close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2522686A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (69/ 276)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(20/ 143)
[6][_]
iron
(41)
[7][_]
chromium
(33)
[8][_]
chromium oxide
(12)
[9][_]
oxygen
(11)
[10][_]
phosphorus
(7)
[11][_]
DES
(5)
[12][_]
iron oxide
(5)
[13][_]
carbon
(4)
[14][_]
graphite
(4)
[15][_]
silicon
(3)
[16][_]
sulfur
(2)
[17][_]
SORTES
(2)
[18][_]
quicklime
(2)
[19][_]
phosphine
(2)
[20][_]
carbonate
(2)
[21][_]
hydroxide
(2)
[22][_]
CO
(2)
[23][_]
Ba(OH)2
(2)
[24][_]
nickel
(1)
[25][_]
platinum
(1)
[26][_]
Generic
(8/ 59)
[27][_]
oxides
(25)
[28][_]
alkaline earth metal
(17)
[29][_]
halides
(7)
[30][_]
alkali
(5)
[31][_]
metals
(2)
[32][_]
cation
(1)
[33][_]
chlorides
(1)
[34][_]
fluorides
(1)
[35][_]
Physical
(30/ 46)
[36][_]
2 kg
(5)
[37][_]
200 g
(5)
[38][_]
40 percent de
(3)
[39][_]
50 percent de
(2)
[40][_]
60 percent
(2)
[41][_]
60 percent de
(2)
[42][_]
30 percent de
(2)
[43][_]
70 percent de
(2)
[44][_]
100 percent
(2)
[45][_]
30 percent
(1)
[46][_]
de 6 percent
(1)
[47][_]
de 1 percent
(1)
[48][_]
8 percent
(1)
[49][_]
50 percent
(1)
[50][_]
de 20 percent de
(1)
[51][_]
0,3 percent
(1)
[52][_]
0,1 percent
(1)
[53][_]
10 g
(1)
[54][_]
de 61 percent
(1)
[55][_]
de 70 percent
(1)
[56][_]
de 86 percent
(1)
[57][_]
de 65 percent
(1)
[58][_]
de 90 percent
(1)
[59][_]
15 g
(1)
[60][_]
de 50 percent
(1)
[61][_]
de 88 percent
(1)
[62][_]
de 0,1 litre/minute
(1)
[63][_]
de 63 percent
(1)
[64][_]
de 87 percent
(1)
[65][_]
1 percent
(1)
[66][_]
Gene Or Protein
(8/ 17)
[67][_]
Etre
(9)
[68][_]
AOD
(2)
[69][_]
DANS
(1)
[70][_]
Fis
(1)
[71][_]
Trou
(1)
[72][_]
Est A
(1)
[73][_]
Chro
(1)
[74][_]
Tre
(1)
[75][_]
Substituent
(1/ 5)
[76][_]
oxy
(5)
[77][_]
Organism
(1/ 5)
[78][_]
pales
(5)
[79][_]
Disease
(1/ 1)
[80][_]
Fatigue
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2522686A1
Family ID 2113588
Probable Assignee Sumitomo Metal Ind
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE DEPHOSPHORISATION ET DE DESULFURISATION D'UN
ALLIAGE DE iron EN FUSION CONTENANT DU chromium
Abstract
_________________________________________________________________
PROCEDE DE TRAITEMENT D'AFFINAGE DES ALLIAGES DE iron A HAUTE TENEUR
EN chromium, EN VUE D'EN ELIMINER LE phosphorus ET LE sulfur, POUR
OBTENIR DES ACIERS SPECIAUX DE HAUTE QUALITE, EN PARTICULIER DES
ACIERS INOXYDABLES.
ON AJOUTE D'ABORD DANS LE BAIN D'ALLIAGE DE iron EN FUSION A TRAITER
UN FLUX RENFERMANT AU MOINS UNE OU DEUX SORTES D'alkaline earth
metaloxides, ET AU MOINS UNE OU DEUX SORTES D'alkaline earth
metalhalides, PUIS ON AJOUTE UNE QUANTITE D'AGENT OXYDANT DETERMINEE
POUR RESTER EN-DECA DE LA LIMITE DE SOLIDIFICATION DES SCORIES AINSI
PRODUITES.
APPLICATION NOTAMMENT A L'ELABORATION DES ACIERS SPECIAUX AU chromium.
Description
_________________________________________________________________
Procede de dephosphoratior et de desulfur t-ion d'un alliage de iron
en fusion contenant du chromium.
La presente invention concerne des procedes de dephosphoration: et de
desulfuration d'un al- liage de iron en fusion contenant du chromium.
En general, on sait que le phosphorus (P), contenu dans l'acier a
forte teneur en chromium ou dans l'acier inoxydable, constitue une
impurete ayant un effet defavorable sur les proprietes mecani- ques
d'un tel acier, dans lequel il provoque des fis- sures par corrosion
de fatigue -Cependant, on consi- dere qu'il est difficile de realiser
la dephospho ration d'un tel alliage de iron en fusion contenant du
chromium en appliquant le procede usuel de traite- ment des alliages
de iron: a savoir un procede de dephosphoration a haut potentiel
d'oxydation, au moyen d'un flux de Ca O-Fe O, ou par insufflation
d'oxygen en presence de quicklime (oxyde de calcium oxide) En effet
ces difficultes sont dues au fait que le chromium subit alors une
oxydation preferen- tielle en quantites importantes, et qu'en outre
les scories deviennent solides au point de gener le pro- cessus
d'oxydation de P. On connait les deux methodes suivantes, pour
realiser la dephosphoration d'un alliage de iron en fusion contenant
du chromium:
2 2522686
(1) Dephosphoration au moyen d'un flux de Ca-Ca F 2, par le procede de
traitement et de refusion des scories au four electrique; (2)
dephosphoration au moyen d'un flux de Ca C 2-Ca F 2 introduit dans la
poche de coulee.
Dans ces deux procedes, on effectue la de- phosphoration en faisant
agir le Ca, suivant la reaction de reduction ciapres: 3 (Ca) 2 P (Ca 3
P 2) et le second procede de dephosphoration utilise le Ca produit par
la reaction de decomposition du Ca C 2: Ca C 2 Ca + 2 C
Cependant, dans les deux procedes, les sco- ries contiennent du Ca 3 P
2 apres le traitement de de- phosphoration; et le Ca 3 P 2 ainsi
contenu dans les scories reagit avec l'H 20 de l'air ambiant, pour
pro- duire de la phosphine (PH 3) suivant la reaction: Ca 3 P 2 + 3 H
20 3 Ca O + 2 PH 3 Or la phosphine est toxique, et degage une odeur
alliacee desagreable Ces inconvenients sont tels qu'on considere comme
difficile a resoudre le probleme du traitement des scories apres
dephospho- ration,. Le but de l'invention est de proposer un procede
de dephosphoration et de desulfuration pour alliage de iron en fusion
contenant du chromium, qui permette d'eviter-la production de scories
toxi- ques et malodorantes.
L'invention a pour objet un procede de
3 2522686 dephosphoration et de desulfuration caracterise en ce qu'on
ajoute dans le bain de l'alliage de iron en fusion un flux comportant
au moins une sorte d'alkaline earth metaloxide, et au moins une sorte
d'alkaline earth metalhalide; et on ajoute ensuite dans le bain
d'alliage de iron en fusion une quantite d'agent oxydant determinee,
pour eviter la solidification des scories ainsi produites.
Le procede de dephosphoration et de desul- fur ation conforme a
l'invention est simple, tres efficace et economique En outre, il
permet de pro- duire des aciers speciaux de haute qualite, qu'il
s'agisse d'aciers a haute teneur en chromium ou d'aciers inoxydables.
D'autres particularites et avantages de l'in- vention ressortiront
encore de la description d'un mode de realisation prefere, presentee
ci-apres a titre d'exemple non limitatif.
L'invention a ete mise au point a la suite dediverses recherches
portant sur des procedes sim- ples et nouveaux de dephosphor-ation,
permettant d'operer sans produire de scories nocives et indesi- rables
en cours de traitement, avant d'effectuer la decarburation d'un
alliage de iron en fusion contenant du chromium, en insufflant de
l'oxygen dans un conver- tisseur du genre dit AOD ou VOD, ou dans un
four a vide tel qu'un four du genre dit RH ou analogue, pour affiner
de l'acier a haute teneur en chromium, ou de l'acier inoxydable a
faible teneur en phosphorus.
A la suite de ces travaux de recherche, les inven- teurs ont trouve
qu'en ajoutant a un alliage de iron en fusion ayant une teneur de 3 a
30 percent en
chromium
(toutes les teneurs en percent indiquees ci-apres sont pon- derales),
un flux de fusion comportant un oxyde d'uoxide alkalioterreux, tel que
Ca O ou Ba O, pour stabiliser P 205 oxide par un agent oxydant, et un
halogenure d'uhalide alkaline earth metal, tel que Ca Ct 2, Ba C 2 ou
Ba F 2, servant d'agent pour rendre fluides les scories, et qu'en
ajoutant ensuite un agent oxydant en une certaine quantite limitee, on
obtient une elimination efficace du phosphorus conte- nu dans
l'alliage de iron contenant du chromium; et en meme temps les scories
fortement basiques et ayant un potentiel d'oxygenation relativement
faible faci- litent egalement le processus de desulfuration.
Suivant l'invention, on ajoute au bain d'alliage de iron en fusion un
flux de fusion compor- tant une ou deux sortes au moins d'alkaline
earth metaloxides, et au moins une ou deux sortes d'alkaline earth
metalhalides, on ajoute dans la meme masse en fusion un agent
d'oxydation dans une proportion telle que les scories ainsi pro-
duites ne sont pas solidifiees, ce qui permet d'eli- miner les
composants indesirables constitues par le phosphorus et le sulfur,
pour les separer de l'allia- ge de iron ou de l'alliage de nickel,
sans avoir recours a aucune operation complexe et laborieuse.
Par une telle "solidification" les scories perdent leur fluidite, ce
qui empeche physiquement la reac- tion de dephosphoration et de
desulfuration.
Il est preferable d'utiliser comme agent oxy- dant une ou deux sortes
au moins d'iron oxide, d'chromium oxide, et de minerai de chromium,
car ces produits n'ont aucune influence defavorable sur la production
des composants de l'alliage de iron a obtenir A cet egard, il est
utile d'avoir recours a un courant gazeux-, contenant au moins une ou
deux sortes de gaz oxydants, tels que de l'oxygen ou de l'air, et on
peut evidemment utiliser en combinaison ces oxydes et ce courant
gazeux oxydant En variante, on peut evidemment utiliser toute espece
d'agent oxy- dant qui n'a pas d'effet defavorable sur la composi- tion
de l'alliage de iron.
Grace au procede de l'invention, meme avec une teneur en carbon de 6
percent dans la fonte en fusion a saturation, ou avec une teneur de 1
percent ou encore moins, on obtient un traitement efficace de dephos-
phoration et de desulfuration.
Le traitement de dephosphoration par reac- tion d'oxydation demande un
agent oxydant pour oxy- der le phosphorus dans la fonte de iron en
fusion, afin d'obtenir par exemple P 205, et un oxide basique pour
stabiliser le P 205, oxide acide.
On peut utiliser tout agent oxydant a meme de fournir de l'oxygen, et
a meme d'etre reduit pour donner a nouveau le produit voulu, tel que
Cr, Ni ou Fe, afin de ne pas compromettre l'elaboration de l'acier a
forte teneur en chromium, ou de l'acier inoxydable Mais, quel que soit
l'agent oxydant uti- lise, il est tres important d'en limiter la dose
additive a une certaine valeur.
Autrement dit, l'oxygen ainsi ajoute oxide le chromium de preference
au phosphorus dans la fonte en fusion, et agit ensuite separement sur
le iron et sur le carbon, l'chromium oxide ayant un point de fusion
relativement eleve (par exemple de l'ordre de 19900 C pour l'oxide Cr
203) Donc, dans le cas o la production d'chromium oxide depasse la
dose pouvant. etre dissoute dans les scories produites par l'addi-
tion d'alkaline earth metaloxide et d'haloge- nure de alkaline earth
metal, plus la dose augmen- te, plus les scories tendent a se
solidifier, si bien que la reaction de dephosphoration s'en trou- ve
physiquement genee C'est pourquoi il est impor- tant de controler la
dose d'chromium oxide dans les scories, qui doit se situer en-dessous
de la limite de solubilite Mais la dose d'chromium oxide, meme si elle
depasse un peu la limite de solubilite, n'est pas inquietante, sauf si
elle entraine une solidification des scories au point de compromettre
physiquement la reaction de dephosphoration.
D'autre part, au cours du traitement, l'oxy- de de chromium qui existe
dans les scories se trouve consomme par l'oxydation de P et par la
decarbura- tion dans une tres faible mesure Pour assurer la reaction
de dephosphoration du procede de l'inven- tion, il est preferable de
disposer dans les scories d'un effet d'oxydation intense, et pour cela
il est preferable d'avoir davantage d'chromium oxide.
A cet egard, il est important pour realiser le procede de l'invention
d'ajouter de maniere conve- nable l'agent oxydant, pour obtenir une
augmentation de l'chromium oxide produit dans la fonte de iron en
fusion, ou une augmentation de l'chromium oxide ajoute en tant
qu'agent oxydant, cette augmentation etant aussi forte que possible
dans les limites o les scories ne se solidifient pas.
En outre, la chromium oxide dans les scories differe suivant la
composition des scories et la temperature du traitement Par exemple,
la solubilite est d'environ 6 a 8 percent dans un flux comportant 30 a
50 percent de Ba O et 70 a 50 percent de Ba Ct 2, a une temperature de
traitement de 1450 A 15000 C. Il est donc important de controler la
dose d'chromium oxide existant dans les scories, cette dose devant
etre en-dessous de la limite de solidifi- cation des scories A cet
effet, lorsqu'on utilise un oxide tel qu'un iron oxide ou de chromium,
ou un minerai de chromium, il est souhaitable de proceder par
additions continues, ou de projeter l'additif par doses separees De
meme, lorsqu'on a recours a un courant gazeux d'oxydation, tel qu'un
courant d'oxygen ou d'air, on doit surveiller soigneusement le debit
d'insufflation du gaz.
Pour insuffler le gaz oxydant dans la masse de fonte de iron en
fusion, on peut utiliser une lance d'injection disposee par en-haut,
ou une buse de soufflage situee au fond du convertisseur ou sur la
paroi laterale de celui-ci, comme dans le procede AOD En ce cas, il
suffit d'insuffler dans la fonte de iron en fusion un melange de gaz
oxydant et d'Ar, ou un melange analogue.
Si le traitement s'effectue a l'air, l'oxy- gene contenu dans l'air
joue le role d'agent oxydant, de sorte que l'air insuffle, meme sans
addition d'un autre agent oxydant, assure le processus de
dephosphoration. Quant a l'alkaline earth metaloxide, il peut etre
constitue par Mg O, Sr O ou Ba O, en dehors du Ca O tres couramment
utilise dans l'elaboration de l'acier L'oxide Mg O est relativement
moins favorable a la stabilite de P 205, tandis que Sr O est onereux,
de sorte que Ca O et Ba O sont les deux oxydes qui con- viennent le
mieux.
D'autre part, comme ces alkaline earth metaloxides ont un point de
fusion eleve, pour qu'ils contribuent efficacement a la reaction desi-
ree il faut les associer a un agent auxiliaire, a meme d'assurer la
fusion des scories fluides, sans reduire l'activite de l'oxyde de
basoxide.
Pour jouer ce role d'agent auxiliaire assu- rant la fluidite des
scories, on a trouve qu'on obtenait de bons, resultats avec un
halogenure d'uhalide alkaline earth metal, homologue de l'oxyde de
basoxide, et notamment avec des chlorides ou des fluorides tels que Ca
Ce 2, Ca F 2, Ba Ct 2 et Ba F 2, qui sont les plus usuels et les plus
convenables Par exemple, lors- qu'on emploie Ba O comme oxyde de
basoxide, l'agent fluidisant sera de preference un compose du meme
alkaline earth metal, tel que Ba Ct 2 ou Ba F 2, sans qu'on ait a se
limiter obligatoirement a ces deux composes, de sorte qu'on peut
utiliser a la fois au moins un ou deux composes.
Bien entendu, l'alkalioxide- terreux peut etre utilise directement
avec ces pro- duits industriels En variante, on peut employer un
carbonate ou un hydroxyde d'uhydroxide alkaline earth metal, tel que
Ba CO 3, ou Ba(OH)2, a la place des produits indiques ci-dessus En
effet, lorsqu'on les ajoute a l'alliage de iron en fusion a traiter,
ces pro- duits se decomposent suivant les reactions ci-apres: Ba CO 3)
Ba O + C 02, et -Ba(OH)2 Ba O + H 20, de maniere a donner
l'alkalio-teoxide- reux En ce cas, puisque la decomposition produit un
gaz oxydant tel que C 02 ou H 20, il n'y a pas besoin d'ajouter un
agent oxydant particulier lorsqu'on uti- lise ainsi un carbonate ou un
hydroxide.
Le dosage a respecter entre l'alkaline earth metaloxide et
l'alkalihalide- terreux que l'on ajoute au flux depend de la nature du
flux utilise De preference, on utilise une pro- portion de 20 a 60
percent d'oxide, car si la proportion d'alkaline earth metaloxide
decroit, les sco- ries sont maintenues en etat de fusion, mais la sta-
bilisation de P 205 est moins bien assuree, ce qui compromet le
traitement de dephosphoration.
D'autre part, si la proportion d'alkaline earth metaloxide depasse 60
percent, il devient difficile de maintenir les scories en etat de
fusion, ce qui compromet egalement le traitement de dephosphora- tion
Il est donc preferable de maintenir entre 30 et 50 percent la
proportion d'alkalioxide- terreux. Lorsque le flux contient des
impuretes telles que Si O 2 ou A 203 qui sont des oxydes acides, ceci
tend a abaisser le taux de basicite des scories, et on doit l'eviter
de preference, a cause de la diffi- culte de stabilisation de P 205
qui en resulte Il est donc souhaitable d'avoir aussi peu d'impuretes
que possible, et de preference elles doivent repre- senter moins de 20
percent de la masse totale du flux.
En outre, lorsque l'alliage de iron en fusion a traiter contient en
forte quantite un element d'alliage, tel que par exemple le silicon,
qui a pour l'oxygen une affinite plus forte que celle du chromium, cet
element tel que le silicon consomme en- tierement l'oxygen de l'agent
oxydant, et le Si O 2 ainsi produit est a eviter de preference, de
sorte qu'il convient d'avoir une dose aussi faible que pos- sible d'un
tel element Par exemple, la quantite de
Si, qui varie suivant la quantite de flux qu'on ajou- te, doit etre
inferieure a 0,3 percent, et de preference inferieure a 0,1 percent si
possible Donc, dans un cas o l'alliage de iron en fusion contient une
dose de Si superieure a la valeur indiquee ci-dessus, on aura recours
a un flux comportant essentiellement de l'iron oxide ou de l'oxygen
gazeux et du Ca O, ou au flux conforme a l'invention, et on procede a
une elimination prealable du silicon, puis on enleve les scories ainsi
formees, avant d'appliquer le pro- cede de l'invention, pour realiser
le traitement voulu. S'il existe d'autre part dans l'alliage de iron
en fusion un element tel que Ni, ayant pour l'oxygen une affinite plus
faible que celle du Cr, ceci ne presente pas de difficulte, et la
dephospho- ration ne s'en trouve nullement genee, meme avec une teneur
en Ni correspondant a un acier tel que SUS 304, ou dans le cas d'un
alliage a base de Ni contenu dans la masse en fusion.
Pour ameliorer le taux de la reaction de dephosphoration, il est
important d'agiter la masse de iron en fusion et les scories, pour
assurer un bon contact mutuel apres avoir ajoute le flux ou l'agent
oxydant.
On peut assurer l'effet d'agitation au moyen de pales classiques, ou
par insufflation de bulles d'Ar ou de N 2, ou par tout autre moyen si
l'agitation est possible.
EXEMPLE 1
On prend 2 kg d'alliage de iron contenant du chromium, suivant la
composition indiquee sur le ta- bleau 1, et on fond cet alliage a
l'air dans un creu- set de Mg O au moyen d'un four Tamman, que l'on
main- tient a une temperature de 14500 C On ajoute 200 g d'un flux
comportant 40 percent de Ba O et 60 percent de Ba F 2, puis on
projette separement par petites doses succes- sives 10 g de Cr 203,
servant d'agent d'oxydation, tout en agitant le bain d'alliage en
fusion au moyen de pales en graphite.
Apres quinze minutes de traitement de dephos- phoration, la
composition de l'alliage de iron est telle qu'indiquee sur le tableau
1.
Ainsi, les scories ont subi un traitement qui n'a pas entraine leur
solidification; et comme le montrent les resultats indiques sur le
tableau 1, le procede de l'invention a permis d'obtenir a la fois un
rtiux de dephosphoration de 61 percent, et un taux de desulfuratibn de
70 percent.
EXEMPLE 2
On prend 2 kg d'alliage de iron contenant du chromium, et ayant la
composition indiquee dans le tableau 2 On fond cet alliage a l'air
dans un creu- set de Mg O au moyen d'un four Tamman, dont on main-
tient la temperature a 15000 C On ajoute ensuite 200 g d'un flux
prealablement fondu dans un creuset de platinum, et comportant 40
percent de Ba O et 60 percent de Ba Ct 2, que l'on agite au moyen de
pales en Mg O, sans utiliser aucun agent oxydant.
Apres quarante minutes du traitement indique ci-dessus, on obtient une
composition egalement indi- quee dans le tableau 2.
Ainsi, meme sans avoir recours a aucun agent oxydant, l'oxygen de
l'air a permis d'assurer un taux de dephosphoration de 69- percent, et
un taux de desulfuration de 86 percent, sans perte notable de chro- me
En outre, les scories sont restees en etat de fusion au cours du
traitement.
EXEMPLE 3
On prend 2-kg d'alliage de iron en fusion con- tenant du chromium,
avec la teneur en carbon a satura- tion indiquee dans le tableau 3 On
fait fondre cet alliage a l'air dans un creuset en graphite au moyen
d'un four Tamman, dont on maintient la temperature
A 13500 C On ajoute ensuite 200 g d'un flux composi- te, comportant 30
percent de Ca O et 70 percent de Ca CU 2, avec g de minerai de
chromium que l'on projette separe-
-ment par petites doses pendant quinze minutes, en agitant l'alliage
en fusion avec des pales en graphi- te. La composition obtenue pour la
fonte en fusion est indiquee sur le tableau 3.
Ainsi, les scories ont pu etre traitees en etant maintenues a l'etat
de fusion, et comme le mon- tre le tableau 3, on a obtenu en meme
temps un taux de dephosphoration de 65 percent et un taux de desulfu-
ration de 90 percent.
EXEMPLE 4
On prend 2 kg d'alliage de iron contenant du chromium, avec un taux de
carbon a saturation tel qu'indique sur le tableau 4 On fond cet
alliage a l'air dans un creuset de graphite au moyen d'un four
Tamman, dont on maintient la temperature a 1340 'C.
On ajoute ensuite 200 g d'un flux composite, compor- tant 30 percent
de Ba O et 70 percent de Ca Ct 2, avec 15 g de Fe 203 que l'on ajoute
separement par petites doses, pendant quinze minutes, en agitant la
masse de fonte en fusion au moyen de pales en graphite.
La composition de l'alliage de iron ainsi obtenu apres traitement est
indiquee sur le tableau 4.
Ainsi, on a maintenu les scories en etat de fusion au cours du
traitement, pour obtenir un taux de dephosphor ation; de 50 percent et
un taux de desulfu- ration de 88 percent, sans perte importante de
chromium.
EXEMPLE 5
On prend 2 kg d'alliage de iron contenant du chromium, suivant la
composition indiquee sur le ta- bleau 5, et on fait fondre cet alliage
a l'air dans un creuset de Mg O, au moyen d'un four Tamman dont on
maintient la temperature a 14600 C On ajoute ensuite 200 g d'un flux
composite, comportant 40 percent de Ba O et percent de Ba Ct 2, et on
insuffle un courant d'O 2 gazeux dans la masse de iron en fusion, a
l'aide d'une tubu- lure en Mg O, avec un debit de 0,1 litre/minute,
pen- dant vingt-cinq minutes, tout en agitant la masse de iron en
fusion au moyen d'un autre tuyau en Mg O. La composition de la masse
de iron en fusion obtenue apres traitement est indiquee sur le tableau
5. Ainsi, on a pu traiter les scories en les maintenant en etat de
fusion, pour obtenir a la fois un taux de dephosphoration de 63
percent et un taux de desulfuration de 87 percent sans perte
importante de chromium. Bien entendu, l'invention peut etre realisee
de plusieurs manieres, sans qu'on sorte pour autant du domaine des
principes essentiels de l'invention.
C'est pourquoi le mode de realisation que l'on vient de decrire est
presente a titre illustratif et non limitatif, diverses variantes, a
la portee de l'homme de l'art pouvant en outre etre apportees aux
modes de realisation decrits, dans qu'on sorte cepen- dant du domaine
de l'invention. percent 001 inod 0191 coolo 91010 solo 500-eaq Z'19
quauiaq Teaq s Qadi qugwg Tdulo D percent 001 anod quewglduio D Z 191
TE 010 z Gojo solo Solo E 1 9 q U'e AV aj 2 D S ci uw Tg D (percent ue
alvagpuod anau 9 q)
4 UL-SOCLUI 02) percent 001 inod P 191 U 0010 OTO'O L 010 59 Dv 2 q u
6 luguia I Teaq s Qadv quawg Td UIOD O percent ool anod 'O u 0,10 86 O
quatuai Tuaq qu-e Av 4 uiDulgldulo D 6191 zzolo ZE 010 Lo a D d UW Tg
ue 9 Tea 9 puod anque-4) 1 D 1 percent 4 uesodwo D percent OC)j anod
quewgldwo D IJ 6 LJ 91 U 0010 liolo golo sqoeaq OPIT luawaq T-eaq s
Qadv percent 001 anod T'6 619 T OTOJO SZOJO 9010 U 010 ZVIT queuraq
Tvaq quv Av quau I 9 Tdux OD ej Tm -ID S d UW Tg D (percent ue ajea 9
puod anauaq) qu'esodulo D NO CM cm Ln cm le I.-I 1 nv Erigvi
TABLEAU 4
Composant C Si Mn P S Cr Fe (teneur ponderale en percent) C Si Mn P S
Cr Fe Complement Avant traitement 6,2 0,01 0,03 0,052 0,032 17,2
Complement Apres traitement 6,3 traces 0,03 0,026 0,004 16,5
Complement 0 Ap 3 r 0, 0260,004516, pour 100 percent
TABLEAU 5
Composant Composant C Si Mn P S Cr Fe (teneur ponderale en percent)Si
Mn S Cr Fe Complement Avant traitement 1,52 0,02 0,04 0,038 0,015 16,7
Complement Aprs traitement1,44traces O 0,014 pour 100 percent Apres
traitement 1,441 traces 0,04 0,014 0,002 162 Complement 1 1 1 1 pour 1
OO percent F- ui ro Co
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Procede de dephosphor ation S et de desul- furation d'un alliage de
iron en fusion contenant du chromium, caracterise en ce qu'on ajoute
dans le bain de l'alliage de iron en fusion un flux comportant au
moins une ou deux sortes d'metalsoxides alcalino- terreux, et au moins
une ou deux sortes d'metalshalides alcalino- terreux; et en ce qu'on
ajoute dans le bain d'alliage de iron en fusion une quantite d'agent
oxydant determinee pour eviter la solidification des scories ainsi
produites.
2 Procede selon la revendication 1, carac- terise en ce qu'on utilise
comme agent d'oxydation au moins une ou deux sortes d'iron oxide,
d'chromium oxide, et de minerai de chromium.
3 Procede selon la revendication 1 ou 2, caracterise en ce qu'on
utilise comme agent d'oxyda- tion un gaz oxydant.
4 Procede selon l'une des revendications 1 a 3, caracterise en ce
qu'on utilise comme agent d'oxydation, en combinaison avec le gaz
oxydant, au moins une ou deux sortes d'iron oxide, d'chromium oxide,
et de minerai de chromium.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [83][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [84][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2522686
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: [email protected]
[85]____________________
[86]____________________
[87]____________________
[88]____________________
[89]____________________
[90]____________________
[91]____________________
[92]____________________
[93]____________________
[94]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
2
Размер файла
34 Кб
Теги
fr2522686a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа