsi, lorsque le reflecteur
est confine de cette maniere par l'element 18 formant plaque de
fermeture, les forces de tension induites agissent de maniere a
pousser la mince feuille contre ces
surfaces de la cavite pour la maintenir dans la forme predeter-
minee voulue On remarquera que les saillies de verrouillage M O venues
de moulage sur les parois laterales 26 du boltier comportent des
surfaces de portee inclinees 105 (voir figure
6) destinees a venir en contact avec les pattes de verrouilla-
ge 64 se trouvant sur l'element 18 formant plaque de fermetu-
re Les surfaces inclinees 105 servent de cames pour tirer l'element 18
vers l'arriere de maniere a maintenir sa force
de compression sur les bords, orientes vers l'avant, du re-
flecteur 16 a.
Par consequent, la forme et les dimensions du reflecteur
16 a sont determinees par la forme et les dimensions des surfa-
ces 36 et 38 de delimitation de la cavite, surfaces que l'on peut
obtenir avec precision par moulage dans le boitier 12 en utilisant des
techniques de moulage de precision bien connues,
ainsi que par l'epaisseur choisie de la mince feuille d'alumi-
nium Quand la mince feuille d'aluminium a ete mise en forme pour
epouser la forme de ces surfaces, par exemple a l'aide du
procede de formage decrit dans le present expose, et se main-
tient en contact intime avec ces surfaces grace au confine-
ment du reflecteur 16 a dans la cavite 14 de la maniere decri-
te, de telle sorte que les forces de tension residuelle agis-
sent pour pousser la mince feuille vers l'exterieur contre la surface
inclinee 38, la surface avant reflectrice de la mince
feuille forme une surface optique extremement precise qui pre-
sente la forme predeterminee voulue pour commander la repar-
tition verticale de l'intensite de la lumiere emise par l'en-
semble 20 formant tube a eclairs.
Comme on l'a note precedemment, un eclair de lumiere emis par
l'ensemble 20 formant tube a eclairs est accompagne par la liberation
d'une quantite notable de chaleur qui doit etre dissipee d'une maniere
qui n'ait pas un effet nuisible
sur la stabilite dimensionnelle du reflecteur 16 a ou de n'im-
porte quel autre des elements constitutifs du dispositif 10
d'emission d'eclairs.
Dans un mode de realisation prefere, le boitier 12 en matiere
plasti-ue est forme par une matiere plastique dont la
formule a ete choisie pour resister aux deformations d'origi-
ne thermique et le reflecteur 16 a en aluminium, lequel pos-
sede une conductibilite thermique excellente se trouve en con-
tact intime avec les surfaces 36 et 38, est utilise comme element de
transfert de chaleur pour conduire la chaleur vers les parois 24 et 26
du boitier d'une maniere neutralisant l'apparition de points chauds
thermiques localises qui auraient tendance a se concentrer au sommet
du reflecteur, au voisinage
du tube 74 a eclairs.
Une matiere plastique convenant pour fabriquer le boi-
tier 12 est vendue sous le nom de marque deposee "Dylark" et comprend
un composite de terpolymere styrenique avec environ % en volume de
perles de verre L'epaisseur de la feuille ou clinquant, qui contribue
aux caracteristiques d'aptitude au formage voulues mentionnees
ci-dessus, assure egalement la presence d'une masse thermique
suffisante dans le reflecteur pour transferer efficacement la chaleur
jusqu'aux parois du boitier sans entrainer de deformations dans la
forme du
recepteur.
De facon avantageuse, le dispositif 10 a eclairs est
realise d'une maniere qui facilite un assemblage automatique.
Par exemple, le dispositif 10 peut etre assemble dans la se-
quence d'operations representees sur la figure 8 en utilisant
l'agencement de montage approprie et des machines d'assembla-
ge automatique &#x003C;(non representees) qui sont bien connues dans
la technique.
- Le boitier 12 est moule de facon separee et est avance
(verticalement sur la figure 8) jusqu'a la position d'un agencement de
support audessous d'une bande de clinquant d'aluminium 108 du type
decrit precedemment Le clinquant ou mince feuille est avance de facon
intermittente (horizon-
talement sur la figure 8) vers la gauche, de maniere a tra-
verser tout d'abord un poste de poinconnage 110 se trouvant a droite
du boitier 12 Ici, une presse a poincon ou matrice decoupe l'ebauche
16 qui est retenue de facon liberable sur la bande 108 par de tres
petites sections faciles a rompre
reparties sur la peripherie de l'ebauche et qui sont volontai-
rement decoupees seulement partiellement Lors de l'indexage de la
bande 108 d'un increment vers la gauche, l'ebauche 16 se trouve
centree automatiquement sur l'ouverture 34 de la cavite 14 Un poincon
96 aligne avec la cavite 14 est alors deplace de maniere a porter
contre l'ebauche et a la pousser vers le bas en la separant ainsi de
la bande 108 et en la
refoulant dans la cavite 14 pour former le reflecteur 16 a.
Le plongeur est rappele et les griffes 48 maintiennent dans
la cavite 14 le reflecteur forme 160 Le boitier est alors de-
place jusqu'a un poste d'insertion de tube a eclairs o une machine
automatique introduit le tube 74 a travers les trous
alignes que comportent les cotes du boitier 112 et le reflec-
teur forme 16 a et fait glisser sur l'extremite libre en sail-
lie la seconde bague torique 22 de retenue A partir de la, le boitier
12 est avance jusqu'au poste suivant et l'element
18 formant plaque de fermeture est mis en place automatique-
ment par enclenchement A l'endroit du poste final d'assem-
blage, les fils 84 et 86 formant les electrodes positive et negative
sont soudes aux electrodes 76 et 78 ou enroules sur
ces electrodes.
On voit que l'on peut realiser a l'aide des procedes decrits dans le
present expose un dispositif reflecteur comprenant le boitier 12, le
reflecteur 16 a et un element 18 formant plaque de fermeture ou tout
autre moyen equivalent pour pousser en le comprimant le reflecteur
16 a dans la cavite 14 et maintenir dans sa position de fonc-
tionnementet il est bien entendu que la presente invention
est concue de maniere a etre suffisamment large en ce qui con-
cerne son cadre pour couvrir une structure qui ne comprend pas le
dispositif 20 a eclairs ou tout autre dispositif
equivalent d'emission de lumiere.
Du faitque certaines modifications peuvent etre appor- tees au
dispositif a eclairs et/ou au dispositif reflecteur
decrit ci-dessus sans sortir du cadre de la presente inven-
tion, il est bien entendu que toute la matiere contenue dans
la description ci-dessus ou representee sur les dessins anne-
xes, peut etre consideree comme donnee uniquement a titre illus-
tratif et non limitatif.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Dispositif reflecteur de lumiere ( 10) comprenant un reflecteur
ayant une forme concave dans son ensemble, le
dispositif susvise etant caracterise par le fait qu'il com-
prend:
un bottier ( 12) comportant une cavite ( 14) a extremi-
te ouverte, cette cavite etant definie par des surfaces ( 36, 38,
38)-qui, lorsqu'elles sont en contact avec la matiere
reflectrice,supportent la dite matiere de maniere a former un
reflecteur ( 16 a) ayant ladite forme predeterminee; une mince ebauche
( 16) d'une matiere reflectrice de la lumiere qui a ete mise en forme
de maniere a s'ajuster dans les limites de ladite cavite et qui est le
siege de forces de tension residuelles poussant ladite matiere contre
lesdites surfaces de la cavite de maniere a former ledit reflecteur
lorsque ladite ebauche mise en forme est retenue dans ladite cavite;
et des moyens ( 48,48; 54, 54; 18) pour retenir dans ladite
cavite ladite ebauche mise en forme.
2 Dispositif reflecteur suivant la revendication 1, caracterise par le
fait que ladite ebauche est mise en forme
in situ a l'interieur de ladite cavite.
3 Dispositif reflecteur suivant la revendication 1, caracterise par le
fait que ladite cavite sert de cavite de moule ou matrice et que l'on
met en forme ladite ebauche en la refoulant dans cette cavite a
travers ladite extremite
ouverte a l'aide d'un poincon ( 96).
4 Dispositif reflecteur suivant la revendication 1, caracterise par le
fait que l'on met en forme ladite ebauche de matiere en lui imprimant
une flexion et que lesdites
forces de tension residuelles y sont induites par suite de ladi-
te flexion.
Dispositif reflecteur suivaht'la revendication 1, caracterise par le
fait que les moyens servant a retenir ladite ebauche mise en forme
comprennent un element ( 18) formant plaque de fermeture pour obturer
ladite extremite ouverte de
ladite cavite.
6 Dispositif reflecteur suivant la revendication 1, caracterise par le
fait que ladite matiere reflectrice est formee par une mince feuille
de metal reflecteur ayant une epaisseur et une durete choisies en
fonction du degre de courbure du reflecteur pour faciliter le
flechissement de
ladite matiere de maniere qu'elle prenne ladite forme pre-
determinee sans se plisser et que lesdites forces de tension
residuelles y soient induites par suite de ladite flexion.
7 Dispositif reflecteur suivant la revendication 1,
caracterise par le fait que lesdits moyens de retenue compren-
nent des moyens pour pousser de facon compressive dans ladite
cavite l'ebauche mise en forme.
8 Dispositif reflecteur de lumiere comprenant un re-
flecteur ayant une forme predeterminee concave dans son ensem-
ble, le dispositif susvise etant caracterise par le fait qu'il
comprend: un element ( 12) comprenant des moyens ( 24, 26, 26) pour
delimiter une cavite ( 14) compbrtant des surfaces ( 36,38,
38) destinees a venir en contact avec ladite matiere reflec-
trice et donner a celle-ci ladite forme predeterminee et a supporter
dans ladite cavite le reflecteur forme ( 16 a); et une mince ebauche (
16) sensiblement plane d'une matiere
reflectrice de la lumiere susceptible d'etre courbee et cou-
dee et ayant une forme initiale, ladite ebauche etant amenee a ladite
forme predeterminee en reponse a son refoulement dans ladite cavite,
dans une orientation predeterminee par rapport a cette derniere, de
maniere a venir porter contre lesdites
surfaces de mise en forme de support.
9 Dispositif d'eclairage par eclairs comprenant un
reflecteur ayant une forme predeterminee concave dans son en-
semble, le dispositif susvise etant caracterise par le fait qu'il
comprend un boitier ( 12) comportant une cavite ( 14) a extremite
ouverte et delimiteepar des surfaces ( 36, 38,38) qui, lors-
qu'elles sont en contact avec ladite matiere reflectrice, sup-
portent cette matiere de maniere a former un reflecteur ( 16 a)-
ayant ladite forme predeterminee
une mince ebauche ( 16) en matiere reflectrice de la lu-
miere qui est mise en forme de maniere a s'ajuster dans-les
limites de ladite cavite et qui est le siege de forces de ten-
sion residuelles poussant ladite matiere contre lesdites sur-
faces de la cavite de maniere a former ledit reflecteur lors-
que ladite ebauche mise en forme est retenue dans ladite ca- vite;
des moyens ( 48,48; 54,54; 18) pour retenir ladite ebau-
che mise en forme dans ladite cavite;
un tube ( 74) a eclairs configure de maniere a etre pla-
ce dans une position predeterminee par rapport audit reflec-
teur forme; et des moyens ( 52,52; 22,22; 94,94) pour localiser ledit
tube a eclairs dans ladite position predeterminee et pour
l'y retenir.
10 Dispositif d'eclairage suivant la revendication 9, caracterise par
le fait que-ladite cavite sert de cavite de moule ou matrice et que
l'on-met en forme ladite ebauche sur
place en la refoulant dans ladite cavite a l'aide d'un poincon.
11 Dispositif d'eclairage suivant les revendications
9 ou 10, caracterise par le fait que ladite ebauche -est formee
par une mince feuille d'alliage d'aluminium.
12 Dispositif d'eclairage suivant la revendication 9, caracterise par
le fait que l'emission de lumiere dudit tube a eclairs est accompagnee
par une liberation de chaleur et que ledit boitier est forme par une
matiere plastique qui
resiste a une deformation d'origine thermique.
13 Dispositif d'eclairage suivant la revendication 12, caracterise par
le fait que ladite ebauche est formee par une mince feuille metallique
ayant une masse thermique suffisante pour que, lorsqu'elle forme ledit
reflecteur et est en contact avec lesdites surfaces de la cavite, elle
serve d'element de transfert de chaleur pour diriger ladite chaleur
vers ledit boitier. 14: Dispositif d'eclairage suivant la
revendication 9, caracterise par le fait que ledit boltier comporte au
moins
une ouverture ( 52) dans une desdites surfaces delimitant la-
dite cavite et que ladite ebauche est initialement plate et comporte
une griffe ou dent ( 48) qui fait saillie dans
ladite ouverture pour maintenir momentanement dans ladite ca-
vite ladite ebauche mise en forme.
Dispositif d'eclairage suivant la revendication 9, caracterise par le
fait que ledit boitier comprend une paire de parois opposees ( 26,26)
comportant des ouvertures ( 46,46) a travers lesquelles ledit tube
s'etend de maniere qu'il soit place dans ladite position predeterminee
et que lesdits moyens de retenue de tube comprennent une paire de
saillies( 92,92) de
compression sur lesdites parois adjacentes auxdites ouvertu-
res et une paire de roelles elastiques que l'on engage et fait glisser
sur les extremites opposees dudit tube et qui sont logees de
facon a etre comprimees dans lesdites saillies de compres-
sion. 16 Procede pour fabriquer un dispositif d'eclairage par eclairs
du type comprenant un reflecteur ( 16 a) comportant une forme
predeterminee concave dans son ensemble, un boitier ( 12) comportant
une cavite ( 14) a extremite ouverte et delimitee par des surfaces
pour le formage d'une ebauche ( 16) de matiere
reflectrice de maniere que cette ebauche constitue un reflec-
teur ayant une forme predeterminee et pour supporter ce re-
flecteur apres sa formation, des moyens ( 48,48; 54,54; 18) pour
retenir dans ladite cavite ledit reflecteur forme, et un tube a
eclairs ( 74), le procede susvise etant caracterise par le fait qu'il
consiste: a placer ladite ebauche sur l'extremite ouverte ( 34) de la
cavite dans une orientation predeterminee par rapport a cette
derniere; a refouler ladite ebauche dans ladite cavite a l'aide d'un
poincon de mise en forme pour que ladite ebauche epouse en flechissant
la forme-desdites surfaces de la cavite et que,par suite de cette
flexion, des forces de tension soient induites dans ladite matiere et
la poussent contre lesdites surfaces; a extraire ledit poincon de
ladite cavite; apres l'extraction dudit poincon, a appliquer une force
de compression sur ladite ebauche mise en forme de maniere a la
pousser dans ladite cavite et a l'y retenir; et a monter ledit tube
sur ledit boitier dans une position
predeterminee par rapport audit reflecteur.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [45][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [46][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2517805
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
64 Кб
Теги
fr2517805a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа