close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522197A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (27/ 41)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(11/ 24)
[6][_]
Etre
(8)
[7][_]
Tre
(5)
[8][_]
Cou
(2)
[9][_]
Tric
(2)
[10][_]
Munir
(1)
[11][_]
Fle
(1)
[12][_]
Tir
(1)
[13][_]
Tif
(1)
[14][_]
Classi
(1)
[15][_]
Rela
(1)
[16][_]
Ner
(1)
[17][_]
Molecule
(8/ 8)
[18][_]
chromium
(1)
[19][_]
yttrium
(1)
[20][_]
europium
(1)
[21][_]
zinc silicate
(1)
[22][_]
manganese
(1)
[23][_]
aluminium
(1)
[24][_]
carbon
(1)
[25][_]
monter
(1)
[26][_]
Organism
(2/ 2)
[27][_]
precis
(1)
[28][_]
axia
(1)
[29][_]
Polymer
(1/ 2)
[30][_]
Rayon
(2)
[31][_]
Disease
(2/ 2)
[32][_]
Rale
(1)
[33][_]
Tic
(1)
[34][_]
Company Reg No.
(1/ 1)
[35][_]
DG 201
(1)
[36][_]
Substituent
(1/ 1)
[37][_]
oxy
(1)
[38][_]
Physical
(1/ 1)
[39][_]
62 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522197A1
Family ID 2208984
Probable Assignee Raytheon Co
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title APPAREIL DE PRESENTATION D'IMAGE POLYCHROME
Abstract
_________________________________________________________________
A colour image display cathode ray tube 10 has an electron gun 20
directing an axially emerging electron beam 40 onto an output phosphor
screen 60 comprises of two portions 56 and 58 of respective different
colour phosphor materials and symmetrically disposed relative to the
emerging electron beam. A deflection system 82 deflects the beam 40
sequentially in respective inverted raster patterns over the two
phosphor screen portions 56 and 58 to produce respective different
colour mirror images of the same subject matter. An optical system 140
over the phosphor screen 60 superimposes the two colour mirror images
to produce a single multi-colour virtual image 150.
L'INVENTION CONCERNE LES APPAREILS DE PRESENTATION D'IMAGE EN COULEUR.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne de facon generale un appareil de
presentation d'image polychrome et elle porte plus particulierement
sur un appareil comprenant un tube a rayons cathodiques qui est equipe
de moyens destines a produire deux images en couleur symetriques du
meme sujet.
Un tube a rayons cathodiques comprend de facon gene-
rale une enveloppe tubulaire dans laquelle se trouve un canon
a electrons qui est place de facon a diriger un faisceau d'elec-
trons, avec un mouvement de balayage, vers une partie d'un
ecran de sortie a luminophores, pour produire une image de lu-
miere visible L'ecran a luminophores peut comporter un lumino-
phore approprie pour emettre une lumiere de couleur desiree sous
l'effet de la penetration d'electrons provenant du faisceau
qui accomplit un balayage Ainsi, plusieurs tubes a rayons ca-
thodiques peuvent avoir des ecrans a luminophores respectifs
constitues par des luminophores differents, pour produire des images
en differentes couleurs respectives du meme sujet, et ils peuvent etre
disposes de facon a projeter les images de differentes couleurs en
superposition mutuelle sur un ecran de projection Dans ces conditions,
l'image presentee sur l'ecran de projection est une seule image
polychrome comportant des zones discretes colorees conformement aux
intensites relatives
des differentes couleurs dans des zones discretes correspon-
dantes des images respectives produites par chacun des tubes
cathodiques.
On a cependant trouve qu'il etait difficile de munir
plusieurs tubes a rayons cathodiques de moyens destines a pro-
duire des images identiques du meme sujet, et de maintenir les
tubes en alignement optique precis, de facon a obtenir la cofn-
cidence des couleurs dans des zones discretes de l'image poly-
chromium Par consequent, on a developpe dans l'art anterieur divers
types de tubes a rayons cathodiques ayant des ecrans a luminophores
munis de differents luminophores pour produire
une image polychrome A titre d'exemple, un tube a rayons ca-
thodiques du type a masque comporte un ecran a luminophores muni de
reseaux imbriques de points de luminophores, les points de chaque
reseau consistant en un luminophore different pour emettre une lumiere
de couleur respective sous l'effet de la penetration d'electrons
provenant d'un faisceau associe qui traverse des ouvertures alignees
dans un masque A titre
d'autre exemple, un tube a rayons cathodiques du type a in-
dexage de faisceau comporte un ecran a luminophores muni de reseaux
imbriques de bandes de luminophores, les bandes de chaque reseau
consistant en un luminophore different, pour
produire une emission localisee d'une lumiere de couleur res-
pective sous l'effet de la penetration d'electrons provenant d'un
faisceau d'electrons indexe de facon appropriee A titre de troisieme
exemple, un tube a rayons cathodiques du type a penetration par
tension comporte un ecran a luminophores muni de couches superposees
de luminophores differents, la matiere
de chaque couche etant activee pour produire une emission lo-
calisee d'une lumiere de couleur respective sous l'effet de
la penetration par des electrons d'un niveau d'energie asso-
cie, dans un faisceau d'electrons effectuant un balayage.
Les tubes a rayons cathodiques des types decrits ont des ecrans a
luminophores qui necessitent des techniques de depot complexes
oul'utilisation de luminophores speciaux pendant la fabrication, ce
qui augmente le colat de fabrication
de ces tubes de l'art anterieur.
L'invention supprime ces inconvenients de l'art an-
terieur, ainsi que d'autres, en procurant un appareil de pre-
sentation d'image polychrome equipe d'un tube a rayons catho-
diques ayant un ecran de sortie a luminophores qui comprend deux
parties coplanaires et symetriques qui sont constituees par des
luminophores differents Ces deux parties de l'ecran a luminophores
sont disposees symetriquement par rapport a un faisceau d'electrons
qui emerge axialement d'un seul canon a
electrons situe a l'interieur de l'enveloppe du tube.
L'appareil comprend egalement un dispositif de de-
flexion qui est en couplage avec le faisceau d'electrons qui emerge et
qui comprend des moyens de generation de trames qui sont des images
l'une de l'autre dans un miroir, pour faire
en sorte que le faisceau balaye sequentiellement les deux par-
ties de l'ecran a luminophores, selon des trames respectives inversees
Il en resulte que les deux parties de l'ecran a
luminophores produisent des images lumineuses en couleur res-
pectives du meme sujet qui, du fait de la persistance des lu-
minophores ainsi que de la persistance de la vision humaine,
apparaissent simultanement sur l'ecran les deux images en couleur sont
des images l'une de l'autre dans un miroir et elles sont symetriques
l'une de l'autre par rapport a l'axe
du faisceau d'electrons qui emerge du canon a electrons.
L'appareil comprend egalement un dispositif optique en couplage avec
l'ecran a luminophores pour superposer les
deux images symetriques correspondant a des lumieres de cou-
leurs differentes, pour presenter une seule image polychrome
dans un plan commun.
L'invention sera mieux comprise a la lecture de la
description qui va suivre de modes de realisation et en se
referant aux dessins annexes sur lesquels: La figure 1 est une
representation en coupe axiale
schematique d'un dispositif de presentation d'image polychro-
me conforme a l'invention; Ia figure 2 est une coupe du tube de la
figure 1
selon la ligne 2-2, en regardant dans la direction des fle-
ches; la figure 3 est une representation en elevation de l'ecran de
sortie a luminophores du tube represente sur la figure 1; La figure 4
est un schema du circuit de balayage a
inverseur des moyens de deflexion de faisceau qui sont repre-
sentes sur la figure 1; La figure 5 est une representation schematique
de signaux electriques qui sont generes au cours de l'utilisation du
circuit represente sur la figure 4; et La figure 6 represente un autre
mode de realisation du dispositif optique represente sur la figure 1,
en couplage
avec l'ecran d'observation represente sur la figure 3.
En se reportant maintenant aux dessins sur lesquels les elements
analogues sont designes par les m 9 mes caracteres
de reference, on voit sur la figure 1 un appareil de presen-
tation d'image polychrome 10 qui comprend un tube a rayons cathodiques
12 comportant une enveloppe e forme d'entonnoir,
14, ayant un axe central 15 et consistan en une matiere die-
lectrique appropriee, comme par exemple du verre L'enveloppe 14
comporte un col 16 qui se termine par un culot 18 scelle a
la peripherie,que traverse de facon hermetique un reseau cir-
culaire de broches de connexion 10, Les broches de connexion 19
procurent un moyen pour etablir des connexions electriques avec des
elements respectifs d'un canon a electrons 20 qui est dispose en
position axiale a l'interieur du col 16 de
l'enveloppe 14.
Le canon a electrons 20 comprend un filament chauf-
fant 22 dont les extremites sont connectees par l'intermediai-
re de broches de connexion 19 respectives a une alimentation de
filament externe (non representee) qui fournit du courant electrique
pour chauffer le filament 22 Le filament 22 est
place axialement a l'interieur d'une cuvette de cathode ren-
versee 26 qui comporte une extremite fermee munie d'un revg-
tement exterieur (non represente) en matiere emettrice d'elec-
trons La cuvette de cathode 26 est disposee axialement a l'interieur
d'une premiere cuvette de grille renversee, 28, en etant espacee par
rapport a celle-ci La premiere cuvette de grille 28 comporte une
ouverture 30 placee en position
centrale dans son extremite fermee, et alignee avec l'extre-
mite fermee adjacente de la cuvette de cathode 26 L'extremi-
te fermee de la premiere cuvette de grille renversee 28 est placee a
faible distance d'une extremite fermee d'une seconde cuvette de grille
droite, 32 Au centre de l'extremite fermee de la seconde cuvette de
grille 32 se trouve une ouverture 34 qui a un diametre superieur a
celui de l'ouverture alignee 30 qui se trouve au centre de l'extremite
adjacente fermee de la
premiere cuvette de grille 28 Une extremite fermee de diame-
tre reduit d'une cuvette de focalisation allongee 36 est pla-
cee a l'interieur de l'extremite ouverte opposee de la secon-
de cuvette de grille 32, en etant isolee par rapport a cette
derniere Dans l'extremite fermee de la cuvette de focalisa-
tion 36, et en position centrale, se trouve une ouverture 38 qui a un
diametre superieur a celui de ltouverture 34 et qui est alignee
axialement avec les ouvertures respectives 34 et
Le canon a electrons 20 est ainsi dispose de facon a pro-
duire et a diriger un faisceau d'electrons 40 qui sort axia-
lement par l'extremite ouverte opposee de la cuvette de foca-
lisation 36, qui constitue la partie d'extremite de sortie du
canon 20.
Les electrodes de formation de faisceau 28, 32 et 36 du canon 20 sont
fixees de facon isolee les unes aux au-
tres au moyen de tiges dielectriques 42 qui s'etendent axiale-
ment et qui sont mutuellement espacees de facon angulaire au-
tour du canon, comme le montre la figure 2 Chacune des elec-
trodes de formation de faisceau 28, 32 et 36 est fixee ferme-
ment, par exemple par soudage, a des extremites en forme d'an-
se de branches metalliques respectives 44 qui comportent des
extremites en forme de doigts qui sont fixees a l'une des ti-
ges 42 Les electrodes de formation de faisceau respectives forment
ainsi un sous-ensemble qui est supporte sur le culot 18 par le fait
que la premiere cuvette de grille 28 est reliee
electriquement a trois broches de connexion 19 qui sont espa-
cees de facon angulaire L'electrode de Localisation 36 est
encerclee par des anneaux 46, espaces axialement, qui compor-
tent des parties de collet interieures fixees, par exemple
par soudage, a des parties annulaires de l'electrode 36.
Comme on le voit sur la figure 2, chacun des anneaux 46 comporte une
saillie elastique 47 et deux saillies rigides 48, faisant un certain
angle entre elles, qui s'etendent a partir de l'axe central de
l'electrode de Localisation 36 sur
une distance radiale pratiquement egale au rayon du col 16.
Par consequent, la saillie elastique 47 qui exerce une pression contre
la paroi adjacente de l'enveloppe 14, sollicite les saillies rigides
48 pour les amener en contact ferme avec la surface interieure du col
16, ce qui positionne les ouvertures centrales 30, 34 et 38 des
electrodes de formation de faisceau respectives 28, 32 et 36
pratiquement sur l'axe central 15 de l'enveloppe. La partie
d'extremite qui correspond au col 16 est reliee d'un seul tenant a une
partie d'extremite opposee 50, de plus grand diametre, de l'enveloppe
14 par l'intermediaire
d'une partie intercalee 52 de l'enveloppe qui a une forme eva-
see La partie d'extremite de plus grand diametre 50 se termi-
ne par une dalle 54, scellee a la peripherie, qui est consti-
tuee par une matiere transparente, co:rze par exe tle du verre.
Un ecran de sortie a lumirtophores 60 est depose par des moyens
classiques sur la surface interieure de la dalle 54, et cet ecran
comprend deux moities respectives 56 et 58 La moitie 56 est constituee
par un luminophore, coire par exemtle de l'oxy- de d'yttrium active a
l'europium, qui emet localement de la
lumiere rouge sous l'effet de la penetration d'electrons pro-
venant du faisceau 40 La moitie 58 est constituee par un lu-
minophore different, comme par exemple du zinc silicate active au
manganese, qui emet localement de la lumiere verte
sous l'effet de la penetration d'electrons provenant du fais-
ceau 40 Les moities respectives 56 et 58 de l'ecran a lumino-
phores 60 sont ainsi disposees dans le meme plan et ont des bords
contigus respectifs qui se trouvent pratiquement sur
l'axe central 15 de l'enveloppe 14.
Un revetement d'anode 62, en une matiere conductrice
de l'electricite, comme par exemple de l'aluminium, qui refle-
chit la lumiere visible, est place sur la surface interieure de
l'ecran a luminophores 60 Le revetement 62 s'etend non
seulement sur la totalite de la surface interieure de la par-
tie d'extremite de plus grand diametre 50, mais egalement en direction
axiale, ainsi que de facon annulaire dans la partie
evasee 52 de l'enveloppe 14 Le revetement d'anode 62 est con-
necte a un bouton de borne d'anode 64 qui traverse hermetique-
ment la paroi de la partie evasee 52, dans le but d'etablir
une connexion electrique vers l'electrode d'anode du tube 12.
Le bouton de borne d'anode 64 et le revetement d'anode 62 sont
connectes a un autre revetement d'anode 66 qui s'etend a par-
tir du bouton 64 vers le col 16 de l'enveloppe 14 Le revete-
ment 66 consiste en une matiere conductrice de l'electricite
appropriee, comme par exemple du carbon, qui s'etend axiale-
ment et de facon annulaire le long de la surface interieure en pente
de la partie evasee 52 et penetre dans le col 16 A l'interieur du col
16, le revetement d'anode 66 se termine en encerclant, a distance, la
partie d'extremite de sortie du canon 20, par laquelle sort le
faisceau d'electrons 40, dirige
axialement Les revetements d'anode respectifs 66 et 62 for-
ment ainsi une electrode d'anode en forme generale de cuvette
renversee, a l'interieur de laquelle est etabli un espace
pratiquement exempt de champ.
Pendant le fonctionnement, comme le montre schemati-
quement la figure 1, la cathode 26 du canon 20 peut etre con-
nectee par un conducteur 68 a une borne de tension de cathode d'une
source de tension polarisee 70 La premiere electrode de grille 28 du
canon 20 peut 4 tre connectee par un conducteur 72 a une borne de
tension de la source 70 qui est negative par
rapport a la borne de tension de cathode, dans le but de com-
mander la circulation des electrons constituant le faisceau 40.
La seconde electrode de-grille 32 du canon 20 peut etre connec-
tee par un conducteur respectif 74 a une borne de tension asso-
ciee de la source 70 qui est plus positive par rapport a la borne de
tension de cathode; et l'electrode de focalisation 36 du canon 20 peut
etre connectee par un conducteur respectif
76 a une borne de tension associee de la source 70 qui est en-
core plus positive par rapport a la borne de tension de cathode
de la source 70 Le bouton de borne d'anode 64 peut 4 tre con-
necte par un conducteur 78 a une borne de tension d'anode de la source
70 qui est fortement positive par rapport a la borne de tension de
cathode de la source 70 Ainsi, les electrodes de formation de faisceau
respectives 28, 32, 36 du canon 20 et
l'electrode d'anode en forme de cuvette du tube 12 sont main-
tenues a des potentiels electriques appropries par rapport au
potentiel de la cathode 26, afin de focaliser les electrons du
faisceau 40 sur une petite zone ponctuelle de l'ecran a lumino-
phores 60, pour produire une emission localisee de lumiere vi-
sible a partir du luminophore dans lequel penetrent les elec-
trons.
Un dispositif de deflexion de faisceau 80, encer-
clant la surface exterieure du'col 16, en position adjacente
a la partie evasee 52 de l'enveloppe 14, comporte un deflec-
teur electromagnetique 82 que traverse le faisceau d'electrons qui
sort du canon 20 Le deflecteur 82 comprend une paire
de bobines de deflexion horizontale interconnectees (non re-
presentees), placees face a face, qui sont connectees a um ge-
nerateur de balayage horizontal classique 84 par l'intermediai-
re d'un amplificateur de deflexion horizontale classique 85.
Le defilecteur 82 comprend egalement une Faire de bobines de deflexion
verticale interconnectees, placees face a face, qui sont connectees a
un circuit de balayage inverssur 86 Dar l'intermediaire d'un
amplificateur de deflexion verticale classique 85 Le circuit de
balayage inverseur 86 recoit des
signaux de balayage provenant d'un generateur de balayage ver-
tical classique 87 et des signaux d'attaque provenant d'une source de
signaux de synchronisation classique, 88 La source de signaux de
synchronisation 88 constitue un element d'une source de signaux de
commande 81 qui emet egalement les signaux d'attaque vers le
generateur de balayage horizontal 84 Le circuit de balayage inverseur
86 recoit egalement des signaux
provenant d'une source de signal video classique 89, consti-
tuant un autre element de la source 81, et il applique des si-
gnaux de sortie a la premiere electrode de grille 28 du tube
12, par l'intermediaire d'un amplificateur video classique 134.
Comme le montre la figure 4, le circuit de balayage
inverseur 86 comprend un dispositif 90 consistant en un ampli-
ficateur operationnel double d'un type du commerce, comme par exemple
l'amplificateur operationnel MC 1747 vendu par Motorola
Semiconductor Products,Pheonix, Arizona Le dispositif 90 com-
prend un amplificateur operationnel 92 ayant une borne d'entree
positive connectee a la borne de sortie du generateur de ba-
layage vertical 87 et une borne d'entree negative connectee au
curseur d'un potentiometre de decalage continu 94 Le disposi-
tif 90 comprend egalement un amplificateur operationnel 96
ayant une borne d'entree negative connectee a la borne de sor-
tie du generateur de balayage vertical 87 et une borne d'entree
positive connectee au curseur d'un potentiometre de decalage
continu 98.
Les bornes de sortie des amplificateurs operationnels 92 et 96 sont
connectees a des bornes d'entree respectives dans une moitie d'un
dispositif de commutation en circuit integre, comme par exemple un
dispositif de commutation analogique de type CMOS, comportant quatre
interrupteurs unipolaires en
boitier a double rangee de connexions (DIL), vendu sous la re-
ference DG 201 BP par Siliconix, Santa Clara, Californie Ce dispositif
comporte une borne de sortie qui est connectee a l'amplificateur de
deflexion verticale 85 L'autre moitie du dispositif de commutation 100
comporte des bornes d'entree
qui sont respectivement connectees aux curseurs de potentio-
metres de gain video 102 et 104, et une borne de sortie qui est
connectee a un conducteur 106 Le conducteur 106 est con- necte a la
premiere electrode de grille 28 (figure 1), par l'intermediaire de
l'amplificateur video 134 et du conducteur 72 Chaque moitie du
dispositif de commutation 100 comporte des bornes de commande
respectives qui sont connectees a une borne de sortie 108 d'un
dispositif a bascule 110, et des
bornes de commande respectives qui sont connectees a une bor-
ne de sortie 112 du dispositif 110 Le dispositif 110 peut etre d'un
type disponible dans le commerce, comme par exemple
la double bascule J-K avec remise a zero, portant la referen-
ce SN 7473, fabriquee par Motorola Semiconductor Division, Pheonix,
Arizona Le dispositif 110 comporte une borne d'entree d'horloge ou de
synchronisation, 114, qui est connectee a la
source de signaux de synchronisation 88.
La source de signaux de synchronisation 88 applique ainsi sur la borne
d'entree 114 du dispositif a bascule 110 une tension de signal
d'attaque qui, comme le montre la figure, peut 4 tre representee par
le signal 116, comportant des impulsions 118 regulierement espacees A
la reception d'une impulsion 118, le dispositif 110 passe de l'un a
l'autre de
ses deux etats de fonctionnement, ce qui change de facon cor-
respondante les tensions de sortie qui sont appliquees sur ses
bornes de sortie respectives 108 et 112 Ainsi, comme le mon-
trent respectivement les signaux carres associes 120 et 122, une
impulsion 118 sur la borne d'entree 114 peut commander le
dispositif 110 de facon qu'il applique une impulsion de tenl-
sion positive sur sa borne de sortie 108, pendant un intervalle de
temps predetermine, tandis qu'une impulsion de tension zero est
appliquee sur la borne de sortie 112 A la reception de l'impulsion
d'attaque 118 suivante sur sa borne d'entree 114,
le dispositif 110 change son mode de fonctionnement pour ap-
pliquer une impulsion de tension positive sur sa borne de sor-
tie 112, pendant un intervalle de temps predetermine egal, tandis
qu'une impulsion de tension zero est appliquee sur sa
borne de sortie 108.
Il en resulte que le dispositif de commutation 100 est actionne
pendant un intervalle predetermine de facon a connecter la borne de
sortie de l'amplificateur operationnel 92 a l'amplificateur de
deflexion verticale 85, pour qu'il recoive un signal de tension
represente par le signal en dents
de scie de sens positif, 124 Ensuite, le dispositif de commu-
tation 100 est actionne pendant l'intervalle de temps predeter-
mine egal de facon a connecter la borne de sortie de l'amplifi-
cateur operationnel 96 a l'amplificateur de deflexion verticale, pour
qu'il recoive un signal de tension represente par le signal en dents
de scie de sens negatif 126 Par consequent, l'amplificateur de
deflexion verticale 85 recoit un signal de tension composite
represente par le signal 128, comprenant une rampe de sens positif 130
qui commence a la valeur maximale A au-dessous de la valeur centrale
131 correspondant aux bords
contigus des parties d'ecran 56 et 58, et se termine a une va-
leur B decalee d'une valeur correspondant au reglage du poten-
tiometre 94, par rapport a la valeur centrale 131 Le signal 128
presente alors une rampe alternee 132, de sens negatif, qui commence a
une valeur maximale C au-dessus de la valeur centrale 131 et se
termine a une valeur D qui est decalee de
la valeur du reglage du potentiometre 98, par rapport a la va-
leur centrale 131.
L'amplificateur de deflexion 85 est du type classi-
que destine a convertir le signal de tension 128 qu'il recoit
en un courant electrique equivalent qui circule dans le de-
flecteur 82, afin d'etablir un champ magnetique correspondant pour
devier le faisceau d'electrons 40 Par consequent, le faisceau
d'electrons 40 (figure 1) est devie ligne par ligne de facon a balayer
une zone correspondant a une trame dans la partie d'ecran a
luminophores 56, depuis une region adjacente a la peripherie de la
dalle 54 vers l'axe central 15 du tube 12, dans la direction qui est
indiquee par la fleche double 135 Le faisceau d'electrons est ensuite
devie verticalement dans la direction de la fleche 135 vers un point
adjacent a
la peripherie opposee de la dalle 54, et il est devie latera-
lement ligne par ligne pour balayer une zone correspondant a une trame
inversee et symetrique dans la partie d'ecran a luminophores 58,
depuis la peripherie de la dalle 54 vers l'axe central du tube 12 Le
circuit de balayage inverseur 86, associe aux generateurs de balayage
horizontal et vertical, portant respectivement les references 84 et
87, constitue donc un dispositif de generation de trames symetriques
qui fait en sorte que le faisceau 40 balaye des regions correspondant
a
des trames respectives inversees et symetriques sur les par-
ties respectives 56 et 58 de l'ecran d'observation.
Comme le montre la figure 1, la source de signal
video 89 agit par l'intermediaire du circuit de balayage in-
verseur 86 et de l'amplificateur video 134 de facon a faire varier
instantanement le potentiel de la premiere electrode de grille 28, par
rapport au potentiel de la cathode 26, ce qui produit des variations
instantanees correspondantes dans le courant d'electrons du faisceau
40 pendant qu'il balaye chacune des zones de trames symetriques sur
les parties d'ecran
respectives 56 et 58.
En retournant a la figure 4, on peut voir que lorsque
le dispositif de commutation 100 est actionne de facon a con-
necter la sortie de l'amplificateur operationnel 92 a l'ampli-
ficateur de deflexion verticale 85, il connecte egalement le curseur
du potentiometre 102 a la premiere electrode de grille 28 du tube 12,
par l'intermediaire du conducteur de sortie 106, de l'amplificateur
video 134 et du conducteur 72 De facon
similaire, lorsque le dispositif de commutation 100 est action-
ne de facon a connecter la sortie de-l'amplificateur operation-
nel 96 a l'amplificateur de deflexion 85, il connecte egalement le
curseur du potentiometre 104 a la premiere electrode de grille 28 du
tube 12 Par consequent, lorsque le faisceau 40 balaye des zones de
trames inversees respectives dans les deux moities 56 et 58 de l'ecran
a luminophores 60, le signal video
qui provient de la source de signal video 89 et qui est appli-
que a la premiere electrode de grille 28 peut etre regle pour
donner l'intensite desiree de la lumiere emise par les lumi-
nophores respectifs qui constituent les parties d'ecran d'ob-
servation 56 et 58.
Par consequent, comme le montre la figure 3, on ob-
1 2 tient sur les parties d'ecran 56 et 58 des images symetriques
respectives 136 et 138, dans des couleurs differentes, qui concernent
le meme sujet, par exemple un drapeau 139 qui s'etend vers l'exterieur
a partir d'une hampe 137 L'image 136 est produite par emission
localisee de lumiere rouge a partir du luminophore de la partie
d'ecran 56; et l'image 138 est produite par l'emission localisee de
lumiere verte a partir
du luminophore different de la partie d'ecran 58 Il est ce-
pendant important de noter que les distorsions en coussin ont ete
exagerees dans les deux images 136 et 138, pour montrer la symetrie,
meme en ce qui concerne ces distorsions Ainsi, du
fait de la symetrie physique qui est obtenue dans le fonction-
nement decrit du tube 12, meme les imperfections qui apparais-
sent dans l'image 136 lorsque le faisceau 40 balaye la partie rouge 56
de l'ecran 60, d'un cote de l'axe central du tube 12, sont reproduites
symetriquement dans l'image 138 lorsque le
faisceau 40 balaye la partie verte 58 de l'ecran 60, de l'au-
tre cote de l'axe central du tube 12 Par consequent, si on
replie l'une sur l'autre de facon congrue les images symetri-
ques respectives 136 et 138, le long de leurs bords contigus sur l'axe
central 15, on obtient non seulement la coincidence
* mutuelle des hampes droites 137 respectives, en position ad-
jacente a l'axe central 15, mais egalement la coincidence mu-
tuelle des bords courbes des drapeaux 139 respectifs, disposes
symetriquement, sans que ceci necessite la moindre compensa-
tion ou correction des distorsions. En retournant a la figure 1, on
voit un dispositif optique 140, en
couplage optique avec l'ecran a luminophores, qui est positionne de
facon fixe et precise par rapport au plan des parties d'ecran 56 et 58
Le dispositif 140 comprend un miroir dichroique 144, qui transmet la
lumiere rouge et
reflechit la lumiere verte, et qui est place dans un plan con-
tenant l'axe central du tube 12 et les bords contigus des par-
ties d'ecran 56 et 58 Un second miroir 142, qui reflechit la lumiere
rouge emise par la partie d'ecran 56, est place sous un angle
d'environ 450 par rapport au plan de la partie d'ecran 56 et au plan
du miroir dichroique 144 Un diviseur de faisceau
146, qui transmet la lumiere rouge et est partiellement refle-
chissant et partiellement transparent pour la lumiere verte, est
dispose sous un angle d'environ 450 par rapport au plan
de la partie d'ecran 58 et au plan du miroir dichro:rque 144.
Pendant le fonctionnement, la lumiere rouge qui pro-
vient de l'image 136 produite par la partie d'ecran 56 est re-
flechie sur le miroir 142 et traverse le miroir 144 en direc-
tion du diviseur de faisceau 146, au niveau duquel une partie
importante de la lumiere rouge poursuit son chemin en traver-
sant le diviseur de faisceau 146 vers l'oeil 148 D'autre part, la
lumiere verte provenant de l'image 138 que produit la partie d'ecran
58 est partiellement reflechie sur le diviseur de faisceau 146 vers le
miroir dichroique 144, sur lequel elle est egalement reflechie en
arriere vers le diviseur de faisceau 146 Une partie importante de la
lumiere verte poursuit son chemin en traversant le diviseur de
faisceau 146 vers l'oeil
148 Du fait que les images 136 et 138 sont des images syme-
tric et du fait que la configuration des composants optiques est
concue pour donner des longueurs de chemin optique egales pour les
rayons rouges et verts, entre des zones discretes correspondantes de
ces images et l'oeil, et du fait en outre
que les rayons lumineux rouges et verts provenant de zones dis-
cretes correspondantes arrivent a l'oeil 148 dans des direc-
tions identiques, l'oeil 148 voit ces zones discretes corres-
pondantes en coincidence mutuelle Le plan image virtuel 150
represente la surface sur laquelle les images 136 et 138 sem-
blent situees et mutuellement superposees, pour l'oeil 148.
la distance optique du plan image virtuel 150 jusqu'a l'oeil 148 est
identique a la distance optique des images 136 et 138
jusqu'a l'oeil 148, et on peut imaginer qu'elle resulte du de-
pliage des chemins des rayons lumineux au niveau des surfaces
reflechissantes Dans chacune des zones discretes de l'image
polychrome, la couleur est determinee par les intensites rela-
tives des lumieres rouge et verte dans les zones discretes
correspondantes des images 136 et 138 On peut commander l'in-
tensite de la lumiere rouge dans l'image 136 et l'intensite de la
lumiere verte dans l'image 138 par les amplitudes des
signaux video qui sont appliques entre la grille 28 et la ca-
thode 26 pendant les intervalles de temps au cours desquels le
faisceau 40 balaye respectivement la partie rouge 56 et la
partie verte 58 de l'ecran a luminophores 60.
Comme le montre la figure 6, un autre mode de rea-
lisation 140 a du dispositif optique 140 peut comprendre des elements
optiques respectifs 142 a, 144 a et 146 a qui sont si- milaires aux
elements optiques respectifs 142, 144 et 146 du dispositif 140, et un
miroir supplementaire 152 Le miroir
152 est fortement reflechissant pour la lumiere verte que pro-
duit la partie d'ecran 58 et il est place du cote exterieur du
diviseur de faisceau 146 a, parallelement a la partie d'ecran 58, et a
une distance optique de la-partie d'ecran 58 egale a la distance
optique entre la partie d'ecran 58 et le miroir dichroique 144 a Par
consequent, la composante de chaque rayon
lumineux produit par la partie d'ecran 58 qui traverse direc-
tement le diviseur de faisceau 146 est retroreflechie par le
miroir 152 vers le diviseur de faisceau 146 a, ce dernier re-
flechissant une partie de cette composante vers l'oeil 148, selon un
chemin optique identique a celui de la composante qui
est reflechie par le miroir 144 a Du fait que les chemins op-
tic de ces composantes differentes de rayons lumineux verts sont
identiques lorsqu'elles arrivent a l'oeil 148, et du fait que la
longueur totale de chaque point emetteur de lumiere jusqu'a l'oeil est
la meme, l'oeil 148 voit chacun de ces
points emetteurs de lumiere sous la forme d'un seul point ima-
ge On voit que le miroir 152 a pour but de recuperer une par-
tie notable de la lumiere verte qui serait par ailleurs perdue par le
dispositif, a travers le diviseur de faisceau 146 Dans le mode de
realisation qui est represente sur la figure 1, l'oeil 148 voit en
superposition dans le plan image virtuel
150 des zones discretes correspondantesde 8 images 136 et 138.
Ces modifications ainsi que d'autres apparaitront aisement a l'homme
de l'art Par exemple, on peut modifier le
signal composite 128 que produit le circuit de balayage inver-
seur 86 pour faire en sorte que le faisceau 40 balaye la zone de trame
136 representee sur la figure 3 depuis une region adjacente a l'axe
central 15 vers l'exterieur, en direction
de la peripherie de la dalle 54, le faisceau qui retourne tra-
versant ensuite l'axe central 15 pour balayer la zone de trame
138 depuis une region adjacente a l'axe central 15, vers l'ex-
terieur en direction de la partie peripherique opposee de la dalle 54
De plus, on peut remplacer les miroirs 142, 144 et 146 representes sur
la figure 1 par des surfaces revetues de facon appropriee de prismes a
angle droit places sur les par-
ties d'ecran respectives 56 et 58 de l'ecran d'observation 60.
Selon une variante, on peut maintenir les miroirs 142, 144 et
146 alignes entre eux et avec l'ecran a luminophores 60 en em-
plissant les espaces entre la dalle 54 et les miroirs avec une resine
d'adaptation d'indices, optiquement transparente,
par exemple du genre utilise pour coller des panneaux anti-
implosion sur des dalles de tubes image On peut en outre trouver
souhaitable d'intercaler un element optique approprie, comme par
exemple un polariseur circulaire, entre la partie
d'ecran 58 et les diviseurs de faisceau 146 ou 146 a pour ame-
liorer le contraste en empechant que la lumiere verte prove-
nant d'un point sur l'ecran 58 soit retroreflechie en quanti-
tes excessives et eclaire ainsi le reste de la partie d'ecran 58 De
plus, la dalle 54 peut etre constituee par une matiere pour fibres
optiques ou une autre matiereappropriee ayant des caracteristiques de
transmittance de la lumiere differentes
de celles du verre En outre, lorsque le deflecteur a ete -
oriente de la maniere desiree, on peut le monter de facon fi-
xe sur la surface exterieure du tube 12, d'une maniere clas-
sique pour fabriquer des tubes a rayons cathodiques ayant une plus
grande robustesse On peut de plus disposer une lentille grossissante,
un filtre d'amelioration du contraste et/ou d'autres types de
dispositifs optiques entre le dispositif optique 140 et l'oeil 148
pour agrandir l'image polychrome finale, pour ameliorer le contraste
de l'image et/ou pour produire une image reelle projetee On peut de
plus adresser
de facon aleatoire les deux parties 56 et 58, comme par exem-
ple dans des terminaux d'affichage d'ordinateur, au lieu de
proceder par balayage comme on vient de le decrire.
Il va de soi que de nombreuses autres modifications peuvent etre
apportees a l'appareil decrit et represente, sans
sortir du cadre de l'invention.
REOENDICATIONS
1 Appareil de presentation d'image caracterise en ce qu'il comprend:
des premiers moyens (12, 80) destines a produire deux images
mutuellement symetriques du mdme sujet dans des couleurs respectives
differentes; et des moyens
(140) qui sont couples aux premiers moyens de facon a combi-
ner les deux images et a presenter une seule image polychrome
du sujet.
2 Appareil de presentation d'image selon la reven-
dication 1, caracterise en ce que les premiers moyens compren-
nent un tube du type a rayons cathodiques (12) ayant un ecran a
luminophores plan (60) qui comporte deux parties symetriques (56, 58)
qui sont constituees par des luminophores respectifs differents.
3 Appareil de presentation d'image selon la reven-
dication 2, caracterise en ce que le tube (12) comporte un seul canon
a electrons (20) qui est place de facon a diriger symetriquement un
faisceau d'electrons (40) sur des zones
correspondantes des deux parties (56, 58) de l'ecran (60).
4 Appareil de presentation d'image selon la reven-
dication 3, caracterise en ce que les premiers moyens compren-
nent des moyens de deflexion de faisceau (80) qui sont en cou-
plage avec le faisceau d'electrons (40) pour faire accomplir a ce
dernier un balayage sur des zones de trames respectives
inversees des deux parties (56, 58) de l'ecran et pour pro-
duire les deux images mutuellement symetriques (136, 138).
Appareil de presentation d'image selon la reven- dication 2,
caracterise en ce que les moyens de combinaison (140) comprennent des
elements optiques (142, 144, 146) qui
sont couples a l'ecran a luminophores (60) pour combiner op-
tiquement les deux images mutuellement symetriques (136, 138)
et pour produire une seule image polychrome correspondante.
6 Appareil de presentation d'image (10) caracteri-
se en ce qu'il comprend: une enveloppe tubulaire (14) ayant un axe
central (15); un ecran de sortie a luminophores (60) situe a
l'interieur de l'enveloppe et comportant deux parties (56, 58)
disposees symetriquement par rapport a l'axe central;
et des moyens (20, 80) destines a diriger un faisceau d'elec-
trons (40> sur des zones discretes correspondantes des deux parties,
pour produire dans ces zones des images
respectives mutuellement symetriques (136,138).
7 Appareil de presentation d'image selon la revendication 6,
caracterise en ce que les deux par- ties (56,58) sont constituees par
des luminophores
respectifs differents et les images mutuellement syme-
tric (136,138) sont produites dans des couleurs
respectives differentes.
8 Appareil de presentation d'image selon la revendication 6,
caracterise en ce que les moyens qui dirigent un faisceau d'electrons
et produisent des
images comprennent des moyens de deflexion (80) desti-
nes a faire accomplir au faisceau un balayage sequen-
tiel selon des trames respectives inversees sur les
deux parties (56,58) de l'ecran (60).
9 Appareil de presentation d'image selon la revendication 8,
caracterise en ce que les moyens qui
dirigent un faisceau et produisent des images compren-
nent une source de signal variable (81) destinee a faire varier
instantanement le courant d'electrons dans le faisceau (40) effectuant
un balayage, et a produire les images mutuellement symetriques
(136,138)
sur les deux parties de l'ecran < 60).
10 Appareil de presentation d'image selon
l'une quelconque des revendications 1 a 9, caracterise
en ce que le tube a rayons cathodiques (12) comprend:
une enveloppe tubulaire (14) ayant une dalle transpa-
rente (54); et des moyens (60) situes a l'interieur de l enveloppe de
facon a transmettre a travers la dalle deux images mutuellement
symetriques (136,138) du meme sujet. 11 Appareil de representation
d'images
2522 197
selon la revendication 10, caracterise en ce que les-
ditb moyerns comprennent un ecran de sortie (60} ayant deux parties
coplanaires (58,60) qui sont disposees
symetriquement en alignement avec la dalle (54).
12 Appareil de representation d'image selon la revendication 11,
caracterise en ce que les deux parties (58 60) sont constituees par
des luminophores
respectifs differents, pour produire les images mu-
tuellement symetriques (136 138) dans des couleurs
respectives differentes.
<
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [42][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [43][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522197
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
3
Размер файла
49 Кб
Теги
fr2522197a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа